David Courchesne

David Courchesne - Auteur
  • David Courchesne

    Journaliste au pupitre à La Presse, David Courchesne a depuis quelques années délaissé le gant de cuir et les crampons pour le clavier et l’écran mais la passion du baseball demeure, Expos ou pas.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 4 mai 2013 | Mise en ligne à 3h00 | Commenter Commentaires (13)

    L’effet John Farrell

    JohnFarrell
    Photo Charles Krupa, Associated Press

    Après avoir identifié dans La Presse cinq parmi les plus grandes déceptions du premier mois d’activités dans le baseball majeur — les Blue Jays de Toronto, Josh Hamilton, Matt Cain, John Axford et Alfonso Soriano —, il fallait toucher l’autre extrémité du spectre.

    Ma révélation cette saison, c’est sans contredit les Red Sox de Boston (20-9), surprenamment bons depuis le début des hostilités.

    Les lanceurs partants de l’équipe, qui représentaient pourtant un énorme point d’interrogation, abattent de la bonne besogne, particulièrement le droitier Clay Buchholz (6-0, 1,01).

    Voilà qui fait contraste avec la saison «tout croche» de 2012, caractérisée par le passage aussi rapide que chaotique du flamboyant Bobby Valentine aux commandes de l’équipe.

    L’effet John Farrel ? Probablement.

    Farrell, instructeur des lanceurs des Red Sox entre 2007 et 2010, était considéré comme l’un des meilleurs de sa profession avant d’accepter un poste de gérant avec les Blue Jays.

    Maintenant qu’il est revenu au bercail pour occuper son «emploi de rêve» avec les Red Sox, Farrell répare lentement, mais sûrement les pots cassés avec, sous sa gouverne, un groupe de joueurs qui comprend un paquet de nouveaux venus — Victorino, Gomes, Napoli, Drew, Dempster, Hanrahan, Uehara.

    Mais la sauce prend, il faut croire.

    En attaque, Mike Napoli produit des points en quantité industrielle (31) ce printemps, ce qui lui permettra, sauf une catastrophe, de surpasser assez facilement son sommet (75) en carrière.

    Dépourvus d’identité, les Red Sox ? De moins en moins.

    À lire aussi :
    Cinq déceptions d’avril

    [david.courchesne@lapresse.ca]


    • S’il y avait bien une chose qui me faisait peur à la suite de la faste période hivernale des Jays, c’était bien le départ de Farrel. Il a été un excellent gérant à la barre des Jays sans avoir une grosse équipe. Et si Farrel était demeuré à la barre des Jays…

    • Mike Napoli, que les Jays ont laissé aller pour une bouchée de pain…

    • À Toronto, on s’ennuie de John Farrell… John Gibbons est incapable de faire avancer cette équipe améliorée… Les gestes de A.A ne tournent vraiment pas en sa faveur malgré l’argent dépensé. J’imagine que le d.g. montréalais pourrait fort bien être en danger si les Jays continuent à s’enliser.

    • La réembauche de John”Raging Bull”Gibbons on l’a comprend pas encore (?).
      J’ai toujours eu l’impression que John Farrell n’était venu gèrer à Toronto que pour se “pratiquer” en attendant de diriger les Red Sox.;-) le feeling que monsieur Farrell avait hâte de décamper de la Ville-Reine l’esprit ailleurs..

    • Soriano est un joueur en fin de carrière, alors peut-on vraiment parler de déception? Pour ma part, et ce parce que je l’avais dans mon pool, j’ai été très déçu de Gio Gonzalez!! Mais c’est réglé, j’ai réussi à l’échanger pour Andrew McCutchen.

    • ca vas bien surtout quand les lanceurs dont Buchholz trichent avec du truc sur leur avant-bras!!! hhaaaa boston cette ville de tricheur, apres les Pats, les Soxs!!!!

    • Je doute que Mike Napoli finisse l’année avec 150 points produits… Donc, lui et les Red Sox devraient se calmer très prochainement, selon moi. Clay Buchholz avec une moyenne de 1,01!… N’importe quoi.

      La “vraie” saison commence au mois de mai. Au mois d’avril, il arrive fréquemment que des joueurs sortis de nulle part ou presque connaissent de très gros mois (on les remarque alors aisément, ils dominent les stats), pendant que d’autres dorment encore au gaz (avec des moyennes au bâton misérables sous la barre des .200).

      Le baseball étant un sport de moyenne, ceux qui partent fort ralentissent et vice versa.

      Poolers, soyez à l’affut! C’est le temps d’aller chercher des bons joueurs à prix modique pour le reste de l’année! Et c’est aussi le temps d’échanger vos merveilles d’avril… :)

    • À la décharge de Valentine, la sauce s’est gâtée à Boston précisément entre le départ de Farrell pour Toronto en 2010 et la fin du règne de Terry Francona en 2011. Il est vrai, par contre, que Valentine ne s’est pas beaucoup aidé lui-même et qu’il a laissé bien peu de regrets derrière lui lorsqu’il a quitté la direction des Red Sox, mais il est vrai aussi que les Red Sox ont procédé à un très gros coup de balai à la fin de la saison dernière en laissant partir les Gonzalez, Beckett et Crawford. De là à conclure que les Red Sox ont évacué les odeurs de bière et de poulet frit qui empestaient le vestiaire, il n’y a qu’un pas…

    • Mon commentaire n’a pas été accepté car je disais que Buchholz et d’autre dans l’enclos trichaient!!! bizarre de se faire censurer sur cela!!!!

    • @ Kurty

      Vous voulez parler de cette accusation qu’un commentateur des parties des Blues Jays a lancée… après avoir vu son équipe favorite se faire battre 10-1 par les Red Sox?

      Ah la tarte aux pommes, les hot dogs, détester les Yankees, lancer la balle mouillée… de grandes traditions américaines!

    • effectivement aller voir les tapes ou vous aller voir que cest flagrant!! un autre asiatiques de leur enclos fait la meme chose sur son bras!!! perdre ou pas le tape est la!!!!

    • @sir_loin_de_beef

      Jack Morris a l’air fou aujourd’hui. Tout le monde dans la ligue ou presque se moquent de ses accusations. Mettons que ça ne l’aide pas pour sa dernière chance d’entrer au Temple de la Renommée.

      Je ne pensais pas qu’il était un analyste si partisan que ça.

    • @ Robitquebeccity

      Quand j’ai réalisé que le Jack Morris qui a proféré cette accusation était le même qui en sera, l’an prochain, à sa dernière année d’éligibilité au Temple de la Renommée, je me suis demandé quelle mouche l’avait piqué et j’ai eu la même réaction que vous. La plus grande victime des accusations de Morris risque d’être nul autre que Morris lui même…

      J’ai même commencé à l’écrire ici mais je me suis ravisé, de crainte d’être moi-même accusé d’être un partisan à outrance des Red Sox… ce qui ne serait pas loin de la réalité, d’ailleurs. Mais maintenant que vous le dites, je ne peux faire autrement que de vous donner raison!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2007
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité