Le blogue de basket

Le blogue de basket - Auteur
  • Pascal LeBlanc

    Grand passionné de basket depuis les années de gloire de Michael Jordan, Pascal LeBlanc vous fait part des dernières nouvelles de la NBA mais aussi des circuits collégiaux et internationaux.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 18 juin 2014 | Mise en ligne à 12h34 | Commenter Commentaires (4)

    Le top 3 « As-tu vu ça ?!?! » de la finale

    /Tony Gutierrez) PHOTO TONY GUTIERREZ, ASSOCIATED PRESS. Les Spurs de San Antonio ont remporté le cinquième titre de leur histoire dimanche.

    PHOTO TONY GUTIERREZ, ASSOCIATED PRESS. Les Spurs de San Antonio ont remporté le cinquième titre de leur histoire dimanche.

    Plus de deux jours après et je n’en reviens toujours pas à quel point les Spurs ont surclassé le Heat, club du meilleur joueur de la planète et double champion en titre.

    La dernière formation à avoir remporté la finale en quatre rencontres est San Antonio, en 2007, contre LeBron James et les Cavaliers de Cleveland. Même si les Spurs ont perdu la deuxième partie cette année, j’estime que leur domination fut encore plus totale. Ils ont remporté leurs quatre matchs par au moins 15 points. Leur attaque a été d’une efficacité inouïe. Leur défense, d’une étanchéité incomparable. Le vieux Big Three a joué comme s’il était toujours dans la fleur de l’âge. Le jeune Kawhi Leonard est devenu une étoile. Boris Diaw et Patty Mills ont mené le meilleur groupe de réservistes jamais assemblé. Tous les joueurs ont contribué à ce triomphe historique. Puis, l’entraîneur Gregg Popovich a bien sûr dirigé le tout d’une main de maître.

    Le départ à la retraite de Tim Duncan laisserait évidemment un énorme vide à combler, mais San Antonio est l’une des meilleures organisations dans le monde du sport, alors ne soyons pas trop inquiet pour leur futur.

    L’avenir est encore plus incertain à Miami puisque James, Dwyane Wade et Chris Bosh peuvent tous mettre fin à leur contrat en juillet. Je crois toujours que LeBron ne sera pas de retour, mais n’oublions pas que le Heat est aussi une équipe très bien gérée. Le repêchage du 26 juin pourrait nous donner une meilleure idée des plans du directeur général Pat Riley.

    D’ici là, voici mes trois plus beaux jeux de la finale.

    Manu Ginobili revient dans le temps.

    Boris Diaw n’est pas le plus athlétique, mais sa vision du jeu est exceptionnelle.

    Si vous pensiez que Ray Allen ne pouvait que lancer des trois points, détrompez-vous.

    P.


    • @Pascal, deux ajouts….

      1-Tiago Splitter qui bloque Wade (belle rédemption de l’an passé) et part l’avalanche de 3 tirs du centre-ville réussis.

      http://www.youtube.com/watch?v=r79JA-rjbes

      2-Kawhi Leonard qui brise les reins du Heat au match 4 avec ce chef-d’oeuvre.

      http://www.youtube.com/watch?v=lpv4JPPTjhM

    • Une performance époustouflante des Spurs, une véritable symphonie de basket qui nous réconcilie avec ce sport pratiqué de manière souvent trop individualiste. Espérons que le modèle San Antonio fera école.

    • Le meilleur titre de manchette pour résumer la finale revient à L’Équipe:

      La cinquième symphonie des Spurs

    • pour terminer en beauté, le 2e volet de l’hommage aux Spurs (The beautiful game) avec des images des matchs de la finale.

      et la musique instrumentale du groupe instrumental Explosions in the Sky: aussi magnifique que la 1ere demie du match 3 qui a été une clinique de basket pour l’éternité.

      https://www.youtube.com/watch?v=tNZvNs6r800

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité