Le blogue de basket

Archive du 6 juin 2012

Mercredi 6 juin 2012 | Mise en ligne à 15h36 | Commenter Commentaires (4)

Revirements de situation

PHOTO DAVID SANTIAGO, AP. Kevin Garnett des Celtics et LeBron James du Heat lors du cinquième match de la série mercredi.

PHOTO DAVID SANTIAGO, AP. Kevin Garnett des Celtics et LeBron James du Heat lors du cinquième match de la série mercredi.

Alors qu’ils tiraient de l’arrière 2-0 dans leurs séries respectives, les Celtics et le Thunder ont remporté trois matchs consécutifs pour s’approcher à une victoire la finale de la NBA.

Il est impossible d’identifier le moment exact où le vent a tourné, mais permettez-moi de partager ces hypothèses.

C’est assez cliché, mais Boston a démontré depuis le début des séries que le basketball est un sport d’équipe. Rajon Rondo excelle en tant que meneur, mais les Celtics seraient déjà éliminés si Kevin Garnett, Paul Pierce, Ray Allen, Brandon Bass et même certains réservistes n’avaient pas élevé leur niveau de jeu. La preuve: Rondo n’a marqué que sept points hier et Boston a tout de même arraché une victoire à Miami.

Malgré tout le talent de LeBron James et de Dwyane Wade, ils ne sont pas infaillibles. La contribution offensive de leurs coéquipiers est décevante, mais en même temps, le Heat a gagné toute l’année en jouant de cette façon. Il est encore temps d’effectuer des changements, mais il commence à se faire tard.

Plusieurs personnes soutiennent que Miami aurait facilement remporté cette série avec Chris Bosh en santé. Sans diminuer l’impact de l’ancien Raptor, je rappelle que les Celtics jouent sans Avery Bradley, Jeff Green, Jermaine O’Neal et Chris Wilcox. Bosh est meilleur que tous ces joueurs, mais la profondeur des Bostonais serait grandement améliorée s’ils n’avaient pas autant de joueurs blessés.

Pendant ce temps à OKC

Oklahoma City n’a jamais eu les devants lors de leur deuxième duel contre San Antonio, mais ils ont très bien terminé la rencontre grâce à quelques ajustements de l‘entraîneur Scott Brooks. Celui-ci a entre autres envoyé sur le terrain un alignement plus petit et plus rapide afin de mettre davantage de pression sur les Spurs et de favoriser l’offensive en transition.

De retour à la maison, le Thunder a conservé cette approche où l’intensité défensive permet de générer des dividendes à l’attaque. L’énergie de leurs partisans a sans doute aidé, car le match à San Antonio a été plus serré, mais reste qu’OKC semble avoir trouvé le talon d’Achille des Spurs. Je vois difficilement comment ces derniers pourront renverser la vapeur devant une foule en délire ce soir.

Matchs télédiffusés

Mercredi 6 juin

- Spurs c. Thunder match #6 à 21h sur TSN

Jeudi 7 juin

- Heat c. Celtics match #6 à 20h30 sur TVA sports et TSN

P.

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « nov    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité