Le blogue de François Cardinal

Archive du 16 décembre 2011

Vendredi 16 décembre 2011 | Mise en ligne à 9h28 | Commenter Commentaires (31)

Utiles, les nouvelles bornes d’info dans le métro?

Afin d’encourager un débat respectueux, seuls les commentaires signés sont publiés. Merci

Petit à petit, la STM prend le virage techno…20111117-008

Elle peine peut-être à afficher la bonne heure dans les voitures du métro, mais tout autour, elle multiplie les mesures permettant à l’usager de se sentir de plus en plus au XXIe siècle.

Dernière en date, la borne informative, actuellement testée dans les stations Berri-UQAM, Bonaventure et, très bientôt, Henri-Bourassa.

Il s’agit d’une borne dotée de deux écrans et d’un clavier aux allures de guichet automatique futuriste. Sur le grand écran du haut, vous retrouvez l’horaire des trois prochains passages des autobus qui circulent à proximité de la station.

Et sur l’écran du bas, vous avez accès à un moniteur et à un clavier afin de trouver toute sorte d’information sur le quartier et le réseau de transport.

Vous pouvez, par exemple, consulter le plan du quartier et les horaires complets des bus et des différentes lignes de métro, vous pouvez accéder au planificateur de trajet de la STM et vous pouvez trouver des coordonnées, des infos sur les tarifs, etc.

Il s’agit d’un projet-pilote, ce qui signifie que la STM teste la borne pour savoir si elle répond à une demande des usagers, ou pas. Et surtout, si elle sera installée dans d’autres stations, ou pas.

Personnellement, je trouve cela intéressant, mais pas essentiel.

D’abord parce que bien des informations contenues dans la borne étaient déjà disponibles, en version statique, sur les murs des stations.

Ensuite parce que les téléphones dits «intelligents» se répandent si rapidement qu’ils risquent de rendre ces bornes obsolètes avant même qu’elles ne soient installées dans tout le réseau. Tout le monde n’a pas de iPhone, on s’entend, mais tranquillement, les téléphones sophistiqués se démocratisent.

Surtout que la STM travaille sur l’iBus, parallèlement, un projet qui verra le jour dans deux ans et qui vise à offrir aux usagers les mêmes données que l’on retrouve dans la borne d’information, mais sur leurs téléphones cellulaires.

Plus encore, elle est en négociations avec Bell, Rogers, TELUS et Vidéotron en vue d’installer un réseau sans fil dans le métro d’ici la fin de 2013 (actuellement, il y a sept stations qui offrent le signal cellulaire : deux sur la ligne orange, Square Victoria et Bonaventure, et cinq sur la verte, Berri, Saint-Laurent, Place des Arts, McGill et Peel.

Je ne suis pas contre ces bornes, remarquez. Elles sont certainement utiles. Mais je me demande seulement si c’est la bonne technologie à développer pour l’avenir.

Et vous, qu’en pensez-vous? Utiles, ces bornes?

Lire les commentaires (31)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2013
    D L Ma Me J V S
    « fév   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité