David Courchesne

David Courchesne - Auteur
  • David Courchesne

    Journaliste au pupitre à La Presse, David Courchesne a depuis quelques années délaissé le gant de cuir et les crampons pour le clavier et l’écran mais la passion du baseball demeure, Expos ou pas.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 24 février 2014 | Mise en ligne à 16h00 | Commenter Commentaires (10)

    Une pause pour une bonne cause

    Baseball
    Photo Charlie Neibergall, Associated Press

    Comme vous pouvez le constater assez facilement, le blogue de baseball a pris une longue pause pendant l’automne et la période hivernale, une première depuis belle lurette.

    Et cette trêve se poursuivra lors des prochaines semaines, voire pendant quelques mois, mais sachez que le rédacteur a une bonne raison : la nouvelle paternité, avec tout ce que cela comporte de joies, de sacrifices… et de tâches domestiques !

    Je continuerai toutefois d’écrire périodiquement dans La Presse ainsi que La Presse+, notamment pour analyser les forces en présence dans le baseball majeur pour la saison 2014.

    On reconnecte plus tôt que tard, je l’espère.

    [david.courchesne@lapresse.ca]


    • Caca Culotte!

    • Ce n’est pas comme si le blogue de baseball n’était pas en constante longue pause depuis… toujours !

      Félicitation pour votre paternité, mais rien de nouveau à l’horizon pour l’amateur de sport, on continue d’être très mal servi par La Presse – !

    • Je reviens à la charge, car je trouve particulièrement important que les mordus de baseball d’ici puissent s’informer sur ce sport en français.

      Trop souvent par contre, nous n’avons d’autres choix que de s’informer dans les médias anglophones pour espérer avoir de l’information décente sur le baseball. Il serait temps que les patrons des médias sportifs francophones commencent à vouloir bien desservir les amateurs de sports. Télévision, radio, journaux écrits et Internet, on veut suivre le baseball en français et de manière convenable sur toutes les plateformes.

      Une chose est sûre par contre, ce n’est absolument pas normal qu’un journal majeur comme La Presse ne couvrent pas davantage le baseball. Possiblement que le véritable job de pupitreur de M. Courchesne lui accaparait tout son temps et qu’il ne peut couvrir le baseball qu’à temps perdu.

      Et là, c’est le comble… Comment peut-on réellement laisser un poste de journaliste vacant le temps d’un congé de paternité ?

      Est-ce un manque de volonté des patrons sportifs de La Presse ?

      Est-ce une marque de paresse intellectuelle qui les pousse à se concentrer que sur le sport le plus évident, le hockey ?

      Il faudrait poser la question à Sébastien Rodrigue, le directeur des Sports ou encore à François Fournier, le chef de division à la section des Sports !

      Aux dirigeants des médias sportifs, je lance ça comme ça, pourquoi ne pas en profiter pour tenter une nouvelle approche de couverture sportive?

      Et cela commence par engager des journalistes de différent horizon !

    • @the_greatest
      Vous avez vu juste. Ce que j’écris dans ce blogue depuis bientôt une décennie (oui, déjà) est souvent produit en dehors de mes heures régulières de travail, pour mon plaisir et celui des amateurs de baseball, sans aucune obligation. Il s’agit d’une initiative personnelle qui me permet d’utiliser la force de rayonnement de La Presse pour m’exprimer. J’ai un contrôle absolu sur le contenu du blogue et les commentaires que j’y formule, mais pas sur la couverture du baseball en général. Bonne saison quand même !

    • Félicitations, M. Courchesne ! Je vous souhaite beaucoup de plaisir en famille !

      @the_greatest :

      C’est clair que ça me déçoit chaque fois que j’ouvre un journal à la section des sports, que je feuillette rapidement et que je découvre une, deux, maximum trois nouvelles de baseball, bien dissimulées, parfois même après les statistiques… Je dirais en plus qu’à Québec on est choyés, avec la couverture des Capitales qui prend une certaine place. Mais à peu près rien sur la MLB, bien sûr.

      Cependant, quand on y pense, où est l’intérêt populaire qui inciterait les responsables des médias à couvrir le baseball majeur ? Le sport est peu pratiqué par les jeunes (comparé à bien d’autres), l’équipe professionnelle s’est sauvée en coup de vent il y a plus de dix ans, qui parmi votre entourage peut parler avec vous de ce qui vous passionne (je présume)…

      Donc oui le baseball n’est pas présent dans le paysage médiatique, mais je crois qu’il faut se résigner, avaler goulûment (et applaudir) tout ce qui s’écrit en français, puis aller chercher notre nourriture ailleurs (ESPN, SBNation, FoxSports, BaseballProspectus, HardballTalk, etc.)

    • @ the_greatest

      Vous relancez un vieux débat sur la couverture sportive et plus particulièrement sur celle du hockey. Personnellement un journal peut bien faire 15 pages par jour sur le hockey dans la mesure où il y a des informations à diffuser. Le phénomène actuel qui m’exaspère le plus est d’utiliser n’importe quoi et d’en faire une nouvelle. Exemple de ce matin : Budaj serait d’accord avec un retour des pros aux prochains olympiques. Ce n’est pas de l’information, c’est une opinion qui provient d’un gars probablement bien gentil mais dont la crédibilité sur les questions olympiques est questionnable. On peut en trouver des tonnes comme ça tous les jours pour remplir des pages et vendre de la pub.

    • @oli1792
      « Vous relancez un vieux débat sur la couverture sportive… »

      Ce n’est pas parce que le débat dure depuis une éternité que la situation est pour autant acceptable !

      À l’instar de vous et de jo_as_neo, je n’accepterai jamais de croire qu’il faille se résigner à être mal servi et à aller voir ailleurs pour s’informer !

      Lorsqu’on regarde cela d’un œil désintéressé, la question de jo_as_neo est très légitime, où est l’intérêt populaire qui inciterait les responsables des médias à couvrir le baseball majeur?

      À mon sens, ça ramène à la question à savoir qu’est-ce qui est apparu en premier : l’œuf ou la poule ?

      Une règle bien simple du journalisme s’inspire de la maxime loin des yeux loin du cœur. Autrement dit, un mort au coin de votre rue est plus important que 30 en Ukraine !

      Les Expos ne sont plus là, alors, il en va de soi que la couverture médiatique du baseball en pâtit.

      Pourtant, demandez à un ukrainien qui vit ici ce qui est le plus important. Pour lui ce qui se passe en Ukraine n’est pas quelque chose d’abstrait, ça le touche profondément.

      C’est le même principe pour l’intérêt du baseball, ce n’est pas parce que les Expos ne sont plus dans notre cour que les amateurs de sports ont perdu toute obligeance au baseball.

      Le paradoxe c’est que les médias alimentent leur propre intérêt et non celui des amateurs de sport.

      L’intérêt populaire est là, il faut par contre l’entretenir en l’alimentant par des nouvelles intelligentes et dignes d’intérêt.

    • Comprenez-moi bien, ce n’est pas parce que je trouve complètement inacceptable qu’un journal francophone majeur aille une section des sports contenant 15 pages uniquement sur le hockey, que je dis d’éviter le hockey.

      Je suis bien à l’aise avec le fait qu’au Canada le hockey est une religion et que dans l’intérêt de plusieurs il passera toujours en premier. Ça me va, c’est un fait.

      Le football de la NFL attire également son lot d’amateurs, donc donnons-lui tous les dimanches automnaux et les fins de semaine en playoff.

      Pour ce qui est des autres sports, eh bien, le baseball va toujours passer devant et de façon très significative.

      Le tennis, tout comme le golf d’ailleurs font sauter les audimats lorsqu’il y a d’importants tournois, Wimbledon pour un, Master pour l’autre.

      Le soccer… soyons sérieux, très marginal au Canada. On tente de nous faire croire le contraire, mais réellement quand est-il ? Loin derrière les Alouettes.

      Et je ne dis pas ça pour enlever de la couverture médiatique au soccer, ni au tennis, ni au golf. Il faut mieux répartir les parts de marchés de chaque sport.

      À l’heure actuelle, c’est le hockey en majorité et des miettes que se partagent tous les autres…

      Les médias doivent absolument éviter le piège de la facilité et ils se doivent de bien remplir leur mandat d’origine, qui est de bien informer leur public !

    • Pourquoi en est-il ainsi ?

      Comme M. Courchesne l’a lui-même expliqué, le blogue de baseball de La Presse est produit en dehors de ses heures régulières de travail, une initiative personnelle. C’est fort louable de sa part, mais ça en dit long sur le fonctionnement de la section des sports du journal de la rue Saint-Jacques.

      Or, au-delà de La Presse, dans le contexte médiatique francophone d’ici, la grande majorité des journalistes sportifs sont des tâcherons analphabètes du sport…

      C’est un constat d’une grande tristesse… mais c’est la réalité !

      Lors des dernières années des Expos et depuis, les médias ont profité de chaque occasion possible pour diminuer le produit et de ne parler du baseball en général quand des termes négatifs.

      Ces journalistes ne connaissant rien au baseball et n’étant pas en mesure d’en parler de manière intelligente ont fini par le dénigrer, voir même le démoniser.

      C’est en partie la faute de la mode surfaite des joueurnalistes, mais aussi d’une trop grande représentation de journaliste d’une seule et même spécialité.

      Ce n’est pas que les journaux écrits qui sont atteints par ce fléau, ce sont toutes les sphères des médias de masse.

      À la télé, ça donne des interviews aussi futiles qu’insignifiante, du genre : (…) euh, au hockey ça ce passe de même, toi dans ton sport ça ce passe comment ?(…)

      Des questions insipides et des références perpétuelles au hockey… et il faudrait s’y résigner ?

    • @ the_greatest

      Je vous invite à lire mon commentaire jusqu’au bout et vous découvrirez que je suis d’accord avec vous.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2011
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité