Le blogue de basket

Le blogue de basket - Auteur
  • Pascal LeBlanc

    Grand passionné de basket depuis les années de gloire de Michael Jordan, Pascal LeBlanc vous fait part des dernières nouvelles de la NBA mais aussi des circuits collégiaux et internationaux.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 24 septembre 2012 | Mise en ligne à 18h32 | Commenter Commentaires (5)

    Quelles sont les véritables dynasties?

    PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS. Bill Russell et l’entraîneur des Celtics Red Auerbach ont remporté neuf titres ensemble entre 1957 et 1966. Rusell en a ajouté deux autres en tant que joueur-entraîneur en 1968 et 1969.

    PHOTO ARCHIVES ASSOCIATED PRESS. Bill Russell et l’entraîneur des Celtics Red Auerbach ont remporté neuf titres ensemble entre 1957 et 1966. Rusell en a ajouté deux autres en tant que joueur-entraîneur en 1968 et 1969.

    Le sujet a été effleuré à quelques reprises dans les commentaires de quelques billets, mais comme le suggérait Arcadezen, je crois que la question mérite sa propre discussion.

    Alors, que doit accomplir une équipe pour être qualifiée de dynastie?

    Selon moi, elle doit chaque année être considérée parmi l’élite de la ligue, doit participer aux séries éliminatoires presque systématiquement et doit être candidate au titre de façon régulière.

    Trop vague?

    Voici quelques exemples:

    - Les Celtics de 1957 à 1969.
    Remporter les grands honneurs 11 fois en 13 ans c’est ce qu’on appelle une dynastie.

    - Les Lakers de 1980 à 1991.
    Avec cinq championnats et quatre défaites en finale, il s’agit de la période la plus glorieuse de l’organisation, mais on pourrait affirmer qu’elle a du succès depuis le début de la NBA en 1950 alors qu’elle évoluait à Minneapolis. Les cinq titres et deux finales entre 2000 et 2010 ne sont pas mal non plus.

    - Les Bulls de 1991 à 1998. Si Michael Jordan n’avait pas décidé de tenter sa chance au baseball, ils auraient pu remporter huit championnats consécutifs. Reste que six est amplement suffisant pour être considéré une dynastie.

    - Les Spurs de 1999 à 2007.
    Chaque fois qu’ils ont atteint la finale durant cette période, ils ont triomphé. La ligue a appartenu aux Spurs et aux Lakers pendant 12 ans et ces deux équipes sont encore parmi les meilleures du circuit. Deux modèles à suivre.

    Et vous, quels sont vos critères? Quelles équipes méritent le titre de dynastie?

    P.


    • tout y est, sauf la 1ere dynastie de la NBA. Les Lakers de… Minneapolis (5 titres en 7 ans) avec l’imposant George Mikan comme tête d’affiche.

      les Spurs méritent à juste titre d’être une dynastie… 4 titres en 10 ans (le principal critère ici d’une dynastie tous sports confondus), en plus AUCUNE DÉFAITE en finale (le 2e critère). le trio Duncan-Parker-Ginobili est ensemble depuis 10 ans.

      Les Lakers de 2000-2002 ratent la coupure… un triple n’est pas 4 titres. ils ont eu leur chance en 2004 contre les Pistons, mais Detroit était dans une classe a part.

      PS: on suggère à simon le serpent à sonnettes de ravaler ses paroles expéditives avant d’appeler une équipe une dynastie: 1-sans même gagner un seul titre, 2-encore moins quand cette équipe s’est faut HUMILIER en finale, 3-quand les Lakers et le Heat se sont équipés pour tenir tête à OKC à court et moyen terme.

    • Donc selon vous Pascal LeBlanc, les Pistons des années 2000’s, devraient avoir le titre de dynastie, eux qui ont participé à la finale de conférence systématiquement à chaque saison sur une longue période. Malheureusement, qu’une seule consécration pour cette franchise merveilleusement bien bâtie!

    • @almartin83

      mon meilleur souvenir des Pistons… finale de 2005. Robert Horry qui leur plante un couteau de 3 points en plein coeur.

      http://www.youtube.com/watch?v=GjPgAQQst7U

    • @almartin83
      J’ai pensé inclure les Pistons (2002-2008), les Rockets (1993-1997) et même le Jazz (1990-2000), mais l’écart entre ces équipes et les quatre que j’ai nommées est trop grand pour qu’elles soient considérées de la même façon. Appelons-les des presque-dynasties ;-)
      P.

    • s’il y avait une édition des Pistons à considérer, ce serait la belle époque des Bad Boys qui ont gagné 2 titres en 1989 et 1990.

      ils ont été LA bête noire des Bulls pendant qq saisons… ca brassait pas à peu près dans le couloir quand Michael Jordan se faisait pincer par Laimbeer, Rodman, Salley et cie.

      pas pour rien que Jordan lui-même a exigé qu’Isiah Thomas soit banni du Dream Team pour qu’il fasse partie de l’alignement.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2012
    D L Ma Me J V S
    « fév   avr »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité