David Courchesne

David Courchesne - Auteur
  • David Courchesne

    Journaliste au pupitre à La Presse, David Courchesne a depuis quelques années délaissé le gant de cuir et les crampons pour le clavier et l’écran mais la passion du baseball demeure, Expos ou pas.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 23 juin 2011 | Mise en ligne à 0h00 | Commenter Commentaires (25)

    Une soirée à Québec en hommage aux Expos

    Raines

    Les Capitales de Québec, de la Ligue Can-Am, rendront hommage aux Expos de Montréal avant et pendant le match opposant l’équipe de la Vieille Capitale aux Bears de Newark, vendredi soir.

    La Fête nationale des Québécois servirait-elle de prétexte idéal pour ressasser les nombreux souvenirs associés aux gars qu’on surnommait «Nos Amours» ? Peut-être un peu.

    Mais c’est dans la visite, au stade municipal de Québec, de l’un des grands joueurs dans l’histoire de l’organisation des Expos que, visiblement, la chose trouve son origine.

    Pour ceux qui l’ignoreraient (et personne ne vous en tiendra rigueur, vraiment), les Bears de Newark sont l’une des plus prestigieuses équipes du baseball indépendant en Amérique du Nord.

    Alors, quel lien avec les Capitales, les Expos et la Saint-Jean-Baptiste ?

    La réponse : le gérant des visiteurs s’appelle Tim Raines (photo), d’où l’idée des patrons des Capitales de faire d’une pierre, plusieurs coups. «Je ne m’inquiète pas, ce sera assurément notre meilleure Saint-Jean-Baptiste !», a dit le directeur général des Capitales, Alexandre Harvey, mercredi.

    «La prévente de billets est bonne et, même si le mois de juin représente généralement une période plus tranquille pour nous (environ 2300 spectateurs en moyenne), nous prévoyons accueillir entre 3000 et 3500 personnes pour le match contre les Bears.»

    Les Capitales attirent en moyenne de 3300 à 3500 amateurs de baseball depuis leur fondation, en 1999, avec des pointes aux alentours de 4000 personnes lors des belles journées d’août.

    Felipe Alou, populaire gérant des Expos de 1992 à 2001, prononcera une conférence animée par Jacques Doucet au profit de la Fondation des Capitales, jeudi matin, au Château Frontenac. Il sera également l’une des têtes d’affiche de la soirée spéciale, vendredi.

    «Avec la présence de Felipe Alou dans la capitale la veille et la première visite de Tim Raines avec son équipe, le moment était parfait pour organiser un tel événement», a ajouté M. Harvey.

    Pour l’occasion, Roger D. Landry, ancien directeur du marketing chez les Expos et concepteur de la mascotte Youppi !, accompagnera au pays des Nordiques d’anciens joueurs montréalais que les gens pourront rencontrer avant le match sur la terrasse du stade.

    Au menu : Derek Aucoin, Dennis «Oil Can» Boyd et Claude Raymond.

    Ah oui. Une partie de l’ambiance musicale dans l’enceinte du stade municipal de Québec sera assurée par Fernand Lapierre, organiste des Expos pendant une vingtaine d’années au stade du parc Jarry, puis au Stade olympique.

    La Presse ira faire un tour…

    [david.courchesne@lapresse.ca]


    • Je m’ennuie des Expos. Le hockey m’a écoeuré avec son arbitrage en finale (Rome-Horton; Chara-Pacioretty). Il me semble que c’était plaisant, année après année de voir notre équipe être compétitive, bon an, mal an. J’ai des souvenirs de Marquis Grissom qui vole le marbre contre les Reds; d’avoir attrapé une fausse balle au Stade des Lynx (filiale AAA à Ottawa) alors que Gabe White lançait pour les Expos contre Curtis Martin des Lynx; Bobby Ayala, dont la présence au monticule démontrait clairement que Felipe Alou avait abandonné le match; et j’en passe…

      Les Lansing, DeShields, Cordero, Fletcher, Wallach, Martinez, Oliver, Lea, Gullickson, Wetteland et cie nous ont tous fait vibrer à un moment donné.

      N’eut été de ce stade maudit, de la grève de 1994, je pense qu’il y aurait du baseball encore à Montréal. Les Expos, c’était Notre Équipe.

    • Bien que je me réjouisse de ces célébrations, il reste qu’il est profondément triste que Montréal ait perdu son équipe. Je ne blâme personne, sinon les “usual suspects”, Loria et Selig sans oublier, indirectement, Steinbrenner, mais pour les plus jeunes lecteurs, oui, il y a eu une époque où une bande d’Américains qui s’appelaient Gary Carter, Andre Dawson, Steve Rogers, Tony Perez, Dave Cash, Chris Speier, Woody Fryman… rassemblaient 30 000 personnes au stade olympique… C’était le bon temps… Personne ne parlait de “présence québécoise” dans l’équipe. Personne ne parlait de “gros marchés” ou de “loges corporatives” ou de “jumbotron”… On les aimait nos z’amours, tout simplement, et ils nous le rendaient bien…

    • Je trouve cela tellement dommage de voir que depuis quelques années, les gens du Québec semblent subitement s’intéresser aux Expos…journée hommage à Mtl il y a quelques mois, soirée hommage à Québec, jamais il n,y a eu autant de gens dans la rue qui portent un chandail, casquette où autres cossins à l’effigie des Expos….Ce n’est pas maintenant que vous deviez vous intéressé!!! Où étiez vous quand c’était le temps de les appuyer???

    • C’est ben pour dire! La ville de «Napoléon» Labeaume réussit même à «récupérer» les Expos aux dépens de l’insipide Gérald!

      A quand l’annexion de Montréal à Québec?

    • Y’a comme quelque chose d’irréel, de surréaliste dans ce geste.

      Québec rendant hommage à une équipe de sport profesionnelle de…Montréal….C’est vriaement pas dans sleurs habitudes. Je dirais plutôt le contraire. Je me demande bien ce que la trash radio de Québec va faire avec ça. Elle si habituée à dénigrer tout ce qui est “Mourialais”…

      Peut-être est-ce une opération de charme pour le futur Propriétaire des Nordiques, Un montréalais avec du capital Montréalais, géré par des Montréalais dont les les décisions de gestion seront Montréalaise avec un financement d’amphitéatre somme toute Montréalaise…….

      Québec serait-elle, O mon Dieu, en train de tomber amoureuse de Montréal ?

    • @ jtor10

      ” Je me demande bien ce que la trash radio de Québec. Elle si habituée à dénigrer tout ce qui est “Mourialais”…”

      Bon, le p’tit Québec-bashing qui recomence… Parce que tout est parfait à la radio de Montréal? Parce que tout va bien dans l’ex-métropole du Canada?
      Vous ne pensez pas que ces querelles de clocher sont aussi insignifiantes qu’improductives?

      En passant, le seul dénigrement que je vois, c’est le vôtre…

    • @jtor10:

      Vous délirez, monsieur.

    • Hommage aux Expos, je ne vois pas ce que ca peut amener aux gens de Québec, je me trompe peut-être mais l’intérêt pour cette équipe était plutôt terne dans la région.

      Montréal a toujours vanté les Expos pourtant les gradins étaient vides…
      Personnellement ça ne m’intéresse pas et je n’ai aucun ppincement qu’il n’y ait plus d’équipe professionnelle à Montréal…

    • @jtor10

      La radio «trash» de Québec, comme vous vous plaisez à l’appeler, ne dénigre ni ne déteste Montréal comme vous le prétendez. Ce qu’elle dénonce toutefois est le nombrilisme Montréalais et surtout les commentaires tels que les vôtres sur notre si belle ville.

      Mais au fait, êtes-vous un assidu auditeur de cette radio «poubelle»?

      Et pour ce qui est de cet hommage à la seule équipe de baseball professionelle majeur que le Québec ait connu, il va de soi qu’il soit fait par la seule équipe de baseball professionnel indépendant encore en activité. Québec a une belle tradition de basebal et bon nombre de vos (nos) «Zamours» sont passés par ici du temps des Carnavals de Québec!

    • @jtor10

      Tu semble seulement jaloux.

      Les Capitales (seul équipe de baseball professionnel au Québec) rende hommage à la seul équipe de la grande ligue porfessionel LNB que LE Québec a eu.

      Juste on beau geste et une belle soirée pour des amateurs de baseball ils ne sont pas juste à Montréal.
      Et juste pour ton information les radios de Québec encourage l’évènement et leur équipe de baseball.

      Tu devrai plutot venir voir une partie et apprécier le stade (qui est très beau) et le spectacle (si tu aime vraiment le baseball).

      Benoit Rompré

    • pas de danger que le super Montréal Canadians rendent hommage aux nordiques…

    • Les Expos était l´équipe de tout le Québec et non pas juste d´une ville! Le mouvement pour sauver les Expos devaient partir de Montréal et ensuite le Québec aurait suivit la vague et l´époque il y a pas grand chose qui est partie de Montréal. Le départ des Expos c´est quand même la faute des gens de Québec.

      Montréal a abandonné le baseball maintenant l´été les Montréalais préfèrent le soccer, sa fait plus international.

      Si quelqu´un avait une vision à Montréal il tenterait de faire construire un joli petit stade de baseball pour pouvoir y accueillir une équipe de la Ligue Can-Am ou encore une équipe AAA. Montréal a oublié depuis longtemps quelle était un ville de baseball même avant les Expos le baseball était un sport majeur dans la ville de Montréal. La mémoire historique fait défaut au Québec!

      À Québec, nous aimons encore le baseball pas Montréal lol!

    • @ jaypee2

      «Personne ne parlait de “présence québécoise” dans l’équipe.»

      Ce qui explique en partie la débandade et la disparition de cette organisation qui n’a jamais respecté la culture distincte du Québec. Ses insignifiants de dirigeants nous voyaient comme un marché ordinaire, alors que nous sommes un peuple. Rien à voir avec Cleveland, Toronto ou Baltimore.

      Au cours de leur triste et lamentable histoire, les Expos ont compté des dizaines de personnages grossiers et totalement irrespectueux de ce que nous sommes:
      Mike Lansing, qui a vandalisé une avion d’Air Canada parce qu’on y parlait français;
      Wayne Twitchell, qui s’est plaint de la qualité de l’eau à Montréal;
      Bryn Smith, dont l’épouse se lamentait parce qu’aucune épicerie montréalaise ne vendait sa sorte de nachos préférée;
      David Palmer, Jim Wholford et une demi-douzaine d’autres, qui ont brûlé des dollars canadiens pour protester contre le fait de devoir franchir des douanes à l’aéroport.

      Si, au moins, ces minables avaient gagné un quelconque championnat, on aurait pu leur pardonner leurs bêtises, mais les Expos ont été de pathétiques perdants toute leur existence.

      Ils ont gaspillé tout leur capital de sympathie et sont disparus dans l’indifférence absolue. C’était pleinement mérité. Bon débarras.

    • @rexhudler: 100% d’accord. C’est tout à coup devenu “in” de parler des Expos. Pourtant, quand ils étaient là, dan sles dernières années, on n’en parlait plus. J’ai encore sur le coeur Ron Fournier qui, en pleine course au 4e as en 2003, demandait à ses auditeurs ce qu’ils voyaient dans leur boule de cristal pour le Canadien!! Cibole! Le club venait de balayer les Phillies au Stade et était meilleur 2e!!!

      Aujourd’hui, on assiste au phénomène inverse chez les médias. Autant ils ont boudé les Expos, autant ils tentent de nous enfoncer dans la gorge le soccer et l’Impact, ce club minable de 14e division qui n’intéresse personne en dehors des Ultras. Et ne me dites pas que le Stade Saputo est plein. Combien de billets donnés? Je suis un grand amateur de sport montréalais et je ne connais personne parmi mes amis fans de foot qui suit l’Impact et qui puisse nommer plus de 3 équipes dans leur ligue dont tout le monde oublie le nom. Et non, la MLS ne changera rien. Qui suit ça aux States? Noooooobody.

    • je trouvais ça juste étonnant. Pour avoir vécu à Québec, je devais dire que je détestais Montréal pour avoir un peu la paix. On parle souvent de la rivalité de ces deux villes.

      Pourtant, jamais au grand jamais à Montréal je n’entend de tels dénigrement contre la ville de québec en aussi grande quantité. Quand on parle de Hockey ce sont des équipes dont la rivalité est viscérale mais quand on parle de baseball, là ce n’est plus pareil on parle de l’équipe de la province.

      Pourtant, il n,exsite qu’une seule équipe de hockey profesionnelle au Québec et jamais je n’ai entendu parler de cette équipe en tant qu’équipe de la province au complet…..

      À montréal, ca va de soi que ce sont les équipes qui nous représentent tous mais iln’y a qu,à Québec où la territorialité est si intense. Comme si Québec se sentait toujours diminuée et doive constamment dénoncer. Cet état de fait n’est pas présent à Montréal.

      Alors c’est la raison pour laquelle je trouve cet événement si bizarre. Il aurait lieu à Montréal, se serait normal mais à Québec? surprennant. J’imagine que Québec sait ben plusse mieux apprécier le baseball que les Mourialais….En fait tout est tellement bien plusse mieux à Québec….La fable de la grenouille et du boeuf.

    • @jtor10:

      «…mais iln’y a qu,à Québec où la territorialité est si intense. …»

      Vous n’avez pas tout faux mais je ne crois pas que ce soit propre à Québec. Une petite réflexion toute simple qui explique, en partie et selon moi, ce phénomène: L’omniprésence de Montréal partout au Québec: Journaux, télévision, radio (quoique cela soit moins vrai dans la région de Québec puisque la radio montréalaise n’a jamais réussi à s’y implanter avec succès). La capitale est différente et se distingue de la métropole à bien des égards. Elle ne fait que s’affirmer. Il en va sûrement de même pour bien d’autres régions du Québec.

      Montréal n’est pas le Québec et c’est un constat de plus en plus évident qui semble déranger les montréalais.

    • @etc.

      “Bryn Smith, dont l’épouse se lamentait parce qu’aucune épicerie montréalaise ne vendait sa sorte de nachos préférée”

      Ce commentaire avait été expliqué et n’a rien à voir. C’était une boutade mais les Québécois paranos se sont énarvés pour rien.
      De toute facon, vous nommez des cas isolés… et aucun joueur qui n’est passé à l’histoire. Par contre, je me souviens des Carter et Speier, sans oublier Bill Lee qui avaient acheté une maison à Montréal et qui y vivaient à l’année longue. Et de Tim Foli qui a marié une Québécoise.

      C’est vrai que c’est dommage que personne n’a developpé un programme concret pour produire des bons joueurs nés au Québec mais, je le répète, dans les années 70 et au début des années 80, personne n’avait de problèmes avec le fait qu’aucun joueur n’était canadien. La différence, c’est que malgré la monté du nationalisme québécois, la population n’était pas aussi nombriliste qu’aujourd’hui. On croyait encore au “on est 6 millions, faut s’parler”. Aujourd’hui, on vit replié dans nos petites communautés respectives…
      Y a beaucoup de joueurs de la Nouvelle-Angleterre avec les Red Sox? Beaucoup d’Ontariens avec les Blue Jays?

      On s’en sacre-tu d’où vient le joueur?!? Quand Martinez a lancé son match parfait, il portait l’uniforme du club de Montréal. C’est comme ca que ca marche le sport professionnel.

    • Tellement bien dit, “Jaypee2″… Le type qui avait écrit ça n’est visiblement pas un fan de baseball à la base pour ainsi cracher son fiel. Et avec son histoire d’UNE avion saccagé(e), on voit bien que c’est un autre qui veut du français partout à tout prix, même si les fautes d’orthographe sont incluses!

      Et à ta liste d’Expos bien intégrés à Montréal et au Québec en général, tu peux ajouter John Wetteland (St-Sauveur), Steve Kline (qui a marié une fille de Boisbriand et qui a encore un pied-à-terre ici) et Otis Nixon, qui a marié une LaSalloise. Mais ça, pour les charognards de médias et pour des types comme celui que tu interpelles ici, c’est pas aussi “vendeur” ou “sexy” que de parler des DORITOS préférés de Mme Bryn Smith…

      Bande de “nonistes”! Vous pouvez bien fêter votre nationalisme avec vos râleurs de chanteurs qui ont la même (affreuse!) tête de cheveux qu’en mil-neuf-cent-soixante-”et”-douze… :(

    • Ah oui et BRAVO et MERCI à QUÉBEC de, tout compte fait, faire ce que Montréal elle-même ne sait même pas faire envers qq chose (les défunts Expos) qui était pleinement sienne! :/

    • @ jaypee

      «On s’en sacre-tu d’où vient le joueur?!?».

      Quand on est dans le seul territoire francophone noyé dans une mer de 300 anglos sur le continent, non, on ne s’en sacre pas. Ça s’appelle le respect des différences culturelles.

      Les Expos sont disparus pour deux raisons. D’abord, leurs insuccès chroniques et leur échecs répétés. Ils devaient être l’équipe des années 80, mais ils ont échoué lamentablement année après année et n’ont jamais rempli leurs promesses. À la longue, comme il se doit, la tradition perdante a fini par écoeurer les partisans.

      Deuxième raison: l’incapacité de la direction à conjuguer avec la communauté, dans le respect de sa langue, de sa culture. Si, demain matin, tous les joueurs des Maple Leafs de Toronto ne parlaient que le russe, pensez-vous sérieusement que les fans rempliraient l’aréna soir après soir? Si tous les joueurs des Yankees ne parlaient que l’espagnol, vous pensez vraiment que les New Yorkais se passionneraient pour le club?

      Les Expos n’étaient qu’un goupe d’individus de passage ici annuellement. Aussitôt la saison finie, ils s’empressaient de déguerpir, démontrant ainsi leur mépris envers nous. Aucun attachement, aucun enracinement.

      Le même phénomène risque de se produire avec le Canadien. Déjà, bon nombre d’anciens partisans se désintéressent de ce petit club parce qu’il perd toujours et parce qu’il le fait avec des joueurs auquel on ne s’identifie pas. N’importe quel spécialiste du marketing vous confirmera qu’une organisation, une entreprise ou une marque qui ne consolide pas sa présence locale finit par disparaître.

    • @ tigre-dubois

      Ben oui, j’ai distraitement écrit «une» avion. Big deal.

      Au-delà des considérations syntaxiques, je constate que ton texte souffre toutefois d’un manque total d’arguments et de contenu. Ainsi, un gars peut-être considéré intégré s’il marie une fille de la place mais qu’il n’est pas foutu de dire «bonjour» et «merci»? Ayoye, si on était sur un terrain, un tel argument équivaudrait à s’élancer trois fois de suite dans le beurre. Ce que tu réussis d’ailleurs avec brio ligne après ligne, mon champion.

      Travaille ton argumentaire, fiston. C’est pas mal faible pour l’instant.

    • Étrange que Québec rendre hommage aux Expos. Mais bon, ils ont toujours été présent au parties des Expos. D’ailleurs, c’est un peu normal. C’est à Québec que joue les Capitoles. Nous, à Montréal sommes trop cabochons pour avoir un club qu’il soit de niveau AA ou A . Nous en avons juste pour les Canadiens, la formule 1et les 112 festivals de l’été. À celui qui parlaient des tatas qui ont fait des niaiseries lorsqu’ils jouaient pour les Expos, je lui dirais qu’il y en a autant qui en font pour les Canadiens. C’est un trait parfois désagréable des athlètes peut importe le sport. Moi, je me rappelle les bons souvenirs comme celui de Gary Carter qui est revenu vers moi me signer un autographe même si la séance de signature était terminer. La plaie du départ du Expos pour moi est toujours présente. Mais, je sais au fin fond de moi que nous ne méritons pas une équipe. Lors, de la marche durant la saison 2003 pour sauver les Expos, nous étions uniquement 300 à y participer. Alors, que pour une marche pour les Nordiques ils sont 100 fois plus. Déprimant.

    • À quoi sa sert une équipe de baseball à Montréal quand vous pouvez parler du Canadiens 12 mois par année?

      Le plus comique c´est qu´il y a des gens qui croient que l´Impact pourra faire vibrer les amateurs de sports comme les Expos on pu le faire à une certaine époque. Dans la majorité des villes d´Amérique du Nord le soccer restera un sport de seconde classe.

    • @groucho

      «…Lors, de la marche durant la saison 2003 pour sauver les Expos, nous étions uniquement 300 à y participer. Alors, que pour une marche pour les Nordiques ils sont 100 fois plus…»

      Loin de moi l’idée d’ajouter à votre déprime mais nous étions 200 fois plus, et pas «seulement» 100 fois… ;)

      Sans rancunes!

    • J’avais un billet de saison en 1994.
      Les Expos s’apprêtaient à tout gagner.
      Il y a eu cette grève.
      Un rêve d’enfance brisé.
      Je n’ai jamais remis un pied dans ce stade.
      J’adore toujours le baseball que je regarde maintenant à la télévision.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2011
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité