Le blogue de basket

Le blogue de basket - Auteur
  • Pascal LeBlanc

    Grand passionné de basket depuis les années de gloire de Michael Jordan, Pascal LeBlanc vous fait part des dernières nouvelles de la NBA mais aussi des circuits collégiaux et internationaux.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 28 mai 2012 | Mise en ligne à 21h00 | Commenter Commentaires (8)

    Ma prédiction pour la finale de l’Est

    PHOTO JESSICA RINALDI, REUTERS. Malheureusement pour les Celtics, ils ne pourront pas compter sur Avery Bradley lors de cette série.

    PHOTO JESSICA RINALDI, REUTERS. Malheureusement pour les Celtics, ils ne pourront pas compter sur Avery Bradley lors de cette série.

    Après une magnifque première rencontre dans l’Ouest, la finale de l’Association de l’Est débute ce soir. Sans surprise on y retrouve le Heat, qui se mesure aux légendaires Celtics.

    Miami est favori depuis le début de la saison et l’est évidemment contre Boston. Toutefois, les verts seront des adversaires coriaces, possiblement plus que les Pacers.

    Depuis quelques années, lorsqu’on parle des Celtics, on mentionne généralement leur Big Three, soit Paul Pierce, Kevin Garnett et Ray Allen. Sauf que depuis au moins deux ans, le véritable leader des Bostonnais est Rajon Rondo. Il est la clé autant à l’attaque qu’en défensive. Son excellente vision du jeu lui permet de trouver ses coéquipiers lorsqu’ils sont laissés seuls et de voler le ballon à ses adversaires quand ils font des passes prévisibles.

    Rondo devra jouer de façon exceptionnelle si les Celtics veulent passer en finale, surtout que Pierce et Allen sont ennuyés par des blessures et que la saison d’Avery Bradley est terminée. Le meneur de Boston devra surtout s’assurer de limiter les revirements, puisque Miami est imbattable sur les jeux de transition.

    Justement, le Heat devra profiter de chacune de ces occasions, puisqu’en l’absence de Chris Bosh, presque toute la production offensive repose sur les épaules de LeBron James et Dwyane Wade. La contribution de Mike Miller, Shane Battier et Mario Chalmers sera nécessaire, puisque je ne suis pas certain que James et Wade peuvent gagner quatre parties à eux seuls, surtout contre l’excellente défensive des Celtics. Il est toutefois possible que Bosh revienne au cours de la série. Si c’est le cas, celle-ci sera plus courte.

    Pour cette raison, j’estime que le Heat triomphera en six parties.

    Matchs télédiffusés

    Lundi 28 mai

    - Celtics c. Heat match #1 à 20h30 sur TVA sports et TSN

    Mardi 29 mai

    - Thunder c. Spurs match #2 à 21h sur TSN

    P.


    • Étant un grand fan de Boston et Rondo depuis des années, j’ai échappé quelques jurons en regardant la première partie. Wade et James ont été excellents, mais les Celtics ont très mal défendu pendant le premier et 3e quart, ce qui a ouvert la porte au Heat. De plus, la blessure de Ray Allen semble l’affecter énormément, à la fois au lancer franc, en attaque et en défense. Les Celtics ont un besoin criant d’un joueur pouvant défendre Wade afin de limiter la production offensive du Heat, joueur qu’ils ont perdu lorsque Bradley s’est blessé. Avec Bradley en santé (et même si Bosh revient), les Celtics auraient une petite chance.

      Je crois que même si les Celtics, avec un Rondo inspiré, ont un alignement (et surtout une défense) pouvant battre le Heat, ils perdront en 7. Pierce tente de trop en faire, mais il n’est plus le joueur qu’il était. Il est lent, prévisible, et Lebron ou Shane Battier n’ont aucun problème à le couvrir. Pierce prend trop de tirs par partie; la chance des Cs offensivement réside en Rondo lorsqu’il est couvert par Chalmers, et en Garnett, qui est opposé à des joueurs plus petits et moins talentueux, mais ceux-ci se sentent obligés de donner le ballon au capitaine. Malgré tout son talent, Pierce doit se connaître ses limites et profiter du fait qu’il est couvert par le meilleur joueur adverse (que ce soit James ou Battier) pour mettre en valeur le “mismatch” qui est donné à ses coéquipiers. Malgré son curriculum vitae et tout son talent, j’ai bien hâte qu’il soit échangé ou qu’il prenne sa retraite…afin que Rondo prenne véritablement le dessus sur cette équipe.

    • ps: Je déteste les Spurs, mais force est de constater qu’ils ont vraiment un noyau extraordinaire malgré leur âge. En regardant Parker, Duncan, mais surtout Ginobli gagner le 2e match contre les jeunes Thunder, j’étais ébloui à la fois par leur chimie sur le terrain, à la fois par leur execution impeccable. Et avec la retraite de Phil Jackson, les Spurs ont de loin le meilleur coach de la ligue (une coche au-dessus de Doc Rivers selon moi)

    • @Baobab93

      détester les Spurs, pourquoi ? ne sont pas arrogants, imbus d’eux-mêmes et écoeurer les autres équipes comme les Patriots dans la NFL.

      mais c’est vrai qu’à Boston, on doit encore avoir la loterie du repêchage de 1997 sur le coeur… quand les Celtics avaient le plus de chances de gagner et que Tim Duncan était LE premier choix de tous.

      les Spurs ont gagné la loterie et le reste fait partie de l’histoire. les Celtics ont mis le paquet pour obtenir le 1er choix dans une transaction, mais San Antonio a toujours dit non.

    • Tout un match hier soir !
      J’adore l’exécution des Spurs. J’adore le coach des Spurs (son discours en fin de 3e quart lors du premier match et hier on l’a vu “chicaner” Tony Parker puis lui faire une accolade … je suis d’accord avec @Baobab93) En jouant de cette façon, est-ce que cela serait possible qu’ils ne perdent aucun match en séries ?

      J’aime bien aussi les Celtics mais avec D Wade qui joue comme il le peut depuis sa petite engueulade avec son coach, le Heat sera trop fort pour les C’s. Comme vous le dites, la blessure à Bradley fait très mal déjà que Pierce et Allen ne sont pas à leur top. Pour ces raisons (et aussi que j’ai vu le premier match) je prédis que le Heat gagnera en 4. Je ne vois pas Rondo et Garnett porter Boston sur leur épaules contre le “big two” de Miami. Si Bosh revient en plus …

      Les séries au basket cette année : hmm c’est si bon !

    • @arcadezen

      Je déteste surtout les Spurs parce que j’ai grandi avec Steve Nash et les Suns, qui perdaient chaque année contre les terribles Spurs. Je détestais aussi Bruce Bowen (le Metta World Peace d’autrefois), et finalement, c’est facile de détester une équipe qui, année après année, ne perd pas hahaha. Mais je dois admettre que les Spurs représentent une belle équipe qui n’est pas arrogante, et j’ai beaucoup de respect pour leur entraîneur. J’ai bien hâte au match de ce soir, mais j’ai l’impression que les Celtics ne battront pas le Heat chez eux…

    • @Baobab93

      les Suns de Nash et Stoudamire avec D’Antoni comme coach, c’est du basket de finesse QUI NE VAUT RIEN en séries: on score, mais passoire défensivement. l’an passé, les Spurs ont adopté cette démarche… ca marché en saison, mais en séries ils se sont fait dominer d’aplomb par Memphis avec leurs 2 gros-grands gaillards (Gasol-Randolph) à l’intérieur.

      cette année, ils sont de retour avec du basket plus physique à l’intérieur… Splitter, Diaw et Leonard peuvent bien épauler Duncan pour jouer du coude dans le couloir.

    • @arcadezen
      Je suis parfaitement d’accord, mais c’était du beau basket (et Nash est canadien) hahaha, les Suns comptaient 50% de leurs points en fast break et ca donnait lieu à des matchs très excitant. En ce moment, les Spurs jouent un jeu presque parfait, mais je crois que le Thunder remportera un ou deux matchs à la maison. Ultimement, Spurs en 6.

      Le match de ce soir en était un beau, et démontre exactement ce que je pense depuis longtemps. Pierce constitue du bois mort dans cette équipe; oui, il a compté 20 points, mais alors que Rondo était en feu en première demie, il est devenu très passif au 3e quart et Pierce demandait sans cesse le ballon, avec les résultats que l’on connaît. Je comprends que Spolstra a bien rectifié la couverture de Rondo, mais dès que Pierce a commis sa 6e faute, il a recommencé à attaquer le panier. Cette tactique est la seule qui puisse laisser une chance aux Celtics, car bien que Pierce marque des paniers très difficile, il lui est impossible de rivaliser à ce chapitre avec Lebron ou Wade. De plus, au 4e quart, il faisait des jeux très douteux, gardant la balle contre la double-couverture et attendant toujours deux cruciales secondes de trop avant de redonner le ballon à Rondo, qui a une bien meilleure vision et est beaucoup plus explosif.

    • @Baobab93

      Rondo a pris tout le plancher hier de belle facon… et Boston s’est incliné quand même.

      bref, les carottes sont cuites pour les vieux Celtics.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mai 2012
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité