Le blogue de François Cardinal

Le blogue de François Cardinal - Auteur
  • François Cardinal

    François Cardinal est chroniqueur à La Presse, spécialisé dans les affaires municipales et urbaines. Il aime la ville, toutes les villes.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 1 mai 2013 | Mise en ligne à 7h45 | Commenter Commentaires (129)

    Le DIX30: nouveau centre-ville de la Rive-Sud

    669523-partie-quartier-dix30

    Lorsqu’il a vu le jour en 2006, le Quartier DIX30 était le premier «lifestyle center» au pays. Aujourd’hui, il faut se rendre à l’évidence, le centre commercial est devenu le centre-ville de la Rive-Sud.

    Or un tel changement d’échelle doit maintenant s’accompagner d’importantes modifications urbanistiques…

    Au départ, l’idée était de développer un concept à mi-chemin entre les magasins à grande surface et le centre commercial traditionnel, autour d’une rue commerçante créée de toute pièce.

    On se retrouvait ainsi avec un secteur schizophrène voulant se donner les allures d’une artère où il fait bon marcher… mais inaccessible à pied en raison des mers de stationnement qui séparent les commerces.

    J’avais mes doutes à l’époque, mais le promoteur Devimco a eu du flair, manifestement. Car on est passé en six ans d’une série de magasins «big box» à un véritable quartier qui attire 12 millions de visiteurs annuellement. Et je le souligne sans exagération ni ironie, un «véritable quartier».

    On retrouve en effet un important secteur résidentiel tout autour du DIX30 : 300 condos sur le site, et quelque 3000 unités résidentielles tout autour. S’ajoutent des résidences pour personnes âgées, de nombreux espaces administratifs, des tours à bureau, des cliniques médicales, un centre des congrès et un hôtel.

    Il y a aussi une importante offre sportive (patinoires, centre d’entraînement, terrain de soccer), de multiples restaurants (bientôt une trentaine), plusieurs bars (pas moins de 18 permis d’alcool) et une offre culturelle surprenante (deux salles de spectacle, deux cinémas, des galeries d’art).

    Le tout, évidemment, entouré d’un nombre incalculable de boutiques, dont tous ceux qui s’ajoutent ces jours-ci avec l’ouverture des premiers locataires du Square du Quartier DIX30, dont Apple, comme le soulignait mardi le collègue André Dubuc.

    «Il s’agit de la destination de choix pour ceux qui veulent profiter d’un milieu de vie urbain qui a tout à offrir, sans les inconvénients de la ville», affirme Devimco.

    Pas si sûr que ça… Car le temps et la popularité exponentielle du site ont amené avec eux deux des plus importants «inconvénients» de la ville : la criminalité et la congestion.

    La police de Longueuil constate en effet la présence de plus en plus importante de gangs de rue proches des motards. On note ainsi des fraudes, des vols à l’étalage et d’autres délits «urbains». Mais aussi une hausse des accidents automobiles, des délits de fuite et même, des cas de rage au volant. Ce qui ne surprendra pas les habitués du site, qui savent comment il est devenu pénible de circuler en auto au DIX30.

    Or au-delà de l’impact sur l’île de Montréal, ce phénomène de «centre-villisation», qui s’accélérera avec l’implantation potentielle d’un SLR sur Champlain, impose aujourd’hui une sérieuse réflexion à la Ville de Brossard et aux promoteurs de l’endroit, Devimco et Carbonleo.

    Car on n’aborde tout simplement pas un centre-ville comme un simple centre commercial…

    Heureusement, tant la Ville que les promoteurs planchent actuellement sur un réaménagement des premières phases avec en tête le bipède, ai-je appris : accès piétonniers entre les phases, larges trottoirs au sein des phases, densification résidentielle au cœur du site, piste cyclable, circuit d’autobus électrique, etc. Horizon: cinq ans.

    Faut voir à quoi tout cela peut ressembler, s’il s’agit de véritables intentions ou de voeux pieux. Mais de prime abord, le seul fait que cette réflexion ait lieu est intéressant, car un centre-ville doit s’adresser à toutes les clientèles, peu importe leur mode de locomotion. Que la plupart des clients s’y rendent en auto, dans le contexte actuel, c’est compréhensible. Le secteur est un ancien champ, loin de tout, au croisement de deux autoroutes. Mais qu’ils soient obligés de rembarquer dans leur auto pour se promener de commerce à commerce n’a aucun bon sens. Des changements s’imposent rapidement.

    À moyen terme, c’est à une véritable requalification des premières phases que sont conviés les promoteurs. Car non seulement prévoit-on ajouter 7000 unités résidentielles dans le secteur, on envisage aussi d’en faire le terminus du futur SLR du pont Champlain. À terme, ce sont ainsi 22 millions de visiteurs qu’on attend chaque année sur le site qui, dur à croire, a quasiment le potentiel de devenir un transit oriented development (TOD).

    On abordait jusqu’ici le DIX30 comme un gros quadrilatère commercial privé. Quoi qu’on pense de l’aménagement du quartier, il faudra maintenant l’envisager comme un véritable centre-ville de première couronne, où les gens peuvent circuler autrement qu’en voiture.

    Je vous pose la question: peut-on réchapper le DIX30?


    • Ce n’est vraiment pas conçu pour les piétons et en plus quand tu es en voiture c’est fait pour que tu circule le plus longtemps possible avant de pouvoir en sortir. Personnellement, à part que pour aller chez Adonis le samedi matin tôt ou au cinéma en soirée c’est non pour le Dix30.

    • Tous les gens que je connais qui habitent sur la Rive-Sud affirment le détester. Le grand défaut est bien sur d’être obligé de s’y promener en voiture. L’autre défaut est qu’il est facile d’y entrer mais très difficile d’en sortir. Comme la majorité des “power center”.

      Le vrai truc intelligent aurait été d’enfouir les stationnements. Il y aurait eu plus d’espace vert entre les magasins qui auraient été plus près les uns des autres. Il pourrait y avoir des allées vitrées pour les rejoindre l’hiver. Mais ils ont “garroché” un power center ordinaire et ils essaient maintenant d’en faire quelque chose de “plus”. Ca restera bancal et “non-durable”.

    • Je demeure a La Prairie et je vais au Dix30 au moins 5 fois par semaine et j’adore cela. J’y vais pour le cinema, le hockey, les restaurants et le magasinage. Pas de probleme de deplacement.

      @gl000001 – C’est drole mais tout les gens de la rive-sud que je connais ADORE le Dix30 car ils ne sont plus obliger de mettre les pieds a Montreal ou devoir se taper Taschereau aux heures de pointes.

    • @johnlatou: C’est drôle, quand j’étais sur la Rive-Sud déjà personne n’allait à Montréal. C’est à St-Bruno ou Mail Champlain qu’on allait.

      Et mon point est d’ailleurs le suivant: la Rive-Sud était peut-être en déficit de commerces, mais pas assez pour justifier un troisième centre commercial majeur. Tout ça a pour conséquence de faire pas mal de dommage au secteur Taschereau qui était un centre-ville plus naturel (surtout près de Panama). On aurait dû détruire le Mail Champlain ou place Portobello pour faire un Dix-30, pas le faire aussi loin. C’est d’ailleurs pour ça que c’est si difficile d’y circuler: on est obligé d’aller là pour acheter quoique ce soit!

    • Y circuler en voiture y est pire que sur Taschereau tellement c’est déjà congestionné. Pour les piétons, c’est infernal. Je prévois que si on ne corrige pas le tir rapidement, ça va tout simplement imploser. Un bel exemple de mauvaise planification, de laideur et de gaspillage de certaines de nos meilleures terres agricoles.

    • J’ai été au dix-30 qu’une fois et j’y retournerai pas.
      Comme vous dites, le fait de devoir prendre l’auto pour passer d’un magasin à un autre est pas pratique et agaçant avec toute le chaos des champs stationnement et le traffic.
      On peut pratiquement rien faire à pied.
      Le dix-30 reflète bien la banlieue; la banlieue C’EST l’auto.

      @gl00000
      Je dois te dire que les gens de la rive-sud que je connais adorent le dix-30, a les entendre parler c’est la 7ieme merveille du monde. J’imagine qu’on se contente avec ce qu’on a..

    • Je suis à Laval, mais chaque fois que je vais sur la Rive-Sud je me dois d’y aller faire un tour. On y trouve tout ce qu’on peut imaginer trouver. C’est vraiment un centre commercial somptueux. Pas mal de traffic la fin de semaine, mais il y a amplement de stationnement et aucun cycliste en vue.

    • Je suis originaire de Saint-Bruno et j’ai côtoyé toute ma vie là-bas avec les Promenades Saint-Bruno. Marché intérieur à l’abris des intempéries et du stress automobile et il y a quand même une certaine gêne à vouloir taaaaannnnnt magasiner…
      Le DIX30 était, est et sera une orgie de consommation et de surconsommation, dont sa seule existence est de faire de l’argent à certains propriétaires… C’est le règne du développement non-durable et je ne serai pas surpris que ce quartier deviendra, à son tour, un boulevard Taschereau dans une trentaine d’années quand un autre concept supplantera celui-ci pour dépenser (dilapider) notre porte-feuilles.
      F. Moisan

    • Personnellement, je préfère les petites boutiques qui ont pignon sur rue dans les centre-ville traditionnels (économie de proximité, moins étouffant, plusieurs alternatives de transport: auto, marche, vélo, bus…)
      F. Moisan

    • Le Dix-30, un vrai labyrinthe, je n’y vais que rarement. Bien sur, le stationnement est gratuit mais quelle perte de temps, circuler entre les rues pour aboutir aux boutiques que tu souhaites visiter.
      Pour répondre à votre question, si on peut réchapper le Dix-30, c’est pas si facile. La structure déjà en place ne s’y prête pas beaucoup. Ils vont devoir faire plus pour faciliter l’accès aux boutiques.

    • à gl000001 qui dit que “tous les gens de la Rive Sud qu’il connais détestent le dix30″, je dirais que c’est parce qu’ils sont un peu gênés d’admettre à leurs amis Montréalais qu’ils aiment cela ou que c’est pas si pire ;)
      Je vis à Longueuil et j’y suis allée plusieurs fois – pas nécessairement par plaisir, mais pour mon travail…et oui, il y a des réunions d’affaires qui commencent à se déplacer sur la Rive Sud…Il y a des restaurants de TRÈS bonne qualité au dix30 et qui peuvent certainement rivaliser avec les meilleurs de la ville (bon…peut être pas avec les meilleurs-meilleurs, mais enfin)
      Tous mes frères et soeurs qui vivent à Montréal ont une opinion très négative de l’endroit et il ne faudrait pas que je leur dise que c’est pas si pire! Je dois déjà encaisser assez de farces plates sur le 450…j’ai pas le goût d’en rajouter une couche…

    • Ce que je n’aime pas de ce questier, c’est la circulation la fin de semaine. Il faut vraiment qu’il repense leur système car moi je n’y vais plus pour magasiner à moins d’obligations. Les Montréalais me font rire avec leur Dix30 bashing, je me demande bien d’ou vient tout ce monde qui remplissent ce quartier la fds.

    • J’aime beaucoup le Dix-30. J’y vais régulièrement, même si j’habite la banlieue est, et doit traverser le fleuve et faire 60km pour m’y rendre. Je gare ma voiture dès que je vois un espace, et ne la reprend que pour quitter, à 5h, ou en fin de soirée si on décide de rester et profiter des restos. Si j’ai trop de sacs, je vais les mettre dans le coffre et repart à pied. De toutes façons, c’est devenu impossible de se promener d’un magasin à l’autre en voiture le week-end.

      Ce n’est pas vrai qu’il faut prendre sa voiture pour passer d’un magasin à l’autre, pas plus qu’on ne le ferait au centre-ville de Montréal pour aller d’une boutique à la hauteur de Peel à une autre près de Crescent. À moins bien sûr de sortir des magasins avec de gros colis lourds à porter, mais encore une fois on a le même problème peu importe où on magasine.

      Par contre, je suis d’accord qu’on devrait améliorer l’accès aux piétons, les cycles des feux de signalisation sont vraiment mal réglés pour eux. Et pour que ça devienne un vrai quartier, on devrait bâtir davantage en hauteur, en ajoutant des logements / condos aux étages en plein coeur du quartier, et non pas seulement autour comme c’est le cas présentement.

    • Je ne comprends pas pourquoi ils n’on pas aménagé le 10-30 comme les promenades St-Bruno qui est beaucoup plus convivial. Mais c’est quand même moins pire que de magsiner aux magasins de Montréal avec leurs employés exaspérés qu’on a toujours l’impression de déranger, non merci pour moi.

    • Bonjour

      Je suis allé au Dix30 par curiosité il y a plusieurs années. Puis pour y reconduire un copain qui y avait un rendez-vous dans une clinique privée.

      Je n’ai pas aimé. On doit tout faire en voiture, ça circule mal et plusieurs bâtiments sont de mauvais goût.

      La première fois, en 2006, c’était l’été, et le Dix30 était comparable à un désert : de vastes étendues minérales et sans ombre.

      La seconde l’hiver 2012 , on se faisait balayé par le vent et la pluie.

      Bref, pas mon genre.

      J’suis bien content de pas devoir y aller.

    • Le DIX-What ??? Who cares ??? A part les banlieuseux de la Rive-Sud qui ont les moyens du chopping de luxe, qui veut allez se faire ch%?? dans des ilots de béton et d’asphalte parsemé de boutique BCBG pour fashion victim en manque de loisirs ?? Les bobos me feront toujours rire, à penser que tout le monde trip sur les même superficialités qu’eux… Comme les touristes bourgeois qui s’imagine que voyager à l’étranger, ça se résumme à des hotels avec plage privé, protégé des ”méchants pauvres locals” par des murets en ciment et gardiens armés de mitraillette…

      Karl Gagné

    • Et j’oubliais presque, dans un blogue sur ” l’avenir de Montréal”, si on parle d’un nouveau centre-ville sur la Rive-Sud, donc, l’avenir de la ville c’est l’étalement urbain ??? On abandonne la ville centre ?? Et pour ceux qui n’ont pas les moyens de suivre la parade, et ben qu’on crève ??

      Karl Gagné

    • @ johnlatou

      J’ai habité 8 ans à Brossard, 3 ans à Boucherville et 2 ans à Longueil, dans mon adolescence et jeune adulte, et maudit que je ne m’ennuie pas d’être partie, j’ai aimé 100 fois plus vivre à Montréal, que ce soit dans Hochelaga, Saint-Michel ou Mile-End, malgré ses défauts… J’aime la mixité, la diversité culturelle et l’authenticité qui s’en dégage, plutôt que les banlieus frileuse, conservatrice, sans authenticité, sans personnalité ni humanité… Du béton, des beaux gazons, des gros chars chromé et des magasins qui se résumme à 95% à des grandes chaînes américaines…. On navigue sur Taschereau, et c’est exactement le même patern que sur n’importe quel boulevard commercial d’une banlieue de NY, LA (sauf les palmiers), Chicago, Toronto ou Kansas City…. A part les affiches en français et qu’on a moins de chance de se faire tirer dessus…

    • je vais plus nulle part , j achète en ligne , pas de problème de circulation , stationnement , heures d ouverture

      albert bela

    • @ fcardinal

      OK, j’avoue mes torts, ça me tentait de faire un peu l’avocat du diable aujourd’hui!! :)

    • Le Dix30 ne deviendra jamais un centre-ville. Cela n’a jamais été le modèle d’affaire sousjacent et il n’a pas été construit pour ça. Il a été vendu comme ça à la mairie de Brossard à l’époque où ils reluquaient les terrains pour pas trop cher. Il fallait bien vendre la salade à l’administration municipale. Ce sont tous des édifices qui vieilliront très mal et rapidement. C’est un boulevard Taschereau avec une géométrie différente.

      Dans centre-ville, il y a centre. Or, le Dix30 n’est au centre de rien. Les villes se sont construite autour d’un centre névralgique qui est devenu le centre-ville. Le Dix30 c’est une greffe mal faite à la ville de Brossard. Coincé entre deux autoroutes, donc deux côtés où le développement résidentiel est impossible. Et là, les promoteurs ont réussi à convaincre la ville de Longueuil d’investir là-dedans les taxes des citoyens. Les promoteurs vont s’emplir les poches.

    • J’y vais à l’occasion. C’est un bon endroit pour magasiner le mobilier : tout est au même endroit, beaucoup de boutiques qu’on ne trouve pas ailleurs sur la Rive-Sud, et il faut y aller en voiture de toute façon. Par contre, pour les vêtements et les autres aticles qu’on peut se procurer dans les boutiques “effouérées” du centre, oubliez ça. Beaucoup trop de circulation; le stationnement a beau être gratuit, c’est difficile d’accès et inutile. Les Promenades St-Bruno se prêtent mieux à ce genre de magasinage, difficile à dire pourquoi le Dix-30 est si achalandé. C’est correct, sans plus – on n’y va pas pour le plaisir de se balader.

    • À tout égard, il est faux de dire que le DIX30 est un quartier de voiture.

      Chaque sous-quartier est facilement accessible à pied une fois rendu (d’où le problème) : toute l’allée centrale entre le cinéma et la salle de spectacle l’Étoile se fait à pied, incluant les magasins en périphérie comme le Safari et le Winners.

      Idem pour le quartier du Canadian Tire et celui du Square/Germain Larivière.

      Il suffit de marcher…

    • @sergioo: Oubliez ça, il n’y a pas de tout au dix30. Aucun magasin équivalent aux merveilles pour musiciens (dans mon cas les percussions) comme Italmélodie ou Steve’s Music.

    • @johnlatou @helios1987 @pierrejons1
      Il faut dire que je ne connais pas grand monde sur la Rive Sud (dites-le pas trop fort mais ils sont bizarres ;-) ).

      @cecile
      J’ai grandi sur la Rive Nord et j’habite Laval. Il y a de bons restos en banlieue (ou même plus loin) mais les grands restos sont en majorité à Montréal.

      @kosmoz
      A peu de choses près, il y a les mêmes boutiques au Dix-30 que sur la Catherine. Les gens portent les mêmes vètements en général. Tellement, que c’est rendu populaire (!) d’aller acheter sa robe de finissant à Plattsburgh ou même Conway (près du Mont-Washington) pour ne pas risquer d’être habillé pareil à une autre élève et “rater sa vie” à cause de celà (misère !!!).

      @dcsavard
      Bien d’accord avec vous. C’est comme le quartie de la Défense à Paris. Ce n’est pas un centre-ville. C’est un centre d’affaires (extra-muros en plus) comme le Dix-30 est un centre d’achat de périphérie.

      @clb16
      Les “power center” ne sont pas adaptés à notre climat. L’hiver, je vais dans un centre d’achat conventionnel qui me protège des intempéries. Et l’été, je préfère la rue Ste-Catherine. J’ai l’impression d’y être moins envahi par les “chars” qu’au Dix-30.

      Alain Lajoie (Rive Nord et Laval)

    • “Go Shopping” comme dirait Georges Bush aux moutruches dociles du système matriciel qui tournent en rond !!! MDR !!!

    • Je n’ai jamais mis les pieds au Dix30, mais en général je n’aime pas les power-centers. Passer d’un magasin à un autre magasin de l’extérieur, bof…et c’est vrai qu’il y a beaucoup de voitures qui circulent dans les stationnements. Je préfère les centre d’achats traditionnels (Carrefour) ou les rues commerciales (Promenade Fleury, St-Denis…)

      S.Larousse

    • François. Laisse nous faire avec notre rive sud, on s’arrange très bien sans votre interventionniste de ce qui est bien et de ce qui est mal du Montréalais type 2.0 . Contentes toi de réfléchir sur l’avenir des prochains comités consultatifs sur la non-reconnaissance des mouvements du bras gauche versus le bras droit Montréalais. On dirait au billet de Petrowski qui essai de trouver des bibites…

    • Parfois, la congestion déborde dans toutes les directions sur des kilomètres. Le bouchon du Dix30 rejoint alors celui des Promenades Saint-Bruno sur l’autoroute 30 et le réseau routier patine dans la mélasse.

    • @ Jeffypop Bien d’accord avec vous, on y va seulement pour Adonis. Heureusement, il y aura bientôt une succursale au centre ville.

    • À entendre les chialeux “anti-DIX30″, c’est juste du ciment, pas piétonnier, anti-environnemental, et patati, patata. Malheureusement pour eux, si c’était si mauvais que ça, ce ne serait pas le centre commercial le plus achalandé au Québec et un des plus achalandés au Canada. Mettez-ça dans votre pipe.

      Je demeure à Saint-Hubert et j’y vais donc presqu’à chaque semaine. J’adore le DIX30. Une seule chose me décourage: la densité de la circulation la fin de semaine est assez terrible en effet. J’ai développé quelques trucs qui me permet d’éviter le pire en évitant de circuler aux intersections de Leduc et du boul. du Quartier, mais le fait que le secteur soit justement enclavé entre la 10 et la 30 limite les possibilités d’accès et de sortie et provoque donc ces espèces de bouchons internes. Appelez cela être victime de son succès, mais les promoteurs devront effectivement trouver des solutions assez rapidement à cette situation pour maintenir le DIX30 comme une destination de choix.

    • Le DIX30 est un quartier sans âme destiné à des gens qui n’en ont pas beaucoup plus. C’est le monde contemporain dans ce qu’il a de plus horrible et inhumain. Je ne veux plus jamais y mettre les pieds.

    • Je vis en région, en décembre dernier je me suis rendu au magasin Pier Import, les vendeuses très gentilles et avenantes et il y avait presque personne vers 10h du matin dans ce 10-30. En sortant il faisait “frette” et avec la configuration des immeubles les vents deviennent fort par endroit. C’était pas très agréable de marcher pour ce rendre à un bon bout en face pour aller dans un restaurant une sorte de micro-brasserie et encore là, des gens gentils tenaient la boutique. Je sais pas si j’y retournerais un jour, je trouve ça sans âme à l’extérieur comme dans le coin du Ikea à Boucherville. Comme je vis en région ce fut une sortie mais pas à chaque semaine. C’est comme Place Laurier à Québec une fois ou deux par année ça me suffit, c’est pas construit pour tout les hommes—)))

    • Les gens qui disent apprécier le Dix-30 sont des retraités comme mes parents qui y vont les jours de semaines. La dernière fois que j’y ai été. c’était un dimanche après-midi: PLUS JAMAIS ! La circulation y est infernale. Les smart-center sont fait pour être plus petits, pour que les gens puissent aller directement au magasin qu’ils souhaitent sans traverser un gigantesque centre-commercial ou devoir se stationner à des Kms sur une rue commerciales. Le problèmes avec le Dix-30 c’est qu’il est trop gros, donc trop de gens y convergent le week-end et ça créer problème de congestions, donc l’aspect gagner du temps perd son sens. Celui de Kirkland est un bon exemple, petit mais efficace; jamais de congestion.

      @M.Cardinal : Oubliez vos rêve de voir les gens de Chambly prendre le tramway pour allez magaziner aux Dix-30. Les gens de la rive sud habite sur la rive sud pour pouvoir utiliser leur voiture dans leur vie quotidienne, il me semble que c’est pas compliqué

    • @hugomm
      Etre victime de son succès, ça veut juste dire que ça a été très mal planifié. Et il veulent en rajouter en plus.
      Le pont Champlain est le pont le plus achalandé au Canada. C’est donc le meilleur ?

    • @ Hugomm Ce n’est malheureusement pas le centre commercial le plus achalandé au Québec comme vous le dites. Vous pouvez vous référer à l’article d’André Dubuc paru le 30 avril où il mentionne que l’achalandage est de 12 millions de visteurs par année vs 25 millions de visiteurs pour le centre Eaton au centre-ville de Montréal.

      m.belang

    • Tout à fait d’accord avec ”hugomm”. Tous les pro-Plateau qui chiâlent contre le Dix30 sont frustrés parce que le centre-ville et leur petite République du Plateau sont en train de mourir. Ils sont en train de mourir parce que les gens préfèrent un endroit propre, où il n’y a pas de squeegee tous les coins de rue pour vous harceler ni de déséquilibrés qui se promènent avec une barbe hirsute et un imperméable. On peut s’y rendre en voiture, on stationne et ensuite on peut faire le reste à pied. C’est complètement incompréhensible d’entendre des gens dire que on est obligés de prendre sa voiture pour aller d’un commerce à l’autre. ??! Et sur le Plateau, pour faire Mont-Royal de bout en bout, vous faites quoi?? Vous marchez 5 km! Ben faites la même chose au Dix30, il est où le problème?

      @ kosmoz: Monsieur kosmoz, si vous détestez ce manque de diversité, restez dans votre merde urbaine remplie de grafittis, de squeeges et de minorités ethniques qui ne daignent pas apprendre le français en arrivant ici. Pourquoi tant s’Acharner à détester quelque chose si vous n’y allez jamais? Gardez vos nids-de-poule, votre pauvreté, vos immeubles en décrépitude et vos espaces réduits comme sur le Plateau avec un million de personnes au mètres carré qui payent 300 000$ pour un taudis en décomposition avancé parce que c’est situé près du Parc Lafontaine.

      Monsieur CARDINAL: la question n’est pas comment réchapper le Dix30. LE Dix30 est en plein essor et vit présentement des problèmes liés à sa popularité. C’est mieux gérer les problèmes de cette nature, liés à un succès, que de gérer la mort de commerces sur la République du Plateau parce que les gens sont écoeurés de tourner en rond 30 minutes avant de trouver une place, par la laideur et la pauvreté des lieux (schizophrès itinérants, bâtiments mal entretenus, nids-de-poule, grafittis, etc.). La question est donc de savoir comment réchapper le Plateau et autres endroits qui sont en train de mourir.

    • Personnellement, je ne suis allée qu’à 3 ou 4 reprises au Dix30 et ce, même si j’habite sur la Rive-Sud (Chambly). Les fois où je m’y suis aventurée, c’était lors de matinées de semaine; pas question de m’y risquer les fins de semaine! La circulation est trop dense et le site n’est malheureusement pas aménagé pour les piétons. À quand un “vrai” développement du transport en commun, avec des circuits et des horaires qui correspondent aux besoins des usagers et à la réalité de 2013?

    • @hugom

      Le Centre Eaton recoit 25M de visiteurs par année. 2 fois plus que le 10-30.

      A lui seul. Ca, mettez cela dans votre pipe.

    • @ m belang: oui mais le centre Eaton compte beaucoup de visiteurs qui sont des touristes étrangers qui ne connaissent rien d’autre que le centre-ville en arrivant à Dorval. Si vous comptez les habitants locaux seulement, sans doute que le Dix30 remporterait le titre.

    • @astyanax,

      Tabarslack, faut pas charrier. À vous lire, on devrait y filmer la prochaine saison de The Walking Dead…

    • Ceux qui prétendent que le Dix30 est sans âme, inhumains, blablabla, sont probablement des pro-Plateau qui se reconnaissent davantage dans des rues délabrées remplies de commerces plaquardés qui meurent à petit feu parce que les gens préfèrent justement le Dix30. Allez un samedi après-midi au coeur du Dix30 (près du Presse Café, là où il y a une maison du Père Noel en hiver). Vous y verrez une artère grouillant de familles, de gens qui relaxent dehors en prenant un café, du monde équilibré contrairement aux weirdos et hippis du Plateau et du Mile-End justement. Des familles, du monde qui veut passer du bon temps sans tourner en rond 30 minutes avant de trouver un espace de stationnement.

    • @gl000001

      Ils ont planifié en fonction d’un certain niveau d’achalandage. Ils se sont trompés: c’est beaucoup plus populaire que prévu ce qui cause ces problèmes de circulation.

      Et vous comparez des pommes à des oranges. Si le pont Champlain est super achalandé, c’est parce qu’il est stratégiquement bien placé pour relier centre-ville de Mtl et Rive-Sud et que donc beaucoup de gens de la Rive-Sud n’ont pas vraiment le choix que de le traverser.

      Par contre, les gens de la Rive-Sud n’ont absolument pas besoin de mettre les pieds au DIX30, il y a bien d’autres magasins ailleurs à commencer par les Promenades St-Bruno qui sont juste èa 15 minutes de là. Si le DIX30 est si achalandé, ce n’est pas parce que les gens n’ont pas le choix de le traverser, c’est qu’ils veulent aller y magasiner tout simplement, malgré tous les défauts qu’ils peuvent y trouver !

    • Il serait intéressant de faire une comparaison entre les deux “centre-villes” de la Rive-Sud, soit le DIX-30 et le pôle du metro Longueuil. Avec son metro, ses bureaux, le nouveau campus imposant de l’université Sherbrooke ainsi qu’une future salle de spectacle planifié pour acceuillir l’orchestre symphonique de Longueuil. Ce pôle plus traditionnel n’est pas à négliger. De plus, avec sa proximité du vieux-longueuil, ce pôle offre une diversité culturelle bien réelle.
      De mon point de vue, ce pôle, avec son développement plus traditionel semble plus soutenable que le DIX-30 à long terme. De plus, il à passé l’épreuve du temps (avec ses mauvais moments) alors que l’on ne sait pas encore de quoi aura l’air le DIX-30 une fois son déclin ou sa stabilisation enclenchée.
      G. Gomez

    • @ kirkpitaine

      «À vous lire, on devrait y filmer la prochaine saison de The Walking Dead…»

      Ce serait en fait une excellente idée. Je me demande pourquoi les scénaristes n’y ont pas (encore?) pensé.

    • une autre chose que je voudrais ajouter. Le DIX-30 semble avoir surfé sur une vague du mini baby-boom que l’on a connu au Québec ainsi que de la flambé des prix de l’immobilier au cours des dix dernières années. Le DIX-30 est arrivé à point pour acueillir ces jeunes familles avec enfants ne voulant pas se payer de l’immo sur l’île parce qu’ils n’en avaient pas pour leur argent.
      Ces deux phénomènes sont, à mon humble avis, momentanés et insoutenables.
      Une fois ces choses stabilisés est-ce que le DIX-30 va devenir une autre utopie mal viellie (on l’imagine déjà placardée, ses immeubles de piètre qualité (surtout les magasins Big Box du tout début) en lambeaux et ses rues aux mains des gangs de rues) ou son ascension continuera-t-elle ininterrompue jusqu’à rivaliser avec les autres grandes villes canadiennes?
      G. Gomez

    • Entièrement en accord avec johnlatou. Je demeurre sur la rive-sud aussi, et je suis rendu au Dix30, au moins 3 fois par semaine, si ce n’est pas plus. Avec la nouvelle section du Square Dix30 et son stationnement sous-terrain, chauffé et gratuit, la nouvelle phase a été mieux conçue et ça parait.

      très heureux de ne pas être obligé de mettre les pieds sur l’ïle de Montréal pour mon shopping, les sorties et les Restos.

    • @ pimabo

      Mon cher je ne sais trop, si ce n’était des 2 millions d’habitants de cette ville ‘’sale et grouillante de marginaux” comme vous dites (ça fait partie du décor en effet, mais Montréal ne se résumme pas qu’a cela…), il n’y aurait jamais eu de grande banlieue prospère et proprette sur la rive-sud ou la rive-nord, pcq la majorité de ceux qui y vivent ont des boulots a Montréal, qui qu’on l’aime ou la déteste, est la métropole qui fournit l’activité économique névralgique nécessaire aux banlieusard pour toucher de bon salaires.

      S’il n’y avait qu’une collection de petite ville de 25000 à 50 000 habitants autour de l’île, sans la concentration de population SUR l’île, il n’y aurait pas un port international, un aéroport international, de gigantesque parcs industriel, un centre-ville bourré de tour a bureau de 25 à 50 étages avec les entreprises, sièges sociaux et bon emplois qui viennent avec… Sans parler que le Canadien de Montréal, que vous aimez tant venir voir au centre-ville, et qui ont bâti un superbe complexe sportif à Brossard, n’y serait pas sans une grande métrople, qui vient avec certains problèmes sociaux (comme dans toute les métropole du monde) que les bobos préfère ne pas voir… Le confort et l’indifférence….

      Et quand vous écrivez ceci:

      ‘’squeeges et de minorités ethniques qui ne daignent pas apprendre le français en arrivant ici.”

      Je ne sais pas de quoi vous parlez, pcq quand j’habitais à Brossard, je ne pouvais que constater que les beaux quartier (les ”R”, les ”S”, etc) était habité à 50% sinon plus par des Chinois immigrants investisseurs, ayant fui Honk-Kong avant la rétrocession à la Chine, et qui on fait la fortune des contracteurs en achetant des cottage à 600 000$ et de la ville avec leurs taxes…. Et ces Chinois de Brossard avait la fâcheuse habitude justement de se contre-fouttre du français, préférant vivre en mandarin ou en anglais, how convenient…. Tandis que si je me fie a mes expériences personnelles lorsque j’habitais dans St-Michel par exemple, la plupart des maghrébins, libanais, haitiens ou latinos y parlait très bien français… Même que la plupart des maghrébins, africains ou haîtiens, que j’ai connu principalement en tant que collègues dans mes expériences de travail au centre-ville, avait une meilleurs maîtrise de la langue française écrite ou parlé que 90% des québécois pure laine que j’ai connu dans ma vie… Sans parler de leur culture politique et économique générale, bien plus développé que nos bon pur laine made in Québec, royaume du décrochage scolaire…

      Sans rancune,

      Karl Gagné

    • @hugomm
      Donc, logiquement, ils devraient cesser tout autre développement si ils ont dépassé la capacité du site. Ils continuent de faire des erreurs.

      @pimabo
      On a 12 millions de touristes par année au Centre Eaton ?
      La meilleure explication, ce sont les gens qui vont diner dans le “food court”.

    • D’ici 30 ans, le Dix-30 sera requalifié, détruit ou abandonné.
      Construit notamment pour permettre aux automobilistes de faire leurs achats sans se retrouver prisonniers de leur propre congestion sur le pont, ce quartier est une erreur à plusieurs égards, voici deux exemples:

      1- La planification douteuse est déjà à revoir: problème de congestion, transition difficile entre les différentes zones , mélange improvisé de densité très faible à très grande, desserte en transport collectifs bâclée, etc.

      2- Rien de se perd, rien ne se crée. Il n’y a pas de nouveaux consommateurs, simplement de nouvelles habitudes de consommation. Forcément, tous les gens qui affluent vers le Dix-30 délaissent le Centre-Ville de Montréal, les centres d’achats avoisinants ou le boul. Tashereau. Ces pôles de consommation disposent déjà de réseaux de transport, de stationnements, d’égouts et d’aqueducs, d’électricité. Au lieu de les revitaliser, on a tout refait à neuf au beau milieu d’un champ. Gaspillage de terres agricoles, d’espace, de ressources, d’énergie…

      D’ici 30 ans, le quartier Dix-30, sera requalifié, détruit ou abandonné. C’est le résultat de la construction de maquettes jetables géantes, construites au goût du jour. On se posera les mêmes questions qu’avec le boul. Taschereau en se désolant d’avoir cruellement manqué de vision….

    • Comme je disais à mon épouse. Si le concept de l’hôtel boutique est rendu au DIX 30, je pense que les motels Howard JOHNSON vont s’implanter au centre-ville.

    • @habsfan

      J’habite aussi sur la rive-sud et tant mieux si le Dix30 convient à tes besoins mais de mon coté pour mes loisirs et mes sorties restos je préfère l’expérience centre-ville/vieux-mtl et de loin ! Y’a du stationnement en masse et c’est pas cher si on compare avec n’importe quelle autre métropole…

      Pouvez vous me dire ce qu’il y a à faire comme sortie au Dix30 à part aller au Cinéplex Odeon ou Radio Loundge ? Et les restos qu’est-ce qui vaut la peine ? J’ai été à la Tomate Blanche et au Mile Public et pour le prix qu’on paye c’est rien d’extraordinaire !

    • Ces « unités résidentielles » me turlipinent. S’agit-il de la traduction littérale
      du « living unit » anglais (des logements – appartements ou autres) ?
      Ou autant d’immeubles collectifs, comptant 7000 logements en tout ?
      Ce qu’est l’Unité d’habitation de Marseille (architecte LeCorbusier), seul
      exemple que je connaisse en français Plus de 300 appartements, et des services :
      un hôtel, un café, etc., etc. ?

    • Toutes ces chicanes de clocher me font bien rire, Montreal est ceci, la banlieu est cela..faut réellement pas avoir grand chose a faire. Parce que dans le fond, tout le monde ne peut pas habiter sur l’ile et tout le monde de l’ile n’ira pas vivre en banlieu. Vous etes bien sur l’ile, restez y et meme chose pour la banlieu. Le Dix 30, j’aime bien, j’y trouve ce que j’ai besoin et meme plus. Vous n’aimez pas?? Ben allez y pas, il y a du monde en masse anyway.

    • Montreal = trou sale a eviter le plus souvent possible.

    • J’aime me faire dire par une personne de Montréal que le Dix30 n’est que du béton.

      Parce que Ste-Catherine, St-Denis ou St-Laurent, c’est tellement vert. Ce sont pourtant les mêmes boutiques…

      Le Dix30, c’est comme la revue Playboy. Personne avoue l’acheter, mais il s’en vend 9 millions de copie par mois.

    • @pimabo

      Je vais surtout y voir pleins de gens qui n’ont pas les moyens d’habiter en ville. Ca m’intéresse de me tenir aux mêmes endroits que ceux-ci? Non, pas vraiment, alors le jour ou vous me verrez au 10 30, c’est qu’il est arrivé quelque chose de grave dans ma vie.

    • J’habite la Rive-Sud et je déteste aller au DIX30, trop bondé et je déteste le préfabriqué style Factory Outlet sans cachet. À toutes les fois que j’y vais, il y a des irritants qui ne disparaissent pas. Désolé.

    • Je suis allé quelques fois au 10-30 et je n’ai rien trouvé d’extraordinaire ni de répréhensible.

      Ce sont des magasins, rien pour écrire à sa mère…

      Je pense que les gens qui passent leur temps à chialer contre le 10-30 sont à mon avis un peu jaloux. C’est drôle, mais j’ai l’impression que c’est plus souvent les montréalais pognés dans leur 4 1/2 et leurs minuscules balcons… Allez-y dans vos petites boutiques de quartier, on s’en fout comme l’an quarante…

      Bref, me semble que perdre du temps à chialer contre un gros centre d’achat (pas si extraordinaire j’en conviens…) doit certainement cacher quelque chose…

      Marc Lachance

    • Bon, à entendre certains le DIX30 est la 10e merveille du monde. On peut se calmer un peu. Il ne s’agit toujours bien juste que de magasinage. Que ça déclenche de telles passions, c’est quand même révélateur. :-)

    • Bon, à entendre certain le DIX30 est la pire calamité de la plnète. On peut se calmer un peu. Il ne s’agit toujours bien que de magasinage. Que ça déclenche une telle haine, c’est quand même révélateur.

    • @Meliak et Rackam: vous avez tellement raison… ça me fait bien rire tout ce qui s’écrit. Le DIX30 a ses gros défauts, j’en convient, et le principal a été le manque de vision des promoteurs/développeurs et de la ville. La circulation est carrément infernale, et si un mot plus fort existe alors c’est ça. Les gens des quartiers avoisinants sont pris littéralement pris en otage et ne peuvent plus sortir de chez eux. La gestion de la circulation n’a pas été réfléchie (je parle des feux de circulation inombrables , du terminus Chevrier à 2 pas et de la voie ferrée qui travers ça en plus!)… J’en sais quelque chose, je vis dans le secteur “C” et je me tape 10km pour faire le détour pour rentrer chez moi. Mais ce DIX30 est merveilleux, on y retrouve de tout, pur toutes les bourses, la vie culturelle incluse (oui avec béton, mais parlons-donc de Mtl tiens…) et sans payer le stationnement en plus! Marchez de grâce d’un complexe à l’autre, vous n’en mourrez pas… suffit d’arriver à vous y rendre en voiture. Stationnements () intérieurs compris en hiver et les jours de pluie!

    • Personnellement, je déteste le quartier dix-30. Je suis allée à quelques reprises, je reviens toujours en me disant que c’est fini. Et je n’habite pas Montréal. Je n’aime rien de ce concept. Ce n’est que du ciment, de l’asphalte, des voitures. De toute façon, on n,y retrouve rien d’original. J’ai un Adonis près de chez moi, moins gros mais on s’en fout. Toutes les boutiques de ce mega quartier, on les retrouve ailleurs. Bref, le Dix-30, ce n’est pas pour moi.

    • Ceux qui chialent qu’il n’y a pas de place pour stationner en ville oublient que les pauvres sardines de 4 1/2 de Montréal font plus souvent qu’autrement leurs achats et sorties à pied ou en transport en commun. Dans le pire des cas, c’est le taxi si on a beaucoup de paquets à rapporter, ou s’il est très tard et qu’on a un coup dans le nez. C’est d’ailleurs pour pouvoir faire ça que beaucoup de gens choisissent d’habiter en ville.

      Les gens de la rive sud doivent presque obligatoirement avoir une voiture pour les achats et les sorties courantes, alors qu’il prennent leur auto pour aller au Dix30, aux Promenades St-Bruno ou au Centre Eaton… ils sont bien libres de choisir où ils veulent être pris dans un bouchon, c’est la conséquence inévitable quand on magasine en voiture un samedi.

    • Je n’ai jamais compris l’intérêt du 10-30, c’est un clone sur stéroïde du marché central, un des centres d’achat les plus mal foutus que je connaisse. J’y vais juste pour Mountain equipment coop, alors le 10 -30… Je pense qu’ils ont fait un bon coût de marketing tout simplement, car il n’y a rien eu de vraiment nouveau sur la rive sud depuis plusieurs années, c’est la saveur du mois.
      Je trouve dommage la perte de terre agricole à cet endroit.

      C’est quoi le dix-30:
      Quelques magasins à grandes surfaces isolés dans leurs coins, quelques îlots de quelques magasins disséminés à différents endroits dans une marre d’asphalte… pour être sûr d’avoir le maximum de trafic, on a divisé le tout en plusieurs marres d’asphalte. Bravo, toute une innovation!
      Il y a aussi un quartier résidentiel, mais placé comme ça près des autoroutes et du trafic généré par le centre d’achat, si ce n’est pas déjà commencé, il va y avoir des gens qui vont brailler qu’il y a du bruit, du trafic et de la pollution.

      Aussi, plusieurs des magasins du dix-30 ne sont pas nouveaux, ils sont déménagés du boulevard Taschereau, de la Place Portobello, etc.
      L’infâme boulevard Taschereau que j’aime tant détester, de même que la place Portobello en arrachent… Je ne serais pas surpris que le Mail Champlain et les promenades saint-bruno aient perdus des plumes aussi.

    • @pimabo
      Ça faisait environ quarante ans que je n’avais pas vu le mot “hippis” utilisé pour qualifier la population d’un quartier!

    • @touski

      C’est correct, on est bien ici avec nos vermines. Continuez de faire votre priere et de perdre votre temps en traversant le pont, ou d’avoir une job qui paie 30% qu’ici, no problemo amigo.

    • Contrairement à ce que les plateauistes pensent : le Dix-30 est une catastrophe pour les automobilistes. Mon idée du smart-center est celle-ci: de petit centres: quelques magazins, quelques restaurants, quelques édifices à bureaux, le tout le long d’une autoroute desservie par une voie de services digne de ce nom. Ainsi la circulation est fluide et on ne perd pas 3 heures dans les embouteillage. C’est ce qu’ils devraient faire avec la 30 ou la 10

    • J’adore le dix-30 pour sa salle de spectacle, ses restos et ses bars pour les 5@7(allez essayer le Mile Public House)….pour le magasinage j’en ai rien à foutre, ce n’est pas pour moi. Pour les Montrélais frustrés de ce blogue, la congestion dans les enlentours du dix-30 est comparable à la congestion dans le coin des Galeries D’Anjou, Place Versailles, Centre Rockland ou un peu plus loin sur Acadie au Marché Centrale!!! What’s the difference?

    • Je dois avouer avoir un peu de misère avec ces gros « lifestyle center » pour un aspect spécifique. Contrairement aux centres commerciaux plus traditionnels, comme les promenades St-Bruno, Mail Champlain, Centre Laval ou l’on peut laisser le véhicule et faire tous nos achats à pied, ces méga-complexes sont tellement immenses qu’il faut souvent prendre l’auto pour se déplacer d’un commerce à l’autre; ce qui explique peut-être les congestions. Congestions cependant minimes quand on compare à Montréal.

      Ceci étant, je crois que le succès du 10-30 est simplement une suite logique des choses : Trop de désagréments à Montréal, que ceux-ci soient tributaires d’une mauvaise planification ou volontairement mis en place pour éloigner ces indésirables banlieusards. Bref, le 10 -30 et autres similaires répondent à une demande de gens à qui on a en quelque sorte interdit l’accès à Montréal. Ses promoteurs peuvent dire merci à Ferrandez.

      Depuis quelques années on voit même des Montréalais aller faire leurs emplettes sur la rive-sud, tellement leur ville est devenue peu accueillante…même pour les Montréalais.

    • @guygadbois
      J’habite à Montréal (dans un 4 1/2) et je travaille au centre-ville… et en ce qui concerne la vermine, un peu de respect pour les jolis écureuils obèses du Parc Angrignon tout de même!

    • Quant à moi je préférerai toujours aller me promener dans la “vraie” ville pour faire mes achats dans les différents quartiers… Ne serait-ce que pour l’ambiance qui n’a rien de comparable à l’ambiance superficielle d’un faux village. De plus, le traffic est moins lourd à Montréal qu’aux alentours du DIX30 la fin de semaine. Mais c’est à chacun son goût!

    • Oupsi touski, désolé, je viens de vous relire et c’était pourtant clair. Désolé de vous avoir pris pour un homme des cavernes…

    • Au lieu d’investir des milliards pour construire le Dix30, il aurait été plus logique d’investir pour revitaliser le boulevard Tascherau (un Dix30 linéaire) et les vieux centres des villages de la rive-sud pour en faire de mini-centre-ville.

      Le DIX30, c’est le royaume du char et du démesuré, mais en même temps c’est aseptisé. Si on comparerait ça à une musique, ça serait de la muzak, mais une longue muzak qui n’en finit plus.

    • @guygadbois : Excuses acceptées.
      @simon_c : Justement, Musak n’est plus : http://www.lapresse.ca/arts/musique/201304/28/01-4645369-muzak-1934-2013-renvoi-dascenseur.php

    • @ pimabo

      Ça vous a fait du bien de vomir sur les autres? J’imagine que vous êtes inconscient de votre utilisation éhontée de clichés et de préjugés sur ces “autres”.

      @ guygadbois

      On dit No problema et non pas No problemo mais vous n’êtes pas le premier ni le dernier à faire cette faute.

    • @gl000001 – Si vous connaissez Conway pour le magasinage, j’espère que vous avez un bon jour pris la peine de faire le parcours du Kancamagus Highway (qui aboutit pas loin de North Woodstock), route scénique superbe, avec plusieurs endroits pour ceux qui voudraient faire de la marche nature, avec des ruisseaux partout, pour remonter ensuite vers Franconia Notch, etc. etc. etc. C’est de toute beauté, surtout en comparaison au DIX30!

      Comme bret (20h27), je déplore le Marché Central où ça prend aussi une auto pour circuler. Je ne sais pas comment les commerces font pour survivre, mais il faut qu’ils soient très occupés les fins de semaine car la semaine, c’est vide comme le cimetière (m’enfin le cimetière en surface… pas les dessous du cimetière où il règne une population silencieuse!). Ça doit être pour ça que si quelqu’un n’y est pas allé depuis un nombre de mois, on ne s’y retrouve pas, comme si tout le monde avait déménagé!

    • ”Le DIX30 est un quartier sans âme destiné à des gens qui n’en ont pas beaucoup plus. C’est le monde contemporain dans ce qu’il a de plus horrible et inhumain. Je ne veux plus jamais y mettre les pieds.”

      Bon, monsieur Astyanax qui utilise encore sophismes et exagérations pour supporter ses opinions aussi inflexibles que le béton d’un trottoir du dix30…

      *baillements*

      Ces petites guéguerres Banlieue v.s. Ville deviennent franchement lassantes.

    • @Sergiooo qui dit “et aucun cycliste en vue.”

      Cela en dit long sur votre haine envers les cyclistes. À l’évidence, selon vous, ils sont une nuisance et n’ont pas d’affaire sur la route. Juste dans les centres sportifs j’imagine?

      Quant au 10-30, c’est seulement un autre complexe dédié à la surconsommation! Un autre complexe qui demande de s’y rendre en char pollueur. On y achète des produits dont la majorité sont fabriqués en Chine, aux Indes ou au Bangladesh (ça vous dit quelque chose?) qui se retrouveront bientôt dans les dépotoirs déjà pleins à ras bord.
      Bravo et merci pour la terre!

    • Je rappelle que la question est de savoir si le Dix30 peut devenir le nouveau centre-ville de la rive-sud. Pas de savoir si vous aimez ou non y magasiner.

      Alors, aussi sûrement que le boulevard Taschereau n’a pas été le centre-ville recherché par Brossard, St-Hubert, Greenfield Park, St-Lambert et Longueuil, aussi sûrement le Dix30 ne sera pas le centre-ville de la rive-sud.

      Par contre, la ville de Longueuil y engloutira des millions pour améliorer le chiffre d’affaire des propriétaires en prétextant créer un centre-ville.

    • En fait, est-ce que les gens de la rive-sud savent seulement ce qu’est un centre-ville? Eux qui n’en ont jamais connu?

    • Peut-on réchapper le Dix30 ou peut-on échapper au Dix30…

      Comment faire avec cette agglomération commerciale qui est en train de sucer, voire d’étouffer lla vitalité des autres groupements construits à une échelle plus humaine. Par exemple la rue Victria dans le village de St-Lambert.

    • Merci robe. Je parlais toutefois le “450″, et non l’espagnol, alors non, c’est no problemo.

    • Dix-30…
      Plus personne n’y va, il y a trop de bouchons de circulation !
      Yogi Berra
      ;-)

    • J’habite en ville, non loin du centre-ville et je suis très déçue de l’offre en magasin de la ville! Oui, oui, vous avez bien lu: je suis déçue! Même si le centre-ville de Montréal offre plus de 1200 boutiques, qu’ai-je à faire de 10 Aldo? De plus, les boutiques du centre-ville ouvrent terriblement tard la fin de semaine et sont toujours dans un état de bordel perpétuel! Allez donc comparer l’état du Zara au centre-ville versus celui du Carrefour Laval juste pour le plaisir… Par ailleurs, il ne reste jamais de choix côté grandeur à moins d’y aller le jour, la semaine à l’ouverture, ce qui est pratiquement impossible pour un travailleur.

      Je suis donc très déçue car de nombreuses boutiques qui m’intéressent ne se trouvent tout simplement pas à Montréal! Clément qqun? Ah oui, au marché central: la SEULE succursale de l’île… Bien oui, je vais aller traverser l’échangeur turcot et braver le traffic de Turcot pour y aller…. Non, je vais traverser le pont et aller au Dix-30 (plus proche pour moi), malheureusement. De façon générale, tout ce qui touche les enfants, les familles en fait de boutiques sont quasi inexistantes de l’île. Par contre, des boutiques supposément branchées pour jeunes adultes en moyen, ça il y en a.

      C’est rare que je le dis, mais pour ce qui de l’offre en magasin: je préfère, de loin, la banlieue ou tout est facile à trouver. Pour magasiner, je m’exile souvent au Carrefour Laval ou au Fairview Pointe-Claire pcq franchement le centre-ville, c’est moyen intéressant. Je vais rarement au Dix-30 car je n’aime pas le concept, mais les fois que je suis allée, j’ai trouvé que l’offre était intéressante. Par contre, quelques pancartes pour indiquer la sortie ou encore le chemin à prendre pour retourner à Montréal seraient indiqué… Je me suis retrouvée à Chambly la dernière fois car non je ne connais pas vraiment la rive-sud.

      Ah et si je veux aller au cinéma maman par exemple… Je peux aller au Star Cité, à Kirkland et au Dix-30…. Au centre-ville? Oh que non! Vraiment, je suis déçue.

    • rg

      Venez faire un tour sur Laurier et Bernard, sur Greene, ou sur St-Denis.

      Si vous êtes encore décue, postez à nouveau, je vais vous en trouver d’autres.

    • rg: Pour vous rendre au marché central, prenez Du Parc, St-Laurent ou St-Denis. Qu’est-ce que vous faites sur l’autoroute, c’est dingue?

      Et il y a plein de boutiques de vetements pour enfant autre que Clément vous savez… Surprenant que quelq’un qui habite en ville ne sache pas cela, Clément c’est tellement 450.

    • Les habitants de la banlieue sont en train, s’en même s’en rendre compte, de perdre les avantages relatifs qui les ont poussés à y habiter : la circulation y devient presque aussi problématique qu’à Montréal. Dans quelques années, on aura atteint un point de non retour, le trafic y sera monstrueux et il n’y aura toujours pas d’alternative de transport satisfaisante, puisque tout y a été conçu pour l’automobile et que l’étalement urbain y est considérable.

      On assistera à ce moment à un mouvement inverse : de nombreux banlieusards se tourneront vers la ville et ses quartiers revitalisés et gentrifiés pour y habiter, mais le fossé du coût de l’immobilier entre Montréal et la banlieue se sera entre-temps encore amplifié.

      Encore quelques années, et les mesures environnementales draconiennes et l’augmentation drastique du coût du pétrole qu’on attend dans le futur vont rendre désuètes les infrastructures des villes de banlieue et forceront ses habitants à changer leurs habitudes; ces derniers seront donc dans une sorte d’impasse. Les grands gagnants en banlieue seront ceux qui auront choisi des quartiers plus traditionnels comme Saint-Lambert ou le vieux Longueuil qui offrent, comme à Montréal, davantage d’options liées au transport et au mode de vie et où l’étalement urbain y est moindre.

    • @bassin

      Good one!

    • @dcsavard

      C’est une partie du problème : beaucoup de gens de la banlieue ne connaissent de Montréal justement que son centre-ville et ont tendance à ne le voir qu’avec les yeux d’un automobiliste qui peut toujours stationner où il veut, quand il veut et gratuitement chez lui.

      Autre point, tous les centres-ville ont aussi leur lot de problèmes sociaux et si le Dix30 en devient un pour la rive sud, les mêmes problèmes vont suivre. D’ailleurs, un article mentionnait la semaine dernière que la police du coin était de plus en plus occupée aux alentours du Dix30 à cause des infractions au code de la route, la rage au volant, la consommation d’alcool, les vols et la criminalité qui émerge dans les bars.

    • @ rg8487: Vous avez un bon point. L’offre au centre-ville est, paradoxalement, plutôt limitée.

      S.Larousse

    • Il est curieux de voir des gens vanter le dix30 pour ses restos. Se sont pour la plupart des fast-food affublés d’un look branché, on paye donc un prix indécent pour un hamburger, un steak ou des pâtes qui n’ont rien d’extraordinaire. Les restos y sont tout au plus médiocres, mais sont relativement chers pour la nourriture qu’on y sert. On paye pour le look en fait, et non pour la subtilité gastronomique. Vraiment, on est loin de l’offre montréalaise.

      Là où le dix30 s’est démarqué, c’est dans les quelques boutiques spécialisées et épiceries fines, qui étaient auparavant difficiles à trouver sur la rive-sud, sans toutefois y être totalement absentes. Ainsi, il est vrai que les banlieusards n’ont plus à aller en ville pour acheter des huiles d’olives de luxe, du thé de chez Camellia sinensis (à choix restreint toutefois) ou des pâtes fraîches de qualité.

    • @touski_viens,

      exact. Si vous lisez toutes les interventions, vous remarquerez qu’un maximum de fans du Dix30 apprécient surtout y accéder en voiture, tout en pestant contre la densité du trafic pour en sortir. Mais, c’est encore l’accès en voiture qui est le plus gros vendeur pour ce centre d’achats situé stratégiquement au croisement de deux autoroutes permettant de drainer le bassin de clients de Sorel à Châteauguay et de Verdun à St-Jean-sur-Richelieu. Cela n’a jamais été du commerce de proximité, ni un milieu de vie (peu importe le branding qu’on aura voulu lui donner avec lifestyle center). Deux conceptions du monde s’affronteront pour transformer ça en centre-ville et les gens de Sorel, de Châteauguay, de Beloeil, de l’île-des-Soeurs, de St-Jean-sur-Richelieu, en fait, la grande masse des clients, n’ont rien à foutre d’un centre-ville. Ils veulent un centre d’achats où la circulation en automobile est fluide.

    • Quand une région fait l’apologie de la grande messe de la consommation pour vanter un quartier, ça en dit long sur les valeurs qui s’y véhiculent.
      Et dire que cette immense ilot de chaleur est érigé sur des terres les plus fertiles du Québec. Qui, un jour ou l’autre, va payer pour cette perte d’autonomie alimentaire au profit de la surconsommation polluante et énergivore?
      Et c’est sans parler du coût énorme que l’étalement urbain coûte collectivement. Évidemment, les banlieusards ne sont pas prêt à payer la juste valeur de leur irresponsabilité. Ils aiment mieux faire payer l’ensemble des Québécois et les Montréalais en particulier. (Soupir).
      Et dire que certains se vantent de rester à l’orée de ce quartier pour voiture seulement. L’air est plus pure en banlieu disent-ils? Misère!

      Sylvain Pelletier

    • Non, ce n’était pas une terre fertile. C’était un marécage, comme tout ce qui était à l’ouest de la 10 entre le fleuve et la 30. Après, ça devient fertile. C’est pour ça que ce n’était pas cultivé auparavant.

      Alors à moins que vous mangiez des ouaouarons, ou des quenouilles, vous ne manquerez pas de patate à cause du Dix30.

    • Les gens semblent oublier que la banlieue fut créée et n’existe qu’en fonction de sa dépendance à la ville qui l’a fait naître. S’en prendre au Plateau ou au Centre-Ville, c’est comme s’en prendre à ses parents.

    • @astyanax

      J’ai tendance à penser comme vous.

      @ Kosmoz et Pimabo

      Vos généralisations démontrent bien que dans le fond, le débat Dix30 vs Montréal, on s’en fou.

      Kosmoz, vous et moi sommes heureux dans notre ville urbaine et n’avons aucun désir d’aller vivre à Brossard dans un paysage que nous trouvons un peu glace à la vanille.

      Pimabo, vous n’avez aucun désir d’habiter dans une ville que vous jugé sale et trop dispendieuse pour ce qu’elle vaut.

      Que chacun reste de son bord et aime ce qu’il veut. Pourquoi voudrais-je convaincre Pimabo que Montréal est meilleur que Brossard ? Pour qu’il ou elle vienne s’y établir ? Ça ne fait aucun sens, je reste à Montréal parce que je n’aime pas la façon de pensée des Pimabo.

      Et vice versa…

      Pimabo, vous demeurez en banlieue pour fuir les Kosmoz de ce monde. Pourquoi tenter de les convaincre de venir polluer votre Dix30 ?

      N’oubliez jamais, sans Montréal, il n’y a pas de Dix30… et sans Dix30, il n’y a pas de Montréal non plus. Autrement dit, sans opposés, tout est pareil et là, ce serait vraiment plate.

    • J’ai l’impression que ceux qui font des commentaires négatifs y ont jamais mis les pieds.
      Qu’on aime ou pas, un regard objectif nous fera admettre que c’est un énorme succès commercial, et qui donc plaît aux Montérégiens. L’achalandage dépasse le total de ces deux plus gros concurrents. Ce qui signifie un important déplacement des consommateurs qui ont délaissé leur lieu habituel de consommation ce qui inclut fort probablement le centre-ville de Montréal. Imaginez dans quelques années avec travaux d’infrastructures entre la rive-sud et Montréal. Montréal va perdre un million de consommateurs qui vont préférer magasiner sur la rive-sud et en majorité au Dix30.
      Dans un avenir pas si lointain on y trouvera le véritable centre-ville de toute la Montérégie.

    • Au 10/30 aucun probleme a se faire servir en francais….

    • @GG

      Hon,du monde qui aime pas vivre en ville…ca se peut pas?

    • @Meliak Je suis désolé, mais les terres qui ont été irrémédiablement saccagées par le quartier Dix-30 étaient des terres agricoles. C’était le cas depuis leur défrichage par les premiers colons à la fin des années 1600 et jusqu’à la construction du Dix-30 en 2006.
      De plus, le secteur possède une politique de protection et de mise en valeur des milieux naturels qui aurait certainement limité le développement de ce projet, si celui-ci présentait une grande biodiversité.

      @ phil8791 “…sans Dix-30 il n’y aurait pas de Montréal ” merci d’avoir mis un brin d’humour dans ma journée…

    • @alexandrecv

      Bravo pour sortir un extrait de son contexte…

    • @GG

      quand vous voulez aller magasiner en ville ,combien de semaines de planification cela prend-t-il?
      Consultez vous l’itineraire des manifestations avant de vous aventurer dans la ville de l’elternelle constructin?

    • @ dandumais

      On n’a pas besoin de planifier quoi que ce soit pour magasiner à Montréal quand on y habite. On a même pas besoin de prendre sa voiture, tout est à proximité ou accessible facilement.

    • Solde migratoire de Montréal vers ses banlieues, source Institut de la statistique du Québec
      2011-2012: -20 492
      2010-2011: -22 207
      2009 -2010: -23 640

      Depuis 10 ans, Montréal a perdu 236 000 résident en faveur de ses banlieues. Ce n’est pas moi qui le dit. Même l’Estrie connait depuis 10 ans un solde positif. C’est un constat.

      Et après cela, les Montréalais on le culot de chier sur les banlieues….

      Je vais au dix30 1-3 fois semaines, depuis 6 ans je n’ai pas mis les pieds à Montréal, sauf pour stationner ma voiture à YUL pour aller magasiner à Paris. Na. Rien à foutre du bordel de Montréal.

      Concernant le tant mal aimé Dix30, expliquez-moi donc pourquoi cet endroit regorge de Montréalais les WE si c’est si pire?? En quoi le Dix30 est pire que le marché central (hormis le fait qu’il ne soit pas situé sur votre ilot) ah oui il n’y a pas de SAQ dépôt au Dix30. Hic.

      Le Dix30, malgré ses défauts est un grand succès et la clairvoyance de ses propriétaires fait en sorte qu’ils tentent d’améliorer cet endroit.

      Mais je concède, il ne sera jamais un vrai centre ville, il y est possible d’y stationner gratuitement sa voiture et il y a toujours de la place de plus il n’y a pas (du moins encore) de pouilleux quéteux de 30 sous à tous les coins de rue. Pour terminer c’est propre, ce qui dérange un peu :) .

    • @ larry999 Faux. VMR, Outremont, Westmount, en fait là ou il fait bon vivre à Montréal, ca prend une voiture. Mais vous devez ignorer cela.

    • @ phil8791

      Même en gardant le contexte, c’est farfelu.

      vous dites : “N’oubliez jamais, sans Montréal, il n’y a pas de Dix30… et sans Dix30, il n’y a pas de Montréal non plus”

      Or, bien que le dix30 ne pourrait effectivement pas exister sans Montréal, le contraire n’est absolument pas vrai.

    • Certains sont prêts à dire n’importe quoi contre la banlieue, juste dans le but de dire quelque chose de négatif!! Évidemment, ces mêmes gens ne mettent jamais les pieds sur une rive ou sur l’autre.

      @DC Savard

      J’vais souvent au dix30 et je ne suis jamais dans le traffic…il faut juste savoir quels chemins prendre pour y aller. C’est comme si je vous disais que le traffic à Montréal est épouvantable en vous disant dans la même phrase que j’utilise le Métropolitain et décarie pour sortir de la ville :)

    • ”et sans Dix30, il n’y a pas de Montréal non plus”

      Oh boy…Montréal existait bien avant le temple de la surconsommation. Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire comme bêtise.

      Sylvain Pelletier

    • @ skadi

      Mais oui c’est ça, il n’y a que deux ou trois quartiers où il fait bon vivre à Montréal, et c’est le bonheur généralisé sur la rive-sud! ; )

      On ne doit pas avoir la même définition de la qualité de vie. Comme je l’écrivais ci-dessus, l’étalement urbain de la banlieue et sa servitude envers l’automobile vont entraîner de graves problèmes dans le futur, lorsque ces modèles seront devenus désuets et que la population de la banlieue continuera d’augmenter. En parallèle, on assistera à une revitalisation et une gentrification grimpantes de plus en plus de quartiers en ville. Mais vous devez ignorer cela.

      D’ailleurs, à Outremont, et même à Westmount, la servitude envers l’automobile est bien moindre qu’en Montérégie, et l’étalement urbain, on n’en parle même pas!

      Bonne journée!

    • ”quand vous voulez aller magasiner en ville ,combien de semaines de planification cela prend-t-il?
      Consultez vous l’itineraire des manifestations avant de vous aventurer dans la ville de l’elternelle constructin?”

      Quel commentaire insignifiant. Misère!

      Sylvain Pelletier

    • ahahah, cette fameuse pensée magique que les Montréalais font leurs magasinage ou leurs épicerie en TEC, à pieds ou en vélo!! Je suis curieux de savoir quel serait le % des gens qui le font sans voiture (et je parle pas juste du plateau ou du centre-ville). Les gens à P.A.T? À R.D.P? Même Ahuntsic? Rosemont?

    • @ antiquebecor

      ça dépend de ce qu’on entend par magasinage. Pour l’épicerie et les petites courses courantes, pas de doute que la grande majorité de Montréalais y va à pieds.

    • @larry999 Je pourrais rajouter Côte-St-Luc mais tout comme la banlieue proche ça commence à être un peu excentré, vous ne trouvez pas?

      Ceci dit j’admire un peu la pansée magique de Montréalais qui s’imagine tout pourvoir faire à pied.

    • @ Larry999: « On n’a pas besoin de planifier quoi que ce soit pour magasiner à Montréal quand on y habite. On a même pas besoin de prendre sa voiture, tout est à proximité ou accessible facilement. »

      Foutaise. J’ai habité Montréal pendant des années, et c’est vraiment un mythe. Bien sûr, on peut de temps en temps avoir accès à une petite épicerie de quartier, mais croyez-vous vraiment que la plupart des gens font leur épicerie le samedi matin, avec 3-4 sacs dans les mains et 5 intersections à marcher?? Ça doit être pour ça que les stationnements de supermarchés sont bondés de voiture? Et si quelqu’un veut aller magasiner, il a tout à pied?? Vous parlez de quelqu’un qui habite dans la République du Plateau? Et encore…il doit être très près du l’Avenue Mont-Royal. Vous résumez toute l’île de Montréal à la République du Plateau? Et je ne parle même pas des situations genre aller en ski ou aller jouer un match de hockey. Vous faites ça à pied? Ah j’oubliais…les gens de la République du Plateau ne sortent jamais de leur cage à poules…

    • @Larry999

      À P.A.T? À R.D.P? Dans St-Michel? Rosemont? Dans Mercier? Ahuntsic? J’ai de sérieux doute, désolé!!

    • @alexandrecv , je suis désolé aussi, mais j’habitais dans ce coin avant la construction, et on ne voyait pas le souffle d’une culture à cet endroit. Je mettais mes belles grosse bottes à vache, et j’allais chasser des grenouilles. C’était avant même que la 30 continue après la 10. Il n’y avait rien.

    • @ pimabo

      Les embouteillages ne vous font manifestement pas, ça vous rend agressif!
      Vous semblez avoir une dent contre le plateau, qui jusqu’à présent n’avait rien à voir dans la discussion…

      Personnellement, je fais mes courses à raison de plusieurs fois par semaine selon mes besoins au lieu d’une seule fois le samedi, évitant ainsi de me retrouver avec quantité de sacs.

      Le ski? Quel est le rapport? je parlais des courses (épicerie, etc.)

    • @ antiquebecor

      Connaissant plusieurs personnes habitant divers coin de Rosemont (c’est grand Rosemont), je puis affirmer que les ressources y sont généralement très accessibles.

    • Je voulais dire évidemment aux abords du quartier Dix30.

    • @larry999

      Ce que je dis, pour que vous puissiez mieux comprendre, c’est que sans le Dix30, ces gens viendraient magasiner, manger et passer leurs fins de semaine en ville. Or, la raison que je vis en ville est que je ne veux pas nécessairement partager mes temps libres avec des gens qui aiment la banlieue.

      Autrement dit, le DIX30 permet à ses gens de rester dans ce qu’ils aiment et ça permet à la ville de rester ce qu’elle est. Moi, un Boston Pizza au Centre-Ville, je n’en veut pas. C’est aussi simple que ça. Faut pas le prendre au sens économique ou développement urbain.

      C’est certains que la ville peut exister sans le DIX30…

    • @ phil8791

      Merci, je comprend mieux à quoi vous faisiez allusion.

    • @pimabo
      J’habite à 10-15 minutes de métro du centre-ville, pas sur Plateau et je fais tous mes achats à pieds ou en TEC. Comme mon quartier a beaucoup d’habitants, il y a du monde en titi sur les trottoirs et les nombreux sacs de magasinages qu’ils trimballent doivent être un indice de quelque chose. Une commande d’épicerie ou des matériaux de construction, ça se livre vous savez! Il y a aussi la location ou l’auto-partage pour ceux qui ont besoin d’une voiture à l’occasion (camping, ski, etc.). Ah, et j’allais oublier ces voitures avec des enseignes sur le toit, qu’on appelle des taxis… Il suffit de choisir intelligemment son lieu de résidence si on ne veut pas être esclave de l’auto.

    • @guygadbois: Clément n’est qu’un exemple. C’est un boutique qui présente beaucoup de produits et oui il s’adonne que c’était la SEULE boutique qui avait la poussette que je recherchais en démo. Je les ai toutes appelés ;-) Non attendez, une autre boutique de Montréal l’avait, mais elle était fermée le dimanche et ouvrait ridiculement tard le samedi. Impossible d’y aller car les heures d’ouverture coincidait avec la sieste de ma fille… Pour une boutique de trucs pour enfants, bravo.

      Pour ce qui est de monter St-Laurent ou du Parc, disons que c’est un gros détour pour moi, j’habite à l’ouest de Turcot. De plus, pour accéder à ces rues, je dois quand même passer par Turcot. Bref, le Dix-30 est honnêtement moins loin, non seulement en terme de distance, mais en terme de temps.

      Par ailleurs, j’ai habité proche de St-Denis durant quelques années et je n’ai pas été impressionné par les boutiques de cette rues. Oh il y avait de l’originalité, de trucs de designers… que je n’ai pas les moyens, ni le goût de me payer…

      Bref, c’est peut-être banlieusard comme mentalité, mais j’aime trouver toutes les boutiques en un seul et même endroit.

    • @meliak,

      vous avez tout à fait raison, ces terres n’étaient pas cultivables, elles faisaient l’objet d’un litige entre la ville de St-Hubert et celle de Brossard parce que des conduites d’eau y aboutissaient ou bien des égoûts, je ne me souviens plus très bien parce que c’est un peu loin tout ça. Mais effectivement, ces terres étaient marécageuses et impropres à la culture.

      @alexandrecv,

      désolé, mais c’est meliak qui a raison. J’ai habité Brossard assez longtemps et vécu la petite histoire du litige sur ces terres.

      @antiquebecor,

      j’ai vécu une décennie à Brossard et une autre à Beloeil avant de revenir à Montréal. J’ai élevé mes enfants à ces deux endroits. Avant le Dix30, c’était le Mail Champlain et les Promenades St-Bruno, les deux endroits étaient affligés du même problème de circulation la fin de semaine, temps sacré pour le magasinage intensif. Mais, c’est vrai que si vous allez au Dix30 entre 3h00 AM et 6hAM, la circulation doit y être fluide. Sérieusement, oui, il y a des périodes moins achalandées, mais honnêtement, l’expérience de la majorité des gens se situe en période d’affluence (par définition hein), alors en période d’affluence, bon, dois-je continuer ou c’est assez clair?

    • @dcsavard

      Est-ce que 17h en semaine est une heure d’affluence pour vous? Dois-je continuer?

    • Pour moi, ce ne peut pas être ”mon” Centre-Ville… les bus se rendent encore au terminus Panama à Brossard…

      Et le Centre-Ville, reste le 1000 de la Gauchetière…

      Que les bus se rendent là direct, qu’il y ait une station de métro et puis tiens il devrait y avoir aussi un Hôpital à Brossard en plus de Greenfield Park et Longueuil et là on pourrait commencer à parler de centre-ville…

      Il devrait aussi y avoir du théâtre, du cinéma d’auteur, de la danse… Un campus universitaire… Un cégep…

    • La rue Victoria dans le village de saint-Lambert ? J’aime ou j’aimais… Je n,y vais plus dans le mpment mais c,est vraiment pas que je vais au Dix30 plus… Bon, je crois que je vais aller faire unachat ou deux mais à part de cela, c,est pas ma place…

      Évidemment ceux qui vivent à côté… bien parfait pour eux… Ou encore ceux y allant en voiture…

      Les bus vous mènes pareil au 1000 de la gauchetière quand vous allez au centre-Ville…

    • J’y suis effectivement allé juste une fois pour le cinéma et on a fait exprès pour nous faire surpatienter…

      Le reste pour la population, j,ai quand même assez reconnu les gens de Brossard sympas pareils…

      Peu importe, j’y allais avec d,autres et un mardi soir alors bonjour les problèmes…

      Anyway, j’ai de la famille qui y travaille… Un confrère aussi qui est chez Devimco… Un autre ami du secondaire qui est rendu là à toutes les semaines pour ses 5 à 7…

      Parfait !

      Chacun va où cela fait son affaire…

      On vit pas dans un monde parfait ni idéal…

      C’est pareil quand nos parents ont acheté leurs maisons de banlieue… Ils ont pris parmi ce qu’il ya avait et en fonction de leurs critères… pareil aussi pour tout autre achat… vêtements, électroménagers, voitures, vélos…

      Tu achètes ce qu,il y a dans le magasin à moment donné…

      Ou encore tu vas au plus proche… T’aurais mieux aimer le cinéma Beaubien ou le Théâtre Outremont… Si c,est plus pratique pour toi d,aller au Cinéma Banque Scotia, c’est là que tu vas…

      Tu aimerais mieux la Boîte Noire ou encore le club de répertoire qu’il yavait dans le temps à saint-Lambert… Tu passes plus par là ? Tu te contentes de la petite sélection au superclub vidéotron le plus près de chez vous…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2014
    D L Ma Me J V S
    « fév   avr »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité