Le blogue de François Cardinal

Archive du 11 janvier 2013

carte

Les réactions de certains lecteurs à mes derniers billets m’ont fait sursauter, puis réfléchir. En un mot, on me reprochait d’avoir consacré trop d’espace à Saint-Bruno sur ce blogue.

Au début, la lecture de ces commentaires m’a vraiment surpris. Inconsciemment, j’ai toujours traité cet espace comme un lieu d’échanges sur le Grand-Montréal. Montréal est certes une ville, mais c’est aussi une île, voire un ensemble métropolitain, une région administrative, une agglomération urbaine.

Puis je suis allé relire le texte introductif du blogue… pour m’apercevoir que j’étais le responsable de cette confusion.

On y retrouve certes l’expression «métropole», un mot que je place sur un pied d’égalité avec «capitale» et qui inclut à mes yeux les quelques municipalités qui entourent le chef-lieu (Montréal-Est et Kirkland font autant partie de la métropole que L’Ancienne-Lorette fait partie de la capitale).

Mais on retrouve aussi dans mon texte le mot «ville»…

Mon erreur. Car je ne voudrais pas laisser entendre que ce blogue se concentre exclusivement sur la ville de Montréal. Ce serait beaucoup trop restrictif.

Quand je parle des trains de banlieue, ce n’est pas seulement pour évoquer leur terminus sur l’île. Quand je parle du PMAD, ce n’est pas seulement parce que la Ville de Montréal fait partie de la CMM.

De la même manière, quand je parle des tensions que provoquent les mesures de circulation du Plateau, je ne peux faire abstraction de la circulation de transit qui vient d’outre-ponts. Quand je parle de «transit oriented development», je ne peux pas m’en tenir qu’au secteur Namur.  Quand je parle du métro, je ne peux pas passer sous silence l’affluence de Longueuil et surtout Laval.

Je précise, donc: mon intention, avec ce blogue sur l’avenir de Montréal, est de parler de la ville centre autant que du centre-ville. Mais aussi de ce qui l’entoure, que ce soit sur l’île avec les «villes de banlieue» du West Island, ou à l’extérieur dans les première et deuxième couronnes.

Bref, je veux aborder Montréal tel un écosystème, c’est-à-dire un ensemble urbain à l’intérieur duquel divers organismes municipaux interagissent dans une relation d’étroite interdépendance.

Qu’en pensez-vous?

Lire les commentaires (15)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité