David Courchesne

David Courchesne - Auteur
  • David Courchesne

    Journaliste au pupitre à La Presse, David Courchesne a depuis quelques années délaissé le gant de cuir et les crampons pour le clavier et l’écran mais la passion du baseball demeure, Expos ou pas.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 25 mars 2009 | Mise en ligne à 13h35 | Commenter Commentaires (8)

    L’ultime rotation

    goffbus1.jpg

    Trouvé dans la boîte de courriels : «David, si tu devais rassembler la meilleure rotation de partants de tous les temps, quels lanceurs choisirais-tu finalement ?» Méchant mandat mon ami…

    Pendant des heures, j’ai réfléchi à ladite question en vaquant aux autres occupations quotidiennes d’un trentenaire de la banlieue. Car trois noms m’apparaissaient évidents, mais j’hésitais un tantinet pour la suite des choses. Et les heureux élus sont :

    Sandy Koufax
    Le meilleur de tous ? Probablement. Celui que l’on surnommait le «Jewish Kid» dominait comme personne les frappeurs ennemis entre 1961 et 1966. L’arthrite l’aura freiné brusquement.

    Bob Gibson
    1.12. C’est la moyenne de points mérités de Gibson en 1968. On tient d’ailleurs le droitier «responsable» de la décision du baseball majeur d’abaisser le monticule de quelques pouces en 1969…

    Nolan Ryan
    Sept matchs sans point ni coup sûr, 5714 retraits sur des prises et 324 victoires. Voilà trois excellents arguments. Ryan accumulait aussi les buts sur balles et les mauvais tirs… tout en puissance !

    Cy Young
    Pour égaler le record de 511 victoires détenu par Cy Young, il faudra qu’un lanceur maintienne un rythme 20,44 gains en moyenne par saison pendant une carrière de 25 ans. Oubliez ça.

    Roger Clemens
    Malgré la controverse, il faut reconnaître les exploits de Clemens ces dernières décennies : sept fois lauréat du trophée Cy Young, 354 triomphes et 4672 cogneurs frustrés.

    Mention honorable au grand Leroy Robert «Satchel» Paige.

    (Note : le directeur des pages sportives de La Presse, Alexandre Pratt, un connaisseur de balle comme bien peu de gens peuvent s’en targuer au Québec, s’est empressé d’exprimer son désaccord au sujet des choix de Koufax et Ryan. Les débats ne font que commencer…)

    [david.courchesne@lapresse.ca]


    • Toute une rotation, pas de doute. Le seul bémol que j’ai est à propos de Nolan Ryan : au-delà de tous ses RAB (retraits au bâton), il n’a jamais lancé pour de bonnes équipes. Les Astros, les Rangers du Texas et les Angels d’Anaheim n’ont jamais lutté pour des places en séries.

      En contrepartie, je suggère de remplacer Ryan par un partant du début du siècle : Christy Mathewson, qui a lancé surtout pour les NY Giants. Des chiffres qu’on ne verra plus jamais, par exemple plus de 300 ML dans une saison. Il a accumulé 373 victoires, de 1900 à 1916.

      (http://mlb.mlb.com/stats/historical/individual_stats_player.jsp?c_id=mlb&playerID=118422)

    • HA! belle discussion. Je préfère Maddux à Clemens pour mon argent. On à jamais vue certains d’entre eux lancer, mais j’aimerais voir la place d’un warren spahn d’autres lanceurs de cette génération dans ma rotation.

    • Dans l’ordre :
      1. Walter Johnson : S’il avait joué pour une autre équipe que les Washington Senators, il aurait plus de victoires que Cy Young. Il a de plus une meilleure ERA que Young (2.17 contre 2.63)
      2. Cy Young : Dominant, mais pas autant que Johnson. Il avait une meilleure équipe derrière lui.
      3. Bob Gibson : Dominant en séries.
      4. Christy Mathewson : L’enfant prodigue du baseball.
      5. Albert Spalding : 253 victoires, ERA de 2.14 et tout un homme d’affaire. Il a inventé une marque connue partout en Amérique, i.e. A.G. Spalding sporting goods company. Bref, il est un des rares à avoir excellé sur et hors du terrain.

    • @Marc Gosselin

      Justement, imaginez quelles auraient été ses statistiques s’il avait lancé pour de bonnes équipes. Il aurait près de 400 victoires.

    • Je prendrais Pedro Martinez (version 1997-2000) avant Nolan Ryan. Je lisais un article l’autre jour sur le site d’ESPN qui indicait que ces 4 années de Martinez ont été plus dominante que les fameuse quatre années de Koufax.

      Je considerais aussi Randy Johnson (version 1999-2002)… 81 victoires et au-dessus de 1400 retraits sur des prises…

    • Pourquoi se limiter aux lanceurs? 1B, Lou Gehrig; 2B, Jackie Robinson; 3B, Brooks Robinson; arrêt-court, Honus Wagner; voltigeurs, Babe Ruth, Ty Cobb, Ted Williams. Gérant : John McGraw. Mascotte : Youppi!

    • David a une fascination pour les lanceurs de puissance! Une rotation plus équilibrée aurait probablement plus de succès car elle déstabiliserait les frappeurs.

      Écartons d’office Ryan: spectaculaire mais il manquait de constance, notamment lors des grandes occasions. Il a lancé à quelques reprises en séries avec les Mets et Astros et les résultats furent mitigés, notamment en 1980 contre les Phillies.

      Je propose une rotation chronologique:

      1- Pré-1950: Walter Johnson. Plus de 400 victoires tout en jouant avec les Sénateurs de Washington (First in war, first peace, but last in the American League), ça dépasse l’entendement.

      2- Années ‘50: Warren Spahn “the art of hitting is timing; the art of pitching is upsetting timing”. 13 saisons de 20 victoires ou plus.

      3- Années ‘60: Koufax (1962-1966); Gibson (1964-1968)

      4- Années ‘70: Steve Carlton. Malgré un après-carrière bizarroïde

      5- Années ‘80: …. Clemens? Morris? Stieb? Gooden? Fernando?

      6- Années ‘90: Maddux, Big Unit, Pedro, mais pour un seul match, j’opterais pour Schilling ou Smoltz

      7- Une candidature intemporelle: L’inclassable Satchel Paige. Il n’a pas eu le droit de jouer dans les majeures avant la 40aine, mais il a quand même eu le temps d’être dominant et avait déjà démontré – lors d’affrontement hors-concours avec les Feller, Dean, Grove et autres – qu’il était le plus grand de son époque.

    • Les soupçons pesant sur Clemens devrait nous porter à rejeter sa candidature parmi ce groupe sélect. Greg Maddux, Randy Johnson ou encore le damné ex-Phillies Steve Carlton pourrait très bien le remplacer.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2011
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité