Le blogue de François Cardinal

Le blogue de François Cardinal - Auteur
  • François Cardinal

    François Cardinal est chroniqueur à La Presse, spécialisé dans les affaires municipales et urbaines. Il aime la ville, toutes les villes.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 31 août 2012 | Mise en ligne à 8h15 | Commenter Commentaires (8)

    Jean Charest: «Le Plan Nord pour dynamiser Montréal»

    BX092_37AA_9

    Afin d’encourager un débat respectueux, seuls les commentaires signés sont publiés. Merci.

    Je vous soumets les positions des chefs des trois principaux partis sur Montréal, telles qu’ils les ont formulées en rencontre éditoriale avec La Presse cette semaine.

    Aujourd’hui : Jean Charest

    Sur son bilan…

    «Nous avons beaucoup été en appui à Montréal. Je ne suis pas de ceux qui pensent que quand on donne à Québec, c’est comme si on déduisait cela du compte de Montréal. Ce n’est pas vrai. Pensons au Quartier des spectacles, à la salle symphonique, aux importants travaux d’infrastructures, etc.

    Nous sommes dans le milieu d’une rénovation de Montréal, tout simplement parce que les gouvernements précédents, toutes tendances confondues, n’ont pas investi dans l’entretien de nos infrastructures. Nous avons donc un déficit dans le maintien des infrastructures que nous sommes en train de réparer au Québec, en particulier à Montréal. Et cela, il faut le faire.»

    Sur les projets d’infrastructure…

    «Nous avons proposé un certain nombre de mesures, notamment dans le métro de Montréal. Le transport en commun est un élément très important pour nous, pour le développement et pour l’avenir de Montréal.

    Nous allons, par exemple, augmenter sensiblement le nombre de voies réservées. Le déploiement du métro sera aussi très important; nous allons mettre 300 millions $ dans le rehaussement des infrastructures. Il y a aussi une série de projets qui touchent le 375e de Montréal, le Parc Jean-Drapeau, le Biodôme, l’Oratoire Saint-Joseph…»

    Sur le financement du transport en commun…

    «Dans les cinq dernières années, nous avons investi 5 milliards $ dans les immobilisations. Nous avons mis 1,1 milliard $ par année dans les opérations. Le gouvernement précédent mettait autour de 270 millions $.

    Avec le marché du carbone, nous allons allez chercher 2,7 milliards $ d’ici 2020. Nous sommes les premiers en Amérique du Nord à faire cela avec la Californie. Et les deux tiers de cet argent, c’est-à-dire 1,5 milliard $, va allez dans le transport collectif. La part du lion va allez à Montréal, forcément, car c’est la moitié de l’économie.»

    Sur la taxe sur l’essence…

    «Dans notre plan de rééquilibre budgétaire, on a ajouté un sou. On s’en cache pas, on l’a fait. Maintenant, nous avons une formule spécifique pour Montréal en lien avec l’immatriculation. Les maires proposent d’allez en chercher encore plus. Ils seront en élection d’ici un an. Ils pourront le «retester» à nouveau.»

    Sur le développement économique…

    «Combien de fois avons-nous fait la démonstration que les retombées du Plan Nord sont à Montréal? La Chambre de commerce a commandé un rapport sur les ressources naturelles, c’est 4500 jobs à Montréal, c’est 3800 entreprises. Le moteur économique, il est là.

    Il n’y a jamais eu autant de grues dans le ciel de Montréal. Et cette année, on nous annonce des investissements plus importants ici qu’ailleurs au Canada. Les investissements privés, donc, il y en a. Je ne vous dirai pas que cela n’a jamais été aussi bien, mais nous sommes sur la bonne voie.

    Or ce qui m’inquiète, c’est d’entendre que certains veulent mettre leurs deux mains dans la gestion de la Caisse de dépôt et placement. Là-dessus, je suis en total désaccord avec M. Legault et Mme Marois là-dessus. C’est une erreur, un retour en arrière vers de vieux réflexes péquistes interventionnistes.»

    Sur les structures…

    «Je ne retournerai pas dans les structures de Montréal. Nous avons joué dans ce film-là. L’obsession pour les structures au Québec peut parfois être maladive. Il faut plutôt faire marcher les structures avec du leadership. Il faut que les gens travaillent à faire avancer les projets.»

    Sur ses relations avec Montréal et les municipalités…

    «Nous travaillons de très près avec les leaders du monde municipal. Notre relation est très bonne. Je serais mal pris de vous trouver un gouvernement qui a eu d’aussi bonnes relations avec le monde municipal que le nôtre. Pensez notamment au pacte fiscal et financier qu’on a fait en 2007, qui vient à échéance en 2013.»

    Mercredi: François Legault

    Hier: Pauline Marois

    Tags:


    • Jean Charest: «Le Plan Nord pour dynamiser Montréal»
      On devrait plutôt lire: «Le Plan Nord pour dynamiser Mon real friends»

      André Belpulzo

    • Plutôt que d’un plan “Montréal-Nord”, j’opterais plutôt pour un plan “Montréal-Est” qui en a bien besoin.
      R. Ducharme

    • Correction: «Le Plan Nord pour dynamiter Montréal» !

      J tremblay

    • Le Plan Nord commence et déjà il y a des magouilles de prête-noms sous prétexte de favoriser les gens du Nord. Il est souhaitable de favoriser le développement des gens du Nord mais pas en favorisant le corruption.

      Est-ce qu’on peut faire les projets correctement avec des profits raisonnables et sans magouilles? Est-ce qu’il y aura une commission Charbonneau II dans 10 ans sur le plan Nord?

      Le projet Nord va favoriser les grands bureaux de génie-conseil et les grands constructeurs.

      En ce qui concerne Montréal, ce n’est pas uniquement une question d’argent mais une question d’attention. M. Charest a délibérément foutu le bordel à Montréal avec les dé-fusions, politiquement ça été payant. Les gens du West-Island sont probablement les seuls qui vont voter en bloc pour le gouvernement libéral. Montréal a eu besoin dans le passé d’être aidé en relation de travail mais à Québec on n’a jamais bougé.

      Est-ce que Québec ne pouvait surveiller correctement la peinture faite sur le Pont-Mercier pour qu’il ne tombe pas en morceaux à cause de la rouille?

      Est-ce que Québec n’était pas capable de faire l’effort de coordonner l’entretien des ponts et des infrastructure routières provinciales pour éviter de tout faire faire en même temps?

      On ne fera pas comme M. Charest, on ne regardera pas les 9 années de ce gouvernement pour noter tout ce qu’il n’a pas fait. On va se contenter de le remplacer.

      Daniel Legault

    • Sur le plan économique quant à Montréal, il y a autant d’autruches la tête dans le sable que de grues dans le ciel, du moins côté environnemental: empoisonnons les citadins, ils crèveront plus vite.

      Côté infrastructures, c’est vrai qu’il se passe quelque chose, mais il faut bien quand de nombreux secteurs sont en train de crouler tandis que la population va en augmentant, que ce soit celle qui habite vraiment Montréal ou celle qui y entre quotidiennement pour y gagner sa vie, ne voulant plus y vivre.

      C’est ben ben beau des anniversaires de ville comme le 375e qui approche à grands pas, mais faudrait peut-être, quand les finances sont à plat et la gouvernance tellement essoufflée qu’on ne l’entend même plus respirer, se contenter de se faire des sandwiches sans croûte et ne pas se payer du luxe.

      Pour les taxes sur l’essence, j’suis entièrement d’accord car c’est vraiment utilisateur-payeur. Pour l’immatriculation, je viens justement de recevoir mon renouvellement: 315$… À quand un système où les gens paieraient plus proportionnellement, selon les kilomètres au compteur? Oui! J’ai une voiture. Achetée en 2005 avec 63 100 kilomètres au compteur, voilà sept ans donc, elle compte 88 000 kilomètres au compteur, donc moins de 4 000 par année. Tout ce que je peux faire à pied, je le fais, malgré certaines difficultés. Mais les transports en commun qui brassent et secouent, sont inconfortables et très peu passants hors des heures de pointe, impossible pour moi car la crise de douleur est inévitable et pas possible de faire des trajets sur plus d’une heure qui prendraient 8-10 minutes en auto. 4 litres de lait, 5 livres de carottes, et toute une épicerie, difficile à transporter dans le sac à dos à mon âge.

      Josette Lincourt

    • Pas mal de démagogie ici, c’est triste le nombre d’attaque et d’insinuation sans preuve ici.

      Charest à bien des défaut mais il est le seul à proposer des emplois payant dans le Nord qui donneront une quatité de taxe phénoménal qui reviendront tous dans les grands centres.

      Les gens sont jaloux quand il a de la création de richesse ici, l’objectif ultime des québécois, c’est un monde libre de riche. On va y arriver bientôt, avec Pauline qui part à la chasse au riche et les anglais, dans un monde démocratique ou le libre marché règne. Ne vous inquiéter pas, les diplomés universitaires et homme d’affaire partirons peu à peu. Ce qui est déjà le cas remarque mais Pauline est vraiment la plus pressé d’entre tous. Merci Pauline de vouloir de faire de nous un Québec pauvre ou le travail n’est pas valorisé à sa juste valeur.

      Je pense sérieusement quitté le Québec pour la canada anglais qui eux n’ont pas peur de parler des vrais problèmes et non en créer.

      F.Collin

    • Il me semble bien que reporter au pouvoir les libéraux avec Charest ce ne seront que les petits amis qui vont en profiter selon ce que nous révèle l’émisssion Enquête, donc oui pour le Plan Nord mais d’une fa^con plus ogique pour tous, mais non à l’essence libérale.

      Gilbert Rochon

    • Apres l’explosion nulceaire de Fukushima, 35% des enfants au Japon ont des nodules a la glande thyroide, et ca ne fait que commencer.
      au niveau economique, nous ne pouvons surement pas prendre un risque qu’une telle chose arrive, pour le Japon, les couts de la gestion de la crise sont estimes a 10x le PNB du pays si il faudrait prendre les mesures qui s’imposent. Alors c’est impossible et le Japon vit avec une crise de contamination et une situation dangereuse et precaire de son son réacteur qui risque encore d’exploser.
      Il faut fermer la centrale qui devient de plus en plus dangereuse avec le temps. Ca ne devrait meme pas se discuter. Le risque n’en vaut tout simplement pas la chandelle.
      Je pense aussi qu’il faut rembourser et dédommager tout les gens qui sont victimes des radiations de la centrale ici. Cela va couter beaucoup d’argent, mais soyons honnete.
      Jean Charest montre son vrais visage ici quand il defend des profits induent aux industries au depend de nous, citoyens, gens du peuple, gens ordinaire. Il ne nous donnera rien mais ce fera donner des $ sous la table par les industries pour qu’elles poluent en silence.
      C’est tres evidant maintenant. Je felicite le PQ, pour lequel je ne voulais pas voter, mais je viens maintenant de changer d’idée car je salue son courage.

      Coté plan Nord, je vraiment content de voir la qualité des commentaires et la non-naiveté de la plupart des intervenants.

      A. Kaen
      A. Kaen

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2012
    D L Ma Me J V S
    « juin   sept »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité