Le blogue de basket

Archive de la catégorie ‘NBA’

Mardi 24 juin 2014 | Mise en ligne à 15h46 | Commenter Commentaires (11)

La NBA est sur le point de changer

PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS. LeBron James (à droite) a décidé de se déclarer joueur autonome aujourd'hui. Reste à voir si ses coéquipiers du Heat de Miami Chris Bosh et Dwyane Wade l'imiteront,

PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS. LeBron James (à droite) a décidé de se déclarer joueur autonome aujourd'hui. Reste à voir si ses coéquipiers du Heat de Miami Chris Bosh et Dwyane Wade l'imiteront.

L’agent de LeBron James a annoncé aujourd’hui que son client deviendra joueur autonome le 1er juillet. Ses coéquipiers du Heat Dwyane Wade et Chris Bosh pourraient l’imiter dans les prochains jours. Hier, Carmelo Anthony des Knicks a officiellement renoncé à sa dernière année de contrat. L’ajout d’un de ces quatre joueurs permettrait à toute équipe de soudainement devenir aspirante au titre.

Parmi les autres joueurs autonomes d’impact, notons Dirk Nowitzki (il est toutefois très peu probable qu’il quitte Dallas), Kyle Lowry des Raptors, Pau Gasol des Lakers, Paul Pierce des Nets et Lance Stephenson des Pacers. Pour une liste complète, consultez cette page de HoopsHype.

Tout ce beau monde ne pourra pas changer d’adresse avant juillet, alors concentrons-nous pour l’instant sur le repêchage qui aura lieu jeudi.

Depuis plusieurs mois, on annonce la cuvée 2014 comme étant la plus prometteuse depuis celle de 2003, celle de James, Anthony, Bosh et Wade justement. Cela reste à voir, mais il est vrai que plusieurs jeunes de grand talent feront le saut dans la NBA l’automne prochain. Je ne ferais pas de mock draft, car je ne connais pas assez bien tous les espoirs disponibles, mais voici mon top 3.

PHOTO ANDREW FERGUSON, ASSOCIATED PRESS. Andrew Wiggins pourrait devenir le troisième Canadien des Cavaliers de Cleveland avec Anthony Bennett et Tristan Thompson.

PHOTO ANDREW FERGUSON, ASSOCIATED PRESS. Andrew Wiggins pourrait devenir le troisième Canadien des Cavaliers de Cleveland avec Anthony Bennett et Tristan Thompson.

1- Cavaliers: Andrew Wiggins (Kansas)

Les Cavaliers voulaient probablement le coéquipier de Wiggins à Kansas, le centre Joel Embiid, mais ce dernier pourrait manquer toute la saison à la suite d’une fracture au pied. Wiggins est un athlète prodigieux au potentiel très élevé. Avec Kyrie Irving et Dion Waiters, ils formeraient un trio très intrigant à l’attaque. Si Cleveland pouvait mettre la main sur un vétéran (James?) afin de mentorer le groupe, leur avenir serait encore plus brillant. Si les Cavs repêchent Wiggins, il serait le deuxième Canadien consécutif sélectionné au premier rang par la formation de l’Ohio.

2- Bucks: Jabari Parker (Duke)

Milwaukee a besoin d’aide à toutes les positions. Ça tombe bien, Parker est très polyvalent. À 2,o3 m (6 pi 8 po) et 107 kg (235 lb), il peut jouer aux deux ailes et possède un assez bon drible pour occuper le poste de garde. Son tir est déjà très bon et il est un défenseur tenace. Les Bucks devront aussi être actifs sur le marché des transactions s’ils espèrent sortir de la cave.

3- 76ers: Joel Embiid (Kansas)

Les Sixers recommencent à neuf et le processus sera long. L’an dernier, ils ont choisi Nerlens Noel de Kentucky en sachant très bien qu’il n’allait probablement pas enfiler leur uniforme de la saison à la suite d’une opération au genou. Ils ont pris cette décision en raison du potentiel de Noel et parce qu’ils bâtissent l’avenir. Il est fort probable qu’ils fassent de même avec Embiid pour ces mêmes raisons. De plus, Philadelphie possède aussi le 1oe choix, alors un autre jeune de talent s’ajoutera à la formation dès la saison prochaine.

Pour des mocks drafts plus complets, je vous conseille celui de Marc J. Spears de Yahoo! ou celui de NBA.com qui combine tous ceux du web.

P.

Lire les commentaires (11)  |  Commenter cet article






Mercredi 18 juin 2014 | Mise en ligne à 12h34 | Commenter Commentaires (4)

Le top 3 « As-tu vu ça ?!?! » de la finale

/Tony Gutierrez) PHOTO TONY GUTIERREZ, ASSOCIATED PRESS. Les Spurs de San Antonio ont remporté le cinquième titre de leur histoire dimanche.

PHOTO TONY GUTIERREZ, ASSOCIATED PRESS. Les Spurs de San Antonio ont remporté le cinquième titre de leur histoire dimanche.

Plus de deux jours après et je n’en reviens toujours pas à quel point les Spurs ont surclassé le Heat, club du meilleur joueur de la planète et double champion en titre.

La dernière formation à avoir remporté la finale en quatre rencontres est San Antonio, en 2007, contre LeBron James et les Cavaliers de Cleveland. Même si les Spurs ont perdu la deuxième partie cette année, j’estime que leur domination fut encore plus totale. Ils ont remporté leurs quatre matchs par au moins 15 points. Leur attaque a été d’une efficacité inouïe. Leur défense, d’une étanchéité incomparable. Le vieux Big Three a joué comme s’il était toujours dans la fleur de l’âge. Le jeune Kawhi Leonard est devenu une étoile. Boris Diaw et Patty Mills ont mené le meilleur groupe de réservistes jamais assemblé. Tous les joueurs ont contribué à ce triomphe historique. Puis, l’entraîneur Gregg Popovich a bien sûr dirigé le tout d’une main de maître.

Le départ à la retraite de Tim Duncan laisserait évidemment un énorme vide à combler, mais San Antonio est l’une des meilleures organisations dans le monde du sport, alors ne soyons pas trop inquiet pour leur futur.

L’avenir est encore plus incertain à Miami puisque James, Dwyane Wade et Chris Bosh peuvent tous mettre fin à leur contrat en juillet. Je crois toujours que LeBron ne sera pas de retour, mais n’oublions pas que le Heat est aussi une équipe très bien gérée. Le repêchage du 26 juin pourrait nous donner une meilleure idée des plans du directeur général Pat Riley.

D’ici là, voici mes trois plus beaux jeux de la finale.

Manu Ginobili revient dans le temps.

Boris Diaw n’est pas le plus athlétique, mais sa vision du jeu est exceptionnelle.

Si vous pensiez que Ray Allen ne pouvait que lancer des trois points, détrompez-vous.

P.

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Vendredi 13 juin 2014 | Mise en ligne à 1h53 | Commenter Commentaires (4)

Le Heat s’éteint à Miami

PHOTO ANDREW D. BERNSTEIN, GETTY IMAGES. Pour un dexuième match consécutif, Kawhi Leonard des Spurs a remporté son duel contre LeBron James du Heat.

PHOTO ANDREW D. BERNSTEIN, GETTY IMAGES. Pour un deuxième match consécutif, Kawhi Leonard des Spurs a remporté son duel contre LeBron James du Heat.

Je ne l’avais pas écrit, mais je croyais que le Heat allait rebondir hier soir pour ensuite perdre les deux parties suivantes et le titre.

On a plutôt assisté à une autre performance magistrale des Spurs. Pour un deuxième match de suite, leur attaque a été d’une rare efficacité, mais, cette fois, leur défense a aussi été impeccable. En plus de ses 20 points, Kawhi Leonard a inscrit 14 rebonds, 3 contres et 3 vols de ballon. De plus, il est parvenu à maîtriser LeBron James. Même si ce dernier a marqué 28 points, il n’a jamais réussi à imposer son rythme. Ses coéquipiers Chris Bosh et Dwyane Wade n’ont fourni que 12 et 10 points respectivement.

Du côté des Spurs, leurs deux meneurs de jeu Tony Parker et Patty Mills ont mené la charge marquant respectivement 19 et 14 points. Tim Duncan a inscrit son 158e double double en carrière en séries pour ainsi prendre le premier rang dans cette catégorie devant Magic Johnson. Notons aussi que les 13 joueurs de San Antonio ont inscrit leur nom sur la feuille de pointage.

Selon moi, les Spurs vont achever le Heat dimanche… et ce sera le dernier match de James avec la formation floridienne. Carmelo Anthony n’ira pas rejoindre le Big Three à Miami, désolé.

P.

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    D L Ma Me J V S
    « juin    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité