Le blogue de François Cardinal

Le blogue de François Cardinal - Auteur
  • François Cardinal

    François Cardinal est chroniqueur à La Presse, spécialisé dans les affaires municipales et urbaines. Il aime la ville, toutes les villes.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 30 juin 2012 | Mise en ligne à 9h09 | Commenter Commentaires (12)

    Montréal, l’une des villes les plus intéressantes à dessiner au monde…

    12apr21_sketchcrawl_place_darmes

    Afin d’encourager un débat respectueux, seuls les commentaires signés sont publiés. Merci.

    Quand j’ai du temps, en vacances notamment, j’aime bien dessiner. Surtout des esquisses, des croquis de voyage, des dessins d’architecture à main levée. Rien de bien élaboré, à mes heures, seul dans mon coin.

    Or en faisant quelques recherches sur le sujet, récemment, j’ai découvert à mon grand étonnement deux choses : un monde dont j’ignorais l’existence, celui de l’«urban sketching»; et la place importante qu’y occupe Montréal…

    Vrai, il y a toujours eu, de par le monde, des artistes en herbe qui dessinent et peignent leur environnement, leurs petits coins de paradis, les villes qu’ils visitent. Mais depuis un moment, ces dessinateurs se rassemblent de plus en plus, créent des groupes d’échange sans frontières, se retrouvent là où ils se trouvent.

    Témoins de cette dynamique en essor, le site web urbansketchers.org, sa déclinaison Facebook et son pendant littéraire, The Art of Urban Sketching: Drawing On Location Around The World, qui vient de paraître.

    artofgear urban sketchingOn retrouve dans chacun d’eux une panoplie de dessins, de peintures et de styles, une foule de lieux et de villes, un nombre impressionnant d’artistes au talent surprenant. Un musée virtuel, bref, d’esquisses, de peintures et de croquis.

    Dans le lot, à la page 66 du livre, on tombe sur… la métropole québécoise, sur des images du Vieux-Port et de la basilique-cathédrale Marie-Reine-du-Monde peintes par un certain Marc Holmes.

    067lt1Peu surprenant, me suis-je aperçu, car Montréal fait partie des «10 villes les plus intéressantes à dessiner», selon un récent palmarès du USA Today. Un fait confirmé, d’ailleurs, par le journaliste américain et directeur du livre dont il est question, Gabriel Campanario.

    «L’expérience qui se rapproche le plus d’une visite à Rome sans y mettre les pieds est une visite au pied de la cathédrale Marie-Reine-du-Monde de Montréal», affirme-t-il.

    Pour en savoir plus, j’ai appelé l’artiste Marc Holmes chez lui, sur le Plateau Mont-Royal. En plus d’avoir peint les images de Montréal dans le livre Art of Urban Sketching (et dessiner la Place d’Armes et le cimetière Mont-Royal, qui accompagnent ce billet), il est un des correspondants officiels du site urbansketchers.org, en plus de tenir son propre blogue.

    «L’urban sketching, que l’on traduit par “carnet de voyage”, est un genre très en vogue dans le monde, m’a-t-il expliqué. On retrouve autant des artistes qui utilisent l’aquarelle que le crayon à mine ou même le iPad», explique ce designer de jeux vidéos et professeur de dessin né en Alberta et ayant vécu une bonne partie de sa vie à San Francisco.

    L’idée, a-t-il ajouté, est de regrouper le travail de tous ces gens souvent solitaires en une seule plateforme, qui elle peut ensuite être déclinée par ville. Lui même, par exemple, a créé une page Facebook pour les «urban sketchers» de Montréal.

    Personnellement, je suis beaucoup trop timide pour y ajouter mes œuvres. Pour l’instant. Donc si vous n’y voyez pas d’inconvénient, je vais prendre congé de ce blogue pendant quelques semaines, histoire d’améliorer mes techniques de dessin…

    À bientôt!

    12feb26_mountroyalcemetary


    • À part quelques balafres que Montréal accuse à plusieurs endroits largement recensés dans les précédentes chroniques, la métropole renferme un bon nombre de perles d’architecture ou d’aménagement paysager. La ville possède un caractère fort et plusieurs éléments (Oratoire Saint-Joseph, Stade olympique – hé oui !-, Place Ville-Marie, le parc Jean-Drapeau, le Vieux-Montréal) ne se retrouvent pas dans d’autres grandes villes nord-américaines. J’aimerais bien retrouver mon ancien professeur en publicité marketing de l’Université de Montréal qui comparaissait Montréal à Cleveland, un chantre de mauvais goût, pour ne plus lui donner raison.
      F. Moisan

    • Tu parles pas de la piste cyclable qui va partir d’Oka jusqu’au Mont St-Hilaire ? Une bonne nouvelle me semble, etk j’ai ben hate, ca va faire changement de la piste du canal Lachine.

      Y. Béchard

    • montréal est en train de devenir la plus grande banlieue du monde , j aime pas ce que l on fait avec on est en train de l’édenter, la jeunesse de 30 ans se comporte comme des retraités et se font des tournois de pétanque les fin de semaine , plus de mordant cette ville , plus d’avant garde ,juste tranquille pépère confortable comme en banlieue , les petites manifs de fin de soirée y a rien de constructif la dedans

      albert bela

      albert bela

    • Au risque de passer pour un casseux de party, je dirais qu’en ce moment, Montréal ne brille pas fort quabd on lit dans La Presse que des familles sont logées à quatre dans une pièce au YMCA et que des centaines d’animaux sont abandonnés. Ça fait passer le goût de dessiner… Sinon, ouais, les dessins que vous nous montrez sont dignes de mention. Bravo aux artistes.
      R. Ducharme

    • Montréal s’auto-dessine avec brio. Brillant, inspiré et inspirant.
      Du jamais vu, dans mon cas pour le moins.
      Voir le diaporama des 84 pancartes.

      http://voir.ca/galeries-photo-voir/2012/05/22/galerie-photos-des-pancartes-et-des-manifestants/

      Y Labonté

    • Mention d’honneur aux dessins:

      12 – 16 – 24 – 27 – 28 – 29 – 35 – 55 – 61 – 64 – 66 – 72 et 82.

      http://voir.ca/galeries-photo-voir/2012/05/22/galerie-photos-des-pancartes-et-des-manifestants/

      Ça c’est du dessin! Ça c’est pensé! :)

      Y Labonté

    • Ce qui est bien avec le “sketching” c’est qu’on peu se concentrer sur un élément et ignorer tout ce qui est autour…

      Des tas de villes sont sûrement intéressantes à dessiner.

      En fait ça dépend surtout du dessinateur.

      Je suppose que Montréal n’a pas trop de mal à se démarquer en Amérique du Nord. Mais la comparer à Rome (serait-ce à cause de sa cathédrale) est totalement ridicule.

      P Brasseur.

    • je pense pas me tromper de beaucoup en disant que la photographie et le dessin pourraient être des arts dans la même famille , faque tu pars le matin tôt pour profiter de la lumière du matin pour aller photographier quelques icônes de Montréal , at arrives dans le vieux montréal tu voies le chapiteau du cirque de soleil de loin spectaculaire le soleil est levé juste derrière , coll tu veux le prendre en photo , y a un clôture laide devant , occasion manquée de mettre en valeur le cirque du soleil, tu veux prendre la cathédrale notre dame , y a pas moyen d avoir une belle phot sans une trillée de cônes oranges , bos tu veux prendre l oratoire en photo avec la grande allée et les jardins devant , y a deux tracteurs de la ville stationnés en plein milieu de l allée , c est ça qui manque à cette ville , un savoir vivre et un souci du détail et de la finition , y a des touristes en ville , qui veulent repartir avec des beaux souvenirs et de beaux dessins arrêtez de polluer le paysage visuel

      albert bela

    • Gabriel Campanario ne compare pas Montréal à Rome mais bien un coin de Montréal, la cathédrale Marie-Reine-du-Monde, à Rome. Et il a raison.

      «L’expérience qui se rapproche le plus d’une visite à Rome sans y mettre les pieds est une visite au pied de la cathédrale Marie-Reine-du-Monde.» Gabriel Campanario

      Dans le même ordre d’idée, ceux qui ont visité l’île de Gorée, Rufisque ou Saint-Louis-du-Sénégal me comprendront sûrement. On se croit un peu dans le vieux Québec dans certaines rue de ces villes du Sénégal. Étrange, oui et non. L’architecture date de la colonie française. Rues étroites faites de pavés, maison hautes d’allure française…

      Y Labonté

    • C’est drôle, à chaque fois qu’un chroniqueur parle de Montréal, il semble que rien au monde ne s’y compare. Pour ma part, je ne suis pas de Montréal mais j’y vais souvent et tout ce que je vois c’est une ville qui a l’air en pleine guerre tellement elle est détruite. Mais nous, les non Montréa-laids, n’avons pas assez de culture pour comprendre …

      Pascal D.

    • @ despa1

      Je suis tout-à-fait d’accord avec vous.
      Il y a effectivement un petit manque de culture lorsqu’on compare Montréal à une zone de guerre; cela signifie qu’on a jamais vu une ville en guerre, ne serait-ce qu’en photo. À se comparer à des villes similaires autour du globe, le bâti à Montréal est dans un état quasi-impeccable, et nous n’avons qu’à nous plaindre des nids-de-poule, qui sont franchement loin d’être de la “destruction”, encore moins comparable à une zone située dans un conflit armé.

      Enfin, étant donné votre orthographe originale (et passablement insultante) du mot “Montréalais”, nous pouvons douter du sérieux de votre intervention. Ou sinon, vos nombreux voyages à Montréal se résument à tourner en rond dans l’échangeur Turcot.

      Des belles choses à Montréal, il y en a par centaines. Si vous voulez améliorer votre culture et vos connaissances du Québec, je vous conseille ce site: http://imtl.org/ . Vous trouverez des bijoux architecturaux et d’aménagements dont vous ignorez visiblement l’existence.
      Mario Bélanger

    • Même Néron a trouvé l’inspiration quand Rome était en flammes….

      D. Potvin

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2012
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité