Une bière, l'été

Une bière, l'été - Auteur
  • Alain McKenna

    Avec Alain McKenna, découvrez les nouveautés et les histoires de brasseries d’ici et d’ailleurs. De quoi élargir la palette des buveurs les plus fidèles et faire des accords étonnants entre la bière et les plats d’été!
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 17 juillet 2012 | Mise en ligne à 12h36 | Commenter Commentaires (4)

    Pilsner vs pilsner, des bières légères pour la plage

    Bierbrier

    Bierbrier

    Les vacances, c’est synonyme de plage pour plusieurs. Et qui dit plage dit glacière remplie de bière légère et désaltérante. Ça tombe bien, il existe de très bonnes pilsners qui remplissent précisément cette tâche. Sauf que dans le petit monde de la bière claire, il y a pilsner et pilsner…

    En fait, pour réellement couper les cheveux en quatre, les experts dénotent trois sous-genres à la pilsner, une bière dorée au goût léger de malt et avec, parfois, un très léger arrière-goût de houblons. Voilà une activité à proposer pour une journée nuageuse le bord-de-mer: un test à l’aveuglette afin de départager les unes des autres…

    La pilsner allemande
    Celle-là est peut-être la plus amère des trois, pas parce qu’elle est réellement amère, mais parce que le malt laisse une moins grande empreinte sur le goût. Disons que ça la rend un peu plus sèche, un style de bière qui est particulièrement prisé des brasseurs allemands (d’où son nom) et qu’on peut trouver facilement tant à la SAQ qu’au dépanneur : pensons à la Bitburger, la König Pilsner, notamment.

    La Bierbrier Pilsner Lager est un très bel exemple de pilsner allemande.

    La pilsner bohémienne
    La pilsner bohémienne est un brin plus épicé et surtout plus florale, mais encore là, ne vous attendez pas à un goût trop prononcé. À une autre époque, la Pilsner Urquell se trouvait facilement à la SAQ.

    De nos jours, on peut faire presque aussi bien et se rabattre sur une pilsner bohémienne de Contrecoeur, de la brasserie TchèqueBec. Surtout qu’en gros cruchon de 1,9 litre, celle-là est idéale pour partager avec des amis.

    La pilsner américaine
    Interprétation libre d’une version américaine de la pilsner, qu’on appelle aussi parfois, justement, la pilsner américaine. Disons que de façon générale, c’est la plus costaude des trois. Ça se remarque surtout au taux d’alcool un brin plus élevé que la moyenne des bières légères. La bostonnaise Sam Adams en fait une. Plusieurs brasseries artisanales au sud de la frontière en proposent, si vous visitez la côte Est cet été, profitez-en.

    À Montréal, Dieu du Ciel brasse une pilsner impériale appelée 6e soir qui tombe pile poil dans cette description. À l’abri de la tempête, aux Îles de la Madeleine, fait très bien elle aussi avec la Palabre du Bot’aouelle, qui est par contre un peu plus difficile à trouver.



    • N’oubliez surtout pas la très Pilsner et excellente Kellerbier des Trois Mousquetaires, une des meilleures de sa catégorie et brassée au Qc!!!

    • @scusez

      Elle est vraiment bonne la Kellerbier.
      Cela dit, pas certain que ce soit une bière indiquée pour la plage… Plutôt lourde, non?

    • Bitburger … excellente bière.

    • Ma Première blonde de la brasserie À la fût de St-Tite. Excellent produit.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • My Categories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  •  

    juillet 2012
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité