Le blogue de François Cardinal

Archive du 29 juin 2012

320471-voici-deux-trois-voiles-plafond

Afin d’encourager un débat respectueux, seuls les commentaires signés sont publiés. Merci.

Les habitués le savent et le redoutent : peu importe la durée du vol, la portion la plus éreintante des voyages à destination de Montréal est… l’attente aux douanes, une fois à l’aéroport.

Eh bien, bonne nouvelle! Aéroport de Montréal a inauguré officiellement de nouvelles «bornes de contrôle frontalier automatisé» cette semaine afin d’accélérer le passage aux douanes.

Est-ce la fin des zigzags interminables qui accueillent les passagers une fois le sol foulé? Faudra voir à l’usage, mais d’emblée, on peut se réjouir qu’il existe dorénavant une échappatoire, du moins pour les citoyens et résidents permanents canadiens (qui ne possèdent pas déjà la carte Nexus).

Une fois arrivé dans cette immense salle des pas perdus que connaissent bien les voyageurs, il est maintenant possible, comme c’est le cas à Vancouver depuis deux ans, de se diriger vers une des 18 bornes, puis de suivre «les trois étapes simples» : remplir, numériser, présenter.

Ce qui, avouons-le, est plus intéressant que les trois étapes qu’il fallait suivre auparavant : attendre, attendre, et attendre encore.

En gros, donc, il faut remplir la carte de déclaration dans l’avion. Puis une fois sur le plancher des vaches, se diriger vers la borne, répondre à quelques questions sur l’écran puis numériser les trois documents nécessaires : ladite carte de déclaration, le passeport et les reçus des achats effectués à l’étranger.

Puis swoushe, un reçu est automatique délivré, lequel doit être présenté à l’agent des services frontaliers. Si tout se passe bien, si aucun agent décide de vous interroger plus longuement, vous retrouvez vos bagages dans les minutes suivantes puis vous quittez l’aéroport.

Selon ADM, cité dans la Gazette aujourd’hui, la borne permet de traiter de trois à quatre demandes pendant qu’un douanier en traite une seule.

Bonne chose de faite! Peut-être pourrait-on maintenant s’attaquer aux lignes des contrôles de sécurité. À voir la liste des objets prohibés, il y aurait peut-être matière à modernisation là aussi, non?

Lire les commentaires (19)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2012
    D L Ma Me J V S
    « mai   août »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité