Le blogue de François Cardinal

Archive du 8 décembre 2012

455530-accident-circulation-fait-deux-morts

Vous avez peut-être vu passer ce texte, hier, qui montrait à quel point la courtoisie est en régression sur les routes du Québec.

Selon un sondage Léger marketing, à peine 40 % des Québécois trouvent que les automobilistes sont courtois, le plus bas niveau observé depuis 2008. Pire, ils constatent que l’agressivité est en forte progression!

Et cela, même si 98 % des répondants se disent tout à fait courtois.

Bien sûr…

Cela dit, cette enquête d’opinion pose une grave question : y a-t-il plus de collisions suite à cette poussée d’agressivité? L’incivilité s’est-elle traduite par un plus grand nombre d’accidents?

En vue de l’éditorial que je publie aujourd’hui, j’ai tenté de le savoir en me concentrant sur le bilan routier de Montréal. J’ai parlé à des agents de police, j’ai lu les bilans routiers et les rapports annuels du SPVM.

La réponse?

D’abord le spin

Selon le SPVM, il n’y a aucun inquiétude à avoir puisque le plus récent bilan routier de Montréal est bon.

«Après l’entrée en fonction de 133 policiers affectés à la sécurité routière en 2006 qui avait produit une nette amélioration du bilan routier annuel, celui-ci s’est stabilisé depuis les trois dernières années. En effet, le nombre des victimes de la route est demeuré plutôt stable malgré certaines variations statistiques», peut-on lire.

En témoigne ce tableau compris dans le bilan routier.

tablo1

Intéressant. Mais il manque un peu de perspective, non? Quelle est la tendance des dernières années? Que s’est-il passé en 2009, 2008, 2007?

Je ne suis pas très vieux, mais j’ai assez d’expérience journalistique pour savoir qu’une donnée omise, habituellement, est une donnée volontairement omise…

Et comme de fait, en fouillant les bilans passés, je me suis aperçu que les statistiques sont moins rassurantes qu’on le dit. Comme le montre d’ailleurs ce tableau enchâssé dans le bilan routier de 2009.

tablo

Qu’observe-t-on?

Que les collisions avec blessés graves sont passées de 221 à 251, entre 2008 et en 2011.

Que les collisions mortelles sont passées de 33 à 37 sur la même période.

Que les décès ont bondi de 33 à 39.

On est loin de l’hécatombe, on s’entend. Mais on est loin, aussi, de la «stabilisation». On est loin de la simple «variation statistique»… Vous ne trouvez pas?

Lire les commentaires (60)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2012
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité