David Courchesne

David Courchesne - Auteur
  • David Courchesne

    Journaliste au pupitre à La Presse, David Courchesne a depuis quelques années délaissé le gant de cuir et les crampons pour le clavier et l’écran mais la passion du baseball demeure, Expos ou pas.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 18 avril 2011 | Mise en ligne à 20h00 | Commenter Commentaires (6)

    Crampe au cerveau

    Leake

    Mike Leake, jeune lanceur prometteur de l’organisation des Reds, a été arrêté lundi après qu’il eut tenté – sans succès – de subtiliser de la marchandise dans un magasin au centre-ville de Cincinnati.

    Leake aurait retiré les étiquettes sur plusieurs chandails chez Macy’s, pour ensuite quitter l’établissement sans payer.

    Malheureusement pour lui, des agents de sécurité l’ont intercepté.

    La valeur totale du larcin raté : un gros 59,88 $US… On raconte que notre homme pourrait écoper d’une peine maximale de 180 jours d’emprisonnement s’il est reconnu coupable.

    Leake touche un salaire de 425 000 $US cette saison.

    On appelle ça une crampe au cerveau.

    [david.courchesne@lapresse.ca]


    • Non mais c’est quand meme incroyable des histoires pareilles! J’hesite entre dire qu’il fait pitié ou de croire que c’est une imbecile…

    • Je vois la scène typique …. il va se présenté devant les caméras en larmes et en reniflant qu’il a laissé tombé son équipe, ses coéquipiers, ses fans,et surtout sa famille !

      Méchant tata !!

    • Une crampe au cerveau suggère que cela n’est pas dans son attitude normale.

      Voyez-vous, ça m’étonnerait, j’irais donc avec voleur compulsif.

    • Pas fort pour un gars qui gagne pas loin d´un demi million de dollars et qui fera probablement plusieurs millions d´ici quelques années!

      Un candidat pour l´athlète le plus épais de l´année!

    • C’est vrai que les Américains sont excellents dans les scènes de repentir. Par contre, je ne suis pas d’accord avec le titre de votre article… Pour avoir une crampe au cerveau, il faut en avoir un!!! Ce qui ne semble pas le cas de ce pauvre type.

    • Il fera probablement des travauz communautaires. Mais crampe au cerveau en effet. Avec son salaire s’il n’est pas capable de se permettre un achat de 50$-60$, il est mieux d’aller vopir un conseiller financier au plus sacrant…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2009
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité