Le blogue de François Cardinal

Le blogue de François Cardinal - Auteur
  • François Cardinal

    François Cardinal est chroniqueur à La Presse, spécialisé dans les affaires municipales et urbaines. Il aime la ville, toutes les villes.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 2 janvier 2013 | Mise en ligne à 15h16 | Commenter Commentaires (27)

    Du belvédère du mont Royal jusqu’au centre-ville… en snowboard!

    Voilà une chose que vous ignorez de moi : je fais de la planche à neige depuis… que la planche à neige existe au Québec, ou presque. Quand j’ai débuté, pour vous dire, il fallait obligatoirement un permis de l’Association de surf des neiges du Québec pour avoir accès aux centres de ski!

    À l’époque, je me souviens, j’étais un habitué du centre Belle Neige où je descendais parfois avec des planchistes comme Jasey-Jay Anderson (mais pas à la même vitesse…). J’allais aussi régulièrement sur le mont Royal avec des amis et des pelles pour façonner quelques «jumps» que l’on s’amusait à sauter.

    Mais je n’ai aucune preuve vidéo à vous présenter, car je vous parle évidemment d’une autre époque, où l’on ne songeait pas plus à se mettre un casque qu’à y visser une caméra ou à se filmer en train de dévaler. On regardait les films de Warren Miller en VHS, point à la ligne.

    Les temps ont changé, et c’est tant mieux. Parce que le sport s’est démocratisé, parce que le casque fait maintenant partie de l’attirail du snowboarder et parce que des athlètes comme Sébastien Toutant peuvent aujourd’hui nous montrer leurs prouesses n’importe où et n’importe quand avec de l’équipement vidéo dernier cri.

    D’où cette superbe vidéo filmée en deux jours sur le mont Royal, qui montre «Seb Toots» descendre la montagne du belvédère au centre-ville au son d’un de mes groupes préférés, The XX.

    Seb Toots Montreal snowboarding run from Seb Toots on Vimeo.

    Il part du garde-fou situé en face du chalet du Mont-Royal, slalome, s’improvise un mini demi-lune, glisse sur les rails et les rampes, saute les escaliers et mausolées, évite un écureuil et un porc-épic, s’amuse dans ce qui s’approche le plus d’une poudreuse montréalaise, puis il emprunte le bord du trottoir enneigé de la rue Peel et descend jusqu’au centre-ville.

    Wow!

    Évidemment, le film est «arrangé avec le gars des vues» (en l’occurrence Mathieu Cowan de Sunset Films), il est édité de telle sorte que l’on croit possible de descendre le versant sud de la montagne d’une traite, tout en profitant des beautés du cimetière.

    Mais peu importe. Les vidéos de ce type sont davantage des œuvres au profit d’un sport ou encore, des cartes postales animées mettant les attributs d’une ville en valeur que des «documentaires» comme tels.

    C’est le cas par exemple de cette vidéo d’un autre Québécois, JP Auclair, qui dévale les rues de la ville de Nelson Trail, en Colombie-Britannique. De celle-ci, qui retrace la journée de Guillaume Blanchet, l’homme qui vit sur son vélo. Ou encore de cette pub d’Adidas, ci-dessous, qui fait croire qu’on roule en planche sur les quais de métro, à Montréal.

    Alors j’en profite. En 2013, j’en souhaite davantage à la métropole, de ces vidéos virales qui la mettent si bien en valeur! Et bien d’autres choses qui la rendent si attrayantes.


    • La vidéo est réussie et le montage superbe. D’où la raison pourquoi je l’ai “tweetez” et partagez aussitôt après l’avoir visionné.

      Mais, deux choses me laisse un brin perplexe; Pourquoi ne pas mentionner qu’il se soulage dans un endroit publique et qu’il se permet de faire du snowboard sur un monument funéraire. Deux actes pouvant être suivies d’une contravention.

      Bon, il n’est pas le premier à avoir uriner dans le parc du Mont-Royal (moi y compris) et il n’est pas le premier à “monter” sur une pierre tombale, mais c’est pas tout le monde qui se filme en trian de le faire.

      Ça change pas que la vidéo est de qualité, la descente, même arranger avec le gars des vues et sa “viralitée” est une réussite sur toute la ligne.

    • Oupelai M. Cardinal, même sujet que votre consœur MCL, faudrait vous consulter avent de publier.
      Bonne année !

    • Et parce que le vélo montréalais assume tout aussi romantiquement sa nordicité:
      http://vimeo.com/56141951

    • Mr. Cardinal, dans sa vidéo JP Auclair dévale les rues de Trail et non de Nelson. Deux villes très différentes…

    • Je n’ai rien contre un brin de folie, mais si 100 montréalais se mettent en tête d’en faire autant une fois par semaine, d’ici peu les monuments funéraires seront sérieusement endommagés.

      De la planche dans un cimetière, c’est juste NON. Le ski de fond non plus, à la limite la raquette en respectant les monuments. Un cimetière n’est pas un parc de loisirs. L’été, les vélos, les randonneurs et les joggeurs, ça peut aller. L’hiver, la raquette et la randonnée aussi. Mais dans tous les cas en respectant le lieu et les gens qui s’y trouvent pour se recueillir. Le mont Royal est assez grand pour que ceux qui veulent s’adonner aux sports de glisse puissent y trouver leur compte sans empiéter sur les cimetières.

    • à lire les commentaires on se rend compte pourquoi Mon
      tréal se fait damer le pion par des gros villages ,

      albert bela

    • Tout simplement trippant !!!
      H. Gallagher

    • @ Charles2L

      Mes excuses. L’idée du segment de rue a été pensée avec Nelson en tête, mais il a bel et bien été réalisé à Trail.

      http://sherpascinema.com/news/jp-auclair-street-segment-goes-ballistic

      François Cardinal

    • @ modele59

      Et en quoi cela est-il un problème? Nous ne traitons pas le sujet sous le même angle.

      François Cardinal

    • @piedoq,

      quel est le sens de votre commentaire? Les gens préfèrent la banlieue parce qu’ils peuvent y faire du snowboard dans les cimetières en toute liberté?

    • Beautiful !!!

    • Je fais également parti de ceux qui avait besoin d’un permis pour faire du snowboard…et au milieu des années 90, après une bonne tempète, mon frère et moi, on descendait le Mont-Royal à partir du Belvedère sur Camilien-Houde et on descendait jusqu’à l’Avenue du Parc. Notre remonte pente: l’autobus 11.

    • @DCSavard: Comme je le disais, je ne voudrais pas arriver au cimetière et voir des gens sauter sur la tombe de ma mère. Pas plus qu’uriner en arrière d’un arbre pres de celle ci.

      C’est moins dommageable pour le Mont Royal de faire du ski ou du sur (sauf le mobilier urbain) que du vélo de montagne.

      Mais S.V.P. respectez les autres à défaut de respecter les morts.

    • Désolé signature:

      L. Trépanier
      Montréal

    • Rien de plus que du divertissement abrutissant auquel nous sommes abreuvés ad nauseam….comme dans le gros village.

      Je ne suis pas contre la planche à neige aux endroit appropriés. Un cimetière et les places publiques n’ont pas à être squattés et détériorés par des dépendants de l’adrénaline. Mais bon, il semble que la notion de vandalisme n’est pas la même lorsqu’on qu’on parle d’un sport populaire que lorsqu’on parle d’une manifestation étudiante qui dégénère. La destruction du mobilier urbain est acceptable quand il s’agit de sport populaire et de divertissement abrutissant mais décrié lorsqu’il s’agit de faire valoir des enjeux sociaux. Quelle hypocrisie. Allons donc comprendre…On voit ou sont rendus les priorités. Misère!

      Sylvain Pelletier

    • @superlulu,

      je ne comprends pas trop pourquoi vous vous adressez à moi. Nous disons essentiellement la même chose, non?

      En fait, il y a des gens qui même en venant faire du jogging au cimetière trouvent le moyen d’être dérangeants. Vu l’été dernier au cimetière Notre-Dame-des-Neiges, un couple de professionnels à l’heure du midi vient garer ses BMW et Mercedes au sommet et entreprend sa routine de mise en forme, incluant des squats sur les bancs et ils se trouvent bien drôles de susciter des regards désapprobateurs. Ils voulaient sans doute économiser sur les frais de stationnement qu’ils auraient dû débourser en allant au lac aux Castors.

    • Ça c’est un truc pour mettre Montréal sur la map! En tout cas c’est une meilleur pub que les risibles annonces d’habitermontreal.com.
      C’est jeune et moderne, mais à lire certains commentaire on devrait mettre en prison cette bande de jeunes punk.
      Se promener avec des casseroles et des carrés rouges comme une bande de débile….Ah la belle jeunesse!
      Faire quelques descentes en snowboard dans le secteur du Mont-Royal à la suite d’une tempête historique….Non mais quelle insouciance!

      N.Roberge
      Montréal

    • J’avoue -il y a longtemps- avoir fait deux fois du ski de fond sur le Mont-Royal au cimetière Notre-Dame-des-Neiges mais c’est une chose que je ne referais plus jamais. Le cimetière est un endroit de repos pour les morts et il doit être respecté comme tel. Comme quelqu’un l’a dit précédemment, si je voyais quelqu’un passer sur le terrain de mes parents en joggant, en vélo ou en skate… cela m’offusquerait beaucoup.

      Sinon, les vidéos sont intéressantes et…
      j’ai du mal à imaginer François Cardinal en skate :)

    • Oups… snowboard et non pas skate

    • @social_d

      Oh boy…hystérique un ti-peu. Comme pensée binaire simplette, on ne peut trouver mieux. Il y a une différence entre dénoncer le manque de civisme et le vandalisme causé aux biens publiques et les envoyer en prison. De plus, ce n’est pas la descente qui pose problème mais le non respect des morts et du bien publique. Nuance. Mais bon, avec un jugement aussi simplet, pas étonnant. Misère…

      Sylvain Pelletier

    • Dans le passé, j’ai fait beaucoup de ski de fond sur le Mont-Royal quand il y avait de la neige. J’ai arrêté quand c’est devenu du ski nautique.

      Ce vidéo m’a rappelé des souvenirs.

      Il est évident qu’on ne peut pas permettre à tout le monde de faire ces acrobaties sur le mobilier urbain. Si on veut garder le parc du Mont-Royal en bon état, il faut qu’il y ait un minimum de règles.

      Mais c’est un vidéo et fait par des experts. Il y beaucoup de secteurs casse-gueule dans le parc en particulier où il a des escaliers. Il faut en prendre et en laisser.

    • 21 commentaires en 2 jours pour une descente en snowboard. 13 commentaires en 6 jours pour les 6 livres dont vous parliez. Bon test de la qualité et de la substance des commentateurs, M. Cardinal.

    • @honorable
      Très simple comme commentaire. D’une coté, peu de gens ont eu le temps en 6 jours de lire tous ces livres. Et de l’autre, on commente des comportements douteux. Ca ne se compare pas et ça ne peut être la base d’une évaluation des commentateurs. N’importe quoi pour dénigrer les autres. Vous êtes plus intelligents que nous, élevez le débat plutot que de le rabaisser constamment.

    • @gl000001, je ne suis qu’un profane pour la parole. “Si je ne suis qu’un profane pour la parole, pour la science, c’est autre chose” (2 Corinthiines 10,6)

    • @honorable
      Mélange-toi aux autres par tes paroles mais distingue-toi par tes actes.

      Plus un homme devient sage, moins il cherche à prendre la parole.

      - Hazrat Ali-ul-Murtaza

    • @gl00001, j’ai pris la résolution de faire plus d’humour. Vous avez-vu ma blague sur les Ecossais? La prochaine fois, je remplacerai Ecossais par Bédouins, pour voir si les sensibilités sont équitables, ou si les interdits à géométrie variable règnent toujours.

      “G. K. Chesterton had the best advice on suffering fools gladly. He put emphasis on the gladly. When you’re with fools, laugh with them and at them simultaneously.”

      http://www.nytimes.com/2013/01/04/opinion/brooks-suffering-fools-gladly.html?hp

    • @honorable
      Si vous remplacez le dénigrement par l’humour, tant mieux pour tous.

      Un optimiste est celui qui achète à un Juif et veut vendre à un Ecossais. – H.L. Mencken

      Justement, un beau paragraphe sur les idées du monsieur:
      http://fr.wikipedia.org/wiki/H._L._Mencken#.C3.89litisme

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2012
    D L Ma Me J V S
    « mai   août »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité