Le blogue de basket

Le blogue de basket - Auteur
  • Pascal LeBlanc

    Grand passionné de basket depuis les années de gloire de Michael Jordan, Pascal LeBlanc vous fait part des dernières nouvelles de la NBA mais aussi des circuits collégiaux et internationaux.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 1 janvier 2014 | Mise en ligne à 19h58 | Commenter Commentaires (3)

    Les meneurs de la relève

    PHOTO ED REINKE, ASSOCIATED PRESS John Wall et Eric Bledsoe étaient coéquipiers avec les Wildcats du Kentucky. Ils sont maintenant parmi les meilleurs meneurs de jeu de la NBA.

    PHOTO ED REINKE, ASSOCIATED PRESS John Wall et Eric Bledsoe étaient coéquipiers avec les Wildcats du Kentucky. Ils sont maintenant parmi les meilleurs meneurs de jeu de la NBA.

    Alors que des meneurs de jeu établis tels Derrick Rose, Rajon Rondo, Russell Westbrook et Steve Nash soignent leurs blessures, la relève s’impose avec force. Stephen Curry, John Wall et Kyrie Irving ont démontré depuis le début de la saison qu’ils sont parmi les meilleurs points guards de la NBA alors que Damian Lillard, Jeff Teague et Eric Bledsoe sont en grande partie responsables des succès de leur équipe respective.

    En plus d’afficher une moyenne de 22,9 points par match, Curry distribue 9,5 passes par soir. Wall n’est pas loin derrière avec 20,2 points et 9 aides par rencontre. Bien qu’Irving a connu un lent début de saison et manquera quelques parties en raison d’une blessure au genou, il présente tout de même des moyennes de 22,2 points et 6,1 passes par match. Son duel contre Curry dimanche dernier a été, selon moi, l’un des moments forts du premier quart de la saison.

    La recrue de la dernière année Damian Lillard est le deuxième marqueur des Trail Blazers (21,3 points), premier pour les mentions d’aide (5,9) et premier pour le nombre de trois points réussis ainsi que le taux de réussite (102 en 234 pour 44%). Toutefois, ce qui est le plus impressionnant est la fiche de Portland: 25 victoires et seulement 7 revers, ce qui place l’équipe de l’Oregon au troisième rang du circuit à égalité avec les Spurs. Lillard a déjà réussi quatre tirs victorieux depuis le début de la saison dont deux en deux soirs.

    Jeff Teague a aussi récemment permis aux Hawks de gagner dans les derniers instants. Le 26 décembre, contre les Cavaliers, le meneur de 25 ans a inscrit un sommet en carrière de 34 points. Depuis le début de la saison, ses moyennes par partie sont de 17 points et 8,2 aides, soit 2,4 points et une aide de plus que l’an dernier.

    Après avoir passé quelques saisons en tant que remplaçant de Chris Paul avec les Clippers, Eric Bledsoe est maintenant la pierre angulaire des Suns. Lui et Goran Dragic forment l’un des meilleurs backcourts de la NBA et sont la raison pourquoi Phoenix occupe le cinquième rang dans l’association Ouest. Le duo affiche d’ailleurs des moyennes presque identiques de points et de passes par match: 18 et 5,8 pour Bledsoe et 18,4 et 5,9 pour Dragic.

    Même si les Kings ne gagnent pas souvent, notons aussi l’énorme progrès d’Isaiah Thomas. À sa troisième saison, l’athlète de 1m75 (5 pi 9 po) présente des moyennes de 19,2 points et 6,2 passes par rencontre.

    La relève au poste de meneur de jeu est bien assurée.

    P.


    • Ce serait tout un duel en finale de conférence de l’Ouest : les Blazers de Portland (Damian Lilard) contre les Warriors de Golden State (Steph Curry).

    • Par contre, est-ce que c’est tellement important d’avoir un excellent point guard pour gagner un championnat? Le Heat a gagné 2 championnats avec Mario Chalmers. Avant ça, les Mavs ont gagné avec Jason Kidd qui n’était plus dans son apogée depuis longtemps. Et avant ça, les Lakers ont gagné 2 championnats de suite avec Derek Fisher, qui a toujours été un point guard ordinaire. Il me semble qu’il est assez facile de trouver un point guard de qualité dans la NBA de nos jours mais beaucoup plus difficile de trouver un joueur de centre dominant.

    • @Marc6
      J’espérai que quelqu’un d’autre répondre avant d’offrir mon point de vue, mais je ne vais pas vous faire attendre plus longtemps.

      Il est vrai que le Heat et les Lakers ont gagné des titres avec des meneurs plutôt moyens, mais les deux équipes pouvaient aussi compter sur le meilleur joueur de la NBA au moment de leur conquête. De plus, LeBron James et Kobe Bryant sont des joueurs si exceptionnels qu’ils peuvent aussi joueur au poste de meneur.

      Pour ce qui est de Jason Kidd, même s’il avait 38 ans, il dirigeait toujours l’attaque des Mavericks d’une main de maître en 2011.

      Si on remonte un peu plus dans le temps, les Celtics (Rajon Rondo), les Spurs (Tony Parker) et les Pistons (Chauncey Billups, qui a remporté le MVP des finales) étaient les point guards des autres équipes championnes.

      Je suis d’accord avec vous que les joueurs de centre dominants sont plus rares, mais le dernier pivot qui a vraiment eu un impact dans la conquête de son équipe est étrangement Andrew Bynum avec les Lakers en 2009 et en 2010. Je ne considère pas Chris Bosh comme un véritable centre. Chris Andersen et Joel Anthony occupent ce rôle chez le Heat. Tyson Chandler est un excellent défenseur, mais plusieurs autres Mavs ont contribué à leur victoire contre Miami en 2011.

      Il n’y pas de recette infaillible pour remporter un titre dans la NBA, mais je crois qu’une équipe avec un meneur de jeu supérieur a davantage de chances de remporter plus de parties qu’une équipe avec un centre dominant.

      P.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2012
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité