Le blogue de François Cardinal

Le blogue de François Cardinal - Auteur
  • François Cardinal

    François Cardinal est chroniqueur à La Presse, spécialisé dans les affaires municipales et urbaines. Il aime la ville, toutes les villes.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 5 mars 2014 | Mise en ligne à 16h05 | Commenter Commentaires (46)

    Le bilan du gouvernement Marois à Montréal?

    602986-jean-francois-lisee-sylvain-gaudreault

    «Il faut redynamiser Montréal», lançait Pauline Marois lors de la campagne électorale de 2012. Dix-huit mois plus tard, peut-elle se vanter d’avoir honoré sa promesse? Quel est le bilan de son gouvernement sur le plan montréalais?

    Je vous pose la question, car je suis à comptabiliser les plus et les moins, les promesses honorées et les erreurs de parcours.

    Je réserve encore mon jugement, mais à première vue, je remarque que le PQ a soufflé le chaud et le froid.

    Il a déposé une «stratégie nationale» sur le transport en commun en promettant une «mobilité durable»… mais il a refusé de se prononcer sur le financement, pelletant ainsi par en avant tout développement du réseau.

    Il a mis le cap sur l’électrification des transports en commun… mais il a laissé Hydro-Québec augmenter passablement le tarif d’électricité de la STM.

    Il a dit vouloir penser le transport et l’aménagement du territoire ensemble… mais il a permis au MTQ de pousser un changement de règlement qui ramènerait le Québec 50 ans en arrière en donnant préséance au transport sur l’aménagement local du territoire.

    Au risque de déplaire à Jacques Parizeau, il a misé sur la bonne entente avec les Anglos… mais il a déposé un projet de loi qui devait lui permettre de révoquer le statut des villes bilingues sans qu’on ne sache trop pourquoi.

    Il a tendu la main aux communautés culturelles… mais il a déposé une charte qui est majoritairement rejetée par ces mêmes personnes qu’il courtise.

    Il a promis plus d’autonomie à Montréal… mais il a fait fi de la position des élus sur la charte, leur demandant même à mots à peine couverts de se taire.

    Et vous, qu’avez-vous retenu d’important dans ce court mandat? Considérez-vous que le gouvernement Marois s’en tire avec un bilan plutôt positif, ou négatif?


    • je pense que le gouvernement, que le bilan soit positif ou négatif, s’en soucie peu.

    • Le gouvernement Marois se fiche de Montréal. Il n’ont pas de comtés à y gagner et un Montréal trop fort pourrait devenir menaçant pour Québec.

    • L’enjeu pour le PQ c’est le vote en région. point final. Pour le PQ, Montréal ne sert qu’à trois choses:
      - Effectuer de la péréquation intra-provincial, Montréal => régions.
      - Casser du sucre sur son dos pour obtenir des votes en régions.
      - Faire la chasse aux anglos/allos pour frotter du sel sur le bobo identitaire Québécois et obtenir… plus de votes en région/l’illusion d’un gouvernement fort.
      Le PQ ne cèderas JAMAIS à Montréal les pouvoirs d’une vraie métropole puisque qu’elle ne pourrait plus tenir Montréal en laisse et la muselé comme bon lui semble. Montréal continuera donc à pérécliter lentement jusqu’à ce que le Québec tout entier soit entrainé vers une crise économique Québécoise totale. Sincèrement je me dis que le seul vrai espoir de Montréal est son indépendance de la province.

    • @teamstef

      avec tout les comtés que possédaient les libéraux lorsqu’ils étaient au pouvoir, pouvez-vous me dire ce qu’ils ont fait pour Montréal? À part foutre le bordel avec les défusions , pas grand chose…

    • je représente un arrondissement sur le comité pour l’implantation du serbe pie ix, et je pense que l’amt devrait plutôt être remplacé par des personnes de Montréal, de le direction du transport. les gens de l’amt ne pense qu’ au transport en commun, et n’ont pas une vision globale du plan de transport sur l’ile de Mtl.

    • Neuf ans au pouvoir pour les libéraux (avec des paralumes qui tombent), dix-huit mois pour le PQ: soyez moins sévère, Monsieur Cardinal, et laissez la chance au coureur! De toute façon, est-ce que ça peut être pire qu’avec les libéraux et Sam Hamad aux Transports?

    • Sur papier il est certainement possible de faire un bilan des promesses et réalisations du gouvernement pour la métropole mais quel que soit la conclusion qu`on pourrait en faire la ville est paralysée sous plusieurs nuages qui rendent la ballade un peu moins plaisante.

      Quand tu affiche fierement sur des édifices Dessau, SNC-Lavalin ,FTQ et j`en passe et des meilleurs, ca agit comme un rappel de la médiocrité et de la corruption qui a rendu une refonte majeure nécéssaire. Même chose pour le pont Champlain. T`auras beau dire ce que tu veux, il y en a plusieurs qui pensent qu`il va tomber demain.

      Je suis d`accord avec antiquebecor toutefois et me demande pourquoi le bilan Marois est si important alors que dans la derniere décennie…

      En fait, je ne crois pas qu`il se fera grand chose de remarquable tant que la page Charbonneau ne sera pas définitivement tournée avec les recommandations de la commission, les proces des beaux cravatés et de leurs namis et la mise en place de nouvelles normes,procédures et structures.
      Ca veut dire quoi en chinois ? Ca veut dire plusieurs années et ca va demander à Montréal d`adopter des positions plus québécoises en matiere linguistiques si elle veut que le reste de la province juge bon que la métropole reprenne son role de locomotive économique.

    • Vous avez entièrement raison, le PQ met en plaçe une loi sur les élections à date fixe et ne la respecte pas, de plus, ils dépensent 85 millions de dollars pour avoir la majorité à cause des sondages; ils dépensent nos taxes au mauvais endroit, aussi ils ne sont jamais venus à Montréal pour voir la diversité et l’harmonie ethnique que nous vivons, ils se foutent de nous.
      Autre point, ils promet le transport collectif mais se foutent de la STM dans l’aide à cette promesse, on doit dire au PQ qu’ils sont dans la mauvaise ligne de pensée et que Montréal finira par élire un parti qui tiendra compte des citoyens et de l’économie afin que nous puissions progresser positivement, quitte à se rallier au fédéral et devenir une entité qui ignorera du reste de la province comme ils se foutent de nous alors que nous sommes le noyau économique du Québec et passer un message à Hydro-Québec de conserver le tarif L à la STM comme aux alumineries

    • Positif dans l’ensemble.
      18 mois c’est court.

      Il nous a débarrassé de Tremblay ‘,Je n’ai rien vu”

      Coderre a toujours le sourire surement parce qu’il est heureux !
      Il semble en bonne entente avec Lisée et Gaudreault.

      Un train léger sur rail sur le futur pont Champlain.
      Montréal veut plus de pouvoirs , tant qu’ils ne sauront pas comment gérer l’argent qu’ils ont, on oublie ça.

      Des centaines de millions pour les p’tits amis et la mafia.

    • La mission d’un parti politique est de prendre le pouvoir et de le garder. Pas de présenter de beaux bilans sauf si ceux –çi peuvent aider prendre ou à garder le pouvoir. La question serait plutôt : est-ce que les péquistes ont intérêts à bien servir Montréal pour prendre le pouvoir et le garder? Évidemment, mais moins que les régions.

    • «Au risque de déplaire à Jacques Parizeau,…»

      Ça ne serait pas plutôt: «Au risque de déplaire à Jean-François Lisée, …»

      Parce que je ne vois pas trop ce que viendrait faire Jacques Parizeau dans la discussion sur le bilan du PQ, lui qui soutient Option Nationale. Sans compter qu’il n’a rien fait de ce qui est mentionné.

    • Assez édifiant M. Cardinal. James Charest a été au pouvoir 9 ans. Qu’à-t-il fait pour Montréal? J’ai hâte de lire la suite. Elle risque de ressembler pas mal à la position officielle.

    • @noirod et antiquebecor,

      pourquoi le bilan du gouvernement Marois importe? Parce que d’une part il a promis un certain nombre de choses. Et d’autre part, parce que c’est ce même gouvernement que nous allons envisager reporter au pouvoir et pas celui de Jean Charest.

      Aussi, parce qu’avec un tel raisonnement à rebours, il ne faudrait donc plus tenir compte de Montréal du tout lorsque vient le temps de faire une croix sur le bulletin dans l’isoloir parce que de toute façon tous les bilans importent peu. Et ce raisonnement concernant le bilan pour Montréal pourrait aussi s’appliquer à tous les bilans. Aussi bien les bilans positifs que négatifs du gouvernement Marois. Les bilans importent peu selon vous parce que ceux qui étaient là avant n’ont pas fait mieux ou n’ont pas fait pire ou whatever.

    • En réponse à allouapril pourquoi a Montréal on aurait un député par 100,000 citoyens alors qu’en Gaspésie ils en ont un pour 20,000, cela est inconcevable , oui nous respectons les régions en autant que les Montréalais sont respectés oui la Gaspésie peut faire confiance au PQ mais ce parti nous ignore alors que nous sommes le noyau économique de la province, nous sommes prêts à les aider en autant que nous serons respectés compte tenu du multiculturalisme dans lequel nous vivons et pour lequel nous voulons que le Québec progresse positivement

    • Selon La Presse canadienne et lue dans le journal Les Affaires du 19 fév.14
      «Vancouver, Ottawa, Toronto et Montréal trônent au sommet des villes nord-américaines offrant la meilleure qualité de vie, selon la plus récente compilation des données de l’Enquête mondiale sur la qualité de vie menée par la firme Mercer.
      M.Cardinal arrêter de tout voir en noir, il se passe de belles choses à Mtl. J’étais à Montréal en lumière samedi soir, quelle belle soirée, les Anglos étaient sortis de leurs bunkers, pour profiter de la joie de vivre propre aux francos, comme j’aurais aimé que vous soyez là pour recevoir une bonne dose d’optimistes. Avez-vous lu le commentaire d’André Braën à la page 5 du Devoir, cet éminent professeur universitaire ne s’inquiète pas beaucoup du malaise anglophone à Mtl. il était beaucoup plus inquièt du malaise francophone des autres provinces. S.V.P. arrêtons de culpabiliser cela ne sert qu’à exacerbé des tensions.
      M.Leduc

    • Cynisme en mode turbo.

      La réalité, c’est que le vrai pouvoir s’exerce dans la fonction publique et indépendemment des politiciens. Et depuis belle lurette. Les partis politiques ont très peu de pouvoir réel sur l’Etat, la plupart des ministres sont là pour la limousine, le beau bureau, les rubans à couper, les cocktails chics, les voyages, les pensions et le salaire. Ils peuvent facilement se faire couper le cou par leur propre ministère si les hauts-fonctionnaires qui le compose le décide. L’Etat a sa propre existence en dehors des politiciens et il a toujours plus faim. Les politiciens sont la façade qui reçoit les tomates quand ça va mal et une médaille en chocolat quand ça va bien aux yeux du citoyen qui de toute façon se faire toujours égorger un peu plus à chaque année qui avance. L’art d’un haut fonctionnaire consiste à égorger sans que l’égorgé ne s’en rende compte. Et pour ça, il dispose du politicien, peu importe le parti.

      Voter n’a jamais été aussi inutile.

    • Lisée se promène au Japon. Il n’y a personne au PQ pour s’occuper de Montréal. Primo, pratiquement tous les sièges sont coulés dans le béton. Deuxio, les PQ n’a pas beaucoup d’affinité avec les communautés culturelles.

    • Couillard est en feu

      Pauline est pas de taille

    • Des élections, ça permet à Pôline de ne pas passer à la commission Charbonneau pour expliquer le deal Blanchet-Marois. Plus opportuniste que ça tu meurs. Si elle est élue majoritaire, attendez-vous qu’elle essaie de nous passer un référendum, avec au préalable, une loi pour faire voter les jeunes ayant 16 ans, histoire de mousser d’avantage sa propagande.

    • dandumais

      5 mars 2014
      20h46

      Couillard est en feu

      Pauline est pas de taille

      ————-

      Un feu de paille !
      J’ai trouvé qu’il avait fait un fou de lui.

      Les zouaves en arrière qu’ils l’applaudissaient comme s’ils étaient en chambre.
      Les journalistes qui l’intérrogaient sur la corruption.

      Pauline va le mettre dans sa petite sacoche.
      Ça sent la fin pour Couillard et le PLQ.

    • “L’art d’un haut fonctionnaire consiste à égorger sans que l’égorgé ne s’en rende compte. Et pour ça, il dispose du politicien, peu importe le parti.” dcsavard

      On fait comment pour vous aimer d’un clic, dcsavard ? Merci pour ce mot

      louis

    • « Montréal: congédié après avoir contredit le maire Coderre »
      Un haut fonctionnaire est congédié, maintenant Coderre est assuré du silence de ses fonctionnaires, c’est ce que nous appellerons la méthode Coderre. Pour le bilan de l’année 1/2 au pouvoir du P.Q. ne pourrions pas terminer le bilan des 10 ans de pouvoir du parti libéral, la commission Charbonneau n’est pas terminée il me semble. Tiens en parlant de bilan du PQ. c’est tout de même 30 % moins cher en travaux publics, c’est déjà ça. L’hôpital de P.Couillard au centre-ville malgré les protestations de tous et même Jean Charest, out, ce n’est plus à l’ordre du jour. Foutaise le bilan du PQ, Le PQ ne sera jamais un parti de l’establishment, du monde des affaires, du copinage, du pouvoir, alors peu importe le bilan, ce parti n’a jamais et ne trouvera jamais grâce à La Presse.
      Demain au tour d’A. Dubuc et après ce sera André Pratte, ainsi en boucle jusqu’aux élections.
      M.Leduc

    • Et voilà…. Une question ouverte sur un bilan du PQ! Ça ne nous étonnera pas de lire cela dans La Presse, puisque cela permet toutes sortes de dérapages, comme on peut le lire. Tant pis si on ne publie pas mon message, ce serait compréhensible!… Mais j’estime néanmoins que peu importe le parti, les «valeureux» Libéraux ou les méchants péquisss, c’est du pareil au même. Les premiers prennent pour acquis les 3/4 des comtés qu’ils ont sur l’île et les seconds ont fait leur deuil du vote montréalais.
      Alors pour ce qui est «basher» le PQ, on repassera.
      GTremblay
      Montréal

    • @dcsavard

      5 mars 2014
      19h52

      Je suis tellement d’accord avec vous, mais ça c’est la faute primo, des québécois qui vote dans la dualité en nous berçant la chanson que nous sommes tellement bon et meilleur et plus performant et innovant et.. Bon, c’est assez je crois que vous comprenez aussi mon turbo cynisme :)

    • Je suis montréalaise, née en Gaspésie, POUR le PQ
      Je suis francophone, POUR la Charte et le PQ
      J’ai eu une belle carrière et j’ai très bien gagné ma vie à Montréal…
      je connais donc la diversité culturelle de Montréal et je suis 100% POUR
      la Charte.

      Je ne comprends pas que vous pensiez que seules les régions sont POUR
      la Charte.
      BEAUCOUP de montréalais comme moi sont POUR la Charte.

      Ce regard négatif posé sur les régions est regrettable.
      De cela, vous devriez vous en excuser.

      Et la menace de partir…….bien sur!!!!

      Fière de Montréal et des régions, ex-libérale pour la Charte à 100%.

    • Il est dur de faire un bilan.
      le gouvernement est semble-t-il peu populaire à Montréal à cause de la Charte, qui passionne même chez les blancs francophones athées.

      Au niveau transports, le fait de vouloir accélérer le processus du système rapide de bus à 2017 est très positif. L’agrandissement du métro aussi, même si on concentre un peu trop dans l’est, quand le centre aurait besoin d’un bon coup de pouce au niveau des transports en commun.

      Côté aménagement, le développement du quadrilatère Saint-Laurent est une très bonne nouvelle, moi qui imaginais le dossier trainer 20 ou 30 ans laissant une plaie béante dans un quartier si durement touché et au si grand potentiel. Par contre il aurait pu pousser pour la fin de l’aménagement du Quartier des Festivals (la dernière phase entre Clark/Montigny/Ste Catherine sera-t-il terminé? Les travaux semblent suspendus depuis le départ de Gérald Tremblay)

      Le gros point noir reste le Pont Champlain 2. Chicane idiote autour de qui paye quoi, au lieu de se mettre à plancher sur le SLR dès maintenant! Je gage qu’on va avoir un beau pont avec un SLR qui ira de l’ile des Sœurs à la berge de la rive sud. Et un gouvernement péquiste qui veut faire l’indépendance mais demande un pont payé intégralement par le fédéral, avec SLR et multiples gares et km de voies, mettons que je me garderais une petite gêne à en demander autant…

      Il ne faut pas mélanger avec le court bilan de Coderre, qui à ma satisfaction est plutôt positif. Et visible, si rapidement!

    • Ce qui fait mal aux Montréalais, c’est l’attitude intrangigeante des anglophones de Montréal qui sont déjà acquis au Parti Libéral. Tant que ces anglophones ne seront pas capables de reconnaître le droit des francophones de vivre en francais, on aura toujours l’impression que rien n’avance. A mon avis, la Charte de la Laicité et le projet de loi 14 sont deux éléments qui doivent être clairement établis pour les Montréalais. Sinon, M. Cardinal, vous risquez de faire de Montréal une ville anglophone: ce que nous refuserons tous en province. Certains éditorialistes semblent ignorer l’Avenir qui se joue pour Montréal et conséquemment au Québec! Il faudrait sortir de votre Ile.

    • Kevin, vous avez raison (et je ne suis pas une “pure laine”). Et ce n’est pas uniquement le droit des francophones de vivre en français, mais le droit à une société qui évolue en français (bien entendu, avec des connaissances d’autres langues et des échanges économiques et culturels avec les autres pays d’Amérique et d’ailleurs).

      Par contre, bien que partisane de la laïcité, je n’appuie pas la Charte telle que rédigée; il faut également viser les privilèges de l’Église catholique, et je ne suis pas très enthousiaste quant à l’idée de dicter un code d’habillement, sauf pour ceux et celles qui ont un pouvoir de répression (juges, agents de police, gardiens de prison…).

    • J’étais étonnée quand des économistes et autres spécialistes se prononçaient il y a quelques années sur le fait que le Canada et le Québec se tiraient tellement bien d’affaires contrairement à notre voisin qui était au prise avec une crise. Je me disais que le boomerang n’était même pas encore reparti de là-bas! Et finalement, les contrecoups ont été ressentis ici, perte de commandes dans les usines, pertes d’emplois, etc. Et comme les USA ont encore du mal à se relever, nous n’avons pas fini d’en sentir les conséquences. Dans ce contexte, je pense qu’il est très difficile de juger des 18 mois du gouvernement Marois, à Montréal ou ailleurs. Encore aujourd’hui, les choix budgétaires sont difficiles. Alors pour les miracles, va falloir être patient! Mais comme l’ont dit plusieurs avant moi, ça ne peut pas être pire que les ventes de feu organisées sous les années Charest, à commencer par notre cher Philippe Couillard!

    • @dalmasca – 5 mars 2014 – 21h02
      M. Couillard a bien paru hier et les commentateurs l’ont souligné. Par ailleurs, ces mêmes commentateurs ont aussi soulignés qu’au PQ on voulait limiter les questions posées à Madame Marois et en somme tout contrôler pour éviter qu’elle fasse des gaffes.

      Madame Marois mettre M. Couillard dans sa poche, seulement dans vos rêves!

    • Des broutilles et un plat de lentilles. Quoi d’autre? Next please…

    • Peut importe le part I au pouvoir ,le government de QC est l’ennemi numeros 1 de montreal, au point out j’en suits rendu a croire que le seul salute de Montreal c’est l’independance et la separation de Montreal

    • Parfois je me demande si l’idole de Madame Marois ne serait pas Stephen Harper. Il était minoritaire et est devenu majoritaire et qu’est-ce qui a changé? Rien, il faisait tout ce qu’il voulait avant la majorité et elle fait la même chose avant la majorité. La Charte des valeurs? Je suis contre et je vis à Montréal. Es-ce qu’avant la Charte on était pire ou mieux? Ça donne quoi d’être contre une femme avec un voile? Ça ne change absolument rien à ma vie. Elle fait mal son travail avec son voile? Non, ben c’est quoi l’affaire. La Charte des valeurs c’est inutile. Je suis catholique, mais je ne crois pas à l’Église sauf à Dieu et à son Fils et ça, c’est qui est plus important qu’une Chartre des valeurs… et en plus ça me fait penser au Village des valeurs – mais là au moins on en a pour notre argent, tandis que la Charte. Bof!

    • Le Gouvernement Marois est l’ennemi juré de tous Montréalais qui croient en et aiment leur ville.

      C’est à l’avantage du mouvement souverainiste de laisser Montréal mourir ou sous respirateur artificiel, puisqu’elle représente la réussite du multiculturalisme canadien au Québec. Les faits et la réalité sont ennemis de la Xénophobie proposé par le PQ, qui trouve son public en région, où il y a un noir par 1000 habitants, et où l’image du musulman moyen est nourrie par Fox News et Call of Duty.

      Avec la proportion gargantuesque de nouveaux arrivants en général, et d’arabo-musulmans en particulier, à Longueuil, j’ai un mince espoir que Bernard Drainville prendra la porte. Un autre que j’espère voir la botte au cul, c’est Lisée. Plus je vois sa face et plus je l’entend dire des niaiseries insultantes et ridicules (sa dernière en date sur le 375ème anniversaire de Montréal) plus j’ai envie qu’un viaduc lui tombe dessus.

    • Avis aux sécessionnistes du Québec:

      La province de Crimée de ne peut pas se séparer de l’Ukraine.

      Article journalistique d’aujourd’hui:
      “Sanctions américaines contre ceux qui menacent l’intégrité de l’Ukraine”

    • Charest, un conservateur naufragé au PLQ, a cessé de considérer Montréal comme une métropole pour la qualifier de “région”.

      Vous croyez que c’est dynamisant au terme de 10 ans de magouilles ?

    • Concernant la Charte, on peut quand même se demander si les politiciens municipaux montréalais se seraient prononcés aussi massivement contre s’ils n’avaient pas été en campagne électorale, cette période où il faut tâcher de plaire à tout le monde et son frère pour se faire élire…

    • Quand je lis les commentaires agressifs de certains sur ce blog, je me demande si ces personnes savent ce que devient la ville de Montréal: si rien ne change, reconnaissons simplement que la langue française est en train de disparaître et tout un héritage de notre culture francophone. La France a laissé aller, elle est pratiquement peu inspirante par sa francophonie et devient de plus en plus marquée par une tendance ultra-conservatrice islamique. Tristesse! Vite, la réfome de la loi 101 par la loi 14 et la Charte de la laicité. Le Québec, pour moi, c’est mon pays.
      Émilien Marcoux

    • @ BagelMontrealais
      **Le Gouvernement Marois est l’ennemi juré de tous Montréalais qui croient en et aiment leur ville**
      Si vous aimez votre ville comme je l’aime, vous voudrez protéger son caractère unique comme ville française en Amérique. SVP enlevez vos lunettes roses et laissez Mme Marois redonner à Montréal ses lettres de noblesses. A dire des balivernes, on ne rejoint personne.
      Émilien Marcoux

    • @re3e

      Nous souhaitons tous la sécession de l’île de Montréal. Bonne chance avec vos jardins de toit et vos éoliennes sur le Mont-Royal.

    • BagelMontrealais

      6 mars 2014
      08h31

      Le Gouvernement Marois est l’ennemi juré de tous Montréalais qui croient en et aiment leur ville.
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

      Ce qui est exagéré est insignifiant !

    • @candela 10h50,

      comme votre 9h21. Le PQ a reçu 1.4 millions des 4 millions connus de financement illégal déclarés à la CEIC et il n’était même pas au pouvoir. Comme si tous les partis politiques ne trempaient pas d’une façon ou d’une autre là-dedans. Et puis, à terme il va se passer quoi? Les citoyens financeront à même leurs impôts les partis politiques qui servent de façade aux hauts fonctionnaires qui les égorgent et ces hauts fonctionnaires auront bouclé la boucle, parce qu’au final, ce sera encore et quand même les citoyens qui financeront ce spectacle de grand guignol où on nomme l’épouvantail qui dans 4 ou 8 ans servira de bouc émissaire à ces mêmes fonctionnaires. Et nous, d’applaudir au grand spectacle en croyant que nous sommes vraiment meilleurs.

      Le financement illégal sert à puiser dans les fonds publics via l’octroi de contrats publics pour financer les partis politiques. Ces fonds publics viennent de mes poches et des vôtres. Dans la nouvelle configuration, les partis politiques seront directement financés à même les fonds publics. Ils n’auront donc plus à octroyer des contrats publics pour obtenir du financement. Mais, sérieusement, entre vous et moi, qui continuera de payer la facture du spectacle?

    • @kevin_23

      6 mars 2014
      10h13

      Ça fait 170 ans que le taux d’anglais au Québec est plus ou moins 20%. L’arrivé du PQ n’a rien changé, la loi 101 n’a rien changé et enlever le Québec comme province bilingue n’a rien changé.

      Devinez quoi? Le pays du Québec n’y changerait rien.

      Par contre, on sait très bien les dommages collatéraux que la gué-guerre Libéraux/PQ depuis 40 ont créé.

    • @quidedroit et moi he vous souhaite bonne chance avec la moitie du PIB provincial ,Rambo, et le taux de chomage / bs des regions

    • @kevin Mon Montreal est italien ,juif ,vietnamien ,irlandais ,chinois ,grec, nord africain ,se limiter a son cote franco c’est juste pour les touristes un peut épais de l’autre rive de la rivière et très réducteur, un peut comme quand les français pensent qu’on vie dans des igloo et qu’on va au bureau en traineau a chien ,sur ce salut,bye,ciao tzai tsie, alikum salam

    • @Re3e

      Encore des préjugés entretenu par des organismes montréalais comme le Cyrano. Montréal est la 3ième région avec le taux de chômage le plus élevé (9.7%). Après la Gaspésie (16.2%) et le bas St-Laurent (9.8%).

      On va survivre sans vous, inquiétez-vous pas trop pour nous, merci.

      www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/travail-remuneration/population-active-chomage/statistiques-regionales/taux_chomage_reg.htm

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « oct    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité