David Courchesne

David Courchesne - Auteur
  • David Courchesne

    Journaliste au pupitre à La Presse, David Courchesne a depuis quelques années délaissé le gant de cuir et les crampons pour le clavier et l’écran mais la passion du baseball demeure, Expos ou pas.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 7 mars 2013 | Mise en ligne à 23h00 | Commenter Commentaires (7)

    La Classique, (déjà) la suite

    PaysBas

    Pendant que les équipes des groupes C et D sautent sur le terrain pour leurs premiers affrontements, la deuxième ronde de la Classique mondiale de baseball bat déjà son plein à Tokyo.

    GROUPE 1
    Trouvez l’intrus : Cuba, le Japon, les Pays-Bas et Taïwan. Si vous avez répondu les Pays-Bas, vous avez plutôt raison. En première ronde, les Néerlandais ont carrément gâché le tournoi des Coréens du Sud – une puissance mondiale – en leur soutirant d’emblée une victoire par blanchissage. Et vlan ! D’ailleurs, les Coréens n’ont jamais pu rattraper le retard de cinq points encaissé dans cette rencontre. Entendons-nous : sauf un miracle, le parcours des Pays-Bas prendra fin au deuxième tour. Qu’à cela ne tienne, les hommes de Hensley Meulens auront encore fait jaser les amateurs de balle. Les Cubains et les Japonais, parmi les favoris de la Classique, ont franchi la première étape ensemble et, apparemment, ils accéderont ensemble aux demi-finales. La suite des choses leur appartiendra, mais s’il fallait allonger quelques billets, pourquoi pas Cuba ? Les Taïwanais, qui se sont présentés en deuxième ronde par la porte arrière, devront justement se contenter d’une présence en deuxième ronde.

    Prédiction
    1. Cuba
    2. Japon
    3. Taïwan
    4. Pays-Bas

    [david.courchesne@lapresse.ca]


    • Les risques du métier de chroniqueur qui fait des prédictions… victoire des Pays-Bas hier contre Cuba!

      Sur une autre note, la victoire des Italiens contre le Mexique pourrait peut-être permettre au Canada de se faufiler en 2e place de son groupe… une victoire contre ces mêmes Italiens aujourd’hui serait un bon début.

    • La fin des émissions pour les Pays-Bas! Mais je suis toujours impressioné par leurs performances. Une vraie équipe underdog!

    • Il semble que notre bloggueur préféré ait été la “victime” de la beauté du sport : l’imprévisibilité…

      Avouons-le, si tout se passait comme on le prévoit, le sport serait beaucoup moins captivant ! À ce niveau, la section “asiatique” de la Classique nous en donne pour notre argent ! De la belle balle, même si je ne connais pratiquement aucun des joueurs.

      D’un côté, je trouve dommage que plusieurs vedettes des MLB fassent l’impasse sur le tournoi, ça enlève un côté au tournoi qu’on retrouve à la Coupe du monde FIFA ou IRB ou aux J.O. au hockey ou au basket, mais d’un autre côté, ça permet peut-être aussi de donner un tournoi plus équilibré qui apporte son lot de surprises.

      J’espère que le Canada saura causer la sienne… ça commence ce midi !

    • Ah, les prédictions…

    • En tous cas, le Canada, c’est pas trop notre force le baseball…

      Pitoyable.

    • Pour ceux qui ne sont pas encore convaincus que cette «classique» est une farce…

      Already Torre finds himself handicapped by his allegiance to the teams lending their players to Team USA. Because the interest in playing for the U.S. was disappointingly limited, Torre offered promises to teams on how he would use their players. So Giancarlo Stanton, he of the .608 slugging percentage, spent Sunday on the bench while Shane Victorino, he of the sub-.400 slugging percentage, logged four at-bats.

      And to face Canada’s almost entirely left-handed lineup in the seventh and eighth innings, Torre called on Heath Bell, David Hernandez and Steve Cishek. All are right-handers. All needed to throw. So damn the situation and the matchup – damn that Joey Votto’s OPS is 103 points higher against righties than lefties over his career, Justin Morneau’s 176 points and Michael Saunders’ 43 points, and that Hernandez’s is 43 points and Cishek’s 181 points while Bell’s is even – and go ahead with what their clubs would want instead of what’s best for the team.

    • Ah, les prédictions, les Pays-Bas en demi-finale! Ils avaient aussi fait un beau parcours en 2009. Le présence de Bert Blyleven dans leur personnel d’entraineur doit sûrement y être pour quelque chose. Pourtant, sauf erreur, aucune équipe des majeures ne lui a fait confiance à ce chapitre…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2010
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité