Pierre Couture

Pierre Couture - Auteur
  • Pierre Couture

    Pierre Couture est journaliste spécialisé dans le secteur des Affaires depuis 2003 au quotidien Le Soleil. Il pratique le métier depuis maintenant 17 ans.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 24 février 2014 | Mise en ligne à 11h44 | Commenter Commentaires (17)

    Une taxe pour le commerce en ligne transfrontalier ?

    776605-septembre-seulement-amazonca-attire-114

    Le gouvernement du Québec devrait-il taxer les transactions en ligne des Québécois qui achètent à l’étranger ?

    Oui, selon le Conseil québécois du commerce au détail (CQCD).

    Chaque année, les internautes québécois achètent pour plus d’un milliard $ de marchandises diverses sur le Web en provenance de l’étranger. Le gouvernement du Québec semble toutefois incapable de taxer ces transactions

    S’il imposait des taxes provinciales aux internautes et aux commerçants, le gouvernement du Québec pourrait ainsi encaisser 95 millions $ de plus dans ses coffres annuellement.

    D’après le CQCD, le gouvernement Marois ne s’inquiète pas suffisamment des taxes non perçues ni de l’équité envers le secteur du commerce au détail québécois qui emploie près de 500 000 personnes dans la province.

    Qu’en pensez-vous ?


    • J’en pense que les gouvernements sont beaucoup trop gourmands. Les gens font tout pour échapper au vol légalisé, comme payer cash, acheter aux états et sur internet. C’est un signe d’un état trop gros et trop omniprésent, qui a une des taxes de ventes les plus élevées du continent.

      C’est le mauvais débat, en fait il faut se questionner sur la pertinence de tant de taxes et impôts.

      T. Rightman

    • Bientôt, tous les Québécois seront équipés d’un appareil mesurant la quantité d’air qu’ils respirent et seront taxés en conséquence.

      Il y aura une surtaxe pour l’air respiré dans un pays étranger.

    • Les gens achètent en ligne pour éviter les taxes et les prix beaucoup trop élevés des détaillants canadiens. La solution serait de taxer encore plus pour faire survivre artificiellement les Canadian Tire, Rona, Omer Deserres, Sports Experts et autres détaillants inefficients qui me chargent trop cher ? Une vraie farce. Il n’est pas surprenant que 3 importants partenaires du CQCD sont la SAQ, Postes Canada et le Ministère des Finances du Québec.

    • pas que je veuille vous contredire mais la taxe de vente provinciale est déjà percue sur tout achat effectué en ligne et livré à une adresse au Québec. j’effectue régulièrement des achats en lignes et je payes régulièrement des taxes sur les produits achetés.

      trouvé sur le site de l’ASFC :

      “Vous devrez peut-être payer des droits de douane et la taxe sur les produits et services (TPS) ou la taxe de vente harmonisée (TVH) et la taxe de vente provinciale (TVP) sur les envois postaux que vous recevez. Les droits et les taxes exigibles, le cas échéant, seront indiqués sur le formulaire E14, Formulaire de l’ASFC des importations postales, qui sera joint à votre envoi postal au moment de la livraison. Lorsqu’une personne refuse de payer la TVP, la TVH, la taxe sur le tabac ou la majoration sur l’alcool, l’agent des services frontaliers a le pouvoir de retenir les marchandises jusqu’à ce que le paiement soit effectué.”

      http://www.cbsa-asfc.gc.ca/import/postal-postale/duty-droits-fra.html

    • http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2013/11/17/002-achat-en-ligne-commerce-electronique-pertes-fisq-quebecois.shtml

    • C’est assez les “nouvelles taxes!” On a déjà douanes et taxes d’accises, taxes de toutes sortes, frais de ceci-cela, ho! Le Gouvernement manque de fric? Traquez les fraudeurs, baissez les subventions aux copains du régime, les fraudeurs de caisses électorales, blanchisseurs de fric et autres. Ramassez donc le fric que les ingénieurs-conseils ont mis dans leurs multi-poches…
      Bref, lâchez le petit monde et attaquez-vous aux vrais crosseurs même si ce sont vos chums!

    • Même si je trouve que nous sommes surtaxés au Québec, je serais porté à dire oui.

      Je suis d’accord pour que l’on ajoute la taxe de vente du Québec afin à palier au manque à gagner de ce que doit avoir le gouvernement. De mémoire, je crois avoir payé des droits de douanes 1 seule fois dans les 10 dernières années et la taxe, jamais.

      Cependant je suis contre toute sur taxe qui ferais gonfler artificiellement le prix des articles afin de “protéger” les voleurs (commerces) du Québec. Jamais. Je me rappelle avoir entendu à la radio un peu avant les fêtes des personnes du CQCD qui faisaient justement une émission sur la taxe et qui étaient trop bornés pour comprendre ce que les intervenants disaient sur les prix trop gonflés qui se pratiquent au Québec.

      Mais bon, c’est comme ça que ça marche au Québec. Lorsqu’on est pas compétitifs, au lieu de regarder ce que nous pouvons faire pour nous ajuster et demeurer compétitifs, qu’est-ce qu’on fait. On se tourne devant le gouvernement pour demander de passer des lois pour protéger nos coûts trop élevés.

    • @allelluya
      La taxe provinciale n’est percue que si le commercant a un # de TVQ. Or, si le commercant est à l’intérieur du Canada mais sans place d’affaires au Québec, rien ne l’oblige à obtenir un tel # et de percevoir la taxe. Pour les achats hors Canada, les douanes ne vous chargeront habituellement rien pour un article de moins de 50$.

      Pour revenir au billet, je ne vois pas trop comment une telle mesure serait applicable. Le gouvernement du Québec ne peut tout simplement pas forcer les commerces hors de son territoire à percevoir ses taxes…

      De toute façon, les problèmes des détaillants québécois sont bien plus qu’un simple question de taxes. Même en payant TPS+TVQ+transport, les détaillants demeurent souvent peu ou pas compétitifs.

    • . . . Si la possibilité d’acheter en ligne incite les achats hors-Québec juste pour une question de taxe (malgré les frais de transport), cela signifie que l’on est trop taxé et que notre gouvernement doit adopter une stratégie différente. … à savoir, …. réduire l’ampleur de l’État au lieu de chercher à en gratter encore plus dans les poches des citoyens.

    • Je ne vois pas trop comment ça peut se faire. Seule l’ASFC peut percevoir la TPS et TVQ (ou toute autre taxe provinciale) sur les achats à l’étranger et elle ne le fait pas pour des articles de faible valeur.

      Maintenant, je trouve qu’on prend le problème à l’envers. Le Canada, y compris le Québec, est très en retard dans le commerce en ligne. Manque de choix, tarifs de livraison élevés ou livraison limitée à certains secteurs, qualité des sites web, mauvais marketing, absence de services d’achats en ligne, etc.

      Pour vous donner un exemple, j’ai récemment acheté des produits en Alberta sur un site internet (des Jerkys si ça vous intéresse). J’attends, j’attends, aucun email de confirmation, aucun prélèvement sur ma carte de crédit. J’appelle le commerçant qui a un magasin “brique” en Alberta, il me répond: “on check nos commandes internet juste les lundis”. Euh…me semble que si tu offres une la commande en ligne, tu sers le client tout comme tu le ferais avec un client qui est en face de toi? Après tout, les deux te rapportent de l’argent. J’ai trouvé que c’était un manque de vision. J’ai quand même acheté chez lui car je n’étais pas capable d’acheter chez son concurrent aux États-Unis, mais sinon c’est sûr que j’aurais commandé ailleurs.

      Donc que les commerçants en détail se déniaisent et améliorent leurs services, et on achetera chez eux. En attendant, je continue de me tourner là où on me donne envie d’acheter.

    • Si vous voulez payer moins de shipping et de dédouanement, regardez le site Borderfree, Ils font affaire avec beaucoup de détaillants online américains et ça coute beaucoup moins cher que UPS et autres voleurs-livreurs.

      @sergioo
      Ce n’est pas que nos détaillants son inefficients. C’est surtout que les fournisseurs leur vendent leurs produits plus cher qu’aux USA. On peut le voir avec certains fournisseurs qui interdisent aux détaillants US de vendre leurs produits dans d’autres pays.
      C’est la même chose pour les voitures ou il n’y a pas d’intermédiaire d’ailleurs.

    • Comme un médaille une frontière a deux coté… et quand les trois quart de ton économie consiste en exportation ça prend juste des idiots pour se tirer dans le pied avec une taxe comme celle la … mais ils en sont bien capable…

      Le pire ce sont ces même personnages inconséquents qui vont payer des millions en négociateurs pendant des années pour signer des ententes de «LIBRE ECHANGE» avec les usa l’europe et l’asie juste pour se péter les bretelles ….

      Et le Rerepire quand on voit comment les Taxes sont administré et à quoi elle servent …. mais faut bien payer les Boisclair de ce monde ….

    • inapliquable , suffit d’avoir une boite postal aux US pour dire qu’on ramene du stock de notre residence secondaire , suffit de partir avec un sac a dos en voyage d’affaire et revenir avec le max de bagage autorise . la seul solution pour les commercants locaux c’est de juguler drastiquement la vampirisation fiscale de nos gouvernement de bananne qui finance leur siege de velour a meme nos cartes de credits.

    • On ne pait pas assez d’impôt,je suis camionneur,le gouvernement pait pour former des camionneurs avec vos impôts.Il en forme 100,il en reste 5 au bout d’un an.La moitié du transport pourrait ne pas exister.On va livrer aux USA un produit,on reprend le même produit d’une autre compagnie et on ramène ce produit des USA.
      Le dernier patron que j’ai eu a déclaré l’argent des péages sur mon salaire,le gouvernement n’exige pas de séparer l’argent des péages et les revenus.
      Le gouvernement met les lois de façon à pouvoir me voler des impôts.Je vais donc travailler 7 mois ici et passer 5 mois dans le sud,l’an prochain je ne pairerai pas 2 000$ en impôt à la place de mon patron.Camionneur c’est le pire métier au Canada.

    • Le gouvernement se demandait pourquoi on n’achète plus de vin à la société des alcool,on n’a plus d’argent.On est surtaxé,les jeunes vous parlez anglais,changez de province.La boisson est moins cher en Ontario.

    • Toujours plus …

      Vous ne trouvez pas qu’on est assez taxés comme ça ? En plus avec les hausse de tarifs ( je vais payer 1040$ de plus en frais de garderie en 2015 ce qui correspond au montant que je peine à mettre dans mes REER annuellement).

    • @mononke 27 février 11h39

      Je suis d’accord avec vous. On a l’art de se tirer dans le pied ici.

      @Peterball 11h56, 11h58

      Le métier de camionneur est effectivement très difficile. Ce que vous décrivez, notamment payer de l’impôt sur des remboursement de péages, est scandaleux.

      @simon35 12h08

      Les frais de garderie ne sont pas un impôt, mais un paiement pour un service reçu. Si vous ne les payez pas c’est moi qui va les payer pour vous et là ce serait vraiment de l’impôt. Si vous avez de l’argent, vous pouvez le mettre dans votre REER ou vous acheter des services de garderie. Vivre c’est choisir. Vous nous dites que vous voulez faire les deux en même temps et vous voudriez que les autres paient pour vous.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2013
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité