David Courchesne

David Courchesne - Auteur
  • David Courchesne

    Journaliste au pupitre à La Presse, David Courchesne a depuis quelques années délaissé le gant de cuir et les crampons pour le clavier et l’écran mais la passion du baseball demeure, Expos ou pas.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 16 avril 2011 | Mise en ligne à 2h00 | Commenter Commentaires (3)

    Sens dessus dessous

    Indians

    Évidemment que cette séquence heureuse ne durera pas éternellement, mais les Indians de Cleveland s’amusent ferme depuis le début de la saison 2011 dans le baseball majeur.

    Les hommes de Manny Acta occupent le premier rang de la division Centrale de la Ligue américaine (9-4) en compagnie d’autres invités inattendus, les Royals de Kansas City (9-4).

    Cleveland, Kansas City, Chicago, Detroit et le Minnesota. Dans l’ordre. Ça donne l’impression de lire le classement en sens inverse !

    Dans la catégorie des statistiques inutiles : outre les Indians version 2011, aucune équipe n’avait jamais gagné huit matchs consécutifs après deux défaites en début de calendrier régulier.

    Ça ne voudra plus rien dire que les Indians dégringoleront au classement, mais en attendant, les représentants de Cleveland font jaser pour des raisons qu’on ne soupçonnait guère.

    Orlando Cabrera : «Les victoires nous ont donné confiance, tellement que nous sommes maintenant surpris dans la défaite, quand les choses ne tournent pas rond…»

    Tant que ça ?

    Le joueur d’arrêt-court Asdrubal Cabrera s’illustre particulièrement (une moyenne de ,302 avec quatre circuits et 14 points produits), tout comme le partant Justin Masterson (3-0, 1,33).

    La Tribu pourrait probablement briller encore davantage avec la contribution de Grady Sizemore (blessé) et des efforts plus soutenus par Shin-Soo Choo (,224) et Carlos Santana (,205).

    Ironiquement, il manque une chose aux Indians : des supporteurs.

    Après les sept premiers matchs disputés au Progressive Field cette année, l’équipe occupait le tout dernier rang des grandes ligues avec une moyenne de 15 112 spectateurs.

    «Si je prends cinq minutes pour m’en faire au sujet des assistances, ce sont cinq minutes que je n’utiliserai pas pour préparer mon équipe et tenter de la rendre meilleure», a philosophé Acta.

    Continuer de gagner.

    Voilà l’unique solution contre les tourniquets trop silencieux.

    [david.courchesne@lapresse.ca]


    • Je suis allé voir un match à Cleveland en septembre 2009, et effectivement, bien que le contexte eu été complètement différent, il n’y avait pas grand monde. Mais le stade est superbe.

    • Sizemore qui revient avec un coup de circuit à son premier match…ça promet. J’aime bien leur alignement à l’attaque, justement, avec les Choo, Santana, Sizemore, Cabrera, Brantley, ainsi que leur excellent releveur Chris Perez. Il ne leur manque qu’un ou deux partants de qualité pour compétitionner dans la Centrale, surtout que c’est une division où aucune équipe ne ressort vraiment du lot.

    • Dire que ce stade la qunad il a ouvert etait toujours remplis….incroyable !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2011
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité