Le blogue de basket

Archive, mai 2012

Dimanche 27 mai 2012 | Mise en ligne à 17h39 | Commenter Commentaires (2)

Ma prédiction pour la finale de l’Ouest

PHOTO AP. Tony Parker des Spurs tente de marquer contre Kendrick Perkins et Serge Ibaka du Thunder.

PHOTO AP. Tony Parker des Spurs tente de marquer contre Kendrick Perkins et Serge Ibaka du Thunder.

La finale de l’Association de l’Ouest débute enfin ce soir à 20h30 alors que les Spurs accueilleront le Thunder. Selon plusieurs, cette série pourrait être plus excitante que la véritable finale. Une chose est certaine, elle sera chaudement disputée.

On entend souvent dire que ce duel opposera l’expérience de San Antonio à la jeunesse d’Oklahoma City. En regardant attentivement l’alignement des deux équipes, on observe toutefois que les Spurs comptent dans leurs rangs un bon nombre de jeunes jouant des rôles importants et que plusieurs joueurs du Thunder évoluent ensemble depuis quelques années et possèdent maintenant une bonne expérience en séries éliminatoires.

Outre Tim Duncan, Tony Parker et Manu Ginobili, les Spurs n’ont que trois autres vétérans: Matt Bonner, Boris Diaw et Stephen Jackson. Ces deux derniers ont d’ailleurs été acquis en fin de saison. Tous les autres joueurs de l’équipe texane comptent moins de trois ans dans la NBA.

Quatre de ces jeunes affichent au moins 14 minutes de jeu par match depuis le début des séries. Il s’agit de Kawhi Leonard, Danny Green, Tiago Splitter et Gary Neal. DeJuan Blair n’est pas aussi souvent sur le terrain que durant la saison régulière, mais je crois que son utilisation devrait augmenter contre OKC.

Leonard et Green font même partie de la formation de départ de l’entraîneur Gregg Popovich. Celui-ci est reconnu comme l’un des meilleurs enseignants de la ligue réussissant toujours à retirer le meilleur de ses joueurs. Les dirigeants des Spurs repêchent année après année des jeunes qui ne sont pas les plus talentueux, mais qui excellent dans certaines facettes du jeu. Popovich peut ainsi les intégrer immédiatement à sa formation et ceux-ci prennent rapidement confiance puisqu’ils ont un impact sur les succès de l’équipe.

Les Spurs jouissent donc d’une vaste profondeur et d’une grande versatilité. Si on ajoute à cela, le leadership et l’efficacité des vétérans combinés au savoir stratégique de Popovich, San Antonio peut se mesurer et vaincre n’importe qu’elle formation.

Ceci dit, le Thunder peut quand même espérer battre les Spurs. Ils ont après tout un avantage indéniable: le talent.

Kevin Durant et Russell Westbrook sont deux des meilleurs marqueurs de la ligue. Malgré une défensive fiable, San Antonio ne pourra pas les arrêter. Ils peuvent seulement souhaiter que Durant et Westbrook ratent la majorité de leurs lancers. James Harden est aussi une importante menace à l’attaque, mais Ginobili pourrait le ralentir.

Défensivement, OKC a le dessus à presque chacune des positions. Westbrook est plus gros et aussi rapide que Parker. Thabo Sefolosha, l’un des meilleurs défenseurs de la NBA, diminuera assurément la production de Green et de Jackson. La recrue Leonard aura de la difficulté à composer avec la rapidité et les longs bras de KD. Finalement, Kendrick Perkins est plus imposant que Duncan et Ibaka est plus grand et mobile que Diaw ou Blair. La présence de la tour de garde du Thunder dans la clé forcera les Spurs à tenter de nombreux tirs de trois points. Heureusement pour eux, ils brillent dans ce domaine.

La force principale du Thunder réside dans leur confiance. Ils ont gagné, perdu et grandi ensemble et ils se connaissent maintenant très bien. Ils savent que leur immense talent est suffisant pour les mener à la victoire, peu importe l’adversaire.

Ainsi, je crois que le Thunder l’emportera en sept parties.

Une autre analyse

Je vous suggère également l’excellent texte de mon collègue Pascal Milano.

Twitter

Je vous invite à participer à la discussion sur Twitter durant les finales d’associations en utilisant le hashtag #NBAQC.

Match télédiffusé

- Thunder c. Spurs match #1 à 20h30 sur TSN2

P.

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Vendredi 25 mai 2012 | Mise en ligne à 17h11 | Commenter Commentaires (3)

La magie d’une septième partie

PHOTO TIM SHAFFER, REUTERS. Jrue Holiday des Sixers est arrêté au panier par Kevin Garnett des Celtics lors de la sixième partie de la série.

PHOTO TIM SHAFFER, REUTERS. Jrue Holiday des Sixers est arrêté au panier par Kevin Garnett des Celtics lors de la sixième partie de la série.

Avec leur victoire à Indianapolis hier, le Heat a envoyé en vacances les Pacers et a ainsi évité une septième et décisive partie.

Depuis le début des séries éliminatoires, nous avons assisté à plusieurs matchs serrés, mais les séries en soi ne l’ont pas vraiment été. Sur les huit affrontements en première ronde, uniquement deux se sont rendus au septième match. Au deuxième tour, il n’y que les Sixers et les Celtics qui nous offriront un tel spectacle. Leur duel aura lieu samedi soir et même si la qualité de cette série a été plutôt inégale, ce sera certainement une partie chaudement disputée.

D’abord, dans un match ultime, tous les joueurs déploient l’effort maximal. C’est dans ces moments que l’on voit les véritables vedettes de cette ligue. Paul Pierce excelle dans ce genre de situation et je ne serais pas surpris qu’il mène Boston au triomphe samedi.

Ensuite, l’énergie de la foule est à son comble et peut jouer un rôle déterminant dans le résultat de la partie. Les partisans au TD Garden peuvent être très bruyants, ce qui devrait donner un avantage aux Celtics.

Finalement, l’expérience dans ce genre de match compte pour beaucoup. Personne ne veut faire l’erreur qui coûte le match. Pierce, Kevin Garnett, Ray Allen et Rajon Rondo se sont souvent retrouvés dans de telles circonstances et devraient jouer avec leur assurance habituelle. L’entraîneur des 76ers Doug Collins a sûrement prévenu ses jeunes joueurs et tenter de les calmer, mais une fois sur le terrain, certaines leçons peuvent s’envoler.

J’avais prédis une victoire des Celtics en sept parties et j’y crois toujours.

Match télédiffusé

Samedi 26 mai

- 76ers c. Celtics match #7 à 20h sur TSN2

P.

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






Mardi 22 mai 2012 | Mise en ligne à 18h14 | Commenter Commentaires (12)

Thunder c. Spurs: la série tant attendue

PHOTOS AP ET REUTERS. Tony Parker, Tim Duncan et Manu Ginobili des Spurs et Russell Westbrook, Kevin Durant et James Harden du Thunder.

PHOTOS AP ET REUTERS. Tony Parker, Tim Duncan et Manu Ginobili des Spurs et Russell Westbrook, Kevin Durant et James Harden du Thunder.

En éliminant les Lakers en cinq parties hier, le Thunder est allé rejoindre les Spurs en finale de l’Association de l’Ouest.

Tous les amateurs de basket attendaient ce duel qui, malheureusement, ne commencera que dimanche.

Je vais d’ailleurs utiliser ce temps pour poursuivre ma réflexion, car je demeure indécis quant au gagnant de cette série.

Alors je vous invite à partager vos prédictions, vos opinions et vos intuitions afin de m’aider à faire un choix.

L’expérience contre la jeunesse. La stratégie contre la fougue. Duncan, Parker et Manu contre KD, Westbrook et Harden.

Cette série va être mémorable!

Matchs télédiffusés

Mardi 22 mai

- Pacers c. Heat match #5 à 20h sur TSN

Mercredi 23 mai

- Celtics c. 76ers match #6 à 20h sur TSN

Jeudi 24 mai

- Heat c. Pacers match #6 à 20h sur TSN

P.

Lire les commentaires (12)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité