Le blogue de François Cardinal

Archive du 25 février 2012

BX035_65A0_9

Afin d’encourager un débat respectueux, seuls les commentaires signés sont publiés. Merci.

L’ancien ministre Michael Fortier ne le cache pas : il n’a jamais digéré le départ des Expos. Dans la foulée de la mort de Gary Carter, il propose donc la mise sur pied d’un comité pour la relance du baseball professionnel à Montréal.

«Plusieurs s’interrogent sur l’hommage que pourrait rendre Montréal (à Gary Carter), a-t-il écrit dans nos pages. Au-delà d’un parc ou d’une station de métro portant son nom, un geste tout aussi significatif consisterait à travailler sur la relance du baseball majeur à Montréal.»

À son avis, ceux qui prétendent que le baseball a quitté la métropole faute de partisans et de ferveur se trompent. Les Expos, a-t-il expliqué à RDS, sont partis pour Washington en 2004 parce que le produit était «ordinaire», le marketing était «affreux» et le propriétaire ne voulait tout simplement pas rester à Montréal.

Un argument confirmé, en quelque sorte, par le Conference Board. Dans un rapport publié l’an dernier, la firme indiquait que Montréal est suffisamment grande et riche pour accueillir une équipe de baseball.

«Toutes les conditions du marché sont actuellement réunies pour que Montréal puisse héberger une franchise de la LMB», concluait-on.

D’où l’idée de relancer la machine, lancée par Michael Fortier. Non pas pour ramener nos Z’amours – le baseball va trop bien pour espérer qu’une équipe déménage ses pénates up north – mais pour construire une équipe et un stade. On parle donc du retour du branding des Expos bien plus que des anciens Expos comme tels.

L’idée n’est pas complètement farfelue, étant donné qu’en juillet dernier, le chroniqueur sportif Rodger Brulotte révélait qu’un groupe d’hommes d’affaires «sérieux» et aux «poches profondes» travaillaient sur un projet similaire.

Ce groupe se disait prêt à ramener du baseball au Stade, à condition qu’il soit muni d’un nouveau toit, mais Michael Fortier plaide plutôt pour la construction d’un nouveau stade. Il suggère, pragmatique, que le comité travaille sur un plan d’affaires 100% privé.

La question : cette idée mérite-t-elle d’être creusée davantage? Ou doit-on tourner la page?

Lire les commentaires (74)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2013
    D L Ma Me J V S
    « fév   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité