David Courchesne

David Courchesne - Auteur
  • David Courchesne

    Journaliste au pupitre à La Presse, David Courchesne a depuis quelques années délaissé le gant de cuir et les crampons pour le clavier et l’écran mais la passion du baseball demeure, Expos ou pas.
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 31 octobre 2010 | Mise en ligne à 23h30 | Commenter Commentaires (4)

    Une bonne douche froide

    Huff

    Ça ne frappait pas beaucoup dans le camp des Rangers du Texas, dimanche soir au Ballpark d’Arlington, lors du quatrième match de la Série mondiale contre les Giants de San Francisco.

    Après cinq manches de jeu, les joueurs locaux affichaient un maigre coup sûr au tableau – un simple à l’avant-champ du vétéran Michael Young, sans conséquences pour l’adversaire.

    Le jeune gaucher Madison Bumgarner ne semblait aucunement intimidé par la foule texane, qui comprenait notamment les anciens présidents américains George Bush et son fils W.

    Au final, Bumgarner et le stoppeur Brian Wilson auront menotté les cogneurs habituellement redoutables des Rangers, et le verbe «menotter» est tout sauf trop faible : trois coups sûrs.

    Vous aurez compris que les Giants ont poussé les Rangers au bord du gouffre avec une victoire de 4-0 acquise, également, grâce au coup de bâton opportun de l’obscur Aubrey Huff.

    Le joueur de premier but devenu frappeur désigné s’est offert une longue balle bonne pour deux points – ô combien importants – en troisième aux dépens du partant Tommy Hunter.

    Un double productif d’Andres Torres en septième, puis un circuit en solo de Buster Posey en huitième, sont ensuite venus donner une douche froide aux supporteurs des Rangers.

    Très froide.

    Et vite comme ça, on parle maintenant d’une avance de 3-1 pour les Giants, qui tentent de donner aux fidèles partisans de San Francisco un premier championnat, soit depuis 1958.

    Les deux formations remettent ça lundi soir, avec la seconde confrontation entre les lanceurs Cliff Lee et Tim Lincecum. Ils peuvent difficilement faire pire que la première fois.

    [david.courchesne@lapresse.ca]


    • Votre Vladimir Guerrero ce dimanche soir il nous encore prouvé noir sur blanc qu’il n’est pas un grand ¨clutcheux¨ il refait le sempiternel pattern qu’avec les Angels de Los Angeles Octobre après Octobre, incapable de vous offrir ce gros coup sûr opportun !
      À 35 ans, là le gérant devrait penser le muter au 5ème-rang du rôle offensif & placer le + efficace Nelson Cruz au rang numéro’4.

      Cliff Lee étant donné que sa grande qualité est sa localisation de ses lancers, & que San Francisco sont une équipe de frappeurs de simples & de doubles {frappeurs de contact} il arrivera possiblement ce qui arriva au 1er affrontement entre les 2 protagonistes. Mais, je prédis aussi que le”freak”juvénile Tim Lincecum qui a jadis auditionné pour jouer dans¨Randam¨ qui a été refusé car il fûmait :-D aura une autre sortie difficile pour le 5ème match.

      Buster Posey ! je n’ai pas connu un receveur qui dirigeait aussi adroitement ses artilleurs que ce kid là !! puis on a vu que les Rangers versus les Yankees & les Giants hormis samedi soir, sont bien vulnérables versus les partants gauchers, Bumgartner,Sabbathia & Pettite ont opèrés avec leurs bistouris au dépends des bâtons texans. _

    • Plus que jamais, “pitching is the name of the game”. Hier, Tommy Hunter était tout simplement incapable de déjouer les frappeurs des Giants. Ceux-ci ont frappé balle fausse par-dessus balle fausse pendant les deux premières manches, ce qui a fait que le nombre de lancers effectués par Hunter était déjà très élevé lorsque Aubery Huff a frappé son coup de circuit fatidique, et ce même si la partie n’en était qu’à la troisième manche.

      À l’opposé, les lanceurs des Giants ont montré pourquoi les Giants se sont rendus en Séries mondiales, et pourquoi la cuvée 2010 pourrait bien prendre fin dès ce soir.

    • Les Rangers ont manqué leur chance, peu importe ce qui arrivera ce soir. Leur attaque explosive n’a pas fait le travail et le personnel des lanceurs des Giants ne fait pas mentir l’adage «the name of the game is pitching». Sur ce plan, les Rangers ne font pas le poids, avec leur relève chambranlante. Et même s’ils remportent le match de ce soir, ils devront retourner à San Francisco sans leur frappeur désigné et affronter Matt Cain.

    • C’est une série mondial qui est vraiment fascinante. D’un coté, une équipe de fier a bras qui ne frappe plus et d’un autre coté, des frappeurs de simple qui se gonfle les biceps.. combien les géants ont de circuits ?
      Dans les 2 premieres séries, les texans se rendait régulièrement sur les sentiers et le vol de but venait déconcentrer le lanceur adverse. le probleme jusqu’a maintenant, les Géants sont intraitable au monticule…. j’ai peur que sa ce termine se soir…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2008
    L Ma Me J V S D
    « nov   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité