Le blogue de basket

Le blogue de basket - Auteur
  • Pascal LeBlanc

    Grand passionné de basket depuis les années de gloire de Michael Jordan, Pascal LeBlanc vous fait part des dernières nouvelles de la NBA mais aussi des circuits collégiaux et internationaux.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 2 avril 2014 | Mise en ligne à 13h41 | Commenter Commentaires (2)

    Bonne semaine pour le basket canadien

    PHOTO NATHAN DENETTE, LA PRESSE CANADIENNE. DeMar DeRozan et Kyle Lowry ont joué un rôle crucial dans l'obtention d'une place en séries pour les Raptors.

    PHOTO NATHAN DENETTE, LA PRESSE CANADIENNE. DeMar DeRozan et Kyle Lowry ont joué un rôle crucial dans l'obtention d'une place en séries pour les Raptors.

    Les derniers jours ont été bons pour le basketball canadien et québécois.

    D’abord, les Raptors se sont assurés d’une place en séries éliminatoires pour la première fois depuis 2008 lorsqu’ils ont battu les Celtics à Toronto, vendredi. Ils occupent toujours le premier rang de la division Atlantique, mais les Nets ne sont qu’un match et demi derrière.

    Même si les 24 Canadiens qui participaient cette année au March Madness ont maintenant été éliminés, on peut affirmer que jamais les joueurs d’ici n’ont autant brillé lors du tournoi collégial américain. Comme en témoigne cet article, huit Canadiens étaient encore sur le terrain pour la ronde du Sweet 16. Parmi ceux qui se sont le plus illustrés, notons l’Ontarien Nik Stauskas de Michigan qui a tout fait sauf réussir le tir de trois points égalisateur contre Kentucky, dimanche. Les 24 points qu’il a marqués étaient sûrement ses derniers dans la NCAA, puisqu’il devrait être repêché en première ronde cet été.

    Le Montréalais Kenny Chery a également bien fait pour les Bears de Baylor. Il a inscrit 14 points dans la surprenante victoire contre le puissant Doug McDermott et Creighton en deuxième ronde, puis en a ajouté 12 le match suivant contre Wisconsin.

    Andrew Wiggins n’a pas eu un long tournoi alors que Kansas a été éliminé par Stanford dès le deuxième tour, mais il a tout de même décidé de mettre fin à sa carrière universitaire pour tenter sa chance dans la NBA. Malgré ses hauts et ses bas cette saison, le potentiel du joueur de 19 ans est énorme et son nom sera probablement le premier appelé par le nouveau commissaire de la NBA, Adam Silver, le 26 juin.

    L’Ontarien Tyler Ennis, qui a excellé à sa première année à Syracuse, sera aussi admissible lors du prochain repêchage.

    Finalement, le programme de développement Brookwood Bounce Elite s’est entendu avec Adidas sur un partenariat qui permettra à de nombreux jeunes joueurs québécois et canadiens de prendre part à des tournois d’envergure aux États-Unis ainsi qu’à des camps d’entrainement de haut niveau. Lisez le communiqué de presse (en anglais) ici.

    Final Four

    Les quatre équipes que je voyais au Final Four ont été éliminées. Alors, qui l’emportera? Connecticut m’a surpris, Kentucky est encore plus fort que je croyais, Wisconsin est aussi très talentueux, mais je crois que la Floride est presque imbattable. Et vous, votre choix?

    P.


    • J’en parlais récemment justement sur un autre blogue.

      Voici l’essentiel de mon propos. Jamais n’y a-t-il eu autant de joueurs canadiens œuvrant dans la NCAA. Et, la raison en est bien simple. L’effet direct de l’avenue des Raptors à Toronto !

      L’époque de gloire de Vince Carter s’est chargée de développer l’image de marque de la NBA. D’ailleurs, ce n’est pas négligeable le fait que la majeure représentativité canadienne provient de l’Ontario.

      En ayant accès à la NBA sur une base quotidienne les Ontariens ont commencé à croire que le rêve de jouer au basket professionnel devenait maintenant à portée de main. L’expansion canadienne de la NBA avec les Raptors à Toronto et à un bien moindre niveau des Grizzlies à Vancouver, en 1995, a favorisé l’accessibilité des joueurs canadiens vers leurs rêves.

      L’ère des dunks magistraux de Carter suivi par le succès étincelant du canadien Steve Nash sont directement liée en conséquence au nombre record de Canadiens jouant lors de l’actuelle édition du March Madness.

      Ce n’est par contre rien de nouveau comme effet d’ascenceur, le même effet s’était produit à l’époque des Expos ici à Montréal !

    • Les Raptors sont actuellement premiers dans la faible division Atlantic de l’aussi faible Conférence Est de la NBA. Le succès de l’équipe a de quoi faire réjouir les fans des Raptors, mais il ne faudrait pas surestimer non plus les victoires torontoises.

      Au moment de l’échange de Rudy Gay l’équipe affichait une fiche de 7-12, bon pour le deuxième rang dans la division Atlantic. D’ailleurs, n’oublions pas que c’était censé être l’année des Nets de Brooklyn. Alors, nous pouvons autant parler de débandades des autres équipes de leur division que du succès inespéré des Raptors.

      Le nouveau DG Masai Ujiri a fait un bon coup en échangeant Gay à Sacramento. Simplement, sur le plan financier, cet échange offre à la seule équipe canadienne une masse salariale soulagée. Gay coutait très cher, 17,8 M$ cette saison et une option de 19,3 M$ l’an prochain.

      Sur le court, Gay est un joueur assez unidimensionnel. En plus, à Toronto il avait un style trop similaire à celui de DeMar DeRozan, qui est plus jeune et moins chérant et essentiellement sur le plan sportif ça évite plusieurs casse-têtes à l’attaque. Le DG Ujiri semble par contre avoir un plan établi.

      Dès son arrivée l’été dernier, il s’est rapidement débarrassé du géant Italien Andrea Bargnani. L’ancien premier choix universel au repêchage de 2006 n’a jamais réussi à prouver son grand potentiel qu’on lui voyait, mais le DG des Raptors s’en est surtout débarrassé à cause de son trop gros contrat qu’il n’a jamais su justifier.

      Ujiri a eu beaucoup de succès à Denver avec des joueurs peu connus et un coach renommé. Il connait son affaire ! J’ai bien hâte de voir à long terme l’aboutissement de son plan !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    D L Ma Me J V S
    « sept    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité