Le blogue de basket

Le blogue de basket - Auteur
  • Pascal LeBlanc

    Grand passionné de basket depuis les années de gloire de Michael Jordan, Pascal LeBlanc vous fait part des dernières nouvelles de la NBA mais aussi des circuits collégiaux et internationaux.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 6 juin 2012 | Mise en ligne à 15h36 | Commenter Commentaires (4)

    Revirements de situation

    PHOTO DAVID SANTIAGO, AP. Kevin Garnett des Celtics et LeBron James du Heat lors du cinquième match de la série mercredi.

    PHOTO DAVID SANTIAGO, AP. Kevin Garnett des Celtics et LeBron James du Heat lors du cinquième match de la série mercredi.

    Alors qu’ils tiraient de l’arrière 2-0 dans leurs séries respectives, les Celtics et le Thunder ont remporté trois matchs consécutifs pour s’approcher à une victoire la finale de la NBA.

    Il est impossible d’identifier le moment exact où le vent a tourné, mais permettez-moi de partager ces hypothèses.

    C’est assez cliché, mais Boston a démontré depuis le début des séries que le basketball est un sport d’équipe. Rajon Rondo excelle en tant que meneur, mais les Celtics seraient déjà éliminés si Kevin Garnett, Paul Pierce, Ray Allen, Brandon Bass et même certains réservistes n’avaient pas élevé leur niveau de jeu. La preuve: Rondo n’a marqué que sept points hier et Boston a tout de même arraché une victoire à Miami.

    Malgré tout le talent de LeBron James et de Dwyane Wade, ils ne sont pas infaillibles. La contribution offensive de leurs coéquipiers est décevante, mais en même temps, le Heat a gagné toute l’année en jouant de cette façon. Il est encore temps d’effectuer des changements, mais il commence à se faire tard.

    Plusieurs personnes soutiennent que Miami aurait facilement remporté cette série avec Chris Bosh en santé. Sans diminuer l’impact de l’ancien Raptor, je rappelle que les Celtics jouent sans Avery Bradley, Jeff Green, Jermaine O’Neal et Chris Wilcox. Bosh est meilleur que tous ces joueurs, mais la profondeur des Bostonais serait grandement améliorée s’ils n’avaient pas autant de joueurs blessés.

    Pendant ce temps à OKC

    Oklahoma City n’a jamais eu les devants lors de leur deuxième duel contre San Antonio, mais ils ont très bien terminé la rencontre grâce à quelques ajustements de l‘entraîneur Scott Brooks. Celui-ci a entre autres envoyé sur le terrain un alignement plus petit et plus rapide afin de mettre davantage de pression sur les Spurs et de favoriser l’offensive en transition.

    De retour à la maison, le Thunder a conservé cette approche où l’intensité défensive permet de générer des dividendes à l’attaque. L’énergie de leurs partisans a sans doute aidé, car le match à San Antonio a été plus serré, mais reste qu’OKC semble avoir trouvé le talon d’Achille des Spurs. Je vois difficilement comment ces derniers pourront renverser la vapeur devant une foule en délire ce soir.

    Matchs télédiffusés

    Mercredi 6 juin

    - Spurs c. Thunder match #6 à 21h sur TSN

    Jeudi 7 juin

    - Heat c. Celtics match #6 à 20h30 sur TVA sports et TSN

    P.


    • La dynastie du Thunder approche… Une équipe bâtie à mon goût, où l’on a laissé les jeunes grandir ensemble. Pas de rapiéçage juste pour faire les séries en espérant un miracle, comme le font à chaque année maintes et maintes équipes de la NHL.

    • @Simon Snake
      La direction du Thunder a en effet fait un travail remarquable pour bâtir une équipe gagnante dans un petit marché. Toutefois, un peu de chance au repêchage ne fait pas de mal.

      Les Blazers aussi devraient être une excellente équipe après avoir sélectionné Oden, Roy, Aldridge et Batum, mais lorsque deux de ses jeunes piliers ont des blessures qui compromettent leur carrière, les plans ne se concrétisent pas.

      Ce qui malheureux dans la victoire du Thunder, c’est que cette merveilleuse série est déjà terminée.

      P.

    • HS

      “Them complaining and crying to the referees in transition.”

      http://www.youtube.com/watch?v=ar7-iPN0j9I

      LA définition d’une réponse short AND sweet.

    • Ouch !
      les Spurs qui en perdent 4 de suite …

      Le Thunder a un chance de devenir une dynastie en effet. Leur noyau est à la fois jeune et très solide (harden, Ibaka, Durant, Westbrook, Sefolossa, …). On verra comment ils boucheront les petits trous mais moi aussi j’aime cette façon de développer une équipe (tout comme les Spurs, les Pacers ou le Jazz et j’en passe).

      Au hockey c’est autre chose: c’est un sport malade. Imaginez un autre lock-out dans la nhl …

      Ce soir les Celtics éliminent le Heat !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2012
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité