David Courchesne

David Courchesne - Auteur
  • David Courchesne

    Journaliste au pupitre à La Presse, David Courchesne a depuis quelques années délaissé le gant de cuir et les crampons pour le clavier et l’écran mais la passion du baseball demeure, Expos ou pas.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 7 août 2012 | Mise en ligne à 14h00 | Commenter Commentaires (3)

    Pourquoi d’autres transactions ?

    Suzuki

    La question revient chaque année dans la boîte de courriels au sujet des transactions qui sont conclues en août dans le baseball majeur.

    Voici la réponse publiée le 3 août 2009 dans ce blogue, reprise textuellement, ou presque.

    Nous sommes en août, mais n’allez surtout pas croire que les possibilités de mouvement de personnel au baseball majeur sont dorénavant nulles. Ça pourrait encore bouger, chers amis.

    Avant le 31 juillet, les équipes peuvent transiger sans devoir soumettre les joueurs concernés au ballottage. Après cette date, et ce jusqu’au 31 août, le processus se complexifie.

    Pour faire une histoire courte :

    > les directeurs généraux doivent au préalable inscrire le nom du joueur à échanger au ballottage pour une période de 48 heures avant de pouvoir conclure quelconque transaction ;

    > quand aucune des équipes ne s’est montrée désireuse d’acquérir les services d’un joueur après 48 heures au ballottage, le patron peut échanger librement ce joueur (contre un autre joueur ayant évidemment subi le même sort) ;

    > l’ordre de sélection des joueurs soumis au ballottage sera déterminé selon le classement inversé du moment ;

    > si plusieurs équipes veulent mettre le grappin sur un même joueur au ballottage, l’équipe la moins «avantagée» au classement dans la même ligue sera privilégiée ;

    > le directeur général d’une équipe dont le joueur est réclamé au ballottage peut 1) retirer le nom du joueur du ballottage – le nom du joueur en question ne pourra cependant pas réapparaître au ballottage avant 30 jours ; 2) laisser aller le joueur et son contrat sans rien recevoir en retour ou 3) négocier un échange avec son homologue intéressé ;

    > un directeur général qui serait tenté de réclamer un joueur au ballottage seulement pour «bloquer» un échange impliquant une organisation rivale peut se réveiller avec de très mauvaises surprises… du genre un contrat gigantesque à respecter !

    C’est de cette façon-là que le receveur Kurt Suzuki (d’Oakland à Washington) et le lanceur Joe Blanton (de Philadelphie à Los Angeles) ont changé d’adresse la semaine dernière.

    Voilà. C’est un peu plus clair ?

    [david.courchesne@lapresse.ca]


    • Très intéressant comme explication. Merci beaucoup.

    • Merci de cette clarification Mr.Courschesne

    • Je trouve un peu bizarre la facon de faire dans ce dossier provenant de la MLB. Au hockey, on crée un buzz avec la date limite des échanges, alors qu’au Baseball, une fois la date du premier aout, les équipes transafert leurs équipe au complet sur les joueurs soumis au ballotage et les ramene si une équipe se montre intéresser et que l’échange n’est pas bonne.

      Ceci dit, la date j’amererai la date limite des échanges complet a la fin du mois d’aout. Les équipes sont un peu chicken d’aller chercher de gros contrat, avec un seul mois, le prix serait moins couteux, donc il y aurait possiblement plus d’échange et trop d’équipe sont actuellement dans la course. Vider sont club en juillet c’est dur pour les partisans surtout lorsque tu es a 7-8 match des séries avec 50-60 parties a jouer. nous aurions une meilleurs parité 1 mois supplémentaire, de plus, la course pour fin aout pour les échanges serait plus spectaculaire et laisserait plus de temps pour patcher une blessure.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité