Pierre Couture

Pierre Couture - Auteur
  • Pierre Couture

    Pierre Couture est journaliste spécialisé dans le secteur des Affaires depuis 2003 au quotidien Le Soleil. Il pratique le métier depuis maintenant 17 ans.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 25 février 2013 | Mise en ligne à 14h28 | Commenter Commentaires (6)

    Combien vous coûte votre véhicule par année ?

    588217-grosvenor-automobile

    Il en coûte de plus en plus cher pour faire rouler une voiture au Québec. Une nouvelle étude du CAA soutient qu’un propriétaire d’une voiture compacte doit débourser annuellement plus de 9500 $ en frais de toutes sortes d’utilisation.

    Selon le CAA, cette facture représente près du double de celle de votre épicerie annuellement. Au Canada, chaque personne dépense en moyenne 5400 $ en achats de nourriture dans des marchés d’alimentation chaque année.

    Le CAA soutient que les propriétaires de véhicules sous-estiment souvent le facteur de dépréciation de leur voiture qui est en moyenne de 3000 $ par année. Cette dépense est la composante la plus importante du coût de propriété d’un véhicule.

    Qu’en pensez-vous ?

    Il est possible de faire sa propre évaluation  des coûts d’utilisation de son véhicule : http://caa.ca/car_costs/fr/


    • 0 $

    • En 21 ans, nous avons possédé 3 véhicules…

      Les trois avaient au moins deux ans d’usure et +ou- 45000 km à l’achat.

      Les deux premiers (Ford Escort/Focus familiales) ont roulé pendant 8 ans/250 000 km chacun sans bris majeurs.

      La Toyota corolla (2005) qu’on a présentement à 140 000 km au compteur et devrait durer encore au moins trois ou quatre ans…

      La dépréciation… connais pas !

    • Je calcule qu’il m’en coûte plus de 13 000 $. Quand j’habitais en ville, je n’avais pas d’auto mais j’étais abonné à Communauto et j’achetais une passe autobus-métro. Le bonheur !
      Maintenant, j’habite la campagne et laissez-moi vous dire que ce n’est pas demain la veille qu’on aura du transport en commun. Alors je paye.

    • C’est épouvantablement cher… Tous les cas de figure : Acheter neuf et changer aux 4 à 8 ans ou acheter usager (moins de 5 ans d’âge) et changer lorsque les frais de réparations commencent à exercer une pression indue sur le budget ; dans tous les cas c’est épouvantablement cher.

      Une exception : acheter des minounes, des épaves à moins de 600 $, et les bazarder dès qu’elles rendent l’âme. J’ai une voisine qui fait ça et c’est étonnant à quel point elle s’en sort à petit prix. Même qu’assez souvent elle “frappe” des bons “numéros” (comme son actuelle Tercel ‘93) et elle arrive à rouler pour moins de 2000 à 3000 $ par ans tous frais confondus. Par contre il faut être prêt à se balader dans des épaves pourries et malodorantes et non sécuritaires qui peuvent vous laisser tomber n’importe où sur la route.

      B.D.

    • Pour les trois dernières années, notre Suzuki Aério 2006, nous coûte environ 4250 à 4500 $/an. (Nous avons un programme de gestion qui nous indique en un clic combien elle nous revient) Cela tient compte de tout : Immatriculation, permis de conduire (2), assurance essence, entretien courant pour une auto de plus de 6 ans et près de 100 000 km au compteur. (Changement d’huile, pneus, suspensions, réparations mineures) plus un autre 1000 $ pour autres réparations. Si l’on ajoute la valeur de dépréciation (1500 $ en moyenne sur les 10 ans que nous comptons la garder) elle revient présentement à environ 6000 $/an
      Étant deux à l’utiliser je crois qu’il est juste d’affirmer que notre automobile revient par utilisateur à moins de 3000 $/an par personne.
      Le fait que nous en prenons grand soin est avantageux à long terme. Pour ce qui est de l’épicerie nous sommes ici encore bien en dessous de la moyenne (3500-4000$/personne/an) resto inclus.

      G.Duquette

    • Je viens après 45 ans de conduite de vendre ma dernière auto (Ford 2002) à cause d’un problème de vision (sinon je l’aurais gardée). J’utilise le transport en commun de ma région qui me permet avec la carte OPUS de SURF d’aller dans 15 municipalités sur 40 lignes. Si je veux aller à une autre ville que celles sur le circuit CIT Laurentides, il y a des frais de surplus, c’est normal.
      Comme je suis à ma retraite et que je vais avoir 70 ans, je pense avoir pris la meilleure décision et j’ai commencé à calculer ce que je paie en moins (immatriculation, permis de conduire, assurance-auto, la SAAQ, les pneus, l’entretien, l’essence, le lave glace et autres produits, les stationnements, etc).
      Je peux subir à l’occasion de petits désagréments des horaires précis. De chez-moi, il faut marcher quelques 40 mètres avant de se rendre à un arrêt de bus, il faut apprendre à porter des paquets, des sacs de marchandises et payer le montant pour avoir le droit de prendre le bus. Et il faut apprendre à attendre, mais si nous sommes si pressées, nous pouvons prendre un taxi. Et il y a aussi pour ceux qui comme moi, avons des problèmes, des transports adaptés, ou taxi-bus.
      bonne journée
      marie michel

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « nov   jan »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité