Quel avenir pour Montréal?

Quel avenir pour Montréal? - Auteur
  • François Cardinal

    François Cardinal est éditorialiste à La Presse. Journaliste depuis près de 20 ans, il est également chroniqueur à la radio et auteur des essais Le mythe du Québec vert et Perdus sans la nature.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 10 janvier 2013 | Mise en ligne à 8h54 | Commenter Commentaires (25)

    Scinder les postes de maire et de président: Québec est ouvert

    615344-sylvain-gaudreault

    L’idée de scinder les postes de maire et de président du comité exécutif fait son petit bonhomme de chemin.

    Hier, le chef du parti d’opposition de Saint-Bruno s’en est fait le porte-étendard dans un texte de La Presse. Et le ministre des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault, se dit prêt à y réfléchir.

    En entrevue téléphonique, le ministre s’est en effet dit «sensible» aux problèmes que peut provoquer ce double mandat de maire de la ville et de président du conseil municipal, un rôle qui exige pourtant une certaine neutralité.

    «Je peux concevoir que cela pose parfois problème. Je reçois donc cette suggestion. Je trouve cela intéressant, cela fait réfléchir», a-t-il dit.

    Le ministre évoque sans hésiter «une confusion des genres», mais il refuse de parler de «conflit d’intérêts institutionnel», «car cela implique un intérêt pécuniaire» à son avis (vérifications faites, un conflit d’intérêts institutionnel est un conflit entre au moins deux obligations importantes que l’on n’arrive pas à remplir adéquatement sans compromettre au moins l’une des deux).

    «Cela dit, je ne veux pas prendre de décision trop vite suite à un cas précis. Je ne veux donc pas laisser entendre que j’envisage quelque chose à court ou moyen terme. Mais votre suggestion est intéressante et elle mérite réflexion.»

    En attendant, a-t-il ajouté, il recommande aux municipalités qui vivent des tensions lors des séances du conseil municipal de se doter d’un «règlement régissant la régie interne», sorte de Code Morin du municipal, afin d’apaiser les conflits qui peuvent survenir lors des assemblées délibératives.

    D’ailleurs, fait intéressant, il n’existe pas à l’heure actuelle de «procédures formelles d’assemblée» dans les municipalités du Québec, selon un rapport sur la mise en tutelle de Lamarche produit l’an dernier par la Commission municipale du Québec.

    Cette dernière recommande ainsi au ministère des Affaires municipales d’amender la loi «afin de rendre obligatoire l’adoption d’un règlement sur la régie interne des séances» afin de limiter les «dérapages». Comme ceux observées à Mascouche et Saint-Bruno.


    • Le chef de l’opposition est d’accord, mais le roitelet de Saint-Bruno non :

      “Dans une lettre envoyée aujourd’hui à La Presse, le maire Benjamin réplique que la nomination d’un président de conseil «ne permettrait pas de corriger efficacement la situation». Sa présence ne ferait, selon lui, «que reporter sur les épaules de cet élu les reproches que l’on adresse aujourd’hui à un maire».”

    • Heu…

      “se doter d’un «règlement régissant la régie interne»”…

      C’est pas comme vouloir planifier la planification??

      Il doit exister des balises pour régir les interventions des citoyens lors des assemblées publiques d’un conseil municipal mais quand ça se met à chauffer, le maire est bien mal placé pour intervenir car il est souvent directement impliqué.

    • Ça ressemble de plus en plus à une croisade qui d’ailleurs, n’a pas grand chose à voir avec Montréal. Peut-être devrait-on songer à rebatiser le nom de ce blogue.

      Bernard Théroux
      Hochelaga

    • @ nike

      La croisade, je la vois plutôt dans l’ensemble de vos commentaires qui contredisent systématiquement ce que j’écris.

      Quand les journalistes ne font pas de suivi, on les accuse de sauter d’un sujet à l’autre sans cohérence. Quand ils creusent plutôt leur sujet, comme je le fais avec l’idée citée dans le billet, ils se font dire qu’ils sont en croisade.

      Damned if you do, damned if you don’t.

      François Cardinal

    • @ anti-ch_primaire

      La lettre du maire Benjamin se trouve ici:
      http://www.lapresse.ca/debats/votre-opinion/201301/09/01-4609849-du-conflit-dinterets-a-la-manipulation.php

      Il s’oppose en effet à l’idée que je suggère… contrairement à ce qu’il m’a dit au téléphone, la veille. Voici la réponse qu’il m’a alors donnée: «Je n’écarterais pas une telle idée. Je ne crois pas qu’il y ait un quelconque empêchement [à un tel changement législatif].»

      François Cardinal

    • Il faudra se pencher aussi sur les juges des cours municipales qui sont en conflit d’intérêts flagrant avec les procureurs de la ville puisque les 2 se disent représenter leur ville !!

    • @fcardina

      Lorsque je suis d’accord je ne me manifeste pas ou peu. Je ne vois pas l’intérêt à débattre avec quelqu’un qui a la même opinion que moi. Il en est de même si je me considère trop peu informé pour soutenir mon opinion.

      Si vous voulez parler de suivi et de Montréal vous auriez pu discuter avec le maire de l’arrondissement, le président de la RIO, la ministre du MELS, Mme Marois, le chef de l’opposition etc, pour savoir quelle lecture ils font du rapport récemment déposé sur l’avenir du Parc Olympique.

      Là on parlerait de suivi. Dans le cas présent ça n’a rien à voir avec Montréal et vous faites la promotion de votre idée.

      Pour citer un autre dicton je vous dirais « live-up to your words ».

      Alors que penses les décideurs du rapport sur le Parc Olympique?

      Bernard Théroux
      Hochelaga

    • @ nike

      Montréal est une ville, parfois une île, parfois une région…

      François Cardinal

    • “Il faudra se pencher aussi sur les juges des cours municipales qui sont en conflit d’intérêts flagrant avec les procureurs de la ville puisque les 2 se disent représenter leur ville !!”

      Les juges représentent la loi/justice …

      Pas la ville!!

      D’ailleurs, je suis certain que vous n’êtes pas sans savoir
      que les juges municipaux sont nommés par le gouvernement du Québec!

    • fcardina : je suis d’accord avec nike, de ce que j’en comprends, c’est un blogue pour parler de Montréal. Or, ce n’est pas ce que vous faites présentement. C’est un peu comme Richard Therrien se mettait de parler de technologie ou que Matias Brunet faisait dans la politique.

    • @ mercador

      Je vous entends… Mais j’ai toujours vu ce blogue comme un lieu d’échanges sur le Grand-Montréal, même si je me concentre sur la ville de Montréal comme telle. J’ai déjà écrit sur Westmount, par exemple. J’ai beaucoup écrit sur le PMAD de la CMM. J’écris sur l’AMT, même lorsqu’il s’agit d’enjeux régionaux.

      Dans le cas qui nous occupe, n’oublions pas que Saint-Bruno n’est qu’un prétexte. Le changement proposé s’appliquerait à la plupart des municipalités du Grand-Montréal.

      Cela dit, n’ayez crainte, ceci était le dernier billet sur la question.

      François Cardinal

    • @fcardina
      Moi, je trouve votre “acharnement” très à-propos ;-) L’histoire de la rue des Hirondelles est sorti tout juste après la signature du PMAD auquel St-Bruno a adhéré et personne ne vous a reproché d’en parler (du PMAD). St-Bruno était l’exemple à ne pas suivre, si je me souviens bien du titre de votre billet.

      @mercador
      Quand Mathias Brunet parle de Phoenix et son club de hockey, c’est de la politique. Quand Richard Therrien parle de Québécor versus le conseil de la radio-diffusion, c’est de la politique. Il faut savoir être flexible.

    • On dirait bien un début de campagne électorale pour novembre 2013 en faveur du parti de Mme Archambault, de M Murray avec son organisateur Michel Des G

    • Je comprend mal les reproches formulés à M. Cardinal. Parler de Montréal, c’est s’explrimer sur l’ensemble et non pas seulement sur l’entité municipale que représente Montréal. Les événements induisant des commentaires et qui sont originaires de municipalités du Grand Montréal, intéresse tout autant que ceux originant explicitement de la ville de Montréal. La problématique de toutes les villes formant le Grand Montréal est commune et les interrelations entre ces situations nous affectent, nous Montéralais, tout autant que ce qui se passe à Montréal a une influence sur les autres villes formant l’ensemble géographique du Grand Montréal.

      Si le sujet ne vous concerne point, chers lecteurs contradictoires, au moins laissez au autres qui se sentnet plus concerner l’opportunité de prendre connaissance de l’opinion émise et d’y réépliquer au besoin, et ce même si l’événement décl;ancheur se situe hors Montréal, mais toujours dans le Grand Montréal.

      Guy Fortin, Montréal

    • @jpz779
      vous semblez (par vos remarques sur le sujet) avoir déja un parti pris et si c’est le cas et que vous etes de St-Bruno vous etes surement un bon ami du maire et ne voyez pas plus loins que le bout de votre nez.

      concernant l’idée d’un président pour voir au bon ordre d’une séance du conseil,le maire benjamin n’en veut surement pas cars la preuve de son manque de respect envers les citoyens serait faite par son refus constant de répondre ou de donné des éclaircissement aux citoyens et il se verrait obligé d’etre respectueux envers Mme Archambeault qui est la seule de l’opposition ce qui aggace grandement le premier magist rat.

      Pierre
      citoyen de st-Bruno

    • M.Cardinal,

      Moi aussi je trouve très à propos toutes ces histoires municipales.
      Intéressant aussi, car ça touche beaucoup de gens de Montréal aussi.
      Nos enfants, nos amis, d’anciens voisins y demeurent, alors oui il est
      intéressant de savoir.

      Oui il y a Montréal, mais Montréal fait partie d’un tout, y compris les régions.
      Les régions éloignées, très éloignées ou juste avoisinantes.

      Moi le boisé de Boucherville m’intéresse au plus haut point.
      et pourtant je suis de Villeray Montréal.

      De toute façon, moi dans votre billet sur St-Bruno, c’est bien plus
      le rôle de la police qui m’inquiète……Oh que oui!
      L’utilisation policière est selon moi une méthode d’intimidation
      inacceptable en démocratie.

      Pourquoi le maire utilise t-il la police à ses fins?
      Et comme cela peut se produire dans toutes les municipalités,
      toujours intéressant de savoir ce qui se passe ailleurs.

      En terminant, moi j’apprécies grandement quand vous faites un suivi.
      J’en ai bénéficié personnellement, merci beaucoup.
      Et ce malgré que votre réponse ne faisait pas mon affaire:-)
      Louise April(Laloue)

    • Les gens comme Mercador et Nike sont hypocrites, ils prétendent que l’on ne peut parler de ce sujet parce qu’il concerne une municipalité autre que la ville de Montréal. Pourtant, ces mêmes gens n’ont aucun problème à parler du West Island. On peut déjà voir que ce sont des west islanders anglophones qui détestent les francophones.

    • @Hermyy

      SVP lisez ma signature, tant qu’à y être, le texte aussi.

      Bernard Théroux
      Hochelaga

    • fcardina : totalement compris. Et, peu importe le blogue, des trucs comme ça méritent d’être dénoncés le plus possible.

      Hermyy : vous êtes dans les patates totalement. Je suis un méchant dretteux de Québec qui aimerait bien que notre petit village ait droit à une vitrine sur notre petit village comme François Cardinal le donne sur Montréal. Évidemment, Cyberpresse est montrélais, je comprends qu’en venant ici, j’ai droit surtout à du contenu montréalais. Mais j’aime bien Cyberpresse et je souhaite qu’un jour, ça soit juste un peu moins montréalo-centriste.

      Éléphant blanc mais j’suis un optimiste :)

    • Quelle métropole voulons-nous?

      Quand on clique sur “Quel avenir pour Montréal?” on peut y lire la description du blogue. À la fin d’un paragraphe, vous résumez en posant la question: Quelle métropole voulons-nous? C’est ce que je m’attends généralement à trouver ici. Non pas que ce qui se passe ailleurs ne soit pas intéressant mais il y a d’autres blogues pour cela dont ceux des éditorialistes et ceux des régions.

      On s’entend (ou pas?) que l’île de Montréal au complet, c’est Montréal. Officiellement, Westmount et Ville Mont-Royal, pour ne nommer que ceux-là, sont des villes indépendantes à part entière mais dans les faits, quand on roule dans Ville Mont-Royal ou Westmount, on n’a pas l’impression d’être sorti de Montréal. On a juste changé de quartier. Dès qu’on traverse le pont, c’est autre chose. On sent que nous entrons chez le voisin, aussi sympathique soit-il, c’est le voisin. J’apprécie quand ce blogue parle des enjeux de chez nous, Montréal. Des voisins proches et des voisins éloignés aussi mais seulement si c’est directement relié à notre vie dans la métropole.

      Les Montréalais ont peu d’espace qui leurs sont spécifiquement réservés sur cyberpresse.

      Y Labonté

    • @ f cardinal

      Mon message s’adresse à vous, bien sûr. (22h00)

    • @montréalaise
      Montréal sans sa banlieue n’est plus Montréal. Combien de montréalais vont faire du ski de fond au parc du Mont St-Bruno ? Combien ont des collègues ou des parents qui habitent à St-Bruno ?

      “Dès qu’on traverse le pont, c’est autre chose.”
      Des que j’arrive à Rivière-des-Prairies, Lachine, Kirkland, Pointe-Aux-Trembles, Pointe-Claire … c’est autre chose. On est en banlieue et plus loin du centre-ville que je le suis à Duvernay.

      Si vous partez de Pie-IX et Ste-Catherine, ça va vous prendre 20 minutes pour vous rendre à St-Bruno et 45 minutes pour aller à Ste-Anne-de-Bellevue.

    • @ gl000001

      C’est une question de perception pour moi et non de kilométrage. Je vais parfois au cinéma à Pont-Viau, plus près de chez moi, en temps, que le centre-ville. Quand je traverse le pont, je sais et ressens que j’arrive chez mes voisins. Si je mange au restaurant le Chalutier près du cinéma, je sais et ressens que je suis en dehors de Montréal.

      Si on va à Ste-Anne-de-Bellevue, je me sens dans un coin “exotique” de Montréal. C’est loin de chez nous mais c’est chez nous. L’île entière, c’est Montréal. Dans ma perception. J’y reviendrai plus tard. Le travail m’appelle.

    • @ montrealaise

      Intéressant échange. J’y réponds dans mon dernier billet.

      http://blogues.lapresse.ca/avenirmtl/2013/01/11/montreal-est-une-ville-une-ile-une-region%E2%80%A6-un-ecosysteme-urbain/

      François Cardinal

    • @montréalaise
      Le meilleur resto de poisson dans le coin, c’est MLM. Du coté du cinéma.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité