Quel avenir pour Montréal?

Archive du 6 décembre 2012

Jeudi 6 décembre 2012 | Mise en ligne à 9h19 | Commenter Commentaires (30)

Une administration Duceppe-Applebaum? Possible…

327218-chef-bloc-quebecois-gilles-duceppe

Rien n’arrive pour rien en politique…

J’apprends tout juste, grâce à une source bien informée, que le maire Applebaum songe sérieusement à embaucher François Leblanc comme chef de cabinet, poste que ce dernier a occupé pendant 13 ans auprès… de l’ancien chef bloquiste Duceppe.

Oui, oui, ce même Gilles Duceppe dont je vous parlais la semaine dernière parce qu’il a ouvert la porte à la mairie de Montréal, en 2013.

Rien d’officiel dans cette ouverture, je le précise, mais les propos tenus à C’est bien meilleur le matin était assez clairs, à mon avis, pour que l’on perçoive l’envie de M. Duceppe.

Rien d’officiel non plus dans la nomination de François Leblanc, actuellement à l’emploi de Ki3 Cabinet-conseil en affaires publiques. Au cabinet du maire Applebaum, le porte-parole, Jonathan Abecassis, se contente de répondre qu’«on ne commente pas les questions liées au personnel politique».

Pourquoi je vous en parle, dans ce cas? Parce que, comme l’explique mon contact, vieux routier de la politique, «la nomination de son ancien chef de cabinet rendrait le scénario d’une candidature Duceppe encore plus plausible».

De quelle manière? «Par l’entremise d’une entente, ajoute-t-il. Entente possible entre MM. Applebaum et Duceppe. Je n’ai aucune information officielle en ce sens, mais le contraire m’étonnerait, bien franchement…»

Entente de quel genre? On jase, là…

Applebaum ne se représente pas à la mairie, tel que promis, Duceppe saute sur l’occasion. Applebaum se joint ensuite à Duceppe et avec lui tous les indépendants. Puis les deux hommes se présentent en tandem, sorte d’administration Duceppe-Applebaum, le premier étant maire, le second président du comité exécutif.

On est dans la spéculation, dans la politique-fiction. Jusqu’à ce que cela devienne réalité?

MISE À JOUR: Le cabinet du maire dément toute alliance avec Gilles Duceppe à l’aube des élections de 2013, ce qui n’est pas très étonnant à 11 mois de l’échéance. Ceci dit, je prends donc la peine de préciser, comme je le fais déjà dans le texte, que l’idée du tandem n’est que spéculation de ma part.

***

Voici la biographie de François Leblanc, telle que formulée sur le site de son dernier employeur, Ki3 Cabinet-conseil en affaires publiques.

Je note la dernière phrase…

«François Leblanc connaît bien les rouages de l’administration publique puisqu’il a œuvré plus de vingt-cinq ans au sein de l’appareil politique québécois. Au milieu des années 1990, il est nommé chef de cabinet adjoint au bureau du premier ministre du Québec et devient un acteur important dans le processus décisionnel de l’État québécois. Par la suite, il assume le rôle de chef de cabinet du Bloc Québécois à la Chambre des communes. De ces postes, il a développé une lecture aiguisée des influences qui aboutissent à l’adoption et l’application des politiques publiques. Il est convaincu que les années qui viennent seront encore plus porteuses de changements afin que le politique réponde aux aspirations citoyennes.»

Lire les commentaires (30)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité