Le blogue de François Cardinal

Le blogue de François Cardinal - Auteur
  • François Cardinal

    François Cardinal est chroniqueur à La Presse, spécialisé dans les affaires municipales et urbaines. Il aime la ville, toutes les villes.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 16 avril 2013 | Mise en ligne à 7h01 | Commenter Commentaires (54)

    Avis de recherche: le Montréal inc. n’a pas trouvé son candidat…

    X00020_9

    Dans la plus grande discrétion, une vingtaine de représentants du Montréal inc. se sont réunis dans les bureaux de la firme Astral*, l’an dernier.

    Objectif : rencontrer le futur candidat Coderre.

    Les uns et les autres s’attendaient à une plateforme préliminaire, ou du moins à quelques idées phares permettant de mieux cerner ce politicien mieux connu pour son travail au fédéral (et sur les réseaux sociaux) que pour ses solutions pour la métropole.

    Mais à la déception de certains participants, M. Coderre s’est contenté, après avoir pris la parole, de faire un tour de table et d’écouter ceux qui s’étaient pourtant déplacés… pour l’entendre lui.

    «Cette sortie a davantage nui à sa crédibilité que l’inverse, raconte une personne présente. Surtout que peu après, il y a eu les entrevues à Bazzo et à Tout le monde en parle, où Coderre n’a à peu près rien dit.»

    Voilà le sentiment partagé par plusieurs représentants du Montréal inc. à qui j’ai parlé ces dernières semaines, un sentiment qui se résume en un mot à moins de sept mois de l’élection : «scepticisme».

    Deux questions reviennent dans toutes les bouches : quelles sont ces idées, et avec qui se présentera-t-il?

    «Sans ces informations, je vois difficilement comment quiconque dans le milieu l’appuiera, explique une source. Surtout s’il se présente à titre indépendant, car Montréal est très difficile à faire fonctionner sans une mainmise de l’exécutif.»

    «Coderre, ce n’est pas un Labeaume, ajoute un autre. Quand il s’est lancé à la mairie, Labeaume avait déjà un gros bagage en terme d’innovation et d’entreprenariat. Il y avait donc un respect de la communauté d’affaire pour ce qu’il avait fait. Mais Coderre?»

    Cela dit, le député de Bourassa peut se consoler. Les gens d’affaires interviewés étaient encore plus durs à l’endroit de ses futurs adversaires, ce qui lui donne une marge de manœuvre que n’auront probablement ni Louise Harel ni Richard Bergeron.

    «Bergeron suscite une grosse méfiance, affirme-t-on. Il a une très grosse côte à remonter face au milieu des affaires, possiblement trop grosse. Tandis que Louise Harel n’est même pas vraiment considérée comme une candidate potentielle à appuyer…»

    Autrement dit, Coderre peut encore faire ses preuves, ce qui est moins évident pour les deux chefs de parti.

    Un candidat de l’extérieur pourrait toutefois tirer le tapis sous les pieds du député libéral : Michel Labrecque, l’actuel patron de la STM. Il est vu par plusieurs à la fois comme un gestionnaire et un pragmatique, tout en ayant une vision de la ville.

    «Mais dans le milieu, on n’y croit de moins en moins, confie un homme d’affaires. Il semblait avoir dit oui il y quelques semaines, mais depuis, il branle tellement dans le manche que plusieurs n’y croient plus.»

    ***

    *Astral ayant été évoquée par le témoin Bernard Trépanier à la Commission Charbonneau, hier, j’ai tenté de savoir à quel point la rencontre avec M. Coderre était une initiative politique de la forme. Voici la réponse de son porte-parole Olivier Racette :

    «Après vérification, Astral n’a organisé aucune activité de quelque nature que ce soit avec M. Coderre relativement à sa possible candidature à la mairie de Montréal et, d’ailleurs, avec aucun autre candidat à cet égard. Cela dit, il est vrai que des employés d’Astral ont organisé, de leur propre chef, des rencontres visant à présenter M. Coderre à leurs réseaux d’affaires. Astral n’intervient pas dans les activités politiques, sociales ou communautaires de ses employés. Toute activité ou initiative d’un employé d’Astral, s’il y en a, est faite à titre strictement personnel et n’engage en rien Astral.»


    • Comme je disais hier dans un autre blogue, c’est la Business qui dirige !!

    • J’imagine que pour être pris en considération, cet éventuel dauphin de la communauté d’affaires doit être un fédéraliste radical, idéalement proche du PLC ou du PLQ?

    • M.Cardinal,
      Pourquoi cette censure sur mon commentaire….

      Est-ce, parce que je soulignais le vide du message de Coderre?
      Est-ce, parce que je soulignais à gros traits l’hypocrisie dans la réponse reçue d’Astral?
      Sincèrement, qui peut croire cet Olivier Racette, spécialiste de la cassette?

      Publiée ou pas je persiste et je signe……
      Coderre n’est pas et ne sera pas une solution.

      Même soutenu par les journalistes…..
      Coderre ne sera pas un plus pour Montréal, au contraire.

      Louise April(Laloue)

    • @ laloueapril

      Je n’ai acune idée de ce à quoi vous faites référence. Tous les commentaires ont été acceptés.
      Drôle comment le mot «censure» est utilisé avec légèreté par bon nombre de commentateurs…

      François Cardinal

    • Est-ce que c’est rendu officiel la candidature de Coderre? J’avoue que j’en ai raté des bouts dernièrement…

      C’est juste que je me disais que maintenant que le PLC semble vouloir reprendre du poils de la bête, peut-être que Coderre a moins le goût de quitter le navire…

    • @ bonserge

      Non, rien d’officiel. Mais ce que j’entends, c’est que sa candidature est un fait accompli. On parlait au début d’une annonce à la mi-avril, on parle maintenant dans les couloirs de la mi-mai.

      François Cardinal

    • M.Cardinal,

      J’ai envoyé mon commentaire entre 7-7.05h,
      toujours pas publié…..

      Remarquez que êtes libre de publier ou pas.
      Vous êtes le maître sur ce blogue.

      C’est que depuis un certain temps, mes commentaires sur la future mairie
      de Montréal, ne passent pas.
      Autre point aussi, mes commentaires sur les Mondiaux aquatiques 2005
      sont aussi refusés……

      Chose bizarre tout de même……
      Avez-vous remarqué le retour de ces Mondiaux à la Comm. Charbonneau?
      Avez-vous entendu Me Gallant y faire référence hier avec Trépanier?

      Souvenez-vous, qui était responsable du blitz-vente de billets?
      Souvenez-vous, qui était responsable tant au municipal/provincial/fédéral?

      Autre point, pourquoi tous les journalistes sont-ils si complaisants avec Coderre?

      Pourquoi pas un seul (en tout cas je ne l’ai pas entendu) journaliste ne dit-il pas
      publiquement lors d’une entrevue…..:
      ” Heille Coderre, tu dis rien, Heille Coderre ton discours est vide…”

      Souvenez-vous son souper spaghetti…..c’était indécent ce léchage.

      Et bien voyez-vous, moi je trouve très mielleuse la couverture de la possible
      candidature de Kid Kodak Koderre……
      Y a t-il encore des gens qui en doute??????
      M.Cardinal franchement, vous êtes plus crédible ordinairement.

      Il y a pourtant des MILLIONS de questions à poser….à ce Coderre.
      Louise April(Laloue)

    • d’affaires. Astral n’intervient pas dans les activités politiques, sociales ou communautaires de ses employés.

      Astral préfère payer les Trépanier de ce monde, pour convaincre qu’ils ont les mains propres.
      Mais payer des tueurs à gages pour un crime, n’empeche pas d’être accusé…

      Mme Harel, non mais l’équipe Tremblay oui.
      J’ai peur du monde des affaires à Montréal.

    • @ laloueapril

      Je répète, n’ayant pas été clair. Il n’y a aucun commentaire en attente de modération. Il n’y a aucun commentaire qui a été censuré. Il n’y a aucun commentaire qui n’a pas été accepté. Pas plus à 7h qu’à n’importe quelle heure.

      François Cardinal

    • Très bien, merci de cette réaction rapide.

      Bonne journée:-)
      Louise April(Laloue)

    • Le Montréal inc. n`a pas trouvé son candidat parce que celui ci a peut-être rendez vous ou peur d`avoir rendez vous à la commission Charbonneau. C`est pas simple vous savez car on voit bien que c`est tout un systeme qui est en place et qui doit s`écrouler alors des gars comme Coderre par exemple n`ont certainement pas le même enthousiasme à se présenter à la mairie sachant que ses squelettes seront détroussés du placard et qu`il doit impérativement laver plus blanc que blanc.

      La prolongation du mandat de la commission à coupé les jambes des derniers qui par opportunisme croyaient naivement pouvoir prendre la mairie .

      Il reste tellement de chemin à faire avant de pouvoir dire qu`on est à la case départ . Des dizaines de firmes à la Astral, Dessau ,Simard Beaudry et autres de cet acabit devront assumer leur rôle autrement que par une démission ou un congédiement qui doit tout regler.

      Et puis les Harel et Bergeron font partie du problême ,certainement pas de la solution alors qui donc se jettera dans la gueule du loup ?

      Chose certaine c`est que Montréal est à plusieurs années de pouvoir prétendre avoir tourné la page et surtout d`avoir des leaders et des employés fiables et integres.

    • En fait, ce qui est important avec le futur maire de Montréal, ce sera sa capacité à répondre n’importe quelle boulechite de manière crédible. Des réponses comme « je ne sais pas » ou encore « je ne savais pas » sont brûlées. Le prochain rouge à occuper la mairie devra être plus habile que ça. Jean Drapeau avait l’art de détourner le débat, de répondre par une question. Il se trouve certainement des avocailleurs avec un minimum de bagou, près d’un quelconque Parti Libéral, qui a envie de gouverner cette ville!
      .
      Donc, à des questions comme les suivantes, il sera important de répondre n’importe quoi sauf « je ne sais pas. » Qui sera apte à relever le défi?

      - Quelles sont les sources de financement de votre parti?

      - Quelles ressources allez-vous mettre en oeuvre pour contre-vérifier les autorisations de dépense dans votre ville?

      - Des études démontrent qu’une fonction publique faible permet à la mafia de prendre une forme de contrôle sur les gouvernements affaiblis. Question : Allez-vous continuer de sous-traiter les travaux de la ville (ristourne?) ou si vous allez rebâtir une fonction publique forte (même s’il est bien entendu que les cols bleus (surtout) et blancs sont tous des paresseux et coûtent trop chers, surtout qu’ils ne rapportent même pas de ristourne!)

      - Comment comptez-vous gagner vos élections sans faire appel aux faiseurs d’élection?

      - Quelles sont les promesses que vous comptez faire aux vrais décideurs, soit aux membres du 357c et du 1000, rue de la Commune à Montréal pour être élu?

      - Pourquoi la culture de l’extra devra-t-elle être maintenue sous votre (vos, si vous être obéissant et habile?) mandat?

      - Connaissez-vous déjà les augmentations de taxe que vous devrez décréter chaque année afin d’obtenir votre juste part en ristournes de la part de vos fournisseurs de service indépendants (c’est le temps de sortir votre boulechite!)?

      - Est-ce que 3%, ça vous fait saliver ou si vous êtes plus ambitieux que ça?

    • @M.Cardinal

      David La Haye ne voudrait pas se présenter à la mairie? J’ai bien aimé sa vision pour la ville que vous avez présenté il y a quelques semaines et en plus, il a tout ce qu’il faut pour le poste. C’est un artiste et c’est un entrepreneur qui a un bon réseau de contacts dans les deux milieux. Surtout, ce n’est pas un politicien de carrière.

    • Après avoir fait un peu d’argent (!) depuis qu’il a quitté la politique fédérale et provinciale, Lucien Bouchard pourrait-il se poser comme sauveur de Montréal ? Avec une co-listière comme Monique la pépine Jérôme Forget ?. On jase, là !

    • Le candidat du Montréal Inc. C’est quoi ça? On veut un candidat du peuple ou un candidat au service de l’élite économique? Bon, qu’il n’ai pas trouvé de contenue à Coderre leur donne un peu (un tout petit peu) de crédibilité. C’était qui leur dernier choix? Gérald Tremblay? Pas fort ce que nous trouve la classe économique.

      F. Cardinal dit : ”Coderre devait présenter sa candidature mi-avril, maintenant c’est prévu pour mi-mai.” Tant qu’à moi, il peut présenter sa candidature à la mi-novembre que ça ferait bien mon affaire.

    • Monsieur Coderre a été égal à lui-même: no bullsh…

    • Avec le cynisme ambiant envers la communauté des affaires, normal qu’il se trouve bien peu de gens ayant de l’expérience en gestion, du leadership, du dynamisme, une vision nouvelle et le goût de relever des défis souhaitant se porter candidat à la mairie de Montréal… parce que ces gens-là, c’est du côté de la communauté des affaires qu’on doit regarder pour les trouver.

    • C’est Michel Labrecque qui répondant à la question disait à peu près ceci : On élu quelqu’un pour en faire un paillasson puis on s’essuie les pieds dessus.

      Mais qui donc est assez téméraire pour vouloir cette job de fou ?

    • C’est pourtant simple : tant que Montréal sera une bête à plusieurs têtes (lire ingouvernable), aucune candidature crédible ne sera annoncée pour novembre 2013. Qui serait assez kamikaze pour se balancer tête première dans un tel merdier, sachant d’avance que rien n’est possible pour Montréal tant que la structure de gouvernance ne sera pas revue au complet? Poser la question c’est y répondre…

    • Mr Cardinal et pourquoi pas Claude séguin(CGI) ancien sous-ministre et co-auteur du rapport Côté-Séguin sur la gouvernance de Montréal ???….Rapport très intéressant par ailleurs

    • @superseb,

      comparez les candidats qu’il y avait quand Tremblay est devenu maire, il demeurait le moins pire dans le lot à l’époque. C’est bien beau de dire que ce n’est pas fort, mais y avait-il un candidat plus fort disponible? Il semble bien que non.

      Qui voulait gouverner la nouvelle ville fusionnée et ensuite la nouvelle ville défusionnée? Cessons de jouer les autruches, les conditions dans lesquelles le nouveau maire a dû gouverner étaient inédites. Personne ne savait où tout ça s’en allait. Rétrospectivement, c’est toujours facile d’émettre des jugements évidents, mais c’est parce que c’est devenu évident après, ça ne l’était pas avant.

      Qu’est-ce que les Montréalais attendent du prochain maire? Avant même de juger des candidats selon le mérite de chacun, posons-nous donc la question quel serait le candidat idéal dans les limites du réalisme. Sans donner le nom d’une personne, quel serait selon vous les qualités que devrait posséder le prochain maire et pourquoi? Où devrait-il amener Montréal? Et posez un plan réaliste. Celui de Josée Legault hier était beaucoup trop ambition pour être réalisé dans un mandat. Qu’est-ce qu’un maire devrait réaliser à court terme dans un prochain mandat et qui se trouve être la priorité numéro 1 pour Montréal? Est-ce que ça fait consensus chez les Montréalais?

      Nous ne pouvons ignorer les besoins du développement économique de Montréal, alors repousser d’un revers de la main le Montréal inc. n’est pas une avenue acceptable. Une ville dont l’économie va mal est une ville malade. Le bien être des citoyens doit être concilié avec le bien être économique.

    • Gérald Tremblay avait-il la confiance du Montréal inc. ?

      Parce que si c’est le cas, on ne peut pas dire qu’ils savent ce qu’ils font…

      Un candidat à la mairie de Montréal ne devrait jamais être soumis à aucun dictat de quelconque nature.

      Le temps des marionnettes est fini…

    • @dcsavard,12h43:
      Vous demandez:
      [quand Tremblay est devenu maire.... C’est bien beau de dire que ce n’est pas fort,
      mais y avait-il un candidat plus fort disponible?]

      Oui.

      Il fallait laisser Bourque et favoriser l’implantation du projet Une Ile Une Ville.
      Un excellent projet, toujours valable encore maintenant pour une administration
      plus efficace…..surtout moins monstrueuse…..

      Tremblay a gagné avec l’équipe de Peter Trent et les pro-défusions…..

      Ça, il ne faut pas l’oublier.

      Ensuite une fois élu, il a accepté de négocier avec Charest les défusions et là
      la merdouille s’est installée…..
      C’était une promesse électorale……
      Drôle….. de cela….. il s’est souvenu, il avait vu, entendu.

      Je veux bien le bien être économique de Montréal, mais faudrait surtout
      une direction honnête.

      Selon moi , être près du Montréal Inc est au départ un handicap.

      Et si le prochain mandat en était un….. seulement de nettoyage.
      ….grand nettoyage……car je ne suis pas certaine que malgré la
      Comm. Charbonneau….que le ménage est commencé.

      - Enquête sur toutes les compagnies qui soumissionnent.
      - Enquête sur toutes les compagnies à numéro.
      - Vérification RÉELLE sur les intérêts personnels des élus.
      (surprenant des fois de vérifier, à qui appartient telle compagnie)
      - Avez-vous remarqué durant l’hiver, toutes les nouvelles compagnies au
      déneigement……surprenant tout de même…..
      Elles étaient où ces compagnies?
      Ont-elles poussé comme des champignons…même en hiver?
      - Règles très rigides pour les sanctions.

      Tout ça Montréal ne peut le faire seule…..tout le monde le sait.
      Et présentement, je trouve que le “maître provincial”, branle dans
      le manche un peu beaucoup, énormément.

      Pour moi, MA priorité :
      Retrouver la fierté d’être montréalaise, fierté disparue depuis 2005.
      La crosse des Mondiaux aquatiques 2005, ne passent pas.

      @mtlopinion, 11h32:
      Bonne suggestion.
      Savez-vous si ce rapport est sur internet?
      Merci

      Pas facile le redressement de Montréal, raison de plus pour y placer
      un homme/une femme SOLIDE, sans squelettes dans le placard.
      Louise April(Laloue)

    • Pour ceux que ça intéressent:
      http://www.ccmm.qc.ca/documents/memoires/2009_2010/
      10_03_31_rapport-gouvernance-fiscalite.pdf

    • @critiqueur101,

      vous parlez de dictat. Où avez-vous pris ça? Parlez d’influence à la place. Mais, c’est le propre de l’exercice du pouvoir de composer avec les différents pôles d’influence. Si vous êtes plus que un dans votre maisonnée, vous savez certainement que lorsque quelqu’un doit prendre une décision il a nécessairement à composer avec les influences et les arguments des autres personnes qui subiront les conséquences de la décision en question. Croire qu’un maire doive prendre des décisions sans tenir compte de personne, c’est croire qu’un maire puisse vivre dans un bocal et décider du sort de ceux qui ne sont pas dans le bocal. Votre conception de l’exercice du pouvoir est complètement irréaliste.

      Les groupes de pression, la rue, les organisations à but lucratif et non-lucratif, les associations, etc, ils devraient tous être ignorés? Le Montréal inc a son mot à dire dans la gestion de la ville, à moins que vous ne croyiez que nous puissions tous vivre d’amour et d’eau fraîche. Autrement, il faudra apprendre à vivre ensemble, avec les affairistes.

    • C’est d’un nouveau gouverneur dont Mtl aurait bien besoin beaucoup plus que d’un simple maire avec ses bébelles dans sa cour et les bébelles de Québec dans la sienne. Mais encore?

    • De toute façon le maire n’est qu’un porte parole…( regarder ce que Gérald Tremblay et Pierre Bourque ont fait).

      Il faudrait un candidat moins connu plus jeune et avec beaucoup d’enthousiasme !

    • Richard Bergeron est moins connu, entouré d’une équipe jeune qui ne doit rien à personne! Allez consulter le site de Projet Montréal. Et que Bergeron ait une côte à remonter avec la communauté d’affaires, les partis provinciaux et fédéraux, cela me fait plaisir. Ils savent qu’ils ne pourront pas lui faire faire n’importe quoi. Projet Montréal veut protéger et valoriser Montréal et sa population…Arrêtez de souhaiter la venue d’un politicien, nous avons vu les résultats. On pourrait pas essayer un spécialiste de l’urbanisme pour diriger une ville?

    • @jorochef,

      au contraire, l’équipe de Ferrandez s’est faite virer comme une crêpe par le proprio des édifices du projet St-Viateur Est. C’est à peine s’ils commencent à s’en rendre compte. C’est facile à manipuler des vantards et des bouffis de suffisance comme Ferrandez et son équipe.

    • M. Bachand n’est ni disponible ou intéressé ?

    • Entre Youppi et le Gros Kaderre, le choix deviendra très simple pour une bonne majorité de Montréalistes à mon très humble avis. Ne vaudrait-il pas mieux lui accorder son 4 % avant de lui signifier son congé sans façon?

    • @dcsavard

      Les décisions d’un maire devraient appartenir au maire et à lui seul.

      Quand je prends une décision, chez moi comme dans ma vie, c’est ma décision. Ma décision.

      Aucune influence extérieure ne viendra me dire quoi faire, ni prendre ma place. Certes, on peut écouter mais se laisser influencer indument, par tout le monde, est le meilleur moyen de se disculper de tout blâme et ce, sans jamais prendre acte de ses propres responsabilités.

      À Montréal, ça prend justement un maire qui ne se fera point influencer.

      Quelqu’un d’intègre et de vaillant.

    • critiqueur101

      Belle conception de la démocratie que vous avez là. Un peu de fascisme avec ça?

    • @Hermyy

      Je crois que vous ne savez pas c’est quoi le fascisme et que vous devriez vous abstenir de dénigrer quelqu’un sous l’appellation du fascisme.

      Selon vous prendre des décisions avec sa conscience, c’est devenu du fascisme.

      Donc, il faudrait être influencer par tous les groupuscules de gauche comme de droite pour prendre une décision démocratique…

      Méchant Bozo !

      Allez-vous amuser avec vos amis les carrés rouges…

    • En tout cas, je ne veux pas de Richard Bergeron à la mairie de Montréal, ni de Louise Harel.

      Je comprends le Montréal inc. mais malheureusement, ils sont un peu dans une situation délicate pour demander quoique ce soit, avec toutes les allégations à la commission Charbonneau. On peut dire qu’l n’y a rien pour embellir l’image de Montréal actuellement.

      Jean Drapeau avait toute une équipe à l’époque. Ça prendrait cela à Montréal, une équipe de visionnaires.

    • @critiqueur101,

      pourquoi pas la sainte trinité tant qu’à être rendu là?

    • ..Le Montréal Inc. hein? Le même qui a avoué avoir marché main dans la main avec un dénommé Trépanier durant presque une décennie? Je ne suis pas certain que cela me rassurerait de voir quelqu’un qui aurait été adoubé par ces gens-là. Et vous?

      Je sais. Vous allez me dire que tout le monde n’est pas pareil; qu’il ne faut pas faire dans l’amalgame;que même ceux qui ont erré peuvent changer. Mais puis-je quand même avoir un petit, tout petit doute?

    • Critiqueur101

      Vous avez affirmé que le maire devait prendre des décisions en se foutant de tout le monde et en n’en faisant qu’à sa tête= anti démocratique et fasciste (la version douce je l’admet mais il y a un début à tout).

      Pas besoin d’être un carré rouge pour le comprendre.

    • Comme le Québec Montréal a besoin d’une Margaret Thatcher!

      Mais ça c’est impossible, les rapports de force existants ne le permettent pas, les médias son contre, la population urbaine vote plus à gauche. Bref ça n’arrivera pas. Personne ne viendra faire le ménage dans la fonction publique municipale, sabrer dans les conventions collectives voire les éliminer pour économiser les milliards qu’il faudrait pour relancer cette ville et la rendre plus abordable pour ceux qui veulent y vivre.. Parce que ne vous faites aucune illusion, ces milliards on ne les trouvera pas ailleurs, péages ou pas.

      Et les problèmes ne sont pas finis, la bulle immobilière qui a soutenu l’économie et les finances de la ville (la plus endettée au pays) ces dernières années est en train d’éclater. Au Canada Montréal est même devenu la grande ville où il y a le plus grand déséquilibre acheteurs/vendeurs, il y a deux fois plus de condos à vendre à Montréal qu’à Toronto!!!

      Bref vous trouvez que ça va mal maintenant, attendez vous n’avez encore rien vu.

      P Brasseur.

    • @gl000001, “C’est la buisness qui dirige” ça pourrait-être le milieu des arts, du sport du communautaire, que voulez-vous c’est clair que les gens d’affaires veulent voir qui va diriger, les autres sphères n’ont qu’a en faire pareillement et pousser sur un candidat. Qui pourrait avoir de l’intérêt pour ce poste, 100 heures par semaine pour se faire traiter de nul à chaque jour dans les médias?

    • De toute manière, est-ce que le poste de maire de Montréal tente vraiment D. Coderre ? Comme vous l’écrivez dans votre texte, M. Cardinal, on ne peut pas dire qu’il a été très loquace à ce sujet, par exemple, en entrevue à Bazzo.com ou TLMEP. De plus, comme l’a déclaré récemment Louise Harel avec raison, le député de Bourassa n’a même pas fait depuis un an de commentaire sur ce qui se passait à Montréal…

      Si la politique municipale montréalaise avait intéressé vraiment Coderre, il me semble qu’il en aurait déjà parlé ouvertement plusieurs fois, ce qui n’est pas du tout le cas !

    • Dans la plus grande discrétion, une vingtaine de représentants du Montréal inc. se sont réunis dans les bureaux de la firme Astral*, l’an dernier.

      seriez pas en train de mettre la charrue avant les boeufs

    • @ecran
      “les gens d’affaires veulent voir qui va diriger,”
      Ou plutot: “les gens d’affaires veulent voir comment on peut le diriger”.
      La commission Charbonneau ne règlera pas tout. Ils vont trouver d’autres moyens de se donner des avantages.

    • @laloueapril,

      l’administration Bourque faisait face à des rumeurs de magouille persistantes. En particulier dans le dossier du marché centrale. Je ne suis vraiment pas certain que Bourque aurait fait mieux que Tremblay.

    • Une question: Est-ce que ces mêmes gens d’affaire avaient appuyés Gérald Tremblay à l’époque??

    • M. Cardinal,
      Pourquoi ne censurez-vous pas mon commentaire ? Je n’en ai pas envoyé depuis 7h 05 et 34 sec. Ce matin, et vous n’y faites rien. Je vais loger une plainte au Conseil de presse.

    • Péladeau aurait pu être intéressant avec de petits trains électriques de chez Hydro. M’enfin!
      Probablement que le toit du stade n’intéresse plus personne à Mtl.

    • @dcsavard,15h00:

      Entièrement d’accord avec vous, magouille pour magouille, pas de différence.

      Mais, par contre on ne serait pas “pogné” avec la monstrueuse structure de
      la nouvelle ville.
      Montréal est un casse-tête d’administration.

      Selon moi le projet, Une Ile une Ville était et reste encore aujourd’hui la
      solution.
      Ça au moins, Bourque l’aurait installé.

      Pas rose l’avenir de Montréal.
      Louise April(Laloue)

    • @laloueapril,

      Bourque aurait été obligé de composer avec la structure actuelle. Elle a été imposée par le gouvernement provincial et le maire de la ville centrale n’a aucun pouvoir pour la changer. Et lorsque les Libéraux ont initié les défusions, Tremblay a milité contre.

      Non, je ne crois pas que Bourque aurait pu y changer grand chose.

    • @dcsavard,12h17: vous soulignez que….
      [Et lorsque les Libéraux ont initié les défusions, Tremblay a milité contre.]

      Position de façade seulement pour Tremblay, puisque sa position réelle était
      déjà connue de tous les anti-fusions…..
      Il était CONTRE les fusions.

      À lire, très intéressant sur le sujet:
      http://www.radio-canada.ca/nouvelles/municipales/dossiers/trent.html

      Dès le début du projet il s’allie à ceux qui sont CONTRES les fusions.
      Ce n’est qu’à son corps défendant qu’il devient pour les fusions….
      et ce seulement après son élection.
      Tous les pro-défusions étaient favorisés par l’élection de Tremblay.
      Car ils savaient, que la Job de bras était déjà amorcée par ce dernier.

      Alors que, si le projet de Bourque n’avait pas été aussi dilué par les
      fusions/ défusions, nous ne serions pas dans le bourbier actuel.
      Merdouille administrative qu’impose ce trop grand nombre d’administrateurs….

      Je ne défends pas Bourque, mais je maintiens que son projet était positif
      pour Montréal.
      Et que le double visage de Tremblay a défavorisé Montréal avec une structure
      monstrueuse.
      Louise April(Laloue)

    • @M.Cardinal, (question de ma voisine Lise):

      Elle serait très curieuse de connaître les noms de ces 20 personnes
      du… Montréal Inc……même Coderre ne semble pas les connaître….?

      Montréal Inc…. c’est qui, c’est quoi, c’est pourquoi?
      Louise April(Laloue)

    • @laloueapril
      C’était peut-être des prête-noms ou des “personnes morales” à la 1234567 inc. ;-)

      Montreal inc. a un site web :
      http://www.montrealinc.ca/fr/index.php

      ;-)

    • @gl000001,14h44:

      Vous pensez exactement la même chose que ma voisine:-)

      Merci, mais j’avais déjà visité ce site.
      Sérieusement, je doute beaucoup que ce groupe aura une si grande
      influence sur les décisions lors de la prochaine élection.

      Le Montréal INC cité ici est tout autre selon moi, et celui-là m’inquiète
      beaucoup plus.
      Ce trafic d’influence souterrain nous réserve de mauvaises surprises.
      On le constate tous les jours à la Comm.Charbonneau.
      Louise April(Laloue)

    • Ce « Montréal Inc. », d’après cet article, ce n’est qu’une clique d’enfants roi de la génération X se prenant pour une aristocratie à lignage salique et infaillible pour DÉCIDER de ce qu’est dès lors notre PSEUDO-démocratie? Voulant faire comme les mafieux de ces films qui berçaient leur éducation, alors qu’ils morvaient dans les jupons de leurs lignages filiaux et/ou ploutocrates?… Rien de démocratique ni de capitaliste, mais tout de mercantilisme issu du XIXeme siècle (avec leurs lots de drames socio-économiques desquels on avait évolué, mais il semble que c’est ça qui arrive quand on sèche les cours d’histoire et philo sous prétexte que ce n’est pas “utile à la performance” selon les boomers : empêtré dans un syllogisme essentiellement circonscrit par des mécanismes monétaires et totalement virtuels, on se met en marge de l’Évolution humaine, à défaut de régresser)…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    D L Ma Me J V S
    « sept    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité