David Courchesne

David Courchesne - Auteur
  • David Courchesne

    Journaliste au pupitre à La Presse, David Courchesne a depuis quelques années délaissé le gant de cuir et les crampons pour le clavier et l’écran mais la passion du baseball demeure, Expos ou pas.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 25 août 2008 | Mise en ligne à 22h01 | Commenter Commentaires (3)

    Maddon imitera Alou

    610×2.jpg

    On sait les ressemblances entre les inoubliables Expos de 1994 et les sublimes Rays de Tampa Bay. Une autre similitude pointe : Joe Maddon imitera vraisemblablement Felipe Alou.

    Maddon, aux commandes d’un groupe de jeunes baseballeurs qui refusent carrément la défaite, mérite largement le titre de gérant par excellence. Comme Alou en 1994, le choix apparaît évident.

    Certes, l’Américaine regorge de gérants de catégorie A. C’est connu, les Francona, Scioscia et – surtout – Gardenhire dirigent perpétuellement leurs formations respectives de mains de maître.

    (Coups filés considère d’ailleurs Gardenhire comme le maestro de sa profession. Pour ceux qui doutent, la tribune vous appartient.)

    Ozzie Guillen, Eric Wedge, Joe Girardi et Jim Leyland connaissent aussi la chanson. L’équation actuelle ne comprend toutefois pas Girardi et Leyland. Guillen, lui, recevra sa part de suffrages.

    Mais quelqu’un, dans cette salle (virtuelle), peut-il affirmer le plus sérieusement du monde avoir prédit, en avril, les ahurissants succès de l’édition 2008 des Rays ? Désolé, personne n’y croira.

    Ignorée et habituellement bafouée, la concession de Tampa Bay revendiquait comme meilleur résultat annuel un total de 70 victoires. Ils visent 99 triomphes d’ici la fin de septembre.

    Dans la Nationale, la situation se corse un tantinet. Lou Piniella et ses Cubs surfent vers une participation aux éliminatoires et s’imposent comme de sérieux prétendants aux plus grands honneurs. Mais les Oursons ne faisaient-ils pas figure de favoris, justement, pour coiffer leurs adversaires ? Oui, vrai.

    Le travail de Ned Yost (Milwaukee) et Tony La Russa (Saint Louis) devrait susciter, en principe, une attention particulière. Du moins si la course pour le quatrième as se prolonge entre ces rivaux.

    Et que dire de Joe Torre ? Ses Dodgers s’enlisent lentement mais sûrement. À moins d’un revirement spectaculaire – et plusieurs amateurs québécois souhaitent un tel dénouement – Los Angeles brillera sous la bannière des Anges… d’Anaheim.

    Coups filés aimerait voir couronnés Joe Maddon et Tony La Russa. Les «voteurs» éliront probablement Maddon et le bon vieux Lou Piniella. À suivre, comme disent nos amis Japonais.

    [david.courchesne@lapresse.ca]


    • @ David courchesne

      Merci d’avoir pris le temps de me répondre. Bien que que mon intérêt pour le baseball se soit passablement émoussé, c’est avec plaisir que je vois les Rays et les Cubs en tête de leurs divisions respectives et votre parallèle entre les fabuleux Expos de ‘94 (la grève nous aura coûté un titre de Série Mondiale et ultimenent, la concession) et les Rays est tout à fait approprié. bien que je sois un partisan des Red Sox depuis longtemps, j’aimerais vraiment voir les Cubs aller jusqu’au bout, contre les Sox justement.

      Les Dodgers?…BOF! À part Russell Martin, aucun intérêt.

    • Ce n’est pas un fake, j’avais prédit une bonne saison pour les Rays, peut être pas à ce point mais en tous cas pas dernier de la division.

      La preuve ? http://lescapitaines.free.fr/nicemoove/?p=81

    • Le troublant Ron Gardenparty a déjà 4 titres de division en 6 ans… diantre ! Sans Santana et Hunter, la moitié d’un Liriano, Joe Mauer qui prend 2 jours «off» par semaine (coudonc yé tu sydiqué ?), des partants inexpérimentés, peu de puissance, peu de vitesse. L’An 2008 anonçait rien de plus qu’un club de ,500 et pourtant !!! Aucun ralentissement. Notons aussi la fabuleuse ascension de Justin Morneau sous ses ordres.
      Pourtant je propose Maddon comme manager de l’année si, et seulemnt si les Rays maintiennent leur suprématie ds l’Est avec le coeur de l’attaque à L’infirmerie. Toute une commande !
      Les Cards de La Russa ont une fiche catastrophique contre les Cubs et les Brewers cette saison, quelque chose comme 1-15… ce qui pourrait lui coûter le titre de la centrale et celui du manager par excellence. Une évidence, Lou et Chicago méritent plusieurs votes.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2008
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité