Le blogue de François Cardinal

Le blogue de François Cardinal - Auteur
  • François Cardinal

    François Cardinal est chroniqueur à La Presse, spécialisé dans les affaires municipales et urbaines. Il aime la ville, toutes les villes.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 20 mars 2013 | Mise en ligne à 13h55 | Commenter Commentaires (34)

    L’Homme de Calder ne quittera finalement pas l’Île Sainte-Hélène (AJOUT)

    X00142_9-420x279

    À la lumière du débat captivant qui a eu lieu ces derniers mois, la Ville de Montréal choisit finalement de laisser L’Homme tranquille.

    L’œuvre de Calder ne quittera pas l’Île Sainte-Hélène, a en effet tranché le conseil municipal. Mieux, elle sera davantage mise en valeur sur le site même où elle a été implantée il y a quelques années seulement.

    Une très bonne chose.

    L’administration n’accorde pas de budget spécifique à cette mise en valeur in situ, malheureusement, mais elle transfère la responsabilité de l’œuvre au gestionnaire du site, la Société du Parc Jean-Drapeau. On comprend donc que le financement viendra, possiblement, des coffres de cette dernière.

    Parallèlement, la Ville demande au Comité-conseil en art public d’orienter son travail prioritairement, non pas sur le déplacement d’œuvres existantes, mais plutôt sur le développement du mécénat et l’acquisition de nouvelles œuvres d’art public.

    Cela est un important changement de cap* pour Élaine Ayotte, responsable de la culture au comité exécutif. Car à la suite de la suggestion du mécène et membre du Comité-conseil Alexandre Taillefer, elle s’était montrée favorable au déménagement du stabile de Calder sur l’île de Montréal, avant d’accéder à l’exécutif.

    C’est finalement Projet Montréal qui aura eu le dessus, avec le dépôt de sa motion demandant le maintien et la mise en valeur de l’importante sculpture.

    Une bonne nouvelle. Vous ne trouvez pas?

    *AJOUT: je viens de parler À Mme Ayotte, qui ne voit pas les choses de la même manière. Elle soutient que la motion ne met pas fin à tout jamais à l’idée d’un déménagement. Ce que réfute Projet Montréal… et un peu son propre parti, Vision Montréal. Dans son communiqué de presse, Louise Harel met de gros gants blancs très épais pour ne pas avoir l’air de contredire l’élue de sa formation, mais elle dit néanmoins que l’idée du déménagement est à abandonner, au profit de l’acquisition de nouvelles oeuvres.

    «Depuis, certaines déclarations publiques de ses membres ont suscité un débat public passionné, indique Mme Harel. Le resserrement du mandat de l’organisme lui permettra de se centrer sur ses objectifs. Nous félicitons Élaine Ayotte pour son leadership dans l’atteinte des objectifs du Comité-conseil en art public, en vue d’augmenter le nombre d’œuvres d’art public de classe internationale sur le territoire Montréalais.»

    Quant à Projet Montréal, qui a adopté la même motion, il est plus clair. Dans son communiqué, le parti se réjouit que le Conseil de ville ait adopté «une motion pour la mise en valeur de l’œuvre de Calder là où il est, c’est à dire sur l’île Sainte-Hélène». «Nous sommes très heureux que le Conseil ait confirmé son intention de laisser L’Homme là où il est présentement», ajoute François Croteau, le maire de Rosemont.


    • Ça ne devrait pas être long que de fiers représentants de la droite baloney viennent dire que c’est laid et qu’il faudrait la faire fondre pour vendre le métal.

    • Dommage. C’est œuvre d’art symbolise toute la grandeur de nos artistes. La mettre en plein milieu du centre-ville aurait pu leur donner plus de visibilité et nous aurait donné à tous plus de fierté “nationale”.

    • Bon, c’est décidé. Bravo et passons à un autre appel. Espérons que ce débat ne revienne pas sur le tapis l’année prochaine ou une autre fois…

    • @respectable: Calder était américain…

    • Oh oh oh! Arrêtez les presses, il se passe… rien.
      Cette statue est assez moche, mais si certains l’aime, on peut bien la laisser rouiller là et apprécier sa valeur sentimentale. C’est aussi un bon perchoir pour les mouettes et les pigeons.

      Ils se sont finalement rendus à l’évidence, que payer pour déplacer ce monstre d’acier à un endroit passant en plein centre-ville n’était pas la meilleure solution.

    • Autre endroit qui n’est pas mis en valeur par Montréal. Au moins, on pourrait le peindre, le rendre plus agréable.

      Ce site a servi à l’Exposition universelle de 1967; ce n’est pas rien. Que reste-t-il de çà ?

      Le globe, ancien pavillon US, pourrait être mis en valeur; simplement y appliquer des feuillards d’aluminium qui représenteraient les continents. En faire un symbole de l’environnement. À chaque compétition de Formule 1, on voit ce site à travers le monde; ce n’est pas rien.

      Même chose avec le Stade Olympique. Quand as-t-on vu pour la dernière fois une compétition mondiale de Jeux Amateurs à Montréal ? Ce Stade est encore l’édifice le plus visité à Montréal. Heureusement, on devrait avoir bientôt une décision pour le toît. Quand on pense qu’il y a eu des matchs de hockey à l’extérieur à plusieurs endroits à travers la ligue, mais rien à Montréal; on est quand même le berceau du hockey !

    • Oh oh oh! Arrêtez les presses, il se passe… rien.
      Cette statue est assez moche, mais si certains l’aiment, on peut bien la laisser rouiller là et apprécier sa valeur sentimentale. C’est aussi un bon perchoir pour les mouettes et les pigeons.

      Ils se sont finalement rendus à l’évidence, que payer pour déplacer ce monstre d’acier à un endroit passant en plein centre-ville n’était pas la meilleure solution.

      @angel_eyes : je doute que ça rapporterait grand chose, surtout que les contracteurs empocheraient une partie pour redonner aux partis. Même juste la déplacer coûterait sûrement plus cher. Aussi bien la laisser choir à un endroit où elle ne nuit pas. Tant que la sécurité du public est pas en danger qu’elle s’effondre.
      Laissons la gauche baloney dépenser des millions en rapports, études, et expertises de toute sorte pour finalement continuer le statu quo.

      B Plante

    • Quelle décision heureuse! Cette sculpture de Calder faisait partie intégrante du site de l’Expo 67 et a permis à des milliers et milliers de visiteurs de découvrir l’artiste. Mais il faut vraiment la remettre en valeur!

    • Ben oui sinon les picnics électroniques auraient de l’air pas mal tout nu merci.

    • Est-ce que les New-yorkais voudraient que la statue de la Liberté soit déménagée en plein cœur du quartier de Manhattan ? Réponse: NON !

      Un lieu donne une certaine signification à une œuvre et l’Homme de Calder est parfaitement bien situé pour en faire un attrait touristique de renommée mondiale pour la Ville de Montréal.

      Il faut juste un peu d’imagination et de génie pour revitaliser ce site qui fut jadis le socle de l’exposition universelle de 1967. Bonne décision !

    • Bonne décision. Mais pourquoi la peinturer ?

      @Erno
      J’aime votre suggestion de globe terrestre géant. Pourquoi ne pas recouvrir la structures de LED qui dessineraient les continents. On pourrait même les faire tourner. La nuit, ça serait visuellement très remarquable !!!

      @angel_eyes
      Mais non. Déménageons ça à Ste-Marguerite du Lac Masson pour leur faire comprendre ce qu’est le modernisme. Rassemblons-y toutes les constructions du même acabit. Renommons la ville “Ste-Marguerite-la-Mauderne”. Un musée à ciel ouvert de Modernisme.
      (IRONIE, BLAGUE)

    • Enfin du bon sens à Montréal! Pas trop tôt.

    • Quel rustre quand même ce respectable!
      On dirait que pour lui, le Québec est suspendu dans l’espace sur le dos d’éléphants cosmiques et qu’il n’y a rien d’autre qui compose l’univers.

      Du gros bon sens d’administrateurs publics.
      Là si ils commencent à réfléchir, ça va devenir le monde à l’envers!

    • @respectable: Calder était américain…
      __________
      Nous, québécois, sommes Nord-Américain, rendons hommage à Calder en déménageant son œuvre magistrale en plein milieu du centre-ville quitte à exproprier du monde. Ceux qui sont contre mon idée sont des incultes qui ne comprennent rien à l’ « art ».

    • ”C’est œuvre d’art symbolise toute la grandeur de nos artistes” respectable

      C’est ça qui fait l’effet des ongles sur un tableau!

    • Bon, je ne suis pas du genre à me pâmer devant cette oeuvre. Je la trouve sympathique mais de là à en chanter les louanges…
      Je fais confiance aux experts qui disent que c’est une grande œuvre et je dois reconnaître qu’elle est représentative d’une période de bouillonnement exceptionnelle dans l’histoire du 20ème siècle et principalement au Québec. N’empêche qu’à côté du Stade, il me semble… enfin. Je la “voyais” là quoi.

      Pour ceux qui la trouvent laide ou insignifiante, avez-vous regardé une seule fois la tour Eiffel, cette horreur absolue qui a pourtant une immense valeur historique ?
      Et l’édifice de l’ONU à New-York ?
      La croix sur le Mont-Royal ?
      Le Manneken Pis à Bruxelles ?

      C’est à se décrocher la mâchoire d’ennui… ou de rire, mais pas en Aaaaah d’admiration tout de même. Iconiques, oui, importantes, oui, belles, on repassera.

      Le fait que l’Homme soit mis en valeur (je ne sais pas comment remarquez) ne peut être qu’un bienfait.

    • jean-francois_trottier

      20 mars 2013
      18h07

      Si ma comparaison peut mieux faire comprendre la sculpture en question, je dirais qu’on peut penser la même chose des premiers prototypes de téléphones si on les compare avec un Iphone, ça fait dur! Mais l’énergie qui a été nécessaire pour aboutir à ces premiers prototypes est colossale!

      Calder est surtout reconnu pour son art cinétique. Concept qui à l’époque était assez futuriste. L’ abstraction qui est aujourd’hui un évidence en art, était encore en plein développement à son époque. Ajoutez à cela une valeur de logo pour une petite entreprise très sympa qui fonctionne assez bien et vous n’ avez pas de raisons valables de gaspiller du temps sur la localisation de l’objet.

    • @re_re

      Ce ne serait pas plutôt l’inverse?Avant on avait le ipod -Michel-Ange,le Bernin,Alfred Laliberté,Rodin,etc-,puis au 20e siècle on est retourné à l’âge de pierre?L’abstraction est une déconstruction du classissime,et la scupture contemporaine une simplification des formes?Ce n’est donc pas un point de départ,mais plutôt un retour en arrière,en quelque sorte.La sculpture ne date pas d’hier,vos prototypes de téléphone se sont les scuptures primitives.Le classissime c’est le ipod,et l’abstraction un retour aux origines?

      Il n’y a rien de beau dans cette oeuvre,et le but recherché n’était probablement pas la beauté de tout façon,pas davantage que la beauté ne se retrouvera dans l’art conceptuel de plusieurs artistes d’aujourd’hui.En art moderne et contemporain,la beauté peut ne pas être le but recherché,ce que bien des gens semblent ignorer ou ne pas comprendre.

      Les boîtes de soupe de Warhol ne sont pas plus belles que les boîtes de soupe de nos épiceries…

      @angel-eyes

      Le transport en camion de ce monument en direction de la fonderie,risquerait de coûter trop cher…mieux vaut ne pas y toucher alors…mdr.

    • Laisser cette oeuvre à cet endroit est la bonne décision car elle reste sur le lieu de l’Exposition Universelle de 1967 et elle reste à un endroit où elle ne sera pas endommagé.

      Tant que la nuance d’acier inoxydable n’est pas connue, il est risqué de la mettre dans un endroit où il y a des chlorures. C’est l’ABC de la résistance des matériaux à la corrosion, les chlorures et certains alliages d’acier inoxydable ne peuvent pas cohabiter.

    • @disto-bob

      Ce que vous qualifiez de simplification, me semble être dans le sens de simpliste alors j’y associais plutôt la notion de synthèse et l’abstraction était au début issue de cette volonté d’extraire l’essence des choses. Le minimalisme du Ipod est un aboutissement de cette démarche. Pour la beauté de l’objet, ce n’est effectivement pas la question même principale.

    • Que cette oeuvre soit plus visible depuis Montréal et augmente l’attrait des îles.

    • Je pensais que la déménager au centre aurait donné une plus grande visibilité à l’ouvre. Une magistrale contrairement à ce que certain disent dans ce blogue.

    • respectable,
      si vous parliez du «nationalisme» nord-américain alors pourquoi ne pas le mentionner au départ? Parce qu’il vous est absolument nécessaire d’écrire un quota miminum de posts par jour?

    • @re_re

      Retour aux origines…extraire l’essence des choses:c’est le même language,seuls les termes sont différents…Brancusi serait probablement d’accord.

      C’est le problème de l’art moderne,exprimé par jean-françois_trottier:de Donatello à Calder,en effet,on recule,ou on tourne en rond,c’est selon.

      Le ipod c’est l’aboutissement des cathédrales,de la chapelle Sixtine:le génie humain(rationel,mathématique) qui repousse ses limites.Parce qu’un ipod,c’est de la science avant d’être du design.Puis l’idée derrière le design du ipod,exite depuis des siècles au Japon…

    • @disto-bob
      Mon point de vue doit sûrement être partagé par d’autres car le ibidule en question a fait son entré au musé d’art moderne à NY dernièrement! Sa complexité n’a d’égal que sa simplicité et c’est ce qui en fait une oeuvre majeure comme les idées de Calder au temps ou elles ont été exposées.

      Et pour ceux qui trouvent que l’objet créé par Calder fait passé date, attendez ce que ceux qui vivront en 2050 disons, vont penser de vos RI-DI-CU-LES ibidules vieillots quand eux vont faire les mêmes choses avec des implants électroniques dans la peau.

      Pour moi, l’art et la science à un certain niveau, c’est la même chose, soit un développement de la pensée, point.
      De là son association parfaite, selon moi, avec le Piknic Electronik qui symbolisent une vision vers l’avenir comme Calder en son temps.

    • @re_re

      Mais l’idée derrière le simplisme du ipod,ne date pas d’hier!Aucune contradiction ici.

      Picasso n’a pas inventé l’art africain,si vous voulez.

      On jase là…il s’agit pas de savoir ce que le musé d’art moderne en pense…

    • @re_re

      Puis concernant le développement de la pensée,point,comme vous dites,ça revient à nier l’essence de l’art qui est de nature spirituel et donc irrationnel.L’art africain est rituel,religieux,tout comme les grandes messes rock par exemple.L’Homme de Calder,est surtout intéressant par sa présence,tout simplement:tout le reste,le discours cinétique et le reste,ce n’est qu’une simple question de méthode!Le phénomène Apple,il est rationnel:un paquet de gens aiment,trippent sur la marque et tout,et ne savent même pas vraiment pourquoi!C’est religieux,tout ça,c’est pas scientifique.Andy Warhol n’était pas un scientifique,il était givré le mec:même des gens qui le fréquentaient à l’époque,auront affirmé par la suite que le type était très inquiétant par moment…

      L’art n’est pas logique,ou du moins pas comme la science peut l’être.Une des grandes idées en art,c’est l’intemporel,les grands chefs d’oeuvres immortels!Nous savons aujourd’hui que la terre n’est pas plate,mais à l’époque de cette croyance,des oeuvres auront été crées qui sont aujourd’hui encore considérées comme immenses…et plusisurs croient également qu’elles sont beaucoup plus grandes que les travaux de nos artistes d’aujourd’hui-le pire c’est que ça se défend!

      L’art tourne en rond,ça ne va pas en ligne droite pantoute!

    • L’art africain c’est la source, ce que l’occident en a fait est de loin plus élaboré et c’est multiplié en de multiples facettes (tout les …istes variantions) pendant que l’art africain n’a pas bougé d’un poil!

      Il y a une différence notable entre utiliser l’esprit de schématisation par instinct et de l’assimiler pour l’adapter à toute sortes de formulations dont le design entre autre.

    • Avant de réaliser un rêve, il faut d’abord l’ avoir!

      Pour l’art et la science qui se fondent totalement un dans l’autre, il y a eu le Bauhaus et aujourd’hui les jeux vidéos par exemple qui par leur avancés modifient graduellement notre rapport avec le monde avec le virtuel entre autre.

    • Et un petit troll pour finir?

      Andy Warhol pour moi, c’est plus un politicien, pis un licheux de cul de bourgeois qu’un artiste!

      Son seul mérite est d’être né avec un ego démesuré pour attirer comme le ferait une grosse planète inhabitable, d’autre artistes plus talentueux que lui!

    • @re_re

      De quoi on parle au juste?

      Je vous parle du caractère intemporel des grandes oeuvres,et vous me répliquez avec les jeux vidéos!

      On est pas dans le même débat.

      Intéressant quand même,comme petite discution.À la prochaine chicane,comme on dit!

    • @re_re

      Andy warhol ne devait pas posséder un ego tellement grand,car c’était un type qui souffrait d’un genre de timidité maladive,du genre chétif,le genre de gars que l’on soupçonnait de peut-être un peu trop aimer sa mère.

      Tant qu’à troller,donnez-vous la peine au moins…cette histoire d’ego ne tiend pas la route.Si ça se trouve le gars avait aucune estime de lui-même,et était socialement incapable.En tous cas.Mieux vaut tenir des propos formatés…

    • Vous me dites que l’art tourne en rond, ça ne va pas en ligne droite pantoute!

      Je vous dit qu’à mon échelle, ça avance et j’en donne des exemples.

      Picasso n’a pas inventé l’art africain,si vous voulez. Non, il l’a occidentalisé puis il y a eu de multiples transformations pour aboutir à la pensée minimaliste. La question n’est pas de savoir qui a inventé la roue mais plutôt de ce qui en a été fait.

      Pour le troll, j’aime pas Warhol et je l’ai dit avant que c’était un troll! Veut dire ça lâche des bouses grosses comme ça partout autour de moi sur ces forums de Cyberpresse et moi je devrais toujours me forcer pour développer des arguments? On nomme ça:”La capacité d’adaptation!” Et comptez-vous chanceux que je n’y prenne pas plaisir au point de préférer cela aux arguments organisés!

    • @re_re

      De toute façon c’est philosophique rendu-là.Vous savez,la pensée bouddhiste ou amérindienne,afirmant que tout évolue en cercle!Le tao,aussi,je suppose.J’ai essayé d’être trop subtile…c’est vrai…nous sommes sur un blogue:alors vive la pensée binaire,et les généralités grossières.J’aurai appris la leçon,et je garderai ma poésie pour moi à l’avenir.Un peu comme ce centre culturel qui à mon avis est un chef d’oeuvre de mauvais goût,mais s’il faut oser le dire,on vous tapisse dans un coin avec la mention:ami de Harper,anti-culture-macoute.J’ai saisi le niveau…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2014
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité