Le blogue de basket

Le blogue de basket - Auteur
  • Pascal LeBlanc

    Grand passionné de basket depuis les années de gloire de Michael Jordan, Pascal LeBlanc vous fait part des dernières nouvelles de la NBA mais aussi des circuits collégiaux et internationaux.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 28 juillet 2012 | Mise en ligne à 12h15 | Commenter Commentaires (4)

    JO: mes prédictions pour le tournoi masculin

    PHOTO LLUIS GENE, AFP. Coéquipiers chez les Lakers, Pau Gasol et Kobe Bryant vont probablement s'affronter en finale du tournoi olympique.

    PHOTO LLUIS GENE, AFP. Coéquipiers chez les Lakers, Pau Gasol et Kobe Bryant vont probablement s'affronter en finale du tournoi olympique.

    Malgré de nombreuses blessures (Dwight Howard, Dwyane Wade, Derrick Rose), les Américains sont les grands favoris pour remporter un deuxième titre olympique consécutif.

    Comme à Pékin, l’Espagne représente l’adversaire le plus menaçant pour les États-Unis. Les frères Pau et Marc Gasol ainsi que Serge Ibaka sont grands, gros et agiles, alors que Team USA n’a que Tyson Chandler comme véritable centre. Il sera difficile pour ce dernier de défendre le panier sans commettre trop de fautes. LeBron James a pris sa place à quelques reprises durant les matchs préparatoires et ne s’en est pas trop mal tiré, mais l’entraîneur Mike Krzyzewski expose James au même risque que Chandler s’il le fait jouer à cette position.

    La finale entre l’Espagne et les États-Unis s’était terminée par la marque de 118-107 en 2008. Un scénario similaire est très probable à Londres, puisque aucune des deux formations n’est en mesure de contrer l’autre efficacement. L’issue du match se décidera probablement aux tirs de trois points.

    L’Argentine pourrait aussi brouiller les cartes. Les champions des Jeux d’Athènes ont donné du fil à retordre aux Américains lors de leur rencontre préparatoire. Ils n’ont perdu que par 6 points et Luis Scola ainsi que Manu Ginobili ont été magistraux.

    Également dans le groupe A, la France, menée par Tony Parker, et la Lituanie forment aussi des équipes redoutables. Dans le groupe B, seuls la Russie et le Brésil peuvent rivaliser avec l’Espagne. Toutefois, il serait surprenant que cette dernière ne soit pas du match ultime.

    Malgré un parcours plus difficile, les Américains devraient rejoindre les Espagnols pour la finale. Tout peut arriver dans une partie sans lendemain, mais James, Kevin Durant, Kobe Bryant, Carmelo Anthony et compagnie ont trop de talent et d’orgueil pour perdre devant le monde entier.

    Par groupe

    Le groupe A, composé de l’Argentine, la France, la Tunisie, les États-Unis, le Nigeria et la Lituanie, est nettement supérieur au groupe B. Cependant, il est assez facile d’identifier les quatre formations qui passeront au second tour: Argentine, France, États-Unis et Lituanie.

    Pour ce qui est du deuxième groupe, les six pays qui le forme sont l’Australie, le Brésil, la Chine, l’Espagne, la Grande-Bretagne et la Russie. On devrait retrouver le Brésil, l’Espagne et la Russie en ronde éliminatoire, mais c’est moins évident de deviner quelle équipe les rejoindra. Je vais donc y aller avec l’équipe locale, la Grande-Bretagne.

    Les quarts de finale vont débuter le 8 août, je vais donc vous faire part des mes choix détaillés la veille. D’ici là, dites-moi quels sont les vôtres.

    Je vous invite également à lire cet article de mon collègue Philippe Cantin sur l’équipe féminine canadienne.

    P.

    -
    -
    -
    -

    • Salut, je trouve ton analyse correcte.
      que penses tu du bresil face a l’australie
      et de l’argentine face a la lituanie

    • Désolé, je n’ai pas eu le temps de répondre avant, alors voici mes impressions d’après-matchs.

      Je croyais franchement que la Lituanie allait offrir une meilleure opposition à l’Argentine. Luis Scola a profité de l’absence de Robertas Javtokas et de l’inexpérience de Jonas Valanciunas pour inscrire 32 points. Même si Manu Ginobili n’a pas très bien lancé le ballon, il a tout de même inscrit 21 points alors que Carlos Delfino en a ajouté 20 autres. L’attaque des Argentins est redoutable et les Français devront s’en méfier demain.

      Dans la défaite, Linas Kleiza des Raptors a une fois de plus excellé lors d’un match international en marquant 20 points. Espérons qu’il maintienne ce rythme cette saison. Valanciunas, qui se joindra aux Raptors cet automne, a montré qu’il n’est qu’une jeune de 20 ans lors de la rencontre, mais jouer dans un tournoi de ce niveau lui sera très bénéfique à l’aube de sa carrière dans la NBA.

      Je n’ai pas vu l’affrontement Brésil-Australie, mais je croyais que les Brésiliens allaient l’emporter plus facilement.

      P.

    • Je regarde quelques matchs du basket féminin,celui entre la France et l’Australie en était tout un. Ce matin, j’ai regardé la deuxième portion du match entre la France et le Canada. Les Canadiennes se sont bien battues, je dirais quand même que je préfère la philosophie de jeu à l’européenne. Alors je peux préférer prendre pour la France et avec leur excellente Émilie Gomis. Mon premier coup de coeur reste pour les Australiennes : Jackson, Bishop, Richards, O’Hea et toutes les autres…

    • Toujours au basket féminin, soulignons les 497 points sur quatre jeux de Lauren Jackson.

      http://www.courrier-picard.fr/courrier/Sports/Sport-national-et-international/Basket-JO-2012-Lauren-Jackson-meilleure-marqueuse-olympique-de-l-histoire

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juillet 2012
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité