Le blogue de François Cardinal

Le blogue de François Cardinal - Auteur
  • François Cardinal

    François Cardinal est chroniqueur à La Presse, spécialisé dans les affaires municipales et urbaines. Il aime la ville, toutes les villes.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 3 novembre 2011 | Mise en ligne à 9h35 | Commenter Commentaires (6)

    #MTL matin 03.11.11

    Lu ce matin:

    - «Le tunnel est sécuritaire», a indiqué l’AMT, même s’il n’y a aucune sorties de secours dans le tunnel ferroviaire du mont Royal. En vertu des normes, il devrait y en avoir aux 762 mètres.

    - La Ville de Québec a donné un contrat sans appel d’offres à un consultant pour une étude sur l’éthique… qui venait d’être faite. L’auteur de la première étude est «tombé à la renverse» en apprenant dans Le Devoir qu’il avait été payé six fois moins cher que l’auteur de la deuxième étude…

    - La première usine montréalaise de biométhane pourrait voir le jour en 2015 à Montréal-Est, mais une bataille se prépare en raisons des impacts anticipés et du peu d’argent versé à la ville.

    - Rosemont se dotera d’une nouvelle piste de ski de fond, si dame Nature coopère. Celle-ci s’allongera sur 3 km, le long de la piste cyclable qui longe le chemin de fer, entre les rues d’Iberville et Clark.

    - Le Monde se pâme sur Les 7 doigts de la main, La troupe qui fait de l’ombre au Cirque du Soleil, de passage à Paris.

    La citation du jour:

    «Pour raviver la flamme, on voudrait que les gens ne viennent plus uniquement pour un seul événement, mais qu’ils restent sur le site  (du parc olympique) toute la journée.» David Heurtel, PDG de las RIO.

    Tags:


    • Hey la la! Woooo!

      L’usine de biométhanisation, c’est a peu pres la meilleure nouvelle pour Montréal depuis… depuis…. Expo 67? Ils vont faire ca dans un coin perdu, a coté des raffineries de pétrole et de l’usine de filtration, et y’a QUAND MEME des gens qui vont venir dire ‘pas dans ma cour’. Pu cabap’! Vraiment, n’importe quoi.

      On peut tu avoir UN maudit projet qui a de l’allure dans cette ville? Je suis flabbergasté. Ce projet la est logique dans toutes ces facettes, et la SEULE chose qui pourrait ne pas aller rondement c’est deux trois voisins qui ont peur que ca pue (et ca ne peut pas puer). Mais ce sera bien assez pour faire dérailler ce projet, j’en suis certain.

      A quand du leadership chez des élus? N’importe quel élu fera l’affaire.

      Rigoberto da Rossi

    • Je tiens a souligner que le terrain choisi appartient a la ville de Montreal, alors la ville de Montreal-Est peut bien chialer de ne pas recevoir d’argent. Z’avait qu’a pas défusionner!
      Rigoberto da Rossi

    • jimbojones: l’air de Montréal-Est et des environs (dont P.A.T., où j’habite) est la pire qualité de Montréal… L’espérance de vie dans P.A.T. et Montréal-Est est 4 ans de moins que le reste de l’île, ça vous donne une idée…

    • Cela répond aussi à la lcitationk de M. Heurtel
      REDONNER L’ÎLE DE MONTRÉAL AUX MONTRÉALAIS. .

      La créativité, notre atout.
      Montréal doit se donner un positionnement international fort, comme le dit Daniel Lamarre, président et Chef de direction du Cirque du Soleil, dans une lettre publiés dans la Presse.
      Nous sommes internationalement reconnus pour notre créativité dans le domaine du divertissement technologique et des logiciels d’image. Et que dire de tous ces grands festivals qui enfièvrent notre ville ! Toutes les villes ont leurs problèmes, Montréal ne fait pas exception.
      Avec 11 établissements universitaires, Montréal lest un des leaders nord-américains dans le domaine de l’enseignement C’est à Montréal qu’on décerne le plus grand nombre de diplômes universitaires au Canada. Montréal occupe le premier rang au Canada en ce qui a trait au nombre de centres de recherche. Nous nous classons au 5e rang en Amérique du Nord pour la concentration d’emplois en haute technologie, devant San Francisco, San Diego et Toronto…..cinéma, littérature, théâtre, arts visuels ou la danse…Montréal si situe au troisième rang pour ce qui est de la lplus grande concentration d’entreprises dans le domaine de la musique. L’industrie montréalaise de la mode est l’un des trois plus grands centres de production en Amérique du Nord avec Los Angeles et New York. Et que dire de tous ces grands festivals qui jalonnent notre calendrier tout au long de l’année et enfièvrent notre ville ?
      Malgré tout, le climat à Montréal est morose…..Il faut plus d’air à respirer pour les montréalais.

      C’était au départ un projet insensé.
      La population sur l’île frise les DEUX millions d’habitants. Assez, il me semble, pour combler tous les emplois disponibles au centre-ville. Pour rentabiliser l’installation de ce train de l’est, il faut un minimum d’utilisateurs que ne peuvent fournir les villes de banlieue. Pour atteindre le minimum requis, on a choisi de densifier la population autour des nouvelles gares installées sur le parcours, principalement dans l’île. Des dizaines d’arbres abattus dans ce projet d’autobus sur le Boul. Pie IX? Cela dans un projet qui coûtera 300 millions de dollars. Les dieux sont tombés sur la tête. Tout cela pour amener plus de travailleurs au centre-ville. Alors qu’on a oublié les stations de métro, particulièrement dans l’est de la ville autour desquelles on a créé tout simplement le désert, tout en remplissant les quartiers plus bas de blocs de condos, cela principalement dans d’anciennes usines et en faisant de ces quartiers des villes-dortoirs. Les commerces? Dans les centres commerciaux des banlieues….extérieures. Et création d’emplois dans ces banlieues….ce ne sont pas des emplois de qualité, pas des employés réservés aux nouveaux résidents…
      Déjà on constate qu’il commence à manquer d’espaces dans les bureaux actuels du centre-ville et qu’il faut construire d’autres édifices. Entre autres, un immeuble de 61 étages aux alentours du carré Victoria, dont une partie sera réservée à loger de nouveaux résidents. Mais oui, on vient de constater qu’il n’y a pas assez de résidents au centre-ville et on cherche à utiliser tous les coins disponibles pour construire de nouvelles tours à logements. En plus de cela, ce sont des milliers d’unités de logement que l’on veut ajouter que ce soit autour du nouveau Chum, de Place Radio-Canada, de Viger, de Bonaventure, autour du Canal de Lachine, plus au nord, ancien Hippodrome, en arrière des Pyramides, dans l’est….
      Mais alors, où est le besoin de tous ces trains de banlieue pour amener encore plus de gens travailler en ville? Il n’y a pas déjà assez de travailleurs qui ont à traverser les ponts en provenance de la Rive sud? Il n’y en a pas assez qui prennent les trains de banlieue en provenance de Laval?…. Dans l’île, il n’y a plus de fermes, peu d’usines de production (ne comptons pas les usines de Bombardier), ce qui signifie que tous les produits de consommation, les matériaux, les meubles, en somme tout ce qui sert aux besoins de la population résidant dans l’île doit traverser des ponts et un tunnel. Il y a déjà un trop plein dans l’île, ne serait-ce pas une tendance qu’il faut inverser.
      C’est tout simplement une vente de feu que l’on fait de notre île en faveur des villes des banlieues extérieures. Cela pour ces milliers de gens des banlieues quittant leurs petits domaines cossus pour venir travailler en ville, et cela se fait à des coûts de milliards de dollars à chaque année? Mais oui, les dieux sont tombés sur la tête et c’est de la folie pure. Ce qu’il faut, c’est redonner l’Île de Montréal aux montréalais, une île dans laquelle les banlieusards extérieurs pourront venir s’amuser, se recréer dans une ambiance festive, assister à des matchs sportifs, une île où les touristes pourront se déplacer, circuler et visiter dans une ambiance plus sereine et plus aérée, où les étudiants et les malades pourront aller marcher dans des parcs, sur des allées entourant leur université ou leur centre hospitalier dans un air moins pollué. Cela vaut aussi pour les travailleurs qui ne devraient pas perdre des heures inutiles dans leurs déplacements afin de se rendre et en revenir. Ce qui n’exclue pas que des travailleurs demeurant dans l’île puisse se rendre travailler à l’extérieur de l’île. Question d’équilibre dans les déplacements. Et question de laisser plus d’air à respirer dans un centre-ville élargi, s’étalant jusqu’aux stations de métro plus lointaines, sous-utilisées.
      Rolland Lambert.

    • Si le président de l’AMT dit que le tunnel est sécuritaire, il est sécuritaire. Les deux mille experts mondiaux de sinistres et les pompiers peuvent aller se rhabiller, rien de tel qu’un président d’une société de transport pour rétablir la réalité.

      Est-ce qu’il croit vraiment qu’il va réussir à convaincre quelqu’un ce gars-là? Je comprends qu’il n’est pas possible d’exiger que d’anciennes constructions respectent intégralement toutes les nouvelles normes autrement chaque édifice serait un chantier perpétuel. Mais là, il s’agit de bientôt faire entrer des milliers de litres de mazout dans un tunnel qui n’a pas été conçu pour ça. Est-ce qu’il serait prêt à mettre littéralement sa tête sur le billot le président de l’AMT advenant un seul accident entraînant un seul décès? Est-ce qu’il se rend compte qu’il joue avec la vie de milliers de personnes?

      David Savard

    • J’ai encore oublié de signer. Interventation de 10h07 de elvisrobert, signé: Pascal Robert

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2012
    D L Ma Me J V S
    « mai   août »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité