Quel avenir pour Montréal?

Quel avenir pour Montréal? - Auteur
  • François Cardinal

    François Cardinal est éditorialiste à La Presse. Journaliste depuis près de 20 ans, il est également chroniqueur à la radio et auteur des essais Le mythe du Québec vert et Perdus sans la nature.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 5 novembre 2012 | Mise en ligne à 7h10 | Commenter Commentaires (9)

    Gérard Beaudet: «Et si Montréal redevenait une véritable métropole…»

    Chaque lundi, un blogueur invité a pour mandat de nous dire de quoi Montréal a besoin, concrètement. Cette semaine, Gérard Beaudet, urbaniste émérite, professeur titulaire à l’Institut d’urbanisme de l’Université de Montréal, se prête au jeu.

    picbMontréal, à l’instar d’autres grandes villes, fait montre d’une résilience dont on serait en droit de s’étonner si la quasi-métropole québécoise n’avait pas fait mentir dans le passé bon nombre de prophètes de malheur.

    Or, ce n’est pas qu’on lui fasse la vie facile, comme en témoignent, entre autres difficultés, l’indifférence chronique de l’État québécois à certains grands enjeux, les ratés de la gouvernance municipale et régionale, l’archaïsme des solutions transport prônées par le MTQ ou la corruption du monde municipal qui a poussé dans leurs derniers retranchements les notions d’intérêt collectif et de bien public.

    Il n’en reste pas moins qu’il serait téméraire de continuer à simplement se fier à un dynamisme dont on ne sait pas trop à quoi il tient. Montréal a impérativement besoin d’une mobilisation de ses forces vives autour de quelques grands projets. Les dossiers de l’avenue McGill College et du Vieux-Port n’ont-ils pas montré, il y a de cela plusieurs années, de quoi étaient capables des Montréalais décidés à prendre en main l’avenir de leur ville.

    Aujourd’hui, c’est toutefois à l’échelle métropolitaine qu’une telle mobilisation doit impérativement s’organiser. Salué par le prix Jean-Paul L’Allier, remis il y a peu à l’ensemble des élus des 82 municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal par l’Ordre des urbanistes du Québec, le plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) adopté il y a moins d’un an pourrait constituer le terreau d’une telle mobilisation.

    Pour ce faire, il faudrait qu’on se rappelle que ce document ne constitue par une fin en soi, mais qu’il doive être conçu comme le cadre de référence minimaliste d’un vaste projet non réductible à quelques projets se réclamant du concept de Transit Oriented Development.

    Les Montréalais, toutes municipalités de la région métropolitaine confondues, doivent en conséquence apprendre à se reconnaître dans une vision intégrée, généreuse, ambitieuse… et partagée de l’avenir d’une ville-région dotée de très nombreux atouts.

    Si d’autres grandes agglomérations, dont Boston, Pittsburgh et Birmingham, ont bénéficié de telles mobilisations, il n’y a aucune raison que nous n’en soyons pas capables. Ne serait-ce pas là un bon moyen de mettre fin au climat de morosité politique qui a cours ?

    Tags:


    • M Cardinal

      Boston?

      Je me retiens là, sinon vous allez encore me chicaner….

      P Brasseur

    • Dans le cadre de la Commission Charbonneau, le climat politique de Montréal ne peut que s’améliorer.

      En effet, sachant que la planification de notre ville a été longtemps manipulée à des fins partisanes, il est maintenant de notre devoir de revoir l’ensemble des composantes urbaines de Montréal ainsi que celles de Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

      Montréal a besoin d’un nouveau constat, une sorte de photo de l’état des lieux afin de revoir toute la planification de notre territoire.

    • ce dont montreal a besoin c’est de dynamite , histoire de faire sauter les ponts et tunnels , ensuite un referendum d’independance et un pont aerien hors quebec , le premier ennemis de montreal c’est le quebec et le PQ

    • re3e.

      Excellente idée, sauf qu’avant, on te paye un billet aller simple pour Toronto pour que tu revienne jamais. Ne ten déplaise, il y a beaucoup de péquiste à Montréal. Le vrai ennemi de Montréal, c’est les libéraux et le canada qui veulent transformer Montréal en Toronto numéro 2 en anglicisant la seule métropole francophone de l’Amérique du Nord.

    • L’Environnement, la dépollution, l’amélioration des transports en commun … peut devenir un moteur économique. Malheureusement, on est en pleine poussée de la Droite et ils pensent le contraire (ils ont peur du changement).
      Et pour nos habituels catastrophistes, une nouvelle parue dans La Presse de samedi, 61% des emplois au Canada au cours des 6 derniers mois ont été créés au Québec. Comme Montréal est au moins la moitié du Québec, ca indique bien que ça ne va pas si mal !!

      Alain Lajoie

    • Si les Montréalais sont chanceux, ce soir à 19h GT émergera de sa coquille pour annoncer sa démission. Et alors, la reconstruction de Montréal pourra commencer. Bonne chance les Montréalais!

    • Bonsoir, il est parti !!!

      Mr Cardinal. Vous paraissez plus jeune à la télé (RDI).
      Vous dites l’essentiel contrairement à la dame du Devoir qui jase, jase, jase et répète les mêmes histoires connues.

      Alain Lajoie

      Alain Lajoie

    • À l’heure des compressions et de l’excitation de la gauche cele sera difficile. IL faut gérer le déclin tranquille de cette ville sans que les gens s’en rendent compte.

    • @respectable
      Bien sur. On déménage tout le monde à St-Elie-de-Caxton !!!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2012
    D L Ma Me J V S
    « sept   nov »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité