Le blogue de François Cardinal

Le blogue de François Cardinal - Auteur
  • François Cardinal

    François Cardinal est chroniqueur à La Presse, spécialisé dans les affaires municipales et urbaines. Il aime la ville, toutes les villes.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 25 septembre 2014 | Mise en ligne à 21h02 | Commenter Commentaires (54)

    La Tour des convoyeurs: plus qu’un décor de cinéma

    IMG_0013

    Je vous avais promis quelques photos de la Tour des convoyeurs. Vous savez, c’est cette tour rouillée située à droite du Centre des sciences, celle où ont été tournées plusieurs scènes des films Mesrine et Bon Cop, Bad Cop.

    De son vrai nom «tour marine», ce bâtiment tout en long est fait de 11 étages et a été conçu par C.D. Howe. Il date de 1957 et servait à vider les bateaux de leur grain. Il y en avait deux, initialement, et elles pouvaient se déplacer sur rail.

    Voici quelques photos de mon cru:

    IMG_0005

    IMG_0001

    IMG_0011

    IMG_0012

    IMG_0007

    IMG_0004

    IMG_0009

    IMG_0002

    La tour est aujourd’hui protégée en tant que bâtiment patrimonial. Le consultant en tourisme durable Vincent Léger aimerait, avec son équipe du Boréalis Eco-Design Lab, développer un concept de pôle récréotouristique avec cette tour, pour un coût variant de 10 à 15 millions $.

    On retrouverait au sommet un observatoire à 360 degrés qui donnerait une vue superbe sur le fleuve. On pourrait descendre en rappel, en faisant de la «décalade» d’un côté. Ou simplement en sautant dans l’eau e l’autre, car un plongeon de haut vol serait installé pour des activités ludiques ou des compétitions. À la base, un camping urbain accueillerait les citoyens pour la nuit.

    Voici une image du projet de Boréalis (en meilleure définition ici).

    quai

    Vous en pensez quoi? D’autres idées?


    • Ça m’apparaît complètement farfelue comme idée, mais pourquoi pas. Par contre, 10-15 millions pour un plongeon et un mur de décalage, c’est beaucoup.

    • Bâtiment patrimonial? Ayoye….après on se demande pourquoi Montréal est si laide.

    • Patrimonial ne veut pas dire “beau” selon les canons en vigueur. “Significatif” serait un synonyme plus approprié. Et ce bâtiment, ne vous en déplaise, est bel et bien significatif.

      François Cardinal

    • C’est magnifique! On oublie certains aspects historiques importants de notre ville. Ça me fait penser au circuit de vélo du canal Lachine, magnifique avec ses ponts (ceux qui tournaient), ses silos, son histoire. Malheureusement les 3/4 de la population se désintéressent de ces très beaux ouvrages, ils rouillent, bientôt seront vendus au poids du métal…

      Comme vous on devrait pouvoir accéder à cette vue imprenable. Les touristes en redemanderaient, les Montréalais y gagneraient à y aller. Je trouve le projet intéressant, par contre juste rajouter un (petit) volet historique (juste des explications sur ce que c’était, une mise en contexte, pas forcément un musée plate et rébarbatif)

    • @theblob: nettement plus patrimonial que le superbe quartier du Dix30, ou les tours cheap de Griffintown (bel exemple de raser un quartier pour en faire un nouveau, froid et aseptisé, sans vie).
      Le patrimoine ce n’est pas juste des maisons bourgeoises et des cathédrales.
      C’est aussi ces structures incroyables (comme le silo 5 aussi) qui ont fait l’histoire de Montréal.
      A écouter la majorité des Montréalais on raserait tout et on ferait un parc dans le vieux port.
      On détruirait toute trace du passé. On perdrait juste ce qui fait ce que nous sommes.

      Et personnellement je trouve ce bâtiment beau (manque une petite rénovation, mais ça c’est comme les ponts/grues encore le long du canal Lachine).

    • Ça, un bâtiment patrimonial? Ce débris rouillé sans aucun intérêt esthétique ou architectural? Comment a-t-on pu réussir à protéger une telle épave alors qu’on a laissé dépérir (et détruire) de superbes bâtiments comme l’ancien Hôtel Queens ou la Maison Redpath? Tout ce que je vois dans cette structure, c’est énormément de métal à recycler et quelques millions de dollars à faire au passage.

      Un éventuel observatoire présente un intérêt certain dans cette région de Montréal mais ça ne concerne que le dernier étage de la structure. Le peu qu’on sait du projet de Boréalis n’est pas très convainquant et les sommes à investir semblent faramineuses pour si peu.

    • Des tyroliennes au-dessus du Vieux Port. Ca concurrencerait La Ronde ça !!

    • Sérieusement, 10 à 15 millions pour un plongeon, un observatoire, un mur de descente et un camping. Coudonc, les mains courantes de l’escalier vont être en or massif ou kekchose?

    • ugoh
      C’est une tour de 11 étages et le projet inclut le camping urbain.

      Il pourrait inclure des tyroliennes entre la tour et les deux quais…

    • Qu’est-ce qu’en pense Bergeron? Qu’on pourrait construire un trente troisième de pont de Millau avec ça?

    • @ francisk (Francis Huneault)
      Y a-t-il moyen techniquement de restaurer cette structure métallique de façon à en faire le squelette central d’une petite tour d’habitation moderne et confortable? À moins que ça ne soit un immeuble de bureaux ou un centre commercial. L’édifice pourrait être accompagné que quelques autres bâtiments de plus petite taille pour éliminer son côté monolithique. Est-ce souhaitable? Quel avenir voyez-vous pour cette structure?

    • Pas que j’aime pas le patrimoine ou l’architecture, mais doit-on vraiment tout garder du passé? Doit-on même conserver un exemplaire de chaque style, de chaque époque?
      On ne parle pas ici d’urbanisme sur un quartier au complet, on parle d’une seule et unique structure.
      En fin de compte, ça revient à une question de gouts et de couts.
      Je vois pas comment injecter 10-15 m$ va revigorer le vieux mtl qui est déjà très très touristique.
      L’aspect récréatif de ce plan me semble farfelu et improvisé dans l’unique but de trouver une raison de retaper la structure. Si on doit la retaper, faisons-le. Pas nécessaire d’inventer un plan et d’y injecter 3 ou 4 fois plus d’argent que nécessaire.
      L’aspect ”patrimonial” de la structure s’en trouverait selon moi grandement diminué et la structure enlaidie si on doit maintenant s’assurer qu’elle soit conforme aux différentes lois et règlemements pour permettre aux citoyens de l’utiliser.
      Mieux vaut une structure en ruine contrôlée que la retaper.

    • Oui c’est un site patrimonial, le quai des convoyeurs dont on a conservé une des deux tours marines…

      http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/rpcq/detail.do?methode=consulter&id=115158&type=bien#.VCVYqPl5OSo

      http://www.vieuxportdemontreal.com/patrimoine/quai-des-convoyeurs.html

      Mais est-ce que le projet met vraiment en valeur le patrimoine ou bien il constitue pas plutôt une extension du récréo-touristique plutôt qu’une place calme ? Évidemment ce n’était pas du tout calme à l’époque c’était industriel…

      http://www.vieux.montreal.qc.ca/inventaire/fiches/fiche_bat.php?sec=h&num=14

      Conservée pour une interprétation historique éventuelle…

      C’est quoi l’interprétation historique virtuelle ? Le récréo-touristique a gagné ? On conserve la tour mais on la détourne bien sûr de son passé ?

      Bien l’usage pour le présent et le futur regarde la population et il faut une vue d’ensemble de tout le Port… On fait quoi des clins d’oel au passé ? Et en conservant certains structures tout en les modifiant ?

      http://www.urbexplayground.com/fr/urbex/la-tour-du-quai-des-convoyeurs

    • En tout cas, si ça coûte vraiment 10 à 15 millions de dollars pour retaper cette seule infrastructure, imaginez le coût pour retaper le silo no 5.

    • …pour un coût variant de 10 à 15 millions $…

      Parions que le 15 millions sera tout dépensé et même plus mais que la justification sera toute aussi floue que son estimation. C est ca qui est pas correct. Permettre à la pensée magique de se vautrer dans l assiette au beurre alors qu on en a plus les moyens.

      Vous l avez dit vous-même si je veux me remémorer cet édifice, je n aurai qu`à me louer un film et cette structure sera bien vivante pour les décennies à venir. Parce que ce n est plus que cela, une structure, un vague projet, un passé distant. S il y avait eu moyen de récupérer le truc particulièrement sur l emplacement de choix ou il est, ca aurait été fait depuis longtemps me semble.

      Encore une fois. L appellation défend peut-être l indéfendable et s il faut redouter la cupidité destructrice de certains entrepreneurs, il ne faudrait pas non plus tomber dans l autre extrême . Le patrimonial c est un fourre-tout accueillant pour l empêcheur de tourner en rond…

    • Faut avouer que le point de vue est incroyable. Toutefois, la tour en tant que telle n’est pas très belle et, tant qu’à moi, pas très significative. Oui bon, on déchargeait du grain ici avant… et puis après?

      Ce n’est tout de même pas une raison pour la mettre à terre s’il y a quelque chose à faire avec. Le camping urbain, j’aime l’idée. Ça diversifierait l’offre en hébergement abordable et l’endroit trouverait sans doute une place de choix dans le Guide du routard.

    • On parle souvent de retombées économiques dans des projets comme cela… Bien plus les dites retombées sont élevées plus les différents gouvernements devront pomper du fric anuellement…

      Cela veut pas dire qu’il faut continuer de laisser décrépir les vielles structures tout en ne les démolissant pas car peut-être un jour on en fera quelque chose de bien.

      Cela veut juste dire qu’avant de se lancer dans des projets coûteux i lfaut bien regarder les coûts et ne pas trop croire aux chiffres des retombées économiques. Il faut faire de qui et prendre des décisions, le Port est un lieu important de notre histoire, on garde quoi et on en fait quoi ? Comment respecte-on le patrimoine tout en regardant vers l’avenir ?

      Pour des dirigeants sur place ou encore des firmes proposant des projets bien ils parlent d’abord en fonction de leurs propres intérêts.

      Non mais , on entend et attend pareil d’autres propositions alors…

    • Il y a beaucoup de réactionnaires à Montréal. S’ils habitent à Montréal. La plupart des commentaires négatifs sur la ville vient des banlieusards et des gens de Québec. C’est rendu qu’avoir des idées semble être une tare. Vouloir un changement positif, autre que mettre la hache dans les services publics, est devenu suspect. Un projet de dix millions, ce n’est pas une dépense. C’est un investissement. Si le plan d’affaires est fort et qu’on peut raisonnablement penser qu’il fonctionnera, il ne faut pas s’arrêter au chiffre. Sans investissement, on ne peut espérer un retour sur l’investissement, logique, il me semble. Le Vieux port est déjà un pôle touristique. On ne peut insérer à cet endroit des résidences ou des bureaux. Dès que cet endroit sera construit, je le visiterai avec mes enfants et ma blonde. Ceux qui trouvent ça cher vivent encore en 1950. La construction de 40 condos poches coûte 10 millions. La réfection d’un petit pont ou d’un bout d’autoroute coûte 10 millions de dollars. Cet endroit, comme les photos le prouvent, est magnifique et chargé d’histoire. Je prends un soin maniaque à raconter l’histoire de Montréal à mes enfants. Cette histoire n’est pas uniquement celle des vieux manoirs anglais (en passant, on peut être pour leur sauvegarde et pour celle des bâtiments industriels, rien n’oppose les deux sinon une pensée démagogique). C’est aussi celle de nos ancêtres pas si lointain, qui ont construit la ville. Je trouve très important qu’on garde ce lien avec notre passé. En lisant le commentaires ici, je me dis que c’est plus nécessaire que jamais…

    • Pour le patrimoine , les vidéos du lien sont à voir :

      http://www.vieuxportdemontreal.com/parcours-telechargeable-5-generations-un-port.html

      Une vidéo avec les tours marines :

      http://www.youtube.com/watch?v=ORIAvCvJpXM#t=96

    • Si Shawinigan a peut réaliser un superbe observatoire dans un ancien pylône électrique et créer sa Cité de l’Énergie; pourquoi Montréal n’aurait pas l’équivalent?

      http://www.citedelenergie.com/doc_uploads/la_cite_de_lenergie/anglais/images/decouvrez/tourObservation.jpg

    • Entièrement d’accord avec Erwan29 ici.
      La récupération de vieux bâtiments industriels se fait déjà dans de nombreuses villes et ça marche très bien. Je trouve les Montréalais bien frileux.

      Par contre, je n’avais pas mis les pieds à Montréal depuis un “boutte” et Griffintown … s’cusez mais bof !

    • Relique rouillée décrépie sans grand intérêt. Une offense pour les yeux et la sécurité. Son statut “potrimoniâle” veut dire que ca va rester comme ca jusque ca s’effondre, en espérant que personne ne soit blessé.

      Et tout le projet de “camping urbain” me semble une arnaque par des gens qui veulent gober des subventions.

      C’est pas sérieux toutes ces affaires là. Je suis un grand amateur d’histoire, mais a un moment donné, il faut regarder vers l’avenir.

    • J’aime bien le patrimoine mais ce truc, désolé, je ne vois pas du tout. Jeter ça par terre ne serait sûrement pas très dispendieux et, si on veut construire une tour d’observation, on peut assurément en faire une nouvelle pour moins de $10 millions.

    • $1 million pour la structure et $14 millions pour un système de lumière moderne.
      De tour laide, ça deviendrait une tour “LED” ;-)

    • laffie

      26 septembre 2014
      09h10

      “La plupart des commentaires négatifs sur la ville vient des banlieusards et des gens de Québec. ”

      Exact !
      Ma ville natale est Québec. J’y ai vécu longtemps. Mais j’ai aussi habité Montréal pendant presque 20 ans et son sort m’intéresse encore. Elle est, en somme “l’image” du Québec en entier. L’embellir profite à tous.

    • @laffie
      “La plupart des commentaires négatifs sur la ville vient des banlieusards et des gens de Québec.”
      La commentaires négatifs sur Montréal viennent souvent des même personnes. Idem pour les commentaires négatifs sur les banlieusards. N’en faite pas partie s.v.p. ?

      @staedtler
      Bon commentaire sur la possible arnaque. Ca prend une étude de marché très sérieuse. Qui veut aller camper dans un coin aussi bruyant ?
      Et dans le temps des mannes, ça doit être terrible. Quoi qu’il y en a de moins en moins.

    • @steadtler En quoi un projet de camping urbain serait-il si farfelu? Mettez-vos à la place de touristes. On vous offre un camping en plein centre-ville, avec vue sur le fleuve. Ça ne vous tenterait pas? Vous vous réclamez de l’avenir, bien, justement, ce projet en est un d’avenir. Je trouve que les projets qui réconcilient le passé et l’avenir sont les plus beaux. J’ai fait visiter les ateliers Angus à mes enfants et ils ont adoré l’expérience. Ça a pourtant coûté des millions et c’était une rénovation de vieilles installations industrielles. Angus est un modèle, un exemple qu’on peut construire quelque chose d’actuel tout en saluant le passé. Vous vous prétendez grand amateur d’histoire. Laissez-moi en douter.

    • @teamstef Vous ne travaillez sûrement pas en finances pour dire qu’un investissement de 10 millions est cher. Le moindre chantier routier le moindrement d’envergure dépasse largement cette somme. Tiens, la réparation du pont à Saguenay a coûté 10 millions. Le montant n’a pas d’importance. C’est la rentabilité du projet qu’il faut regarder de façon sérieuse. pour une fois qu’il y a un projet autre que de réparer des routes ou des ponts…

    • @gl000001 Le “Montréal bashing” est un jeu très populaire dans les blogues et les médias sociaux. Il n’est pas l’oeuvre que de quelques personnes. Peu importe le sujet, il y a toujours un déferlement de commentaires négatifs. C’est tout ce que j’ai dit. Je n’attaque ni la banlieue ni Québec ni les régions. De ce que je crois percevoir de votre commentaire, c’est que vous n’appréciez pas les guéguerres stériles: je suis dans votre gang là-dessus.

    • @laffie,

      vous mélangez les choses ici. La construction d’une tour de 40 condos coûtant 10 millions inclut dans le prix le terrain et la construction est entièrement nouvelle. Le projet est rentable parce que les condos se vendent à un prix plus élevé que ce qu’ils ont coûté à construire. Idem pour les usines Angus, ce n’est tellement pas comparable à ce projet bancal.

      Il en coûtera combien d’après-vous pour rentabliliser les espaces de camping sur un site ayant coûté 15 millions à rénover? N’oubliez pas de tenir compte que le camping ne se pratique pas toute l’année, du moins il serait hasardeux de croire que le site serait aussi achalandé l’hiver comme l’été et commanderait les mêmes tarifs en février qu’en juillet.

      Ça coûtera combien pour monter à l’observatoire? Pour plonger? Ce projet n’est pas rentabilisé par l’achat de condos et d’habitations comme pour les autres exemples que vous donnez.

      Et est-ce que ça coûte vraiment 15 millions de dollars pour retaper ça? Si vous regardez l’image de synthèse du projet, on dirait bien que le site est complètement défiguré par l’ajout de quais pour les espaces de camping.

      Pas sûr que ça se bousculera sur le portillon pour louer une tente à 200$/nuit à côté d’un site touristique passant et bruyant la nuit comme le jour.

      Quelqu’un a l’étude de marché de ce projet? Et le plan d’affaires? Qui paie quoi et qui empoche quoi? Le promoteur du projet, il investit combien d’argent là-dedans? Je veux dire de son propre argent. Prendre un site patrimonial sans payer et obtenir 15 millions de subvention pour ensuite empocher les profits, s’il y en a ça stimule l’imagination.

      P.S.: Oui, j’habite Montréal et ça ne me tente pas de voir mes taxes augmenter pour ce genre de projet qui risque de finir en queue de poisson.

    • @laffie,

      si vous avez l’étude de marché et le plan d’affaires, cessez de chipotter et crachez le morceau qu’on voit de quoi il retourne. Cessez de faire des affirmations qui laissent supposer que ce projet est rentable si vous ne le savez pas. Dans le cas contraire, prouvez-le.

    • @lemondrouge

      Ca a donné quoi la “cité de l’énergie” à Shawinigan? Rien. Shawinigan reste un trou sans grand intérêt avec un taux de chômage parmis les pire du Canada (2e pire taux de chomage au Canada en 2013!) et la valeur des propriétés s’effondre.

    • Purée !
      J’en reviens pas des réactions négatives face à un projet qui semble pourtant réaliste en plus d’être sympathique.
      Me semble que le patrimoine industriel d’une ville est un marqueur de temps dans l’espace, un révélateur politique de l’attention prêtée à la mémoire collective.

      J’en reviens souvent à dire que c’est pas “Je me souviens” qu’il faut sur les plaques d’immatriculation c’est : J’ai tout oublié !

    • @laffie

      Être amateur d’histoire, ce n’est pas penser que tout ce qui est vieux à de l’intérêt.

      Pour ce qui est du camping, j’ai bien de la misère a croire que ce serait le choix de vacance de quelqu’un que de venir coucher dans une tente sur les quais du vieux port, avec le vent, l’humidité, le bruit et les odeurs, sans compter le danger pour les enfants.

    • L’histoire, c’est plus que de regarder un documentaire sur sa télévision. C’est aussi plus que de garder ou un deux exemples isolés de notre passé. Avec ce genre de raisonnement, Montréal ne sera jamais une ville d’histoire, une ville où son passé se vit par son urbanisme.

      La passé industriel de Montréal est intéressant, important, et pourrait facilement devenir un parcours touristique digne de mention, et cela, pour les siècles à venir, avec un peu de vision. C’est cela le patrimoine. Ce n’est pas que les objets d’art, c’est aussi l’histoire, et cela demande des efforts de conservation à toutes les époques. Ce qui nous semble d’un intérêt limité aujourd’hui sera un témoin important d’une époque révolue pour les générations futures.

      Un jour, Montréal sera vieille. Ces structures particulières gagneront en intérêt avec l’âge, c’est certain. C’est cela, le patrimoine.

      Alors oui, je suis pour la mise en valeur de notre patrimoine industriel. À ne vouloir que garder quelques exemples disparates de notre patrimoine, ici et là, sans cohérence, et de démolir tout ce qui nous plaît sur des critères hautement subjectifs, et rapidement désuets, notre ville ne gagnera jamais une cohérence historique enviable, l’ambiance des grandes villes historiques de cette planète. Il faut être capable de se projeter dans l’avenir, penser à long terme.

    • @dcsavard Si je comprends bien, tout projet est mauvais à moins de prouver à dcsavard quil ne paiera pas plus de taxes.Tout ce que je dis, c’est que descendre un projet par réflexe, comme vous le faites, sans même regarder les chiffres, ça s’appelle de l’immobilisme. Je n’ai pas les chiffres. Vous ne les avez pas non plus. Le projet m’apparait intéressant mais si le plan d’affaires ne tient pas la route, je ne le défendrai plus. Pourquoi systématiquement être contre tout projet? Comment faites-vous pour savoir que ça fera augmenter vos taxes? Le Vieux port appartient au fédéral et rien n’a été annoncé quant au financement du projet (la ville investirait sûrement mais sûrement pas la totalité). Est-ce qu’on aurait dû ne pas construire le centre des Sciences, parce qu’il consistait à rénover un vieux hangar et que les sciences, franchement, ça n’intéresse personne? Avant de tirer à boulets rouges sur un projet, pourquoi ne pas attendre d’avoir les informations? Pourquoi cette attitude défaitiste qui présume que ça ne fonctionnera pas? Êtes-vous né à ce point pour un petit pain? Êtes-vous à ce point déprimé que rien ne vous semble possible? Je ne vois pas comment Montréal pourrait avancer si toute sa population était aussi peu entreprenante.

    • Le 29 septembre 2014 marquera le dixième anniversaire de la triste perte du baseball majeur à Montréal. Dix ans plus tard, les Montréalais doivent collectivement se reprendre en main et prouver leur amour du baseball en affichant ses couleurs ! Lors du défi #‎MontréalBaseball, les septiques seront confondus !

      Lundi prochain, portez vos couleurs au travail et dans les rues de la métropole. Remplissons les terrains de baseball de la province et prouvons à tous que Montréal est aussi baseball!

      http://www.rds.ca/grand-club/billet/montr%C3%A9albaseball-1.1348653

    • @steadtler Vous avez googlé Shawinigan chômage et consulté le premier document. pas fort. Vos chiffres datent de février 2013. Pas trop à jour, votre affaire. Et surtout, vous ne regardez pas le portrait global: Shawinigan a déjà eu un taux de chômage de plus de 17%. Il est à près de 10% présentement. Signe que d’avoir des projets ne suit certainement pas à l’économie.

    • @A.Talon: ”Y a-t-il moyen techniquement de restaurer cette structure métallique de façon à en faire le squelette central d’une petite tour d’habitation moderne et confortable? ”

      Ce terrain est dans les faits propriété du Gouvernement Fédéral, ce qui y rend la construction d’une propriété résidentielle à toute fin pratique impossible. Ensuite, pour un édifice de cette hauteur, l’installation d’un ascenseur est obligatoire. Considérant la nature et la taille de la structure, une conversion de cette tour en milieu habitable (bureau, commerce, résidence ou autre) est difficilement viable économiquement car les frais fixes de conversion seront difficiles à amortir.

      À mon sens, le meilleur usage qu’on peut en faire, c’est à titre d’observatoire. On pourrait aussi construire une extension au niveau du quai. Bref, référez vous au projet de la promenade Champlain (le quai des cageux) conçu par Daoust Lestage. C’est la même morphologie, le même contexte, à peu près le même budget.

      Francis Huneault

    • @laffie oui, c’est les chiffres les plus récents que j’ai trouvé, les votres de 2014 sortent d’où? 10% c’est pas de quoi se vanter non plus…

    • J’aime bien le cachet qu’offre le Vieux-Montréal.Plein d’édifices le rappellent agréablement (la liste est trop longue à énumérer).Par contre,pour le Silo 5 et la Tour des Convoyeurs,c’est autre chose.Là c’est moins patrimoine que cour à scrap,et c’est là le problème.Hé oui,je fais la différence entre patrimoine et délabrement.Ça fait des décennies que ça rouille de partout et qu’on a laissé faire,négligence et indifférence faisant le reste,on aurait dû y penser avant.

      Pourquoi le musée Pointe-à-Callière n’organiserait-il pas lui-même une section photos permanente de l’histoire du Vieux-Port?D’autant plus qu’il est situé à 15 minutes de marche du Silo et de la Tour.Il serait bon aussi de remarquer que ces structures sont les seules dans le Vieux-Mtl à ne pas être mises en valeur,et ce n’est pas un hasard en ce qui me concerne.

      Un projet pour la Tour,je veux bien,mais je me demande si ma compagnie d’assurances me donnerait la permission d’y grimper.

    • @laffie,

      relisez-vous un peu. Vous me reprochez de ne pas regarder les chiffres pour affirmer juste après que vous n’avez pas les chiffres. Vous me reprochez quoi au juste? Les seuls chiffres que nous avons, c’est une évaluation entre 10 et 15 millions de dollars qui viendront de mes poches et des poches des autres contribuables. Alors, oui, à moins d’être un idiot fini, il est nécessaire de savoir quelle est la rentabilité de cet argent qu’on me demande d’investir là-dedans. Sinon, imaginez-vous que j’ai bien d’autres usages pour le fric que je possède que de le lancer par les fenêtres à des rêveurs qui ne sont pas foutus de produire des chiffres.

      Et dites-vous bien que je n’ai pas descendu ce projet par réflexe, vous dites n’importe quoi. Je l’ai descendu parce qu’avec l’information que nous avons il n’est pas viable. C’est ce que je demande que l’on prouve ici. Remplacer une ruine authentique par un projet bidon qui deviendra une nouvelle ruine après avoir ruiné l’authentique ruine tout en ruinant mon porte-feuille, excusez mais je n’ai pas de poignée dans le dos.

    • @laffie
      En fait, je suis en développement immobilier et je sais bien que $15 millions ce n’est pas énorme. Par contre, il faut tout de même voir ce qu’on fait, même de $1 million, et ce que ça rapporte. Désolé mais dans ce cas là, je ne vois pas!

      @boblerebob
      “je suis pour la mise en valeur de notre patrimoine industriel. À ne vouloir que garder quelques exemples disparates de notre patrimoine, ici et là, sans cohérence, et de démolir tout ce qui nous plaît sur des critères hautement subjectifs, et rapidement désuets, notre ville ne gagnera jamais une cohérence historique enviable, l’ambiance des grandes villes historiques de cette planète.”

      J’ai beaucoup voyagé sur cette planète et je n’ai jamais vû de nombreux touristes visitant le patrimoine industriel dans les grandes villes historiques.

    • teamstef

      26 septembre 2014
      16h55

      “J’ai beaucoup voyagé sur cette planète et je n’ai jamais vû de nombreux touristes visitant le patrimoine industriel dans les grandes villes historiques.”

      Vous n’avez pas dû voyager bien loin.
      Paris et Londres sont des exemples flagrants de réussites de ce côté.
      New York également… pas si loin de nous pourtant.

    • @teamstef: ”J’ai beaucoup voyagé sur cette planète et je n’ai jamais vû de nombreux touristes visitant le patrimoine industriel dans les grandes villes historiques.”

      La conversion d’une ancienne voie ferrée aérienne en parc linéaire à New York a généré plus de 2 milliards de dollars en investissement privés. Une vielle structure rouillée sur le point d’être démolie s’est avérée en fait devenir l’un des attraits touristiques des plus populaires de la ville tout en étant un catalyseur incroyable pour le marché immobilier du Meatpacking District.

      Vous travaillez dans quel domaine vous dites?

      Francis Huneault

      http://www.nyc.gov/portal/site/nycgov/menuitem.c0935b9a57bb4ef3daf2f1c701c789a0/index.jsp?pageID=mayor_press_release&catID=1194&doc_name=http://www.nyc.gov/html/om/html/2012b/pr275-12.html&cc=unused1978&rc=1194&ndi=1

      http://www.capitalnewyork.com/article/politics/2010/12/1015139/playgrounds-plutocrats-who-pays-parks

      http://www.citylab.com/politics/2013/05/murky-ethics-and-uncertain-longevity-privately-financed-public-parks/5563/

    • @the greatest
      Qu’est-ce que les joueurs de baballe viennent faire dans cette discussion? Je crois que vous vous trompez de blogue.

    • @ francisk 26 sept. 11h57
      «Ce terrain est dans les faits propriété du Gouvernement Fédéral, ce qui y rend la construction d’une propriété résidentielle à toute fin pratique impossible.»

      En quoi serait-ce impossible? Le gouvernement n’a-t-il pas un bras immobilier, la Société immobilière du Canada? Ça me semble aussi plutôt cadrer avec la raison d’être de la Société du Vieux-Port: «La mission de la Société du Vieux-Port de Montréal est de développer, gérer et animer un vaste site récréotouristique et culturel urbain.» (sic) Rien ne l’empêcherait donc, par exemple, de construire et d’opérer un hôtel-boutique en plein coeur du site. Avec un observatoire au sommet.

      «Ensuite, pour un édifice de cette hauteur, l’installation d’un ascenseur est obligatoire.»

      Cela va de soit, peu importe la vocation qu’on donnera à cette tour. Et un observatoire à cette hauteur (11e étage) ne saurait s’en exempter. Est-ce vraiment si complexe à réaliser sur une structure préexistante?

      «Considérant la nature et la taille de la structure, une conversion de cette tour en milieu habitable (…) est difficilement viable économiquement car les frais fixes de conversion seront difficiles à amortir.»

      Vous prétendez que ça serait une opération excessivement dispendieuse ou alors qu’il n’y aurait aucun projet susceptible de rentabiliser le tout? Pouvez vous estimer un ordre de grandeur pour ce genre de conversion?

      «À mon sens, le meilleur usage qu’on peut en faire, c’est à titre d’observatoire. (…) référez vous au projet de la promenade Champlain (le quai des cageux) conçu par Daoust Lestage.»

      On s’entend sur ce point, l’observatoire est un ‘must’ quelle que soit la vocation future de la tour. Le projet du quai des Cageux est très réussi. L’ensemble est invitant, esthétique et équilibré Tout ce parement de bois apporte élégance, chaleur et convivialité. Dommage qu’on ne puisse le copier intégralement; il faut tout de même faire preuve d’originalité. Au fait, je remarque que leur tour est nettement plus gracile et moins élevée que la nôtre. La solution adoptée à Québec serait-elle vraiment applicable à Montréal? Qu’on le veuille ou non, on s’enligne pour de gros travaux.

      http://www.cecobois.com/repertoire/index.php?option=com_rea&view=fiches&id=195&Itemid=85

    • @francisk,

      «La conversion d’une ancienne voie ferrée aérienne en parc linéaire à New York a généré plus de 2 milliards de dollars en investissement privés.»

      Good! Maintenant ils sont où les investissements privés pour ce projet? Je veux dire que si cette patente est effectivement une bonne idée, elle est donc rentable et si elle est rentable il ne devrait pas être bien difficile de trouver les investissements privés pour la réaliser. Et dans ce cas, pourquoi faudrait-il que ces 10 à 15 millions viennent de mes poches et que l’installation actuelle soit un cadeau gratuit pour que quelqu’un fasse de l’argent avec?

      Je n’ai pas de problème avec un partenariat avec le ou les gouvernements pour réaliser un projet, à la condition qu’à la fin le ou les gouvernements rentrent dans leur argent. Donc, oui, ils peuvent faciliter un tel projet, conditionnel au fait qu’en bout de course nous ne nous fassions pas plumer.

      Je ne vois pas pourquoi le gouvernment devrait faire cadeau de quoique ce soit ici. Qu’il en tire la valeur marchande et s’en débarrasse ou qu’il forme un partenariat et prenne sa part de profit à la hauteur de sa contribution incluant la valeur au marché du site ou qu’il exploite lui-même et paie des redevances au gars qui a eu l’idée parce qu’on est pas des voleurs non plus. Mais, dans tous les cas qu’on nous sorte un plan d’affaires crédible.

      Montréal n’est pas New York non plus, le gigantisme et le volume touristique permet de tolérer bien des choses autrement marginales et impossible à rentabiliser ailleurs.

    • @dcsavard
      Vous vous méprenez sur mes propos. Je ne faisais que dire que le patrimoine industriel revêt un intérêt marqué auprès des touristes, Highline à l’appui. Votre tirade sur le financement public ne me concerne pas.

      @A.Talon
      Je ne me suis pas prononcé sur la faisabilité légale d’un hôtel au lieu et place de la tour des convoyeurs, mais sur bien sur celle d’habitations ”modernes et confortables” pour employer vos mots. Si je ne m’abuse, on ne peut pas être propriétaire sur un terrain qui ne nous appartient pas.

      Pour le reste, mes hésitations quant à la conversion de cette tour se justifie par la petite aire de plancher que cette dernière offre. Cette petite aire de plancher limite d’autant les retours sur l’investissement pour la création d’un projet habitable (bureau, commerce, hotel, etc).

      Francis Huneualt

    • @DCSavard (22:56),

      J’ai bien apprécié votre dernier texte et je l’approuve entièrement. Si le projet est si rentable et viable, que des investisseurs privés le financent, pas nos taxes et impôts.

    • @teamstef

      “J’ai beaucoup voyagé sur cette planète et je n’ai jamais vû de nombreux touristes visitant le patrimoine industriel dans les grandes villes historiques.”

      C’est votre anecdote personnelle, et ça n’a aucune conséquence sur cette facette du patrimoine et du tourisme. Une simple recherche sur Internet vous permettrait de voir des dizaines d’exemples de villes commençant à investir dans ce patrimoine, de manière très sérieuse. Une visite récente dans plusieurs villes d’Europe vous ferait aussi voir quelques exemples éloquents de réutilisation de ce patrimoine. En tant que grand voyageur, pensez juste à Londres et je suis certain que plusieurs édifices industriels utilisés à de nouvelles fins vous viendront en tête, pour ne citer qu’une destination populaire.

      De plus, vous avez manqué le cœur de mon message. La conservation du patrimoine est un effort à toutes les époques. Si on ne conserve que ce qui est vieux en ce moment, l’humanité ne développera aucun nouveau patrimoine. Si cette mentalité avait été appliquée par le passé, les touristes d’aujourd’hui ne serait pas des millions à contempler l’histoire de leur propres yeux dans les villes anciennes. Il y a des époques où les gens considéraient comme sans importance ce que nous admirons universellement aujourd’hui.

      Sans compter tout l’aspect historique des lieux. Le patrimoine et l’histoire, ce n’est pas juste pour louer des chambres à des touristes, c’est une richesse intellectuelle et scientifique.

    • Amusant le reportage sur “ça commence à bouger à Montréal…” samedi dans La Presse

      Si j’étais un extra terrestre j’y aurai probablement cru.

    • Rampe de lancement pour le Space X et un projet de tourisme spatial.

    • Le plus beau panorama de Montréal! Parce que du haut de la tour, ce serait le seul endroit où on ne la voit pas dans le paysage.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « août   oct »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives