Le blogue de basket

Le blogue de basket - Auteur
  • Pascal LeBlanc

    Grand passionné de basket depuis les années de gloire de Michael Jordan, Pascal LeBlanc vous fait part des dernières nouvelles de la NBA mais aussi des circuits collégiaux et internationaux.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 5 juillet 2013 | Mise en ligne à 5h55 | Commenter Commentaires (10)

    Dwight Howard et les autres joueurs autonomes

    PHOTO ASSOCIATED PRESS. Le retour de Dwight Howard dans l'uniforme des Lakers est loin d'être certain.

    PHOTO ASSOCIATED PRESS. Le retour de Dwight Howard dans l'uniforme des Lakers est loin d'être certain.

    Selon ESPN, Dwight Howard devrait faire son choix aujourd’hui.

    On sait que le centre de 27 ans a rencontré dans les derniers jours les dirigeants des Rockets, des Mavericks, des Warriors, des Hawks et des Lakers. Ces derniers espèrent voir revenir D12 à Los Angeles pour une deuxième saison, mais il est difficile d’imaginer que la chimie se produira soudainement entre Howard, Kobe Bryant, Steve Nash et Pau Gasol. Kobe ratera vraisemblablement le début de la saison, mais à son retour, on peut présumer qu’il voudra reprendre le contrôle de l’équipe. L’automne dernier, je croyais que ces quatre superstars pouvaient jouer et gagner ensemble, ce n’est plus le cas.

    Les Lakers devraient probablement laisser tomber la prochaine saison, s’assurer que Bryant termine sa carrière en santé et espérer obtenir l’un des nombreux espoirs du prochain repêchage (Andrew Wiggins, Jabari Parker, Julius Randle).

    J’estime que Houston serait la meilleure destination pour Howard. Il formerait un excellent tandem avec James Harden. De plus, les Rockets comptent déjà sur plusieurs bons joueurs de soutien.

    Lorsque Howard aura pris sa décision, les «perdants» pourront toujours se rabattre sur Andrew Bynum, Al Jefferson (les Bobcats se seraient entendu avec lui pour trois ans) ou Nikola Pekovic.

    Parmi les autres noms à surveiller, notons Josh Smith, Andre Iguodala et Monta Ellis.

    Chris Paul a déjà annoncé qu’il restait avec les Clippers. Même chose pour JR Smith avec les Knicks, Manu Ginobili et Tiago Splitter avec les Spurs, David West avec les Pacers, Tony Allen avec les Grizzlies, ainsi que Kyle Korver avec les Hawks.

    Des gros noms déménagent

    Du côté des échanges, celui entre les Celtics et les Nets démontre clairement que Boston mise sur le prochain repêchage (surtout après l’embauche d’un entraîneur provenant des rangs collégiaux) et que Brooklyn veut gagner maintenant. Grâce à cette transaction, le Montréalais Kris Joseph retourne avec les Celtics. On espère le voir en action au Centre Bell, le 20 octobre.

    Selon moi, l’acquisition d’Andrea Bargnani par les Knicks est une réaction directe à l’ajout par les Nets de Paul Pierce, Kevin Garnett et Jason Terry. Le grand Romain aura peut-être du succès à New York, mais pour l’instant les Raptors doivent être bien fiers de leur coup.

    Les Clippers ont mis la main sur JJ Redick et Jared Dudley et ont cédé en retour Eric Bledsoe et Caron Butler. J’aime bien Bledsoe, mais avec cet échange, l’équipe de Doc Rivers a encore réussi à ajouter de la profondeur.

    En plus de donner beaucoup d’argent à Tyreke Evans (44 millions sur 4 ans), les Pelicans vont devoir se départir de Greivis Vasquez et Robin Lopez. C’est plutôt dispendieux pour un joueur qui ne cesse de régresser depuis son année recrue.

    Retour sur le repêchage

    Imprévisible disais-je? Très heureux pour Anthony Bennett. Le Canada se positionne tranquillement sur la planète basket.

    Jamais je n’aurai pensé que Nerlens Noel glisse au sixième rang et qu’en plus soit échangé. Ceci dit, les Pelicans ont réalisé un bon coup. Jrue Holiday est très bon meneur de jeu et peut encore s’améliorer. De leur côté, les Sixers ont fait une excellente récolte de jeunes avec Noel et Michael Carter-Williams.

    Dernière chose sur Noel: comment les Bobcats ont-ils pu le laisser passer et choisir Cody Zeller à la place? Come on MJ…

    Pour la suite, je vous suggère cet article d’Andrew Sharp sur Grantland.

    Entretien avec un double champion

    Si vous ne l’avez pas déjà vue sur La Presse+, je vous invite à lire mon entrevue avec Joel Anthony du Heat de Miami.

    P.


    • dire qu’à ses débuts à Orlando, je voyais en Dwight Howard un possible héritier au trône de Tim Duncan comme le centre-ailier fort d’une génération…

      oui pour les aptitudes… mais pour l’attitude, Howard ne l’a pas du tout. un chialeux qui pense à lui plutôt qu’à l’équipe, qui prend des fautes techniques à tour de bras.

      @Pascal

      Tiago Splitter, très surprenant ici que SA l’air resigné. et un Italien qui se joint à la fricassée internationale de la NBA (Bellinelli).

    • Dwight Howard est jugé très sévèrement sur les médias sociaux. C’est dommage qu’il agisse ainsi, mais c’est le business avant tout dans le sport.

      Bonne entrevue avec Joel Anthony, je me demande si il va chercher un nouveau club pour avoir plus de temps de jeu. C’est agréable gagné des titres, mais je pense qu’il aurait aimer participer plus à la victoire.

    • @arcadezen

      Howard semble de plus en plus être l’héritier d’Allen Iverson. C’est-à-dire, une carrière remplie au niveau des statistiques et des honneurs personnels. Mais collectivement, ça s’arrêtera à être finalistes.

      2 franchises icônes arrivent à la fin d’un cycle gagnant, les Celtics ont amorcé le renouveau, alors qu’à LA, ce n’est qu’une question de temps avant qu’on procède à l’ère après-Kobe. Les Clippers ont pratiquement le chemin libre alors que New York avec les Knicks et les Nets, aura certainement, le haut du pavé dans cette grande rivalité sportive New-York vs Boston.

      Suis-je le seul surpris que le coach de l’année, George Karl, soit sans travail et que le seul poste disponible encore est celui de son ancienne équipe? Il est cependant clair que Karl ne restera pas sans emploi longtemps la saison prochaine. Par contre, je ne sais pas si Toronto pourrait être une destination alors que le nouveau GM des Raptors était le boss des Nuggets et si leur relation était bonne!

    • @almartin83

      jusqu’à date, l’héritier de Howard est plus Russell Westbrook: même positiion, mêmes tendances individualistes à manger le ballon (Iverson n’avait pas un joueur comme Durant avce lui), 1 finale perdue lui aussi.

      et pour les coachs remerciés, les 3 qui l’ont été ont tous atteint les séries (Karl, Del Negro, Holling), dont un qui s’est rendu en finale d’association. ke cé ca ????

    • 1- Howard a définitivement pris la bonne décision en se joignant aux Rockets.
      2- Vinny Del Negro est le pire entraîneur que j’ai vu à tous les niveaux.
      3- George Karl a passé la 1re ronde 1 fois en carrière. 1 fois!!!!!!!! Incapable de déchiffrer un zone. Un vrai entraîneur de saison. Un de ces beaux perdants…
      4- Excellente signature des Spurs avec Splitter
      5- Josh Smith avec Detroit? Avec Monroe & Drummond? Come on Joe…
      6- Westbrook est 100x plus important au Thunder que Durant s’il veut gagner contre le Heat. Contre d’autres équipes par contre, ca s’équivaut. Mais contre le Heat, Durant joue comme le petit frère de James…
      7- Andre Iguodala avec les Warriors? Bizarre. Qui de Barnes, THompson et Curry jouera moins…

    • Juste en passant, les Lakers mon font penser à une compagnie familiale en ce moment. Le père (Jerry Buss) qui construit la compagnie et qui la rend profitable pendant des années, juste pour voir son fils (Jim Buss) complètement incompétent détruire tout ce qu’il a accompli.

      Mike D’Antoni… Non mais quelle erreur.

    • @almartin83

      correction: hériter d’Iverson = Westbrook. désolé de la typo….

      @1234_56

      Splitter une excellente signature ? à 4 ans et 36$ millions, ca fait assez cher la livre ! va être aussi bien payé que Duncan, mieux que Ginobili et l’étoile montante Kawhi Leonard.

      a progressé à sa 3e saison (défense et lancers francs), bonnes séries escepté en finale… mais bon, RC Buford est un des meilleurs DG tous sports confondus.

    • @1234_56

      trouvez-vous que les fils d’Art Rooney ont démoli la business familiale à Pittsburgh comme Buss avec les Lakers :-P ?

    • @arcadezen

      Splitter a été excellent en saison et en séries jusqu’en finale. 9 millions par année, c’est pas la la valeur marchande d’un centre partant.
      Il vaut énormément plus que Ginobili en ce moment…

      la progéniture détruit souvent les entreprise familiales… (Péladeau…)

    • @1234_56

      pensais qu’ils allaient le re-signer, mais pas aussi cher. ca me fait penser au contrat de fou de Rasho Nesterovic, que vous connaissez sûrement comme fan des Raptors.

      business familiales: c’est vrai que ca déraille en succession, mais il y a des exceptions… les Wirtz avec les Blackhawks, les Rooney avec les Steelers, les Walton avec Wal-Martin, les Corleone de Vito à Michael.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « nov    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité