Le blogue de basket

Archive, juillet 2012

Samedi 28 juillet 2012 | Mise en ligne à 12h15 | Commenter Commentaires (4)

JO: mes prédictions pour le tournoi masculin

PHOTO LLUIS GENE, AFP. Coéquipiers chez les Lakers, Pau Gasol et Kobe Bryant vont probablement s'affronter en finale du tournoi olympique.

PHOTO LLUIS GENE, AFP. Coéquipiers chez les Lakers, Pau Gasol et Kobe Bryant vont probablement s'affronter en finale du tournoi olympique.

Malgré de nombreuses blessures (Dwight Howard, Dwyane Wade, Derrick Rose), les Américains sont les grands favoris pour remporter un deuxième titre olympique consécutif.

Comme à Pékin, l’Espagne représente l’adversaire le plus menaçant pour les États-Unis. Les frères Pau et Marc Gasol ainsi que Serge Ibaka sont grands, gros et agiles, alors que Team USA n’a que Tyson Chandler comme véritable centre. Il sera difficile pour ce dernier de défendre le panier sans commettre trop de fautes. LeBron James a pris sa place à quelques reprises durant les matchs préparatoires et ne s’en est pas trop mal tiré, mais l’entraîneur Mike Krzyzewski expose James au même risque que Chandler s’il le fait jouer à cette position.

La finale entre l’Espagne et les États-Unis s’était terminée par la marque de 118-107 en 2008. Un scénario similaire est très probable à Londres, puisque aucune des deux formations n’est en mesure de contrer l’autre efficacement. L’issue du match se décidera probablement aux tirs de trois points.

L’Argentine pourrait aussi brouiller les cartes. Les champions des Jeux d’Athènes ont donné du fil à retordre aux Américains lors de leur rencontre préparatoire. Ils n’ont perdu que par 6 points et Luis Scola ainsi que Manu Ginobili ont été magistraux.

Également dans le groupe A, la France, menée par Tony Parker, et la Lituanie forment aussi des équipes redoutables. Dans le groupe B, seuls la Russie et le Brésil peuvent rivaliser avec l’Espagne. Toutefois, il serait surprenant que cette dernière ne soit pas du match ultime.

Malgré un parcours plus difficile, les Américains devraient rejoindre les Espagnols pour la finale. Tout peut arriver dans une partie sans lendemain, mais James, Kevin Durant, Kobe Bryant, Carmelo Anthony et compagnie ont trop de talent et d’orgueil pour perdre devant le monde entier.

Par groupe

Le groupe A, composé de l’Argentine, la France, la Tunisie, les États-Unis, le Nigeria et la Lituanie, est nettement supérieur au groupe B. Cependant, il est assez facile d’identifier les quatre formations qui passeront au second tour: Argentine, France, États-Unis et Lituanie.

Pour ce qui est du deuxième groupe, les six pays qui le forme sont l’Australie, le Brésil, la Chine, l’Espagne, la Grande-Bretagne et la Russie. On devrait retrouver le Brésil, l’Espagne et la Russie en ronde éliminatoire, mais c’est moins évident de deviner quelle équipe les rejoindra. Je vais donc y aller avec l’équipe locale, la Grande-Bretagne.

Les quarts de finale vont débuter le 8 août, je vais donc vous faire part des mes choix détaillés la veille. D’ici là, dites-moi quels sont les vôtres.

Je vous invite également à lire cet article de mon collègue Philippe Cantin sur l’équipe féminine canadienne.

P.

-
-
-
-

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Mercredi 25 juillet 2012 | Mise en ligne à 19h29 | Commenter Commentaires (2)

Les Américains semblent fin prêts pour les JO

PHOTO Albert Gea, REUTERS. LeBron James et Kobe Bryant célèbrent après un panier.

PHOTO Albert Gea, REUTERS. LeBron James et Kobe Bryant célèbrent après un panier.

L’équipe américaine masculine a remporté ses cinq matchs préparatoires en vue du tournoi des Jeux olympiques de Londres qui débutera le 29 juillet.

Leur dernière victoire a été acquise hier aux dépens de l’Espagne qui représente probablement leur plus grande menace dans l’obtention d’un deuxième titre consécutif. La marque finale de 100-78 pourrait laisser présager un parcours facile pour Team USA, mais je crois que les Espagnols n’ont pas offert leur meilleure performance même s’ils jouaient devant leurs partisans. La formation qui compte sur les frères Pau et Marc Gasol, Serge Ibaka et José Calderon était même en avance à la fin du premier quart. Reste que les États-Unis ont démontré que leur rapidité et leur défensive pouvaient pallier à leur manque de grands joueurs.

L’équipe de LeBron James, Kevin Durant, Kobe Bryant et compagnie n’a pas été très impressionnante contre le Brésil, ne remportant la partie que par 11 points. Toutefois, je crois que cela est davantage attribuable au fait qu’il ne s’agissait que de leur deuxième match.

La victoire à l’arraché (86-80) contre l’Argentine est plus inquiétante pour les Américains. Elle a démontré deux choses: qu’ils ne doivent pas enlever le pied de l’accélérateur lorsqu’ils possèdent une avance et que les Argentins sont peut-être aussi menaçants qu’en 2004.

Ceci dit, Team USA reste favori pour enlever l’or à Londres.

Je vais vous faire part de mes prédictions complètes d’ici dimanche.

P.

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Jeudi 19 juillet 2012 | Mise en ligne à 10h38 | Commenter Commentaires (4)

Un dunk inédit

Plus tôt cette semaine, la vidéo d’un des dunks les plus impressionnants que j’ai eu l’occasion de voir a fait surface sur le web.

L’auteur est un illustre inconnu nommé Angelo Sharpless qui porte les couleurs de l’Université Elizabeth City State, un établissement de Division II dans la NCAA. Il serait donc très peu probable de le voir un jour dans la NBA.

Reste qu’il possède une agilité hallucinante, surtout qu’il a réussi ce dunk lors d’une partie.

P.

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    D L Ma Me J V S
    « sept    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité