Pierre Couture

Pierre Couture - Auteur
  • Pierre Couture

    Pierre Couture est journaliste spécialisé dans le secteur des Affaires depuis 2003 au quotidien Le Soleil. Il pratique le métier depuis maintenant 17 ans.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 21 décembre 2012 | Mise en ligne à 14h09 | Commenter Commentaires (8)

    Combien allez-vous claquer durant les Fêtes ?

    72597217SC007_shopping_m1

    La question vaut son pesant d’or. Combien allez-vous claquer de fric durant la période des Fêtes cette année ?

    Plusieurs sondages menés par différents joueurs de l’industrie financière et du commerce au détail offrent des données contradictoires.

    Selon le Conseil québécois du commerce au détail (CQCD), chaque ménage québécois va dépenser en moyenne 676 $ cette année pour ses cadeaux et de la nourriture durant la période des Fêtes, soit 3 $ de plus qu’en 2011.

    Soixante pour cent (60 %) de ce montant sera dépensé en cadeaux, une dépense moyenne de 406 $ par ménage et 40 % en alimentation, soit 270 $.

    Deux autres sondages menés par la Banque Royale et TD Canada Trust soutiennent que les dépenses pour les cadeaux, la nourriture, les divertissements et les vêtements devraient osciller en moyenne entre 900 $ et 1000 $ par personne au Québec cette année, comparativement à près de 1200 $ à l’échelle nationale.

    Un autre sondage mené pour la Banque CIBC indique pour sa part qu’en date du 18 décembre, c’est au Québec où les dépenses étaient les moins élevées jusqu’à maintenant, à 476 $ par personne.

    Un coup de sonde mené par la Banque Scotia avance de son côté que les Québécois seront les plus disciplinés au pays au cours de la période des Fêtes. Chaque québécois prévoit dépenser 630 $, dont 475 $ pour les cadeaux.

    Toujours d’après la Banque Scotia, les Canadiens des provinces de l’Atlantique et de l’Alberta devraient dépenser respectivement 1232 $ et 1010 $ pour célébrer Noël et le jour de l’An.

    Qui dit vrai ?


    • 40$.

      Jean Émard

    • Est-ce que les sondages disent la proportion de $$$ qui seront dépensés aux États-Unis ? Je dirais que 60 % de mon budget sera dépensé là-bas cette année !! Je sais que plusieurs Québécois le font déjà…

    • Je ne le sais pas. Je ne fais pas de budget spécifique pour les Fêtes, mon budget est plus sur une base annuelle. Pour les cadeaux ou les occasions de sortie, je suis souvent à la dernière minute et il y a bien des dépenses qui peuvent venir instinctivement sur le coup.

      Vous pouvez quand même me mettre sous la moyenne sauf circonstances exceptionnelles.

      Je vais dépenser ou dépenser plus pour telles occasions si une opportunité se présente et autrement, bien souvent les dépenses sont remises à plus tard.

      C’est comme dans un repas au restaurant, si c’est bon que la soirée est belle, on peut dépenser plus que prévu, donner plus de pourboire aussi, certes on ne dépassera pas une certaine limite mais jusqu’où va-t-elle ? Celle de notre capacité de payer quand on est rationnel si je dépense plus maintenant je vais automatiqquement couper plus tard sur autre chose.

      Tout le monde veut avoir vos dollars, bien à eux de montrer qu’ils sont plus intéressants que les autres.

      Les prévisions des banques ? Je dirais à prendre avec un gros grain de sel et surtout pour le Québec. Pour les Québécois ? Ne sont-ils pas plus nombreux à ne pas faire de budget ou à ne pas le respecter ? Pour ma part, j’en ai un mais annuel et flexible en tout temps quoique cela se balance rapidement avec plusieurs mois semblables.

    • @ramses2.1 : 40 $.
      Elle est bonne.

    • Ça dépend combien de bouteilles de champagne on va sortir de la cave à vin.

    • Des chaussettes (en laine, très chaudes) et un paquet de cigarette en cadeau au seul ami qui s’est déplacé pour venir me voir.
      Et il m’a apporté des huîtres…

    • Je le savais. Les choses sont imprévisibles, une invitation la journée-même par exemple. Bien parfait, on sort bien acheter quelques bouteilles ou sucreries comme petit cadeau ? Oui, bien sûr.

    • 150$. Noël étant devenue la fête commerciale par excellence, je n’ai vraiment pas envie de faire le mouton. L’année prochaine, je vise 0 $ en cadeau. Mais pour le reste, c’est-à-dire la bouffe et les breuvages, on ne se prive pas. L’amour c’est facile à donner et en plus c’est gratuit.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2013
    D L Ma Me J V S
    « août   oct »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité