David Courchesne

David Courchesne - Auteur
  • David Courchesne

    Journaliste au pupitre à La Presse, David Courchesne a depuis quelques années délaissé le gant de cuir et les crampons pour le clavier et l’écran mais la passion du baseball demeure, Expos ou pas.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 23 novembre 2010 | Mise en ligne à 12h00 | Commenter Commentaires (17)

    Combien vaut Derek Jeter ?

    Jeter

    Parmi les gros sujets de conversation dans la région de New York et sur la planète baseball : les négociations contractuelles entre Derek Jeter, le capitaine, et les dirigeants des Yankees.

    Mettons les choses au clair : Jeter ne changera pas d’adresse, et il ne portera probablement jamais un autre uniforme que celui, rayé, des mythiques Bombardiers du Bronx.

    Ça semble acquis que les deux parties trouveront un terrain d’entente, un compromis. Le contraire serait fort surprenant mais, théoriquement, pas impossible. Les Yankees n’offriront pas l’arbitrage salarial au célèbre numéro 2.

    Ce sera donc l’entente ou la séparation, en principe, mais ne gagez pas votre maison sur la deuxième option.

    En termes exclusivement statistiques, un gars comme Jeter ne mérite plus les 20 millions de billets verts qu’il collectait annuellement depuis une décennie.

    Jeter et son agent Casey Close ne peuvent plus faire valoir des chiffres exceptionnels comme arguments de vente dans leurs pourparlers avec les gens de Yankees. Époque révolue.

    (La moyenne offensive de ,270 affichée par Jeter en 2010 a représenté un recul de 64 points par rapport au solide ,334 de la saison précédente. Mais il s’est offert un gant doré…)

    On parle maintenant d’«intangibles».

    Le clan Jeter suggère plutôt des notions abstraites comme le leadership, l’influence, les services rendus, l’«image de marque» du joueur pour justifier la valeur de celui-ci.

    Close : «L’importance de Derek Jeter pour les Yankees dépasse largement les seules colonnes statistiques. Et pourtant, la stratégie de négociation de l’équipe reste assez troublante.»

    Du côté patronal, on entend traiter le dossier Jeter comme un autre, dans la mesure du possible. «Il ne s’agit pas d’un contrat de publicité», a rappelé le président Randy Levine.

    Alors, combien vaut Derek Jeter ?

    Les Yankees auraient offert 45 millions pour trois saisons au vétéran joueur d’arrêt-court de 36 ans, somme en apparence déjà très généreuse dans les circonstances. Jeter, ambitieux, souhaiterait pour sa part apposer sa signature au bas d’un contrat de quatre ans, minimum.

    Une chose reste certaine dans toute cette affaire : quoi qu’ils en disent, les dirigeants des Yankees paieront inévitablement trop cher pour retenir les services de leur capitaine, du moins selon le marché actuel. Les comparatifs sont nombreux.

    Levine, le directeur général Brian Cashman et les membres de la famille Steinbrenner le savent trop bien. Mais l’entreprise dispose des moyens nécessaires pour que personne ne perde la face au terme de ce délicat processus. À suivre.

    *****

    Une bonne main d’applaudissements pour le joueur de premier but Joey Votto, des Reds de Cincinnati, lauréat du titre de joueur le plus utile dans la Nationale pour la saison 2010, le troisième Canadien décoré d’un tel honneur après Larry Walker (dans la Nationale en 1997) et Justin Morneau (dans l’Américaine en 2006).

    [david.courchesne@lapresse.ca]


    • Il n y a pas de réponse intelligente et logique a cette question. Pour les Yankees un joueur vaut combien de fois plus pour eux que pour le reste des équipes ? Jamais Jeter ne vaut 15 milions par année pas plus que n importe quel autre joueur de la ligue. Mais l échelle de valeurs n a aucun sens dans le baseball majeur.
      Je ne vois pas pourquoi la succession de Steinbrenner continuerait la job de bras que le défunt a entrepris. Il a détruit le sport et a entrainé la prise de substances permettant aux joueurs d éventuellement toucher le gros lot. On ne cesse de proteger ce mégalomane mais souhaitons que sa disparition remettra un peu de sens a ce sport.
      C est quand meme étrange que dans ce sport on songe a donner le gros lot a ce joueur de 36 ans ,alors que dans tous les autres sports hockey,football,soccer il se retrouverait pres de la porte…

    • C’est qui lui?

    • @jmwhess

      le gars qui joue dans l’annonce de gillette

    • Jeter ne vaut plus les $15M qu’on lui offre. Et lassonsde côté les valeurs intangibles svp. Malgré sont gant doré, il n’a plus le reach d’autrefois. Honnêtement, je le laisserais aller. Cette équipe veillit. Place maintenant au Crawford, Montero de ce monde.

    • À jmwhess: Est bonne !

      Les surnoms de Capitaine, Mr. Yankees, etc, ne tiennent plus la route car il a maintenant 36 ans? Heu… Nolan Ryan a lancé jusqu’à 78 ans… Non, sérieusement Jetter c’est tout un joueur de balle et il pourrait avoir une bien meilleure saison l’an prochain. C’est le salaire de A-Rod que je baisserais à 5 million pour en donner plus à Jetter. Vont-ils le garder? Je crois que oui mais je n’en suis pas si sûr… Les fils de Stein… travaillent avec le président de l’équipe et ça sera sûrement une question de business. Vaut-il plus de 15M? Personne ne vaut cela mais Jetter, Tab…! c’est l’âme des Yanks…

    • Un joueur de baseball! Haaaaaaa! Jamais entendu parlé.
      Combien il mériterait? 100$ par mois… pour payer ces déplacement.
      Mais si son salaire est évalué par rapport au nombre de spectateurs qui paient pour le voir jouer… il “mérite” probablement quelques millions.

    • Mon premier réflexe est de dire qu’il ne vaut pas les 15M$ que les Yankees lui offrent.

      Par contre, quand je vois que les Giants viennent de donner 11M$ par année à Aubrey Huff, je me dis que je devrais revoir mes bases de comparaison.

    • Le nom de famille de Jeter est de circonstances. En français, c’est j-e-t-e-r: La troisième signification dans le Larousse est la suivante: Se débarrasser de, mettre aux ordures.
      Mais il y en a douze différentes, donc aussi la première qui est: Envoyer loin en lançant. Cela pourrait être vrai aussi.

      J’aime bien J-E_T_E R, c’est un bon joueur. Il a souvent été «clutch» pour allumer son club.
      Il a toujours bien une moyenne à vie de .314 et 2926 coup sûrs! Il a encore pas mal de gaz de le réservoir je crois. Cela se mérite aussi.

      Le baseball est une business. J’écoutais les interviews de Steinbrenner (Hal) et Cashman. Même discours. Les négociations, les agents des joueurs, le gérant, les propriétaires…cela fait beaucoup de monde pour négocier avec un joueur de «pelote».

      Mais après tout, on dira bien comme Yvon Deschamps: «On veut pas le S-A-W-O-I-R, on veut le W-O-I-R!!!

      P.S. 15M$ par année. Deux ans. La troisième avec un buy-back à 10M$. Signe là. En bas, à droite. Pis on ajoute une belle statue en bronze.

      -Chingachgook

    • Jeter va avoir ce qu’il veut. Ils vont tout faire pour le garder.
      Aucun membre des Yankees n’a apporté plus que ce que Jeter a apporté à ce club.
      C’est le leader incontesté de cette équipe.
      Sans Jeter, les Yankees vont perdre cet âme qui fait gagner les grandes équipe.

    • Derek Jeter est fort probablement le meilleur arrêt-court de l’histoire des Yankees, et une des plus grandes figures de l’histoire de cette équipe après les Ruth, Gehrig, DiMaggio et Mantle. Et au sein de la dernière dynastie des Yankees, celle qui a gagné les Séries mondiales de 1996, 1998, 1999 et 2000, seul Mariano Rivera peut rivaliser avec lui au niveau de la stature et des exploits accomplis. Alors, comment laisser partir un tel joueur? Comment peut-on l’imaginer dans un uniforme autre que l’uniforme blanc à rayures, surtout si cet uniforme comprend – oh horreur! – une paire de bas rouges?

      Les Oilers ont bien échangé Wayne Gretzky… les Canadiens n’ont rien fait pour retenir Guy Lafleur… et les Yankees eux-mêmes ont laissé partir un certain Babe Ruth en fin de carrière. À partir de là, tout est possible même si le départ de Jeter peut nous sembler hautement improbable.

    • Derek Jeter est originaire de Colombus,Ohio petit gars il rêvait de porter l’uniforme rayé des Yankees, dès’1996 il a réalisé son rêve de p’tit gars & 5 W.S. plus tard, il va signer bientôt un dernier très lucratif contrat rîchissime $$$$$$$$$$..dans le Bronx.

      Derek Jeter est le meilleur “clutch” un¨winner¨ sans le numéro 2, les Yankees seraient au niveau des années’80 avec des supervedettes à la chimie déficiente les Rickey Henderson avec Steve Sax,Dave Winfield “Mister May”,Mike Pagliarulo..qu’ils n’étaient jamais proche d’un championnat de division.

      Jeter a encore 2 très bonnes saisons dans le corps.
      Jeter est le meilleur pour effectuer des relais à contre-courant juste ça il vaut le déplacement.
      N’eut été du garçon Jeffrey Maier qui a pogné le ballon de Jeter au-dépend du grassouillet David Wells, au nez de Tony Tarasco au défûnt Yankee Stadium en’96, on ne parlerait pas de la dernière dynastie des Bronx Bombers. Tout à parti de là !

      La GRANDE force de la dernière décennie & demie des Yankees est leur choix judicieux de vétérans de vedettes pour entourer leurs supervedettes Jeter,Rivera & Pettite.
      Jeter était l’âme des Yankees, Paul O’Neil en était le coeur!

      Les Red Sox eux en dépît de leurs 2 W.S. ils commettent encore des erreurs de managing à la Pierre Gauthier. ;):-o
      Ne pas avoir resigné Jason Bay, des rumeurs laissant entendre qu’ils laisseraient aller Jacob Ellsbury, David Ortiz quelque peu vieillissant..

      Le noyau primaire des Yankees vont tomber en déclin simultanément craignez rien les anti-Yankees, les Dodgers,les Mets & les Cubs ne se renouvellent plus. _

      p.s. Je crois que l’on a 1 ¨troll¨ sur ce blogue, jmwhess ;-(

    • J’aimes bien Jeter et les Yankees, et ils ont les moyens de se payer les meilleurs joueurs. Pour eux, l’argent n’est pas un problème puisqu’il n’y a pas de plafond salarial au baseball. 15M$, c’est trop pour Jeter, mais quand on roule sur l’or, c’est un montant possible. Y’a d’autres joueurs que les Yankees devront remplacer, dont les vieillissants Rivera et Posada. Leur personnel de lanceur est ordinaire pour une équipe comme celle là. Il manque aussi des frappeurs efficaces. Je pense qu’ils doivent reconstruire, leur retour gagnant devrait survenir dans trois ou quatre ans si c’est bien géré. S’ils essaient de gagner l’an prochain, ils risquent de prendre des mauvaises décisions.

    • Être les Red Sox je lui offrirais 20 millions par année pour 4 ans juste pour écoeurer NY. Pense pas qu’il accepterait cependant!

    • Moi je lui referait la meme offre 45 millions pour 4 ans , et avec la promesse d un bronze au champ centre a 41 ans

    • Jeter aurait demandé 150$ pour 6 ans, soit 25M$ par année. Je ne vois comment les Yankees pourront accepter cette contre-offre. Aurevoir Jeter, bonsoir, il est parti!

    • 150M$ plutôt, vous aurez compris.

    • Merci Mattgilles, j’avais rarement autant ri. Malgré le fait que je trouve que ça serait la pire chose pour le baseball que Jeter signe avec les Red Sox, je ne peux m’empêcher de penser que malgré le fait que je trouve ça totalement improbable, cela pourrait arriver. Damon l’a déjà fait, alors, qui sait?! :-)

      Pour ce qui est de la valeur de son contrat, il est vraiment dur d’arriver avec une réponse. Il est clair que Jeter est l’âme même des Yankees. Il est l’homme qui fait vendre le plus de billets et de produits dérivés, les gens ont confiance en lui, et ce malgré le fait qu’il a eu du sexe avec Madonna. Mais bon, la chlamydia se soigne de nos jours. Ses statistiques au bâton sont honnêtes, mais sans plus. Il est clair que défensivement, il est sans contredit le maître à l’arrête-court.

      Donc, je présume que pour ce qu’il apporte simplement niveau talent, Monsieur Jeter vaut bien 10 millions par année. Mais si on calcule ce qu’il amène au total au Yankees, je le signerait bien pour 4 ans à 17 millions par année. De toute manière, quand tu as une masse salariale se chiffrant à 230 millions, tu as les moyens.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité