Le blogue de François Cardinal

Le blogue de François Cardinal - Auteur
  • François Cardinal

    François Cardinal est chroniqueur à La Presse, spécialisé dans les affaires municipales et urbaines. Il aime la ville, toutes les villes.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 7 juillet 2014 | Mise en ligne à 15h44 | Commenter Commentaires (46)

    Recouvrement de Ville-Marie: on y travaille depuis 1985…

    ville

    C’est loin d’être la première fois qu’on planche sur le projet…

    Le maire Coderre a annoncé tout à l’heure, aux côtés de Robert Poëti et Richard Bergeron, qu’il allait de l’avant avec le recouvrement partiel de l’autoroute Ville-Marie, entre les rues Hôtel-de-ville et Sanguinet.

    Pour le fun, je me suis amusé à déterrer les études, projets et concours qui ont été mis de l’avant depuis les années 1980 pour réaménager ce secteur devenu ingrat avec la construction du métro et de l’autoroute Ville-Marie dans les années 1960.

    J’en ai trouvé au moins six, avec images.

    - Daniel Arbour & Associés, 1985

    arbour85

    - J. Besner, Ville de Montréal, 1985

    Besner85

    - Melvin Charney, 1991

    Charney91

    - Jacques Béïque architecte/ARUA 1991

    Beique91 bis

    - Daniel Arbour & Associés, 2004

    arbour04

    - Concours d’idées pour les abords de du métro Champ-de-Mars 2010

    mars

    On multiplie donc les projets et les idées depuis maintenant 30 ans, mais au risque de paraître candide, je crois que cette fois-ci est la bonne.

    Le maire a lancé cet après-midi les détails de la démarche et des études préalables au recouvrement et sa prudence me semble bonne conseillère. Plutôt que de se lancer dans un projet de recouvrement complet, du Palais des Congrès à Radio-Canada, il commence par une première phase, un simple pâté de maison (image ci-dessous), ce qui lui assure des fonds gouvernementaux d’au moins 100 millions $… dans un contexte où il est bien difficile de convaincre Québec de dépenser.

    De bon augure, je trouve. Vous?

    PlanRecouvrementPhase1-Foamcore_56x46.indd


    • c’est comme l’autoroute 30, ça a fini par débloquer mais ça a pris 40 ans!

    • « De bon augure, je trouve. Vous? »

      Tout à fait. Avec des extras judicieusement placés, la somme totale pourrait être doublée, qui sait? Quand on ne sait pas de quoi demain sera fait (à ce titre, le bien bon docteur Bolduc est une fourmi très, très, très prévenante), pour un parti, mieux vaut s’assurer des fonds très pro-fonds à sa réélection.

      Avec la Grande Famille Libérale et ses baîlleurs de fonds, ce serait intéressant d’être un petit oiseau pour aller entendre en combien de morceaux le gâteau sera partagé…

      Cela dit, en prenant pour acquis que le projet verra le jour, on sait déjà à qui échouera le projet d’entretien des lieux? À la ville (et ses méchants, méchants, méchants cols bleus) ou à l’entreprise très, très, très privée?

    • Pourquoi faut-il la recouvrir? Pour gagner du pied carré?

    • J’aimerais bien avoir des lien vers des images de meilleur résolution (la source bref)

    • Quelle bonne nouvelle. Nouvelle qui était dans l’air depuis 2-3 ans. Ça se sentait. En faire un parc ouvert en plus préservera la vue des Champs-de-Mars en plus d’établir un lien beaucoup plus convivial et joli vers la station du même nom. Même avec les couleurs ajoutées par “Mu” l’an dernier, le tunnel champ-de-mars était un abominable lien piéton.

      Je compte maintenant sur un agrandissement nécessaire du Palais des Congrès pour combler le quadrilatère St-Urbain St-Laurent. Ne restera qu’une portion ensuite. Yé.

      Tiens.. en lien avec votre entrée précédente. Je prends un taxi en moyenne une fois par semaine. (M. Coderre serait fier de moi). Est-ce normal que quand je demande le Square Dorchester (pas la rue Paul-Boutet là… le Square Dorchester) ou encore le musée Pointe-à-Callières, je me fasse demander par les chauffeurs (plus d’une fois) “euhhh c’est où ça?”
      Misère.
      Messieux les taximen, apprenez votre géo de la ville et peut-être vous prendra-t-on au sérieux ensuite.

    • Est-ce que ce sera le même architecte que pour la Place Shamrock près du Marché Jean-Talon? Si oui on aura droit à un assemblage de bâtons de Popsicles géants.

      Ça va-T-être beau en titi.

    • @delbiss

      Voici la source:
      http://ocpm.qc.ca/sites/import.ocpm.aegirvps.net/files/pdf/41/3ii.pdf

      François Cardinal

    • 25-30 peut être 60 millions.
      J’adore laq précision. Au 10-15 million près.
      Et quelques tours à bureau dessus, question d’amortir les 70-90 millions que ça coutera.

    • Je ne comprend pas pourquoi Coderre n’est pas aussi cheap qu’avec les développeurs pour son application Info-Neige de déneigement intelligent. Il pourrait faire un concours, les architectes participants seraient tenus de présenter leurs design, les trois premiers sélectionnés seraient tenus de renoncer à leurs droits d’auteurs sur leurs design pour les fabuleuses sommes de 5000$, 3000$ et 1000$ selon qu’ils sont 1e, 2e ou 3e au classement du concours du genre «Dans l’oeil du dragon». A l’issu de quoi, l’architecte sélectionné, pas forcément parmis les trois lauréats se verrait offrir un contrat de gré à gré pour la fabuleuse somme de 25 000$, en échange de quoi il travaillerait six mois à produire un design final et superviser la construction.

      Ça vous paraît une belle offre?

      Si vous étiez architecte et/ou designer, vous sentiriez-vous insulté par un tel concours? Pourquoi cette administration traite-elle les développeurs comme des moins que rien? Rien ne les empêche de prendre les designs des 12 designers invités à présenter leur design et d’aller ensuite offrir ça à une autre boîte avec un vrai contrat vu que vous devez renoncer à vos droits.

      Pourquoi l’administration Coderre ne ferait pas ça avec les autres professions? Le gars que Harout Chitilian a embauché comme directeur de Montréal ville intelligente est-il un profiteur? La question est sérieuse. Ces gens-là ne comprennent absolument rien au logiciel ouvert, ils pensent que c’est une façon pour les vampires qu’ils sont d’aller sucer le sang des développeurs. Combien de temps cela prendra-t-il pour qu’ils soient ramenés à l’ordre?

    • bonjour, Êtes-vous capable de me dire si c’est seulement au Québec, que les travaux ou études sont si looooooong et nombreuuuuuux? Y a-t-il d’autres villes ou provinces ou ça prend autant de temps ou si c’est la mode ici au Québec? Merci

    • @simonpicotte : Parce qu’une autoroute de 6 voies sépare le centre-ville du vieux-Montréal et que ça fait dur.

    • Avec quelqu’un du calibre de Robert Poëti sur le dossier, ce sera assurément un franc succès…

      M. Cardinal, est-ce que vous anciens collègues de l’édito vont réagir sur le scandale Bolduc ?

    • Pourquoi je n’ai plus aucune confiance et que mon premier réflèxe en voyant ça, c’est de nous dire de se calmer le ponpon car c’est loin, très loin d’être fait. C’est comme pour tous les travaux publics en général, j’aimerais tellement que M. Cardinal nous fasse une chronique à savoir comment ceux-ci sont planifiés. Juste dans un rayon de 300 m de chez moi (Rosemont) on a 3 mini-chantiers remplis de cônes oranges où un bout de rue est éventré et clôturé. Depuis la mi-mai, où je n’ai jamais vu la moindre personne travailler là-dessus. Inutile de dire à quel point ça défigure le quartier, mais pourtant, ça pressait d’installer ces horreurs oranges partout. Est-ce vraiment nécessaire d’ouvrir de tels chantiers aussi longtemps à l’avance, si on est pour n’y toucher qu’à la fin de l’été? Alors quand je vois comment sont gérés les tout petits chantiers à Montréal qui prennent des mois à boucler, pourquoi je suis rempli de doute lorsqu’on nous annonce des grands projets comme ceux-ci?

    • J’imagine n’importe quelle grande métropole qui n’a pas 100% du controle sur les cordons de SA bourse. Next ! L’autouroute Décarie

    • Des immeubles, c’est plus lourd que des paralumes.
      J’espère qu’on en tiendra compte.

      Hi hi hi…

    • @ugoh,

      Sébastien Bovet de RDI disait sur Twitter tantôt qu’un comité d’éthique le 18 juin 2013, alors que le PQ était au pouvoir, avait tranché que le Dr. Bolduc pouvait à la fois être député et pratiquer sa profession d’omnipraticien.

      Maintenant, demander à M. Cardinal de réagir dans ce dossier est pour le moins incongru, il n’est plus éditorialiste et ce n’est plus ses plates-bandes. Ensuite, il nous a expliqué au moins 200 fois qu’il y avait un mur entre l’équipe éditoriale et le reste des journalistes de La Presse.

    • Juste pour mettre en perspective à quel point l’équipe Coderre est cheap avec son projet de ville intelligente et prend les développeurs pour des imbéciles.

      Sur Kickstarter, le gars de Columbus, Zack Danger Brown, a récolté 24 000$ à ce jour pour faire quoi? Une salade de patates. Vérifiez vous mêmes: https://www.kickstarter.com/projects/324283889/potato-salad

    • «Plutôt que de se lancer dans un projet de recouvrement complet, (…) il commence par une première phase, (…) ce qui lui assure des fonds gouvernementaux d’au moins 100 millions $…»

      Une première phase, dites-vous? Et la suite, ça sera pour quand? Dans deux ou trois générations, peut-être? Il n’y a rien de plus permanent que le temporaire avec ces gens.

      Dans un autre ordre d’idées, vous devriez sérieusement prêter attention aux propos de M. Savard concernant le projet de «ville intelligente» de l’administration Coderre. Pas très ‘clean’ cette histoire…

    • @dcsavard 17h44

      Si le PQ a approuvé, raison de plus selon moi pour dénoncer le comportement outrancier de Bolduc. Et la CAQ, elle est aussi d’accord ?

      Comme le blogue de M.Cardinal est à peu près le seul encore actif sur cyberpresse, je me suis permis cette diversion, mais je m’en vais étant donné que ça vous déplait.

    • Peut-être que d’ici à ce que le Palais des Congrès s’agrandisse on sera arrivé là.
      Je trouve ça trop peu, mais c’est mieux que rien.
      On parle de cicatrice, je suis d’accord, mais on oublie la Métropolitaine et Décarie. 2 autres belles cicatrices, même si moins visibles des touristes. Et du gratin de l’hôtel de ville.

    • Suis-je heureux de cette annonce?

      J’oscille entre deux états. À première vue, il s’agit d’une super nouvelle. Même un recouvrement partiel me semble être une avancée, ne serait-ce que pour la surprenante ouverture dont fait preuve le MTQ dans le dossier. Y aller étape par étape, c’est bien. L’argent ne pousse pas dans les arbres.

      Ensuite je me dis qu’on se trompe de cible, qu’on prend le problème à l’envers, que ce sera un autre projet taillé à l’emporte pièce. Et justement, pour désamorcer l’évidence, on ramène aussitôt la valorisation du CHUM. Très bien, mais le CHUM n’est qu’une des pierres à la fondation de ce secteur. Le problème est plus largement une cicatrice qui coupe la trame urbaine sur plusieurs centaines de mètres, séparant le centre-ville du Vieux-Montréal, créant un no man’s land, un îlot de chaleur repoussant, pollué et contre-productif. Le problème c’est qu’il faudra un jour ou l’autre recouvrir l’ensemble de l’autoroute et que pour y arriver adéquatement, ça ne prend rien de moins qu’un plan d’ensemble.

      On pourrait donc se réjouir du recouvrement de 125m d’une erreur monumentale. Mais tant que je ne verrai pas des architectes du paysage, des urbanistes et des architectes travailler sur un plan d’ensemble allant du Palais des Congrès jusqu’à Radio-Canada, je trouverai encore qu’on se contente de concevoir le nez séparément du visage.

      Francis Huneault

    • @fcardinal: je viens de lire votre source. Moi qui pensais à Boston et son autoroute qui a laissé la place en surface à un beau parc urbain, je me trouve bien naïf. “idiot” est le mot plus juste.

      A lire l’étude on parle plutôt de construire des condos laids. Tout un progrès, au raz de bâtiments historiques! Permettre à des vautours de construire 15 phases de condos style Solano sans âme à prix d’or, c’est ça le legs pour le 375ème? M. Bergeron travaille pour ça?

    • C’est une excellente nouvelle, mais les coûts suggérés me laissent pour le moins dubitatif.

      La ville nous dit qu’il en coûtera entre 40 et 70 millions pour recouvrir 125 mètres. Or, à titre d’exemple comparatif, le seul stade intérieur de soccer que l’on construit actuellement dans le quartier St-Michel coûtera autour de 85 millions. Je ne suis pas un spécialiste de ces questions, mais il me semble que couvrir une autoroute est un ouvrage autrement plus lourd qu’un stade de soccer, non?

    • Ce projet s’auto-finance probablement juste en revendant les terrain disponibles après les travaux…

      J’espère que la ville considère revendre une partie de ces terrains! Ca prends des condos laids pour financer des beaux parcs et des fontaines…

    • Je sens en effet que le projet va se financer par la revente à prix d’or de ces terrains en bordure de la partie historique de la ville, que ce soit quelques condos, ou bien des bureaux. Avec une magnifique servitude perpétuelle en faveur du MTQ pour «tolérer» dans le jargon notarial, l’autoroute dans ton sous-sol.

      J’espère juste que ce nouveau développement en bordure de la Cour Municipale, de l’Hôtel de Ville, et de tous ces vieux et magnifiques bâtiments historiques, fera l’objet d’un zonage rigoureux afin de bien s’agencer avec ce quartier touristique, un GENRE de dégradé entre l’historique et le moderne/international de ce secteur.

      Anyway, avec une autoroute dans ton sous-sol, je doute que ce soit la place pour construire un gratte-ciel. Alors je souhaite juste que ce soit esthétique et ça, c’est dans les pouvoirs de la Ville, faire du zonage. Propriétaires, prenez une seconde pour lire le certificat de localisation de votre lot/maison. Vous verrez sans doute un paragraphe Zonage municipal. C’est des règlements qui s’appliquent dans votre secteur, sur l’urbanisme et l’homogéinité des bâtiments entre eux.

      C’est ça que ça prend. Du VRAI zonage, pas comme à Saint-Léonard où c’est pas appliqué une fois sur 40, où tu peux détruire l’ancienne p’tite maison de la coop pour construire un gros Bungalow blanc crème de huit étages qui fait furoncle.

    • @Erwan29

      «A lire l’étude on parle plutôt de construire des condos laids.»

      Il ne faut pas mélanger l’étude de 2004 et le projet Coderre-Bergeron. Ce dernier est ouvert à tout comme aménagement, mais à condition qu’il s’agisse d’une place publique.

      François Cardinal

    • @francisk

      «On pourrait donc se réjouir du recouvrement de 125m d’une erreur monumentale. Mais tant que je ne verrai pas des architectes du paysage, des urbanistes et des architectes travailler sur un plan d’ensemble allant du Palais des Congrès jusqu’à Radio-Canada, je trouverai encore qu’on se contente de concevoir le nez séparément du visage.»

      Bien dit, mais je ne suis pas tout à fait d’accord.

      Voilà précisément l’erreur des administrations passées: vouloir tout faire, tout recouvrir, tout réaménager. Avec pour résultat… presque rien. Je le dis et le répète, le mieux est l’ennemi du bien. On choisit enfin le bien, ce qui se traduira dans les faits avec un projet certes loin d’être parfait, mais beaucoup mieux que le statu quo, lequel perdure depuis trop longtemps.

      Cela dit, Francis, tu as un bon point: on peut très bien commencer par une portion de recouvrement, mais en profiter pour avoir un plan d’ensemble plus large dans lequel elle s’inscrit. Peut-être cela manque-t-il en effet.

      François Cardinal

    • @ugoh

      «M. Cardinal, est-ce que vous anciens collègues de l’édito vont réagir sur le scandale Bolduc ?»

      Ils l’ont fait ce matin.

      François Cardinal

    • Et voici une foule de propositions lors du concours pour l’aménagement des abords de la station champ de mars: http://ccc.umontreal.ca/fiche_concours.php?cId=210&lang=fr

    • Allez un autre quart de siècle et on devrait y arriver, après tout recouvrir 150 mètres c’est pas rien!

      Heureusement d’ailleurs, les sans abris ont besoin de plus d’espace…

    • Je suis totalement contre le recouvrement de l’autoroute Ville-Marie.
      C’est une dépense idiote et totalement inutile. C’est juste un caprice de politiciens totalement déconnectés. 100 millions donnés par Québec pour 125 mètres, quelle dépense irrégulière et disproportionnée. Et le logement social ?
      Et l’état des logements dans les HLM à Montréal, il y a des rénovations à faire dans ce parc de logements ! Et le problème des sans-abris à Montréal ? Le budget d’aide à ces sans-abris à Montréal qui ont un problème de santé mentale ?
      Les politiciens et leurs idées de grandeur me dégoutent, vraiment.

    • Le projet a été terminé à temps pour le 400e anniversaire de Montréal en 2042.Le fils de Denis Coderre,maire de Montréal,en a inauguré l’ouverture en promettant des frais de péage responsables.

      À ceux qui prétendent que le projet est du rapiéçage,le maire a plutôt parlé de réingénierie sélective efficiente.La haute technologie est de notre bord a répété le maire.

      La Ville tient à rappeler que les dépassements de coûts ont été fermement contrôlés: seulement 25% d’extra a été toléré.

      Quant à la première portion qui se fissure déjà,elle sera remplacée par du plexiglass (pour laisser entrer le soleil dit M. le maire).Des études de faisabilité sont attendues dans 5 ans.

      On peut bien rigoler un peu,non?

    • Ce 100 millions $ ne pourrait-il pas aller à re-paver des rues de Montréal ?
      Se promener dans des rues très cahoteuses, pleines de trous et de craques, même certaines grandes rues, comme la rue Ontario, c’est une honte. Une vraie honte. Mais le projet de re-paver les rues de Montréal n’est pas plus urgent et nécessaire que de recouvrir l’autoroute Ville-Marie !?
      Avec 100 millions $ on peut paver combien de kilomètres de rues ?
      Oh, et que dire du réseau d’aqueduc et d’égout de la Ville… Y mettre 100 millions ce n’est pas prioritaire, non, non…
      Les politiciens me dégoutent, vraiment.

    • Pour le 375è de Montréal, on lance le projet de … recouvrir une voie rapide grande comme un pâté de maison.

      J’hésite entre m’esclaffer ou brailler.

      Ça et le nouveau pont Champlain: on reste dans la même vision d’avenir: p-e-t-i-t.

    • @François Cardinal

      IBA Berlin, une exposition internationale d’architecture, ayant eu cour le siècle dernier (1987), a été un moteur incroyable pour re-développer un Berlin Est dévasté par la deuxième guerre combinée à des années de table rase communiste. Sans pour autant tout dessiner, tout prévoir à l’avance, jusqu’au modèle de banc de parc, on s’est contenté d’identifier deux problématiques à traiter. On a ensuite invité plusieurs architectes à réfléchir et traiter de la questions sur des lots vacants (Checkpoint Charlie entre autres).

      Une telle formule fut juste assez contraignante pour s’assurer d’une qualité d’ensemble, mais juste assez flexible pour permettre d’agir selon plusieurs phases indépendantes les unes des autres. Le résultat est diverse, sensible, riche et complémentaire. Malgré la liste impressionnant d’invités (Koolhass, Eisenman, Aalto, Sterling, Rossi, etc), les œuvres qui en découlent sont anonymes. Elles mettent la ville en valeur, plutôt que de tourner le projecteur vers l’architecte.

      J’y vois un parallèle incroyable avec la situation de la 720. Pas besoin, ici non plus, de tout dessiner en avance. Un mémoire de 50 pages suffirait, question de s’entendre sur un même thème. Laissons ensuite libre cour au travail des professionnels qui seront choisis en vertu de leur compétence.

      En résumé: en amont une problématique claire et flexible, en aval des projets par phase suivant les moyens. Tout le monde gagnera et on bougera vite.

      Francis Huneault

    • @pirlouit,

      vous avez raison. Il y a tellement de coins de cette ville qui pourraient bénéficier de cet argent et offrir une meilleure qualité de vie aux citoyens de ces quartiers. C’est ridicule de claquer autant d’argent pour faire plaisir aux dodus contents qui circulent chaque jour dans ce coin-là pour se rendre au travail ou aller dans les restos.

      Quelqu’un disait que ce projet s’autofinançait. Bien, si tel est le cas, pourquoi ne pas vendre tout de suite les terrains avec l’obligation à l’acquéreur de recouvrir sa portion d’autoroute selon les plans fournis puisqu’au final ça revient au même. Pourquoi faut-il attendre que Québec engage des frais et des dépenses en supposant qu’il y aura des acquéreurs? Et s’il n’y en avait pas? Ou pas au prix requis pour financer la patente? Les contribuables vont alors essuyer une perte sèche pour une poignée de citoyens bien nantis qui en profiteront quand ils circulent dans ce coin-là.

      Ça s’excite le poil des jambes sur les blogues à cause du 215 000$ one-time de Bolduc et que c’est scandaleux en période de restriction budgétaire et patati et patata, le recouvrement de l’autoroute Ville-Marie est bien pire que ça.

      Montez un carnet des clients avec des options d’achat sur les éventuels terrains avant de débourser un seul dollar là-dedans. Si c’est supposé s’autofinancer, prouvez-le.

    • @francisk

      Intéressant. Mais soulignons que cela a été fait dans le passé, plusieurs fois même. Je pense à Arbour, je pense aussi à la Cité du Havre.

      Le problème, c’est que ce sont de vastes projets à long terme. Les composantes sont ainsi très changeantes. L’an dernier encore, la transformation de la Gare Viger n’était qu’un rêve et Radio-Canada prévoyait tout un quartier autour de ses nouveaux bureaux et édifices. Aujourd’hui, la gare Viger est en route et l’autre a, malheureusement, planté…

      François Cardinal

    • @fcardina

      Vous devez être heureux de ne plus être associé à l’équipe éditoriale quand vous lisez des textes comme celui de ce matin sur l’affaire Bolduc!

    • Je ne vois pas en quoi recouvrir le Ville-Marie est une priorité.

      100 Millions pour recouvrir une partie du VM alors qu’il y a des centaines de rues dans un état de décrépitude avancé a Montréal et que rien n’est fait.

      Le toit coule, mais on va refaire le et le remeubler parce que ca va faire plus joli.

      N’importe quoi!

    • @ugoh : Faudrait lâcher le morceau. Tout le monde le sait que Gesca est farouchement partisan des libéraux, tant au fédéral qu’au provincial. Le redire systématiquement n’apporte rien de plus.

    • @ugoh,

      pour ajouter à ce que vous dit simon_c, surtout sur un blogue dédié à la ville de Montréal ou à la région métropolitaine. Allez sur le blogue de Gilbert Lavoie c’est son sujet, mais ça devient franchement déplaisant d’insister auprès de M. Cardinal pour qu’il donne son avis sur ce sujet-là.

    • C’est une excellente nouvelle, mais à l’image d’autres projets d’envergure ayant tardé à venir, je le croirai lorsqu’il y aura des activités de construction dans le secteur!

    • Le recouvrement de Ville-Marie va permettre de créer une réserve foncière de plus de 100 millions.

      Entre 500 et 1 000 piastres le pi.2, ce n’est pas compliqué de comprendre le besoin pressant d’établir cette réserve.

      Ensuite, la ville peut effectuer des plans de recouvrement de Décarie pour créer autant de richesse foncière dont Montréal a tant besoin.

      C’est ainsi qu’une ville peut, entre autre, créer des richesses.

      Vivement le recouvrement de Ville-Marie et le prolongement de cette autoroute jusqu’au tunnel Louis-Hyppolite.

    • Les droits aériens de Ville-Marie ont été créés par une loi spéciale.

      Il n’y a qu’un “clic” pour rétrocéder ceux-ci à Montréal.

    • @fcardinal: j’imaginais (malheureusement sans trop de peine) un legs laissé aux vautours de l’immobilier. On n’a plus qu’à attendre 25 ans, et on fait encore d’autres portions comme cadeau pour le 400ème? Le problème d’un parc c’est le square Viger de l’autre bord du CHUM, fréquenté juste par des poqués.

      À part l’agrandissement du Palais des Congrès ou du CHUM (servant à la collectivité) ce serait dommage de construire des condos aux portes du vieux Montréal. Il y a quelques terrains vacants dans le quartier je pense, un parc

      Dans les secteurs anciens ou historiques adjacents on pourrait à la limite reconstituer les façades démolies (les photos existent, on ne me fera pas croire que cela couterait cher de remonter un mur selon un modèle existant)
      Je m’éloigne mais le quadrilatère St Laurent, 1/4 des façades d’époque manquaient: pourquoi ne pas les re-créer? Ça aurait donné de la cohésion à l’ensemble. Idem pour le CHUM. le clocher est reconstruit en béton… on repassera pour le vrai mais l’esthétique sera là. On aurait du continuer le long de St Denis sur le même modèle. Ça aurait pu donner un peu d’âme à l’ensemble.

    • Par chance vos folie d’architectes ne risque pas d’arriver. Bergeron vas laisser allez la conception du projet par sondage.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité