David Courchesne

David Courchesne - Auteur
  • David Courchesne

    Journaliste au pupitre à La Presse, David Courchesne a depuis quelques années délaissé le gant de cuir et les crampons pour le clavier et l’écran mais la passion du baseball demeure, Expos ou pas.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 29 mai 2009 | Mise en ligne à 12h53 | Commenter Commentaires (10)

    Randy Johnson : bientôt 300 victoires

    grand.jpg

    Le longiligne Randy Johnson s’approche dangereusement des 300 victoires en carrière, un exploit que seulement 23 autres lanceurs ont accompli avant lui dans l’histoire du baseball majeur.

    L’atteinte du plateau magique par le grand gaucher pourrait survenir mercredi prochain alors que le Giants de San Francisco rendront visite aux pauvres Nationals de Washington.

    À noter : tous le membres du prestigieux «club des 300 victoires» voient les portes du Temple de la renommée de Cooperstown s’ouvrir devant eux, une tendance assez lourde merci.

    Les exceptions ? Greg Maddux (il obtiendra son laissez-passer les mains dans le dos en 2014), Tom Glavine (on considérera sérieusement sa candidature) et Roger Clemens… oups !

    Évidemment, on ne saura jamais comment auraient figuré les vedettes des ligues noires, comme Leroy «Satchel» Paige, dans le baseball organisé «blanc». Il s’agit d’un autre débat.

    Denton True «Cy» Young (511)
    Walter Perry Johnson (417)
    Grover Cleveland Alexander (373)
    Christopher Mathewson (373)
    Warren Edward Spahn (363)
    James Francis «Pud» Galvin (361)
    Charles Augustus «Kid» Nichols (360)
    Gregory Alan Maddux (355)
    William Roger Clemens (354)
    Timothy John Keefe (342)
    Steven Norman Carlton (329)
    John Gibson Clarkson (327)
    Edward Stewart Plank (326)
    Lynn Nolan Ryan (324)
    Donald Howard Sutton (324)
    Philip Henry Niekro (318)
    Gaylord Jackson Perry (314)
    George Thomas Seaver (311)
    Charles Gardner Radbourn (310)
    Michael Francis Welch (309)
    Thomas Michael Glavine (305)
    Robert Moses «Lefty» Grove (300)
    Early Wynn (300)
    Randall David Johnson (299)

    [david.courchesne@lapresse.ca]


    • Impressionnant, surtout pour un bonhomme qui a atteint les majeurs à 24 ans et qui, en plus, a mis 5 autres années avant de trouver la zone des prises. Comme disent les Chinois: a first ballot Hall of Famer.

    • Si Montréal avait été patient et l’avait gardé…

      http://www.sportsmemorabilia.com/files/cache/96d97f0f144bfa94c3353b09937a4589.jpg

    • Si Montréal l’avait gardé, on l’aurait échangé aux Yankees pour 3 espoirs.

    • J’ai relu cette phrase 2 ou 3 fois et je ne la comprends toujours pas:

      “Les exceptions ? Greg Maddux (il obtiendra son laissez-passer les mains dans le dos en 2014), Tom Glavine (on considérera sérieusement sa candidature) et Roger Clemens… oups !”

      Maddux est un “shoo-in”, comme on dit au sud de chez nous… je ne vois pas pourquoi il ferait partie des exceptions. Évidemment, quant à Clemens, je suis d’accord que c’est une toute autre histoire.

    • Bel exploit en perspective de Johnson mais de voir Maddux avec 355 victoires Wow, pour un gars avec une balle rapide de niveau AAA, c’est exceptionnel. J’ai eu la chance de voir un des matchs à Atlanta derrière le marbre et quelle précision, un vrai chirurgien. Dommage cependant de n’avoir pu apprécier les autres grands lanceurs d’une époque pas si lointaine.

    • @slickster
      Par «exceptions», je voulais dire ceux parmi les lanceurs de 300 victoires qui ne sont pas (encore) au Temple. Deux des trois y entreront fort probablement.

    • Son ticket est prêt pour Cooperstown. Il est rendu assez vieux et il donne encore un bon ration de SK par manche.

      Si vous regardez certaines saisons connues à Seattle, HOuston et Arizona, c’est assez impressionnant… 300 k, parfois en bas de 2 de mpm.

    • @stpeete – Est ce qu’il faut vérifier chacun de vos commentaires ou c’est une habitude chez vous d’écrire des inepties ?
      Bien que je n’ai pas fouillé les entrailles du baseball majeur, Randy J. n’a jamais eu le privilège -comme Maddux, Clemens et Martinez- d’accorder moins de 2 points mérités par 9 manches lancées lors d’une saison complète.
      Si j’ai tort, j’accepte d’écrire mon prochain commentaire avec un string de 200$!

    • @crlbchrd

      T’auras pas besoin de le faire mais il a en fait eu une demi saison avec Houston avec un moins de 2. Je disais ca de mémoire.

    • S’il y avait un peu de justice en ce bas monde, Randy aurait un Cy Young de plus (au dépens de Clemens). Et dites, zurich57, vous parlez de la vélocité des tirs de Maddux, j’espère, parce qu’il y avait peu de choses du niveau AAA dans son jeu…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité