David Courchesne

David Courchesne - Auteur
  • David Courchesne

    Journaliste au pupitre à La Presse, David Courchesne a depuis quelques années délaissé le gant de cuir et les crampons pour le clavier et l’écran mais la passion du baseball demeure, Expos ou pas.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 25 octobre 2011 | Mise en ligne à 11h45 | Commenter Commentaires (7)

    «Napoli ! Napoli ! Napoli !»

    Napoli

    Le receveur Mike Napoli connaît des moments extraordinaires, et son double opportun de deux points en huitième manche, lundi, s’inscrira probablement comme son coup sûr le plus significatif en carrière.

    Napoli et les Rangers du Texas ont donc enlevé le cinquième match de la Série mondiale (4-2) contre les Cardinals de St. Louis. Non, ces gars-là n’auront jamais senti la victoire ultime d’aussi proche.

    La confusion semblait régner dans le camp des Cardinals – on raconte que la communication était parfois difficile entre l’abri des joueurs et l’enclos de relève en raison du bruit ambiant. Assez bizarre comme situation…

    Le double jeu raté par les Cardinals en huitième manche, un solide roulant au monticule non maîtrisé par le releveur gaucher Marc Rzepczynski, hantera peut-être l’organisation pendant longtemps.

    Justement.

    Aucun releveur droitier n’était prêt pour affronter Napoli, le frappeur suivant, dans une situation aussi cruciale : les coussins tous occupés et un seul retrait au compteur. Confusion, vous dites ?

    Après le deuxième retrait de la manche, Tony La Russa, qui se moque éperdument des conventions, s’est tourné vers le droitier Lance Lynn pour que celui-ci… distribue une passe gratuite. C’est tout !

    Bref, les Cardinals ne méritaient pas de gagner ce match, d’une importance pourtant capitale. Ils pourront se racheter mercredi. Ou partir en vacances.

    Le résumé de la rencontre

    [david.courchesne@lapresse.ca]


    • Moi j’aurais été bien heureux de n’affronter qu’un frappeur en Série Mondiale et de lui accorder un but sur balles intentionnel, mais quel humiliation pour Lynn! Selon les résumés d’entrevue, il semble en effet que LaRussa voulait Motte mais que personne dans l’enclos n’aurait compris son appel.

      Le jeu du match est peut-être survenu plus tôt dans la rencontre, quand Napoli (encore lui) a épinglé un coureur en tentative de vol avec Pujolds au bâton, coupant la menace.

      Quel match encore une fois.

    • @ marc_g

      Oui, le lanceur perdant d’une équipe qui lance 8 manches est crédité d’un match complet. Et ce, même si un frappeur suppléant le remplace en 9e manche.

    • Et que dire du plomb de Napoli en neuvieme manche pour retirer le coureur au deuxieme ! Le gars est hot ,il est en plus la démonstration parfaite de l`expression clutch hitter. Le MVP.

      Sur la balle manquée par Rzepczynski, il faut mettre un bémol et remarquer qu`à la vitesse que le jeu s`est produit, et de par la direction du roulant du coté de sa main nue il n`a pu réagir à temps par une fraction de seconde et placer son gant au bon endroit .

      Autre bémol face au manque de communication de Larussa et son enclos de releve…C`est une excuse pour les perdants à mon avis. Il aurait pu resortir de l`abri , gagner du temps,son lanceur aurait pu feindre une blessure enfin vous voyez ce que je veux dire…

      On en aura vu de toutes les couleurs, de nombreuses marques historiques dépassées ou égalées et tout ca sans les Yankees ou les Red Sox !

    • Napoli et Molina sont vraiment des receveurs au talent exceptionnel. Dommage que l’un des deux doive perdre mais on aura vu deux receveurs haut de gamme à l’oeuvre en série mondiale.

    • Avec Napoili et Molina, nous sommes tres loin de Russel Martin et de son 18 en 84 (.214) à vie dans les séries. Et dire que certains ont osés comparer à Thurman Munson.

    • 2 excellent receveurs en Molina et Napoli en effet, mais Napoli tire gros de sa valeur de son bâton plutôt que de sa défensive quand même. Disons simplement que je mettrais jamais Napoli derrière le marbre si AJ Burnett était son lanceur partant. Molina oui.

    • bon match!
      les rangers ont été beaucoup plus opportuniste et LaRussa en a coaché une moins bonne cette fois-ci…quel mauvaise décision que le vol de but avec Pujols au baton à la mi-match

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2009
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité