Le blogue de François Cardinal

Le blogue de François Cardinal - Auteur
  • François Cardinal

    François Cardinal est chroniqueur à La Presse, spécialisé dans les affaires municipales et urbaines. Il aime la ville, toutes les villes.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 5 janvier 2013 | Mise en ligne à 7h53 | Commenter Commentaires (29)

    Les roitelets municipaux ne sont plus à l’abri des regards…

    you2

    Le documentaire révélant les agissements douteux du maire de Saint-Bruno, dont parlait hier mon collègue Lagacé sur son blogue, a eu tout un retentissement sur les réseaux sociaux. Puis forcément, par la suite, dans les grands médias.

    L’exemple est intéressant en ce qu’il montre à quel point la technologie et les médias sociaux sont en train de transformer les villes et la démocratie municipale au Québec et ailleurs, en rétablissant un équilibre entre les administrations et les citoyens.

    L’exemple de Saint-Bruno est un cas de figure en ce sens. La Ville a maille à partir avec des citoyens mécontents. Il y a escalade. Puis le maire finit par couper ou limiter les canaux par lesquels les citoyens peuvent normalement se faire entendre.

    Typique.

    Habituellement, vu le peu d’implication citoyenne dans les municipalités, l’histoire en reste là. À la limite, s’ils ne sont pas assujettis à l’administration ou aux annonceurs, les médias locaux en font état. Parfois aussi les médias alternatifs. Mais cela fait rarement bouger les choses.

    Tant que la pression est locale, hélas, tant que les récriminations demeurent celles des rares citoyens militants, l’administration n’a que peu d’incitatifs à changer ses façons de faire, sachant que les médias nationaux n’ont pas les ressources pour assister aux assemblées des 1500 municipalités de la province.

    C’est le cas de Saint-Bruno-de-Montarville et de Mascouche, où les maires ont choisi d’abuser de la force policière pour faire taire la grogne tout au long de l’année 2012. C’était le cas à Laval, où le maire Vaillancourt empêchait les élus de répondre aux questions. Et c’est le cas de bien d’autres municipalités qui perçoivent la démocratie citoyenne comme une nuisance.

    Les maires ne tombent pas toujours dans l’illégalité en agissant ainsi. Des expulsions du conseil, il y en a à la tonne au Québec. Mais le geste est clairement abusif lorsqu’il devient un réflexe, lorsque la police est appelée en renfort pour un rien, lorsqu’un maire fait appel aux forces de l’ordre pour des raisons politiques.

    Qu’il y ait des citoyens mécontents, qu’il y ait un peu de chahut, cela est tout à fait normal dans une enceinte démocratique et ne commande donc pas, comme à Saint-Bruno, le recours répété aux policiers ou policières (qui semblent elles-mêmes ne pas en revenir dans la vidéo en question).

    Et c’est là qu’entrent en jeu la technologie et les réseaux sociaux, formidables porte-voix pour dénoncer les abus démocratiques. Comme l’a montré le producteur de la vidéo sur Saint-Bruno (que vous retrouverez ci-dessous), 99%Médias, qui se présente comme un «regroupement volontaire de citoyens engagés activement dans la lutte pour la justice sociale par la production de contenu médiatique et documentaire».

    La technologie, surtout la caméra (haute définition ou simplement intégrée au cellulaire), permet ainsi de jeter une lumière crue sur des excès inacceptables, au conseil municipal ou ailleurs. Comme ce fut le cas pour les débordements de matricule 728 par exemple, l’imprudence de ce chauffeur d’autobus remplissant des documents en conduisant ou ces policiers filmés en train de dormir sur les heures de travail.

    Cela n’ameute pas toujours les médias nationaux, cela ne force pas tout un chacun à revoir ses façons de faire, mais l’important est le message que cette nouvelle vigilance citoyenne envoie aux élus, partout au Québec : vous n’êtes plus à l’abri des regards.


    • Faudrait pas oublier les citoyens-roitelets qui se croient tout permis sans faire l’effort de se faire élire, ceux qui croient que leurs impôts et taxes en font des petits patrons à qui on devrait obéir au doigt et à l’oeil.
      Il y a un système démocratique en place… si on est pas content, il suffit de se présenter à la prochaine élection.
      Les débordements lors d’assemblées ne sont pas nécessaires et frisent souvent la vulgarité.

    • ais cela fait rarement bouger les choses. jusqu’au printemps dernier ,les gens ont depuis l impression et peut être à juste titre , l’avenir nous le dira , que prendre la rue va devenir le seul moyen de se faire entendre et de changer les choses , le tout étant alimenté par les ”médias sociaux” et les grands médias comme vous dites

      albert bela

    • une chance que le président de l asemblée nationale à Québec n’a pas le même réflexe , la place serait plutôt vide

      albert bela

    • Pas certain que tous les concernés réalisent l`ampleur du phénomene particulierement les politiciens de carriere qui ne veulent surtout pas que les choses changent. Il y a une nouvelle tendance,une nouvelle génération technologique qui va prolonger au besoin le cycle lavage intense bien au dela de la commission Charbonneau.
      La particularité de ces images c`est qu`elles peuvent être sorties au moment le plus innatendu sans devoir passer par la manchette du jour alors quand quelqu`un doit un chien de sa chienne…

      Libre chemin aux élus d`utiliser la même technologie pour se protéger mais habituellement si ca se passe devant témoin, la vérité fait foi de tout.
      C`est un phénomene qui va s`estomper une fois que les boss de bécosses se seront fait pincer.

    • Ce vidéo semble montrer une mèche courte, mais il a été monté par des gens qui veulent émettre une opinion, alors ils prennent des séquences qui supportent leur point de vue. Je me méfie de ça. Et je dois dire que je suis en désaccord avec plusieurs des propos émis par le citoyen et la conseillère. Et certaines des interventions de citoyens n’avaient aucun autre but que de provoquer ou tenter de mal faire paraître le maire (entre autres le monsieur qui demande la raison pourquoi il y a des policiers…le maire lui répond calmement, il prétend ensuite qu’il n’a pas répondu, lui met des mots dans la bouche, et fait de l’éditorial spectacle). Si toutes les interventions du conseil se déroulent comme ça, il y a probablement des citoyens qui sont tannés de ça aussi. Ceci dit, sans connaître le fond des sujets qui créent la tension, chacun a droit à son opinion, mais il faut faire attention quand on nous monte un spectacle…facile de faire mal paraître quelqu’un. J’ai lu sur un autre blogue un commentaire qui disait que le problème est qu’à la fois le maire est juge et partie…il est celui qui doit présider l’assemblée et en assurer le bon déroulement (avec le droit d’exclure quelqu’un si besoin est). Il est aussi celui qui est la cible d’attaques/critiques. Il serait p-e beaucoup mieux que quelqu’un d’autre préside l’assemblée. Mais quelqu’un doit pouvoir assurer qu’une personne ou un groupuscule, ou un groupe, ne peut pas le paralyser au détriment des autres citoyens.

    • “Ne faites surtout pas comme le conseiller municipal papitibi. http//papitibidemasque.wordpress.com” respectable

      ===

      Pourquoi salissez-vous cet honnête citoyen ?

      Jean Émard

    • “Et c’est là qu’entrent en jeu la technologie et les réseaux sociaux, formidables porte-voix pour dénoncer les abus démocratiques. Comme l’a montré le producteur de la vidéo sur Saint-Bruno (que vous retrouverez ci-dessous),” F.C.

      ===

      Ça semble effectivement de l’abus de pouvoir du maire. Mais à quel point s’agit-il d’un “montage” comme le prétend le maire ?

      Jean Émard

    • @ ramses2.1

      Il y a eu montage, c’est évident. Mais les images ne mentent pas pour autant. La réaction du maire, qui demande l’intervention des policières à plusieurs reprises, est inacceptable. Dans un conseil municipal, les forces de l’ordre n’ont normalement pas leur place, sauf en cas de véritables problèmes qui empêchent la séance de se poursuivre.

      Or dans le cas qui nous occupe, les réactions citoyennes véritablement déplacées n’ont lieu qu’une fois les policières demandées. Ce que confirme d’ailleurs la seule conseillère de l’opposition, Michèle Archambault.

      «Ça devient presque risible, a-t-elle dit à mon collègue Normandin. Les gens sont rendus habitués tellement les expulsions sont monnaie courante. Pourtant, quand je regarde les citoyens qui viennent poser des questions, ce sont des gens très civilisés.»

      Une affirmation d’ailleurs confirmée, elle aussi, par plusieurs citoyens exaspérés par la rigidité du maire de Saint-Bruno.

      François Cardinal

    • il fAUdrait pas non plus que les assemblées deviennent non émotives , les décisions prises par ces petits napoléon vont souvent `l encontre du bon sens et de la volonté de la majorité , c est bien beau être non menaçant et toutes les avocasseries mais c est l émotion qui dicte la conduite et souvent bien des gens ne comprennent que quand on leur dit assez fort

      albert bela

    • Peut-être ne voyons-nous pas tout dans cette vidéo, mais les personnes sur place ont certainement tout vu. Or, dans la vidéo, la foule semble être assez clairement du côté des citoyens qui se faisaient expulser. Je ne crois pas que des citoyens agressifs ou irrespectueux auraient reçu des applaudissements. J’ai donc une grosse difficulté à croire à la défense du maire voulant que la vidéo soit un montage pour le faire mal paraître.

    • @ bleu_frog … “Il y a un système démocratique en place… si on est pas content, il suffit de se présenter à la prochaine élection.” … Nonnn… cela ne suffit pas… En disant cela, vous faites le jeu de certains maires-dictateurs.
      Il n’est pas surprenant que les citoyens s’intéressent peu à la politique et que le taux de participation aux élections soit faible, car cet argument est répété « ad nauseam » dans de nombreux conseils de ville.
      A mon avis, il est important que la démocratie municipale s’exerce non-seulement aux élections, mais aussi entre les élections…
      Lorsqu’une question importante est posée à une séance du conseil de ville et qu’on ne peut y répondre adéquatement et respectueusement, il serait souhaitable de planifier un mécanisme de consultation et de la médiation, si nécessaire… Cela permettrait de contrebalancer le pouvoir absolu de certains maires-dictateurs, particulièrement dans les cas des villes ou il y a peu ou pas d’opposition élue.

    • Les cytoyens doivent se prendrent en main sinon ils vont s,en faire passer de toutes sortes et trop tard après .L,affaire de dire si ça fonctionne pas je vais me présenter aux prochaines élections c,est de la foutaise,il faut battre le fer quand il est chaud.

    • @divad Ah oui, pcq les médias traditionnelles ne font pas de montages eux.

    • Heureusement qu’il y a les nouveaux médias sociaux, les téléphones intelligents et autres. Ainsi personne ne peut “passer un sapin” à ses citoyens. À date il n’est pas interdit de filmer même si comme la police le dit “vous n’avez pas à filmer ça”. La police n’a rien à voir avec le politique sauf dans les cas ou il y a danger sur la personne. Bravo à Média 99%

    • Pourquoi pas leur donner un cours de Maire 101 ? Ca se fait dans d’autres domaines. Les profs ont des cours sur la gestion de classe. A chaque début de saison, les joueurs de hockey professionnel sont rencontrés par les gens de la sécurité de la LNH. Ils leur parlent de sécurité, des faux amis, la drogue …. Tu veux vendre et entretenir des tondeuses Honda (!), tu dois aller suivre le cours chez Honda. C’est pas rien. Même nos jeunes députés oranges du NPD ont eu une formation (donnée par le NPD) avant d’entrer à la Chambre des Communes.
      Un petit cours les aiderait à gérer les médias sociaux, les assemblées, les journalistes ;-)

    • @bleu_frog : Attendre passivement les autres élections pour se présenter soi-même en politique n’est pas une solution. En attendant, si le Conseil municipal abuse, il a le temps, en quatre ans, de faire BEAUCOUP de tort, souvent irréparable, à la municipalité. Les citoyens ont droit de regard et de critique, nous ne sommes pas sous un régime dictatorial à ce que je sache…

    • ……………….RECALL…………………

      Le processus de “recall”, qui permet aux citoyens de destituer un élu par le biais d’un référendum, ne sera pas implanté au pays, les élus peuvent agir à leur guise jusqu’à, malheureusement parfois, la prochaine élection.

    • J’espère que ce genre de montage vidéo incitera plus de Montarvillois à aller voter en novembre prochain. Les roitelets redoutent surtout la forte participation aux élections.

      Simon Chartrand

    • Est-vous d’accord avec la Démoncrasssssie actuelle ? Nous NON !!!
      Nous sommes Anonymous. Nous sommes une légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Préparez-vous !!

    • Y’aura plus assez de juges talheur au Québec pour condamner tous ces abus ….

      ( Faites donc une prière là là ! )

    • @anonymous99
      6 janvier 2013
      13h25

      Je crois que, localement comme mondialement, nous en sommes – enfin !!! – rendus là.

      Vivement que le temps de la Justice advienne.

    • À tous ; matière à déflexion : l’ordre par la justice, ou la justice selon l’ordre ?

    • Le roitelet de Laval n’est plus. Mais il dirige toujours, son équipe est en place. Je me souviens du temps qu’il faisait place sur son trône depuis plus de 25 ans; j’assistais aux assemblées parfois houleuses. Des gardiens faisaient la même chose que nous voyons dans ce vidéo. Puis un jour, le roitelet a décidé que pour la période des questions, il fallait écrire son nom sur une feuille ainsi que la question qui sera posée. Cela avant d’entrer dans la salle. Une seule question par personne. La liste était remise au maire qui appelait la personne. Le roitelet déchu décidait qui allait poser telle ou telle question. Si celle-ci ne lui plaisait pas, le citoyen n’était pas appelé. Ce qui a fait vider la salle avec le temps et fait jouir le maire et ses conseillers. C’est ça notre démocratie ?

      La grenouille bleue a une drôle de façon de faire valoir son opinion, le maire de Saint Bruno est-il dans sa poche ? Ou proche ?

    • Cette démoncrasssssssie corporative: Moi je dis NON MERCI !!!

    • Avec la ligne de pensée de bleu_frog y’aurais pas eu de révolution française. Les gens ont droit de paroles monsieur.

    • Ajout- En tout temps.

    • Je passerai rapidement sur cette réalité malheureusement trop présente dans les petites villes ou les élus confondent intmidation avec questions serrées. Triste de voir qu’il n’y a pas un officier supérieur de la police qui ait assez de leadership pour remettre monsieur le maire à sa place; à moins qu’il n’y ait une autre forme d’incitatif à regarder ailleurs quand monsieur se comporte en monarque. Enfin, passons. J’espère sincèrememt que cette mobilisation 2.0 permettra d’éviter à St-Bruno, le même sort que Boucherville. Parti il y a 13 ans, je suis de retour dans mon patelin d’enfance…..que je ne reconnais plus. Des résidents m’ont informé que certaines administrations municipales ont encouragé le développement sauvage de certains secteurs: résultat, des bouchons de circulation à l’intérieur même des limites de la ville. Il faut aller voir le secteur près du carrefour Rive-Sud pour constater l’ampleur des dégàts: Méga centre commerciaux entourés de condos d’une laideur soviétique; empilés les uns sur les autres…On a eu beau rajouter une voie à l’ancien rang de campagne de Touraine, mais c’est nettement insuffisant pour assurer la fluidité de la circulation.

      Je ne pensais pas voir cela de mon vivant. Aussi, de projets domicilaires favorisant des clientèles aisées, sans enfants. J’ai vu dans le projet harmonie des condos à un demi million. Clientèle cible: profesionnels sans enfants et retraités. Je suis peut-être vieux jeu, mais à mon avis, la vitalité et surtout l’avenir d’une ville passe par les familles.

    • Merci hike_king pour votre commentaire !

    • « Les peuples ne devraient pas craindre leur gouvernement, c’est le gouvernement qui devrait craindre le peuple… » (cf. Thomas Jefferson).

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2014
    D L Ma Me J V S
    « fév   avr »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité