Une bière, l'été

Une bière, l'été - Auteur
  • Alain McKenna

    Avec Alain McKenna, découvrez les nouveautés et les histoires de brasseries d’ici et d’ailleurs. De quoi élargir la palette des buveurs les plus fidèles et faire des accords étonnants entre la bière et les plats d’été!
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 3 juillet 2012 | Mise en ligne à 14h05 | Commenter Commentaires (9)

    Le soccer nord-américain grandit, une bière à la fois

    Free Beer MovementJe ne vous apprends rien en disant que la popularité du soccer, au Canada et aux États-Unis, tombe loin derrière plusieurs autres sports professionnels. C’est ce que les férus de ballon rond derrière le Free Beer Movement comptent bien changer, une bière à la fois.

    Comme ils disent, empruntant une formule que n’aurait pas reniée Marshall McLuhan, notre philosophe des médias national, lui-même : « La bière est le média, le soccer est le message. »

    Les créateurs du Free Beer Movement raisonnent simplement : tout le monde aime la bière (ou presque). Tout ce monde aime encore plus une bière gratuite. Il suffit donc d’inviter un parent, un ami ou un collègue de bureau n’ayant jamais regardé un match de soccer de sa vie à prendre une bière au pub du coin, durant un match de l’équipe locale.

    Un collaborateur au blogue du Free Beer Movement raconte son expérience alors qu’il a passé un weekend à Montréal, histoire de regarder un match de l’Impact. Arrêt au Dieu du Ciel d’abord, au match ensuite, puis au St-Bock.

    Seule note négative : l’amateur est déçu de la Coors Light, seule bière offerte aux matchs de l’Impact.

    Il n’est pas seul. Des fans ont créé la page Facebook « Pour une bière de qualité au Stade Saputo », espérant que la famille montréalaise propriétaire de l’Impact saisisse au bond la balle ainsi envoyée (plein axe, dirait Claudine Douville) et profite du mouvement Bière-soccer tout naissant pour attirer une nouvelle clientèle à son stade fraîchement rénové.

    Ça ferait changement. La brasserie Molson (qui distribue la Coors Light) a déjà l’exclusivité du Canadien et des Alouettes. Le Masters de tennis du Stade Uniprix a la Belle Gueule, mais ce serait bien qu’un des grands clubs sportifs de la métropole se distingue de ce côté-là aussi. On n’a plus la rivalité Molson-Labatt d’une autre époque, que voulez-vous…

    Voyez-vous une brasserie montréalaise qui pourrait devenir partenaire officiel de l’Impact? Unibroue? McAuslan? Ou même l’Italienne Moretti (au rythme où l’Impact embauche des Italiens…)?

    Je vous laisse choisir.



    • Uniquement de la Coors light??

      Hé misère…

      Et ils le vendent à quel prix, cet insipide breuvage?

    • Corona, Heinneken et Richard’s Red sont avec Molson pourtant…

    • Je vote pour Boréale!

    • Même si Saputo a une entente avec Molson pour vendre uniquement de leurs produits, la gamme des Rickard’s (Red, White, Dark, etc) ferait un ajout de choix. Meilleur que la Coors Light, de loin!

      Sinon, Sleeman/Sapporo/Unibroue (tous du même brasseur…) serait une belle prise.

    • Même dans la gamme de Molson il doit y avoir mieux que l’infecte Coors Light. Au moins offrez le choix aux amateurs.

      Ici à Toronto, au stade de soccer, la plupart des stands de bière ainsi que tous les vendeurs ambulants ne vendent que de la Carlsberg, mais il y a quand même quelques kiosques qui vendent aussi de la Canadian, de la Strongbow et une bière anglaise dont j’oublie le nom. Il y a aussi des coolers de toutes sortes. Ce n’est pas la mer à boire mais au moins il y a un certain choix.

    • Me semble que quand l’Impact était en deuxième division, le commanditaire de bière était Carlsberg (distribué ici par McAuslan, je crois). Faut croire que la qualité de la bière est inversement proportionnelle au calibre de jeu… ;-)

      Il y a quelques années, j’étais allé voir un match des Lake Monsters du Vermont, filiale A des Nationals de Washington. Quelle ne fut pas ma surprise, au moment d’aller me chercher une bière, de trouver au comptoir cinq bières en fût différentes, dont quatre provenaient de microbrasseries locales (que voulez vous, ça prenait quand même de la Bud Light)… Je me suis remis à rêver à du baseball à Montréal (peu importe le calibre) dans le Stade St-Ambroise…

    • La Coors Light doit être la bière qui coûte le moins cher à produire…

      C.est probablement pour ça qu’on ne vend que celle-là!

    • J’ai fait mon plan pour avoir de la bière de qualité au Stade Saputo!

      Allez lire ca ici: http://www.optimum-soccer.com/1/post/2012/07/pour-une-bire-de-qualit-au-stade-saputo.html

    • Avec Labatt il y avait au moins la 50. “Le baseball Labatt 50 des Expos vous revient après la pause!”

      Sérieusement, c’est plate les monopoles. Trois compagnies en représentation égale ou quelque chose du genre, me semble que ce serait une bonne idée. Ainsi, je pourrai aller voir l’Impact en St-Ambroise avec mes amis Coors Light!

      @blackened
      Très bon post! :) ))

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • My Categories



  • publicité





  •  

    juillet 2012
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité