Le blogue de François Cardinal

Archive du 6 novembre 2012

Mardi 6 novembre 2012 | Mise en ligne à 6h48 | Commenter Commentaires (27)

Gérald Tremblay: victime, jusqu’à la fin…

324272-gerald-tremblay

Le troisième mandat de Gérald Tremblay a été écourté. Avec raison, car il était de trop.

C’est en quelque sorte ce qu’a confirmé le principal intéressé, hier soir, lors de son discours de départ. Se présentant encore et toujours en «victime», il a prouvé  que sa naïveté n’avait plus sa place dans le contexte actuel. Il a démontré que son manque de lucidité l’empêchait de faire le ménage qui s’impose. Il a, lui-même, confirmé qu’il n’était tout simplement plus l’homme de la situation.

Mais dans ce cas, pourquoi les Montréalais l’ont-ils réélu pour un troisième mandat, en 2009?

Car déjà, à ce moment-là, après une campagne tumultueuse marquée par des allégations de corruption, de collusion, de favoritisme et de conflit d’intérêts, il semblait évident que M. Tremblay n’avait pu empêcher la propagation de tous ces problèmes. Déjà, à ce moment-là, il y avait eu la saga des compteurs d’eau, les malversations de la SHDM et les autres scandales qui avaient entaché les précédents mandats du maire Tremblay.

Pourquoi donc M. Tremblay a-t-il été réélu? Et ceux qui lui ont alors renouvelé leur confiance s’en veulent-ils?

Lire les commentaires (27)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2012
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    26272829  
  • Archives

  • publicité